archive-org.com » ORG » A » AF3M.ORG

Total: 645

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • de l essai complémentaire qui est POMALIDOMIDE écoutez Pour des patients atteints de myélome réfractaire aux traitements ou en rechute Les inclusions dans cet essai ont débuté en mars 2011 et sont terminées L étude vise à évaluer l efficacité et la tolérance au pomalidomide administré seul sans autre traitement en monothérapie chez des patients atteints de myélome multiple réfractaire ou en rechute Après le thalidomide et le lénalidomide Revlimid le pomalidomide est le 3ème médicament de la famille des IMiDs dits immunomodulateur s utilisés dans le traitement du myélome Ce nouveau médicament semble plus puissant que les 2 autres et s accompagnerait de moins d effets indésirables notamment neurologiques comme les neuropathies surtout redoutés avec le thalidomide Les principaux effets indésirables sont des thromboses veineuses profondes et des neutropénies induisant un risque d infections documents disponibles détails de l étude centres ouverts en France Liens complémentaires fiche en anglais sur clinicaltrials gov Registre e cancer fiche en français sur le site de l ansm la brochure de l IMF sur le pomalidomide en français Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Comprendre le myélome Traitements du myélome Essais cliniques Médicaments Droits et démarches Actualités

    Original URL path: http://www.af3m.org/pomalidomide_1019240.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • biologiques utiles pour une meilleure compréhension des effets de l association chez ces patients réfractaires aux traitements standard et de rechercher des facteurs prédictifs de réponse ou de résistance au pomalidomide Cette étude pourrait conduire à l enregistrement du pomalidomide par les Autorités de Santé en vue de sa commercialisation dans le myélome en échec thérapeutique Interview audio durée 1 21 L étude STRATUS une étape pour l AMM du pomalidomide Pr Philippe Moreau CHU de Nantes Investigateur principal de l essai écoutez Pour des patients atteints de myélome en échec de traitement par lénalidomide Revlimid et bortézomib Velcade Les inclusions dans cet essai sont prévues de fin 2012 à 2014 Après le thalidomide et le lénalidomide Revlimid le pomalidomide est le 3ème médicament de la famille des IMiDs dits immunomodulateur s utilisés dans le traitement du myélome Ce nouveau médicament semble plus puissant que les deux autres et s accompagnerait de moins d effets indésirables notamment neurologiques comme les neuropathies surtout redoutées avec le thalidomide Les principaux effets indésirables sont des thromboses veineuses profondes des neutropénies induisant un risque d infections et des thrombopénies pouvant provoquer des saignements Le risque de thromboses peut être prévenu par un traitement anti thrombotique comme l aspirine ou une héparine de bas poids moléculaire HBPM Comme le thalidomide dont il est proche structurellement le pomalidomide est potentiellement tératogène et pourrait provoquer des anomalies congénitales graves chez l enfant à naître s il est pris pendant la grossesse Les premiers résultats sur la tolérance seront connus en 2016 et les résultats complets de l étude en 2020 documents disponibles détails de l étude centres ouverts en France Liens complémentaires fiche en anglais sur clinicaltrials gov la brochure de l IMF sur le pomalidomide en français Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et

    Original URL path: http://www.af3m.org/stratus_1020132.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • de ralinostat qui a le meilleur rapport efficacité tolérance pour les études à venir Le ralinostat est un nouvel inhibiteur oral d histone désacétylase le 3ème médicament de cette nouvelle classe thérapeutique utilisée dans le myélome qui serait plus efficace et mieux toléré que le vorinostat et le panobinostat Interview audio du Pr Philippe Moreau Nantes coordinateur de l essai durée 37 écoutez Pour des patients atteints de myélome en rechute Les inclusions sont closes Après le vorinostat et le panobinostat un troisième inhibiteur d histone désacétylase HDAC le ralinostat est à l étude dans le myélome Cette nouvelle classe thérapeutique semble prometteuse en particulier associée au bortézomib dont les effets sont synergiques parfois même chez des patients réfractaires au bortézomib Velcade L expérience clinique dans les myélomes en rechute a montré également un profil de tolérance facilement gérable de ces inhibiteurs d HDAC documents disponibles détails de l étude centres ouverts en France Liens complémentaires fiche en anglais sur clinicaltrials gov Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Comprendre le myélome Traitements du myélome Essais cliniques Médicaments Droits et démarches Actualités Contactez nous Dernière mise à jour 18 03 2014 L association On ne

