archive-org.com » ORG » A » AELF.ORG

Total: 1106

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • AELF
    et sa suite furent frappés de la grandeur d âme de ce jeune homme qui comptait pour rien les souffrances 13 Lorsque celui ci fut mort le quatrième frère fut soumis aux mêmes sévices 14 Sur le point d expirer il parla ainsi Mieux vaut mourir par la main des hommes quand on attend la résurrection promise par Dieu tandis que toi tu ne connaîtras pas la résurrection pour la vie 15 On amena aussitôt le cinquième pour le tourmenter 16 Fixant les yeux sur le roi il dit Tout mortel que tu es tu as autorité sur les hommes et tu fais ce que tu veux Ne t imagine pas pour autant que notre race soit abandonnée de Dieu 17 Mais toi attends tu verras combien sa puissance est grande et de quelle manière il sévira contre toi même et ta descendance 18 Après celui là on amena le sixième et lorsqu il fut sur le point de mourir il dit Ne te fais pas de vaine illusion c est à cause de nous mêmes que nous endurons ces souffrances pour avoir péché contre notre propre Dieu De là viennent ces malheurs surprenants 19 Mais toi ne va pas croire que tu resteras impuni pour avoir entrepris de faire la guerre à Dieu 20 Leur mère fut particulièrement admirable et digne d une illustre mémoire voyant mourir ses sept fils dans l espace d un seul jour elle le supporta vaillamment parce qu elle avait mis son espérance dans le Seigneur 21 Elle exhortait chacun d eux dans la langue de ses pères cette femme héroïque leur parlait avec un courage viril 22 Je suis incapable de dire comment vous vous êtes formés dans mes entrailles Ce n est pas moi qui vous ai donné l esprit et la vie qui ai organisé les éléments dont chacun de vous est composé 23 C est le Créateur du monde qui façonne l enfant à l origine qui préside à l origine de toute chose Et c est lui qui dans sa miséricorde vous rendra l esprit et la vie parce que pour l amour de ses lois vous méprisez maintenant votre propre existence 24 Antiocos s imagina qu on le méprisait et soupçonna que ce discours contenait des insultes Il se mit à exhorter le plus jeune le dernier survivant Bien plus il lui promettait avec serment de le rendre à la fois riche et très heureux s il abandonnait les usages de ses pères il en ferait son ami et lui confierait des fonctions publiques 25 Comme le jeune homme n écoutait pas le roi appela la mère et il l exhortait à conseiller l adolescent pour le sauver 26 Au bout de ces longues exhortations elle consentit à persuader son fils 27 Elle se pencha vers lui et lui parla dans la langue de ses pères trompant ainsi le cruel tyran Mon fils aie pitié de moi je t ai porté neuf mois dans mon sein je t

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/2M/Deuxi%C3%A8me+Livre+des+Martyrs+d%27Isra%C3%ABl/7 (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • AELF
    01 Vraiment la vie de l homme sur la terre est une corvée il fait des journées de manœuvre 02 Comme l esclave qui désire un peu d ombre comme le manœuvre qui attend sa paye 03 depuis des mois je n ai en partage que le néant je ne compte que des nuits de souffrance 04 À peine couché je me dis Quand pourrai je me lever Le soir n en finit pas je suis envahi de cauchemars jusqu à l aube 05 Ma chair s est revêtue de vermine et de croûtes terreuses ma peau se crevasse et suppure 06 Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand ils s achèvent faute de fil 07 Souviens toi Seigneur ma vie n est qu un souffle mes yeux ne verront plus le bonheur 08 Je serai invisible aux yeux qui me voyaient tes yeux seront sur moi mais je ne serai plus 09 Comme la nuée se dissipe et s évanouit celui qui descend au séjour des morts n en remonte pas 10 il ne retourne pas dans sa maison sa demeure ne le connaît plus 11 C est pourquoi je ne peux retenir ma langue dans mon angoisse je parlerai dans mon amertume je me plaindrai 12 Et moi suis je la Mer ou le Dragon pour que tu postes une garde contre moi 13 Je me dis Le sommeil me consolera la nuit apaisera mes plaintes 14 Mais alors tu m effraies par des songes tu m épouvantes par des cauchemars 15 J en arrive à souhaiter qu on m étrangle la mort plutôt que mes douleurs 16 Je suis à bout de patience je ne vivrai pas toujours laisse moi donc mes jours ne sont qu un souffle 17 Qu est ce que l

