archive-org.com » ORG » A » AMBAFRANCE-RO.ORG

Total: 1526

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Les cimetières et carrés militaires français en Roumanie - La France en Roumanie
    le 30 septembre les effectifs de l Armée d Orient et de l Armée du Danube créée le 28 octobre ont franchi le Danube le 10 novembre sans que de grandes résistances soient rencontrées avec pour objectif de libérer Bucarest Cependant on trouve également dans ce cimetière de nombreux soldats morts au printemps et à l été 1918 C est à dire avant l offensive de novembre Leur présence est certainement liée à l existence d un camp allemand de prisonniers dans la région d Alexandria dès 1917 C est par exemple le cas des soldats du 41ème Régiment d Infanterie Coloniale et du 4ème Régiment de Zouaves dont les tombes indiquent qu ils sont morts au printemps et à l été 1918 Leurs régiments se battaient en décembre 1918 sur le front de l Ouest En outre on sait avec certitude qu un soldat français est mort en avril 1918 au camp d Alexandria Wunsdorf http www memoiredeshommes sga defense gouv fr lib memh php fiche popup php Base MPF1418 Lg fr Fiche OCQwVYxf8gKCd2IHfGb EQ C 907015588 Le carré français de la parcelle militaire de Timisoara Les tombes des soldats français et roumains morts pendant de la Grande Guerre dans la région du Banat sont regroupées dans une partie du cimetière civil de Timişoara 1 chemin Lipovei 45 46 8 N 21 13 36 E Inaugurés au cours de l année 1934 à la suite du regroupement des tombes situées dans plusieurs communes de la région les carrés français et roumains présentent une certaine symétrie de forme Carré militaire français de Timisoara dans les années 30 AF Ro MDD Corpus ancien La parcelle militaire est composée de deux rangées de tombes 24 au total dont 4 tombes de soldat musulmans Vue du carré français de TIMISOARA aujourd hui AF Ro MDD 2013 Vue du carré français de TIMISOARA AF Ro MDD 2011 Ces soldats français sont morts dans la région du Banat dont Timişoara est la principale ville dans le cadre d une mission d interposition confiée à l armée du Danube entre novembre 1918 et août 1919 avant que le sort du Banat ne soit définitivement réglé par les traités de paix La plupart des hommes enterrés à Timişoara sont morts de maladie Cependant un des officiers inhumés dans ce carré TUPIN Gabriel Ferdinand René est mort des suites de ses blessures de guerre Le 24 mars 1919 il a été blessé durant des heurts entre les troupes françaises et un contingent hongrois de Bolchéviques qui traversait en train le Banat en direction de Budapest Deux jours plus tard cet officier a été inhumé avec un de ses hommes tombé à ses cotés avec les honneurs militaires et en présence de la population locale Carré militaire français de Slobozia Le carré militaire français de Slobozia se trouve dans le cimetière militaire international situé au centre ville n 2 de la rue Eternitatii Bien qu il ait été inauguré en 1922 les aménagements du cimetière se sont poursuivis jusqu en 1932 Il figure aujourd hui comme les autres cimetières militaires sur la liste des monuments historiques de Roumanie Entrée du Cimetière militaire de Slobozia AF Ro MDD 2013 Vue générale du cimetière les deux parcelles musulmanes françaises sont en haut de la photo AF Ro MDD 2012 Ce cimetière regroupe les corps de soldats tombés pendant la Première Guerre mondiale dans cette région 215 Français dont 214 musulmans 18 Allemands 142 Indiens 1493 Turcs 10 Britanniques et 77 Roumains La présence de soldats français est essentiellement due à l existence d un camp allemand de prisonniers dans cette région au cours des années 1917 et 1918 Les soldats qui y étaient internés étaient majoritairement employés dans les travaux pour lesquels les Roumains mobilisés manquaient Jean Noël Grandhomme dans sa thèse Le général Berthelot et l action de la France en Roumanie et en Russie méridionale 1916 1918 cite le cas de cinq soldats qui travaillaient à l exploitation agricole de Pribegi à 10 kilomètre à l ouest de Slobozia Souvent mal nourris et vivant dans des conditions d hygiène déplorables dans une région où les hivers sont rudes alors qu ils venaient du nord de l Afrique ces soldats sont dans leur majorité morts de maladie Le soldat Mohammed Gheraïnia dispose d un monument particulier au cœur du carré français voir ci dessous Originaire d une famille de notables algériens il a apporté une assistance médicale à de très nombreuses personnes prisonnières ou non Il jouissait par conséquent d un très grand prestige auprès de ces compagnons de captivité et vraisemblablement aussi auprès de la population locale Lors d une sortie du camp dans des conditions qui restent encore peu claires soit pour fuir soit pour apporter des soins à un habitant il a été considéré comme évadé et il a été fusillé ou abattu en tentant de fuir Un second monument rappelant sa mort est situé en ville à l endroit même où il est tombé Monument funéraire du soldat Mohammed Gheraïnia AF Ro MDD 2013 Monument en ville du soldat Mohammed Gheraïnia AF Ro MDD 2013 Consultez la fiche MDH http www memoiredeshommes sga defense gouv fr lib memh php fiche popup php Base MPF1418 Lg fr Fiche IieoVwpVmgKQdy4NIms4EQ C 918371219 Le caveau militaire français de Iași Le caveau militaire français de Iaşi se trouve dans le cimetière civil Eternitatea de la ville lui même situé dans la rue Eternitate Créé au cours de l année 1920 le caveau est partagé en deux par un couloir De part et d autre de ce dernier se trouvent 48 niches maçonnées sur l intégralité desquelles il n existe que 10 plaques nominatives Vue du caveau de Iași dans les années 1930 AF Ro MDD Corpus ancien Au dessus du caveau se dresse un monument en forme d obélisque réalisé par Salvador Scutari et orné d une plaque de marbre portant l épitaphe suivante Aux Français morts en Roumanie en 1916 1918 IASI est devenue la capitale de la Roumanie

