archive-org.com » ORG » A » AF3M.ORG

Total: 645

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • n est pas le cas il est resté 1 mois hospitalisé on lui a fait 12 séances de rayons il doit porter un corset tout le temps même pour dormir Et maintenant il prend du thalidomide 50mg Réponse de François Mon père maintenant 80 ans a aussi été diagnostiqué en fin 2002 et je me posais les mêmes questions D abord la radiothérapie devrait non seulement résorber les cellules tumorales mais également améliorer l état du dos de votre père Je ne suis pas médecin mais c est un effet connu de la radiothérapie qui a très bien marché sur mon père prudence toutefois il ne faut jamais généraliser à partir d un cas particulier Il y a heureusement aujourd hui une batterie de traitements et le thalidomide en est un qui est très utilisé et peut être d une grande efficacité Toutefois il a quelques effets secondaires selon les personnes Accueil L association Vivre avec le myélome Maladie et médecins Annonces du myélome Témoignages Connaître et combattre le myélome Droits et démarches Actualités Contactez nous Dernière mise à jour 02 03 2010 L association On ne peut rien sans vous Qui sommes nous Nos actions L AF3M dans toute

    Original URL path: http://www.af3m.org/patients-ages_1012667_1012200.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive



  • la plus grande série mondiale et est d autant plus remarquable que nous disposons du matériel biologique pour les études génétiques La collecte des échantillons se poursuit et devrait permettre l obtention d une série de 100 familles supplémentaires d ici à mi 2012 afin d être statistiquement significatif Recrutement des familles Cliquez pour agrandir le schéma L identification de ces relativement rares familles a été possible grâce à la mobilisation de l association de patients AF3M la participation de l IFM qui constitue le groupe multicentrique le plus important au monde pour l inclusion de patients atteints de myélome Une fois une famille identifiée le premier membre de la famille au courant de l étude informe les autres membres de sa famille de l existence de l étude et leur demande s ils sont d accord pour participer Un arbre généalogique est ensuite réalisé Les personnes concernées par l étude sont les parents la fratrie et les enfants des membres atteints de dysglobulinémie à condition qu ils soient majeurs Les personnes participant à l étude ont une note d information résumant l étude un consentement éclairé à signer une prise de sang à effectuer Les SNP En génétique les SNP de l anglais Single Nucleotide Polymorphism désignent des variations d une seule paire de base entre des individus Toute séquence d ADN est formée de l association de quatre molécules A Adénine vert sur l image T Thymine rouge sur l image G Guanine jaune sur l image C Cytosine bleu sur l image Les SNP substituent une lettre à une autre Ces variations peuvent se traduire par des changements physiologiques ou être muettes Résultats attendus Les résultats attendus sont la mise en évidence de la présence dans l ADN de certains polymorphismes variations spécifiques de l ADN chez

    Original URL path: http://www.af3m.org/etude-genetique-des-dysglobulinemies-familiales_1016083.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • Les plasmocytes ne sont pas tous identiques entre eux puisqu ils doivent créer toutes sortes d anticorps Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Comprendre le myélome Traitements du myélome Essais cliniques Médicaments Droits et démarches Actualités Contactez nous Dernière mise à jour 27 02 2012 L association On ne peut rien sans vous Qui sommes nous Nos actions L AF3M dans toute la France

    Original URL path: http://www.af3m.org/la-genealogie-de-la-moelle-osseuse_1014509__1014675.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • dépens des autres cellules et de l os qui l entourent Cela touche souvent plusieurs régions osseuses d où le nom de myélome multiple Plasmocytome dans le cas rare d un seul site de prolifération Les cellules malignes issues de cette prolifération du plasmocyte malade sont des clones cellules identiques qui continuent à faire ce pourquoi elles sont programmées fabriquer une protéine un anticorps Elles produisent donc toutes le même anticorps ou son fragment spécifique du plasmocyte à l origine du myélome appelé aussi protéine monoclonale ou paraprotéine La conséquence est une surabondance de cet anticorps non opérationnel dans la défense contre des substances étrangères Dans certains cas les plasmocytes malades ne fabriquent pas d anticorps du tout Ces cellules myélomateuses sont très aggressives envers les structures osseuses et la moelle environnante Elles produisent aussi des molécules aidant à la création de nouveaux vaisseaux sanguins pour mieux se nourrir angiogénèse et stimulent des cellules ostéoclastes qui détruisent l os Le tout conduisant à une pérennisation de leur activité à la survie des cellules malades et à une augmentation des destructions osseuses selon un cercle vicieux qui se perpétue Le nombre croissant des cellules myélomateuses risque de supplanter les globules normaux dans la moelle osseuse et les empêcher de bien faire leur travail occasionnant fatigue si baisse des globules rouges et infections si baisse des globules blancs se propager à la partie solide de l os provoquant des douleurs osseuses des fractures des tassements vertébraux des trous dans les os lacunes rompre l équilibre de certains minéraux dans l organisme comme le calcium hypercalcémie et nuire au bon fonctionnement d autres organes par exemple les reins Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Comprendre le myélome Traitements du myélome Essais cliniques Médicaments Droits et démarches Actualités