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/Jb/Livre+de+Job/7 (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • AELF
    sur la tablette de ton cœur 04 Dis à la sagesse Tu es ma sœur à l intelligence donne le nom de familière 05 Alors tu seras gardé de la femme d un autre de l étrangère aux propos enjôleurs 06 Comme j étais à la fenêtre chez moi je regardais à travers la claire voie 07 je vis quelques étourdis et parmi ces garçons je remarquai un jeune écervelé 08 il passait par la venelle près d un recoin il filait vers une maison 09 le soir venu à la tombée du jour s enfonçant dans les ténèbres de la nuit 10 Et voici qu une femme s en va vers lui avec des allures de prostituée aux aguets 11 elle trépigne provocante incapable de rester à la maison 12 un pas dans la ruelle deux pas sur la place elle guette à tous les coins de rue 13 Elle l attrape et l embrasse et d un air effronté lui déclare 14 Je dois offrir un sacrifice de paix et aujourd hui je viens accomplir mon vœu 15 aussi je suis sortie pour te rencontrer je cherchais à te voir et je t ai trouvé 16 J ai paré mon lit de couvertures d un tissu d Égypte multicolore 17 et sur ma couche j ai répandu la myrrhe l aloès et le cinnamome 18 Viens Que l amour nous enivre jusqu au matin prenons du plaisir à nous aimer 19 Tu sais mon mari n est pas chez lui il est en voyage au loin 20 il a emporté l argent de la bourse il ne rentrera qu à la pleine lune 21 Avec tout son talent elle le séduit et de ses lèvres enjôleuses elle l entraîne 22 Soudain le voilà qui la suit comme le

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/Pr/Livre+des+Proverbes/7 (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • AELF
    esprit arrogant 09 Ne cède pas trop vite à la colère la colère couve au cœur du fou 10 Ne dis pas D où vient que les jours d autrefois étaient meilleurs que ceux d aujourd hui Ce n est pas la sagesse qui t inspire cette question 11 La sagesse est bonne autant qu un héritage et bénéfique pour ceux qui voient le soleil 12 Oui la sagesse met à l abri comme le fait l argent mais l avantage de la sagesse est de faire vivre qui la possède 13 Regarde l ouvrage de Dieu qui peut redresser ce que lui a courbé 14 Au jour de bonheur réjouis toi au jour de malheur réfléchis c est Dieu qui les a faits l un et l autre pour que l homme ne sache rien de ce qui viendra après lui 15 J aurai tout vu au long de mes jours incertains et le juste périr malgré sa justice et le méchant tenir malgré sa méchanceté 16 Ne sois pas juste à l extrême ne fais pas le sage à l excès pourquoi te détruire 17 Ne sois pas méchant à l extrême ne sois pas insensé pourquoi mourir avant l heure 18 Il est bon que tu tiennes à ceci sans pour autant lâcher cela car celui qui craint Dieu réussit l un et l autre 19 La sagesse rend le sage plus fort que dix gouverneurs dans la cité 20 Certes aucun homme sur terre n est assez juste pour faire le bien sans jamais pécher 21 Ne t attache pas non plus à tout ce que l on dit ainsi tu n entendras pas ton serviteur te maudire 22 Car bien des fois tu as pris conscience d avoir toi aussi maudit les autres 23 Avec

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/Qo/L%27%C3%A9ccl%C3%A9siaste/7 (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • AELF
    de prince Les courbes de tes hanches dessinent des colliers œuvre de mains artistes 03 Ton nombril une coupe ronde où le vin ne tarit pas Ton ventre un monceau de blé dans un enclos de lis 04 Tes deux seins deux faons jumeaux d une gazelle 05 Ton cou une tour d ivoire Tes yeux les vasques de Heshbone à la porte de Bath Rabbim et ton nez comme la Tour du Liban sentinelle tournée vers Damas 06 Ta tête se dresse comme le Carmel Sa parure est de pourpre un roi s est pris dans ces tresses LUI 07 Ah Que tu es belle Que tu es douce amour en tes caresses 08 Tu es élancée comme le palmier tes seins en sont les grappes 09 J ai dit je monterai au palmier j en saisirai les fruits Tes seins qu ils soient comme des grappes de raisins ton haleine comme une odeur de pomme 10 ta bouche un vin exquis ELLE Il s écoule vers mon bien aimé abreuvant des lèvres endormies 11 Je suis à mon bien aimé vers moi monte son désir ELLE 12 Viens mon bien aimé Nous sortirons dans les champs nous passerons