    Original URL path: http://www.af3m.org/ralinostat_1018824.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • délai jusqu au dernier contrôle ou au décès le délai de survenue de symptômes osseux le nombre de patients ayant une réduction de plus de 30 des douleurs mesurées par une échelle de douleur Brief Pain Inventory le délai jusqu à la progression ainsi que la qualité et la durée de la réponse Le nombre de patients développant des anticorps anti tabalumab sera pris en compte dans l analyse de la tolérance du traitement Cet essai permettra également d obtenir des données biologiques notamment pharmacocinétiques utiles pour une meilleure compréhension des effets du tabalumab chez ces patients en rechute Interview audio durée 0 21 Un nouvel anticorps à l étude en rechute de myélome Pr Philippe Moreau CHU de Nantes Investigateur principal de l essai écoutez Pour des patients atteints de myélome déjà traités auparavant Les inclusions dans cet essai sont prévues de fin 2012 à 2014 Le tabalumab appartient à une nouvelle classe de médicaments du myélome les anticorps monoclonaux Il cible les cellules plasmocytaires et agit en bloquant le BAFF B cell Activating Factor facteur de la famille des TNF Tumor Necrosis Factor Le BAFF est un facteur d activation des lymphocytes B cellules à l origine des plasmocytes qui prolifèrent dans le myélome Il permet la survie des cellules et leur développement Son blocage devrait aider les traitements du myélome à se débarrasser des cellules malades Les effets indésirables du tabalumab comportent essentiellement des troubles digestifs une fatigue et une baisse des cellules du sang neutropénie anémie et thrombopénie pouvant être responsables d infections d essoufflements et de saignements Les premiers résultats sur la tolérance seront connus en 2015 documents disponibles détails de l étude centres ouverts en France Liens complémentaires fiche en anglais sur clinicaltrials gov Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre

    Original URL path: http://www.af3m.org/tabalumab_1020200.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • ses effets sur la qualité de vie la réponse au traitement et la survie globale Interview audio durée 1 59 Une nouvelle option à l étude pour retarder la progression de la maladie Dr Cyril HULIN Investigateur Coordonnateur de l essai pour l IFM écoutez Pour des patients présentant un myélome nouvellement diagnostiqué Les inclusions dans cet essai sont prévues pendant 2 ans de juin 2014 à juin 2016 Le lénalidomide Revlimid appartient à la classe des immunomodulateurs comme le thalidomide et la pomalidomide Il est commercialisé depuis 2007 en association avec la dexaméthasone pour le traitement du myélome multiple chez les patients adultes ayant déjà reçu au moins un traitement antérieur Le lénalidomide a été testé avec succès en première ligne associé à de faibles doses de dexaméthasone dans l étude de phase 3 FIRST de l IFM chez des patients non candidats à l autogreffe Parmi les 2 traitements de référence au diagnostic chez les sujets non candidats à l autogreffe MPT et MPV le choix est porté dans cette étude sur le MPV afin d offrir dans le temps au patient l ensemble des classes thérapeutiques efficaces dans le myélome Les principaux effets indésirables du lénalidomide sont des thromboses veineuses profondes des neutropénies baisse des globules blancs induisant un risque d infections et des thrombopénies baisse des plaquettes pouvant provoquer des saignements Le risque de thrombose peut être prévenu par un traitement anti thrombotique comme l aspirine ou une héparine de bas poids moléculaire HBPM Documents disponibles détails de l étude centres ouverts en France Liens complémentaires fiche en anglais sur clinicaltrials gov Pôle régional de Cancérologie Bretagne documentation en anglais présentation des résultats de l étude FIRST Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome Comprendre le myélome Traitements du myélome Essais