    Original URL path: http://www.af3m.org/le-mecanisme-de-la-maladie_1014510__1014675.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • désigné par la chaîne lourde et la chaîne légère produites par les plasmocytes les myélomes les plus courants sont IgG à chaîne légère K ou L puis IgA à chaîne légère K ou L les myélomes IgM IgD et IgE sont plus rares Chez 10 à 12 des patients les plasmocytes malins produisent des Ig incomplètes qui ne contiennent que des chaînes légères La protéine M appelée aussi protéine de Bence Jones est retrouvée principalement dans les urines et moins dans le sang ce qui explique le nombre plus important de lésions rénales chez ces patients Dans ce cas on parle de myélome à chaînes légères K ou L ou myélome de Bence Jones Les immunoglobulines ont une structure symétrique composée de 4 chaînes de protéines deux chaînes lourdes identiques et deux chaînes légères identiques voir l illustration ci dessus Dans de très rares cas les cellules myélomateuses ne fabriquent pas de protéine on parle alors d un myélome non secrétant Si les cellules myélomateuses forment une tumeur localisée sur un seul os on parle d un plasmocytome solitaire Dans de rares cas la tumeur plasmocytaire apparaît en dehors du squelette on parle de plasmocytome extra médullaire Le plasmocytome peut

    Original URL path: http://www.af3m.org/les-differents-types-de-myelome_1014512__1014675.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • effets de la chimio intensive Une ou deux autogreffes Autogreffe ou allogreffe Traitement d entretien Le traitement initial La première ligne de traitement est le premier traitement qu un malade reçoit il contient plusieurs médicaments et plusieurs étapes Ces informations proviennent essentiellement du Guide Patients idées vraies fausses sur le Myélome multiple et du site myelome patients info Contrôler la maladie par chimiothérapie Le myélome n est pas constamment agressif ainsi on ne traite pas les myélomes asymptomatiques Il n existe pas à l heure actuelle de médicaments permettant d obtenir une guérison du myélome Mais en détruisant un grand nombre des cellules cancéreuses présentes dans la moelle osseuse le traitement permet de contrôler l évolution de la maladie La durée de la rémission sera plus ou moins longue selon les personnes et le stade de leur maladie Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Comprendre le myélome Traitements du myélome Essais cliniques Médicaments Droits et démarches Actualités Contactez nous Dernière mise à jour 03 03 2010 L association On ne peut rien sans vous Qui sommes nous Nos actions L AF3M dans toute la France Partenaires et amis Vivre avec le myélome Maladie et

    Original URL path: http://www.af3m.org/controler-la-maladie-par-chimiotherapie_1015374_1015376.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • peut pratiquer une deuxième autogreffe Dans les cas où le risque est acceptable malade jeune myélome très agressif et si on trouve un donneur compatible on peut pratiquer une allogreffe sur le site myelome patients info L allogreffe Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Comprendre le myélome Traitements du myélome Essais cliniques Médicaments Droits et démarches Actualités Contactez nous Dernière mise à jour 14

    Original URL path: http://www.af3m.org/une-nouvelle-chimio-intensive-_1015423_1015398.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • état de santé afin qu ils puissent prendre leurs décisions en connaissance de cause L information permet à un malade d accepter un traitement médical un examen ou une intervention en donnant son consentement libre et éclairé C est une obligation déontologique pour le médecin Il doit à la personne qu il examine qu il soigne ou qu il conseille une information loyale claire et appropriée sur son état de santé Cette information porte sur les investigations les traitements leur utilité leur urgence éventuelle leurs conséquences ainsi que sur les risques fréquents ou graves ou normalement prévisibles que ces actes peuvent lui faire courir Outre le droit d être informée la personne malade a droit à la confidentialité des informations médicales la concernant Dans certains cas l information transmise au malade peut être restreinte diagnostic grave urgence volonté d une personne d être tenue dans l ignorance d un diagnostic ou d un pronostic En cas de conflit c est au médecin ou à l hôpital d apporter la preuve que l information a bien été délivrée au patient détails sur le site www hopital fr Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Droits et

    Original URL path: http://www.af3m.org/information-du-patient_1015637_1015218.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive



  •