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/Ct/Cantique+des+cantiques/7 (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • AELF
    la pierre la plus précieuse tout l or du monde auprès d elle n est qu un peu de sable et en face d elle l argent sera regardé comme de la boue 10 Plus que la santé et la beauté je l ai aimée je l ai choisie de préférence à la lumière parce que sa clarté ne s éteint pas 11 Tous les biens me sont venus avec elle et par ses mains une richesse incalculable 12 Je me suis réjoui de tous ces biens les sachant gouvernés par la Sagesse j ignorais pourtant qu elle en était aussi la mère 13 Ce que j ai appris sans calcul je le partage sans réserve je ne veux rien dissimuler de ses richesses 14 la Sagesse est pour les hommes un trésor inépuisable ceux qui l acquièrent gagnent l amitié de Dieu car les bienfaits de l éducation les recommandent auprès de lui 15 Que Dieu m accorde de parler comme je comprends et de concevoir une pensée à la mesure de ses dons puisque lui même guide la Sagesse et dirige les sages 16 car nous sommes dans sa main nous mêmes nos paroles toute notre intelligence et notre savoir faire 17 C est lui qui m a donné une connaissance exacte du réel pour que je comprenne la structure de l univers et l activité des éléments 18 le commencement la fin et le milieu des temps l alternance des solstices et le changement des saisons 19 le cycle des années et la position des astres 20 la nature des animaux et l instinct des bêtes sauvages l impulsion des esprits et les raisonnements de l homme la variété des plantes et les vertus des racines 21 Toute la réalité cachée ou apparente je l ai connue

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/Sg/Livre+de+la+Sagesse/7 (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • AELF
    en lui 08 Il y a celui qui est ton ami quand cela lui convient mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse 09 Il y a celui qui d ami se transforme en ennemi et qui va divulguer pour ta confusion ce qui l oppose à toi 10 Il y a celui qui est ton ami pour partager tes repas mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse 11 Quand tout va bien pour toi il est comme un autre toi même et commande avec assurance à tes domestiques 12 mais si tu deviens pauvre il est contre toi et il se cache pour t éviter 13 Tes ennemis tiens les à distance avec tes amis sois sur tes gardes 14 Un ami fidèle c est un refuge assuré celui qui le trouve a trouvé un trésor 15 Un ami fidèle n a pas de prix sa valeur est inestimable 16 Un ami fidèle est un élixir de vie que découvriront ceux qui craignent le Seigneur 17 Celui qui craint le Seigneur choisit bien ses amis car son compagnon lui ressemblera 18 Mon fils dès ta jeunesse accueille l instruction et jusqu à l âge des cheveux blancs tu trouveras la sagesse 19 Comme celui qui laboure et fait les semailles cultive la et attends ses bons fruits Tu peineras un peu pour la travailler mais bientôt tu mangeras de ses produits 20 Aux ignorants elle semble terriblement dure et qui n a pas d intelligence n y persévère pas 21 elle pèse sur lui comme une lourde pierre et il ne tarde pas à la rejeter 22 Car la sagesse mérite bien son nom elle n est pas accessible au grand nombre 23 Écoute mon fils et reçois mon avis

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/Si/Livre+de+Ben+Sirac+le+Sage/6 (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • AELF
    Champ du Foulon 04 Tu lui diras Garde ton calme ne crains pas ne va pas perdre cœur devant ces deux bouts de tisons fumants à cause de la colère brûlante du roi d Aram et du roi d Israël 05 Oui Aram a décidé ta perte en accord avec Éphraïm et son roi Ils se sont dit 06 Marchons contre le royaume de Juda pour l intimider et nous le forcerons à se rendre alors nous lui imposerons comme roi le fils de Tabéel 07 Ainsi parle le Seigneur Dieu Cela ne durera pas ne sera pas 08 que la capitale d Aram soit Damas et Recine le chef de Damas 09 que la capitale d Éphraïm soit Samarie et le fils de Remalyahou chef de Samarie Dans soixante cinq ans Éphraïm écrasé cessera d être un peuple Mais vous si vous ne croyez pas vous ne pourrez pas tenir 10 Le Seigneur parla encore ainsi au roi Acaz 11 Demande pour toi un signe de la part du Seigneur ton Dieu au fond du séjour des morts ou sur les sommets là haut 12 Acaz répondit Non je n en demanderai pas je ne mettrai pas le Seigneur à l épreuve 13 Isaïe dit alors Écoutez maison de David Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu 14 C est pourquoi le Seigneur lui même vous donnera un signe Voici que la vierge est enceinte elle enfantera un fils qu elle appellera Emmanuel c est à dire Dieu avec nous 15 De crème et de miel il se nourrira jusqu à ce qu il sache rejeter le mal et choisir le bien 16 Avant que cet enfant sache rejeter le mal et choisir le bien la terre dont

    Original URL path: http://m.aelf.org/mobile.php/bible/livre/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/7 (2016-02-09)
    Open archived version from archive



  •