archive-org.com » ORG » A » A-R-T-ASSO.ORG

Total: 143

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Site de l'A.R.T. : Jasper JOHNS
    rencontre et l amitié de Robert RAUSCHENBERG de John CAGE avec qui il travaille et particulièrement de Marcel DUCHAMP qui vivait alors à New York l engagent au milieu des années 50 à produire des objets radicalement nouveaux cibles drapeaux peints à la cire et qu il fabrique mais utilise en quelque sorte comme des objets tout faits des ready made immédiatement reconnaissables Il y a ainsi plusieurs modèles de cibles chacun répété en plusieurs exemplaires avec des variantes dans la couleur par exemple La répétition qu il en fait leur confère un aspect décoratif auquel ils ne se réduisent pas La peinture à la cire qui a permis de conserver remarquablement des tombeaux au travers des siècles en garde des traces La transparence de cette peinture chez JOHNS laisse apparaître des bribes d images et de textes des journaux collés sur le support Le motif lui même de la cible associée à des bas de visages isolés dans des boites n est pas sans évoquer des significations tout comme les drapeaux américains ou des chiffres enfouis dans la peinture de la même époque mais il conserve une part d ambiguïté Cette étude provient du Musée éclaté du Collège Romain

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/johns/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive


  • Site de l'A.R.T. : Pablo PICASSO
    sur la droite du tableau de DELACROIX et Jacqueline celle qui vient d engager sa vie pour prendre soin de PICASSO vieillissant Ce sont d abord les égales audaces créatrices des deux peintres qui nous valent ces deux toiles Au moment où se tient à Paris au Grand Palais l exposition Picasso et les Maîtres jusqu au 2 février cette étude présentée chez Fleur à Ully Saint Georges permet d apercevoir comment Picasso utilise les moyens qu il a inventés dans une libre relecture d une œuvre d un de ses plus illustres prédécesseurs Le sort des femmes faisait partie des prétextes de la conquête de 1830 en 1955 Picasso leur rend un véritable hommage et dans sa composition donne une place de princesse étincelante de couleurs à sa Jacqueline qui trône sur toute la hauteur de la toile L éclat des couleurs vives était déjà la préoccupation de Delacroix après Matisse et les Fauves Picasso en fait disparaître ici toute la grisaille Il garde la profusion décorative mais il en élargit l impact visuel ce ne sont plus des tapis aux motifs à peine lisibles mais des surfaces aux puissants hachurages et quadrillages L espace est également élargi et

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/picasso_alger/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive

  • Site de l'A.R.T. : Hamid TIBOUCHI
    ne reproduit qu un fragment N TCHAK tendresse déroulée amours de raphia signes rapportés sur la trame des jours pour y laisser les traces d¹une vie simple ses joies ses peines magie des formes élémentaires chanson noire de gestes essentiels non pas Pénélope en attente l homme est à la chasse ou à la cueillette mais Shahrazad nouant et dénouant le fil de la vie pour ne pas mourir prématurément Hamid TIBOUCHI Extrait de Riens inédit L ancêtre qui a cardé celle qui a filé celui qui a cousu et qui nous a tendu le fil et l aiguille nous sommes tenus de continuer la chaîne libre à chacun de trouver une nouvelle manière de faire Le fil rompu c est la fin de l histoire Hamid TIBOUCHI Extrait de Nervures Éditions Autres Temps Marseille 2004 Avant même d apprendre à lire et écrire la poésie m est apparue à travers le dessin même de l écriture J ai en effet beaucoup rêvé dans mon enfance sur tous ces dessins mystérieux que constitue l écriture d autant plus que leur sens ne m était pas encore accessible C est peut être pour cela que je cherche à rendre le signe

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/tibouchi/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive

  • Site de l'A.R.T. :Odile MARY
    photo du 5 avril 2008 exposée sur le site www a r t asso org sans commentaire marque un tournant décisif dans le travail de deuil qui a suivi le décès d Odile 20 novembre 2007 après lequel toute image d elle m était un véritable supplice Aucune ne montrait l extraordinaire impact de son regard et j éprouvais la plus douloureuse frustration d en être privé jusqu à ce

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/odile_regard/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive

  • Site de l'A.R.T. : Karel APPEL
    sympathique COBRA qui doit ce nom aux premières lettres de leurs villes natales Copenhague Bruxelles Amsterdam Ils se donnent la liberté d exprimer le plus directement possible leur fantaisie personnelle En 1956 Karel APPEL disait Mon tube de peinture est comme une fusée qui décrit son propre espace J essaie de rendre possible l impossible Je ne peux prévoir ce qui va arriver c est pour moi une surprise La

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/karel%20appel/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive

  • Site de l'A.R.T. : Do Mesrine
    son année scolaire sur les animaux d Afrique Parmi ceux ci Leuk le lièvre est beaucoup plus qu un mammifère parmi tant d autres C est un modèle de courage et d intelligence qui se sort de toutes les situations même les plus difficiles et d une certaine manière qui personnifie la confiance des Africains en l avenir Léopold SENGHOR et A SADJI racontent La belle histoire de LEUK LE LIÉVRE dans le manuel de français destiné au Cours élémentaire des écoles d Afrique Noire Do MESRINE a engagé ses recherches de plasticien dans la production d œuvres qui rendent présents des personnages essentiels de l histoire héroïque des Africains et de leur culture Son Leuk est ici en voyage Il porte fièrement sur son épaule Tamango un bateau où d autres personnages ont pris place il fait ici référence à une aventure du temps de la déportation que Prospère MÉRIMÉE nous conte dans sa nouvelle de 1829 intitulée précisément Tamango Du haut de ses 160 cm Leuk a la présence d une personne réelle et attire vers lui l attention de tous Son air de défi la petite gourde qui rappelle celle d Astérix le volume impressionnant de ses

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/do%20mesrine/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive

  • Site de l'A.R.T. : Bridget RILEY
    série peinte entre 1961 et 1964 en rupture avec ses travaux précédents parce qu uniquement en noir et blanc qui affirme fortement un effet optique jouant des limites de ce que l œil peut distinguer pour provoquer une illusion Pour simple que paraisse cette toile où l on voit la courbe inférieure de l énorme masse noire du haut se rapprocher à l extrême du rectangle noir du bas son

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/riley/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive

  • Site de l'A.R.T. : Roy LICHTENSTEIN
    bleu jaune rouge celui des cernes noirs qui camouflent un repérage incertain celui des trames d imprimerie Mais avec le temps ce ne sont plus seulement des agrandissements d images imprimées il invente des jeux avec ces éléments couleurs vives cernes trames C est le cas dans cette Nature morte avec cruche d argent dont l éclat des noirs et blancs surprend par la manière de varier les contrastes la

    Original URL path: http://www.a-r-t-asso.org/ully/lichtenstein/presentation.htm (2015-03-27)
    Open archived version from archive



  •