    Original URL path: http://www.af3m.org/arumm_1020997.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • essai durée 3 18 Faut il toujours greffer en 1ère ligne écoutez Pour des patients d âge inférieur ou égal à 65 ans dans le traitement initial en 1ère ligne du myélome Les inclusions dans cet essai sont terminées Depuis 15 ans le traitement intensif avec autogreffe est le traitement de référence du sujet jeune au diagnostic Avec l arrivée de nouveaux médicaments l autogreffe est elle toujours nécessaire Cette étude compare une association de molécules récentes le protocole VRD bortézomib Velcade lénalidomide Revlimid et dexaméthasone à un traitement intensif avec autogreffe de cellules souches périphériques en 1ère ligne dans le traitement du myélome chez des patients d âge inférieur ou égal à 65 ans Le traitement intensif avec autogreffe sera toujours justifié s il permet de prolonger de 9 mois la survie sans progression par rapport aux 8 cures de VRD documents disponibles détails de l étude centres ouverts en France Liens complémentaires fiche en anglais sur clinicaltrials gov EudraCT 2009 016871 32 sur le site de l afssaps fiche de l afssaps sur le site e cancer IMAJEM IMAgerie JEune Myélome Les patients inclus dans l essai IFM DFCI 2009 peuvent se voir proposer de participer à l

    Original URL path: http://www.af3m.org/vrd-contre-autogreffe_1018183.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • pulmonaire écoutez Pour des patients atteints de myélome nouvellement diagnostiqués et devant être traités par chimiothérapie Les inclusions dans cet essai sont prévues de janvier 2012 à fin 2013 Les patients atteints de myélome ont un risque augmenté d événements thromboemboliques veineux phlébites ou embolies pulmonaires en particulier pendant le traitement d induction en première ligne avec le thalidomide ou le lénalidomide Revlimid surtout quand ils sont associés à la dexaméthasone Le risque est accru durant les 3 premiers mois de traitement Le bortézomib Velcade semble plutôt avoir un effet protecteur de thrombose s Le but de cette étude est de mieux comprendre par quelles anomalies de la coagulation ce risque est augmenté quels sont les patients les plus à risque de thrombose et quels traitements pourraient être proposés pour prévenir ces complications Dans cette étude la fabrication de thrombine est évaluée à l aide d une technique encore expérimentale appelée thrombinographie pendant les 3 premiers cycles de chimiothérapie Normalement la thrombine n est produite que là où il faut et quand l organisme en a besoin pour coaguler le sang au niveau d une blessure et arrêter l hémorragie Si la thrombine était toujours présente dans le sang elle provoquerait immédiatement des caillots et des accidents comme un infarctus La coagulation sanguine est l aboutissement d une série de réactions chimiques qui interviennent en cascade La thrombine est une enzyme finale de cette cascade et transforme le fibrinogène protéine soluble du sang fabriquée par les cellules du foie en brins de fibrine insoluble Elle active également les plaquettes petites cellules du sang qui s agglutinent pour participer à la formation du caillot sanguin L étude de la fabrication de thrombine par thrombinographie permet donc d avoir un reflet global de la coagulation et d identifier les patients qui ont

    Original URL path: http://www.af3m.org/metro_1019457.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • de réponses complètes et de réponses partielles les effets indésirables la quantité de cellules souches collectées la durée de survie sans progression de la maladie et la survie globale Interview audio durée 2 13 L IFM en quête du meilleur traitement d induction Pr Philippe Moreau CHU de Nantes investigateur principal de l essai écoutez Pour des patients de moins de 66 ans atteints de myélome nouvellement diagnostiqué Les inclusions dans cet essai sont terminées Étude importante qui pour la première fois compare 2 protocoles qui ont montré leur efficacité en induction avant autogreffe le protocole VTD Velcade bortézomib Thalidomide Dexaméthasone est aujourd hui le standard d induction en France Italie et Espagne le protocole VCD Velcade bortézomib Cyclophosphamide Endoxan Dexaméthasone est le standard d induction aux Etats Unis Canada et Allemagne Les effets indésirables sont liés aux molécules utilisées Dans le protocole VTD les effets indésirables dominants sont les neuropathies Dans le VCD l association avec le cyclophosphamide peut induire plus de toxicité hématologique baisse des globules du sang documents disponibles détails de l étude centres ouverts en France Liens complémentaires fiche en anglais sur clinicaltrials gov Accueil L association Vivre avec le myélome Connaître et combattre le myélome

    Original URL path: http://www.af3m.org/ifm-2013-04_1021684.html (2016-02-14)
    Open archived version from archive



  •