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Les-cimetieres-et-carres (2016-01-08)
    Open archived version from archive

  • Le carré militaire du Cimetière Bellu de Bucarest - La France en Roumanie
    cimetière qui se trouve au sud de la ville a été créé en 1858 Il fait partie des plus importants ensembles funéraires de Bucarest et il est souvent comparé au cimetière du Père Lachaise car de nombreux personnages célèbres y sont enterrés alors que l agencement comme la décoration des tombes donnent au lieu un caractère pittoresque et romantique Certaines tombes sont l œuvre de l architecte Ion Mincu et un grand nombre d entre elles sont classées sur la liste des monuments historiques roumains Le cimetière fait partie d une association qui regroupe les cimetières remarquables d Europe Association of Significant Cemeteries in Europe Le carré militaire français a été installé à cet endroit pendant l entre deux guerres dans une parcelle d honneur située dans une partie du cimetière réservée aux militaires On accède d ailleurs au carré militaire français par une allée qui traverse sur une vingtaine de mètres des caveaux familiaux où sont inhumés des militaires roumains Jusqu en 2013 étaient inhumés dans des tombes individuelles 136 soldats français tués au cours de la Première Guerre mondiale Le carré militaire français de Bellu a été restauré en 2013 dans le respect des recommandations transmises par le Souvenir français Cette restauration a été également l occasion de rapatrier les tombes de soldats français inhumés au carré militaire du cimetière d Alexandria trop dégradé pour être réhabilité Ont donc rejoints 42 sépultures exhumées d Alexandria pour atteindre un total de 178 tombes individuelles Le montant de cette restauration s élève à 296 000 sur les crédits mis en place par la DMPA Le carré en lui même se divise en deux parties un carré de croix latines et un carré de stèles musulmanes Les tombes musulmanes sont orientées en direction de la Mecque et ornementées d une inscription

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Le-carre-militaire-du-Cimetiere (2016-01-08)
    Open archived version from archive

  • Le monument aux Français du parc Cişmigiu de Bucarest - La France en Roumanie
    et scientifique La coopération administrative technique et européenne La coopération de défense La coopération en matière de sécurité intérieure Dossiers Thématiques Immigration La francophonie en Roumanie La Grande Guerre lieu de mémoire franco roumain Les relations économiques et commerciales Magazine Actualité en France Année franco allemande 14 Juillet Accueil Dossiers Thématiques La Grande Guerre lieu de mémoire franco roumain Les cimetières et carrés militaires français en Roumanie Le monument aux Français du parc Cişmigiu de Bucarest RSS Minus Plus Le monument aux Français du parc Cişmigiu de Bucarest Imprimer Google Facebook Twitter Ce monument à la mémoire des soldats français morts en Roumanie est placé dans le parc Cişmigiu de Bucarest et représente une femme roumaine tenant dans ses bras un soldat français mortellement blessé sur le front duquel elle pose un baiser L inauguration de ce monument s est déroulée le 19 octobre 1922 en présence d une délégation française comptant les maréchaux et généraux Foch Berthelot et Weygand venus en Roumanie pour le couronnement des souverains de la Grande Roumanie Lors de son discours le général Berthelot a indiqué voir dans ce monument un symbole et une promesse Un symbole Amis des mauvais jours amis des jours de fête c est bien cela que nous sommes et c est bien cela que ce monument signifie La statue repose sur un large socle parallélépipédique qui comporte en français et en roumain l inscription suivante AUX SOLDATS FRANÇAIS TOMBES AU CHAMP D HONNEUR SUR LE SOL ROUMAIN PENDANT LA GRANDE GUERRE 1916 1919 Cette œuvre est le résultat du travail du sculpteur roumain Ion Jalea un artiste qui à lui même été blessé lors de son engagement au cours du conflit dans les rangs de l armée roumaine Le monument est entretenu au même titre que le parc Cişmigiu par

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Le-monument-aux-Francais-du-parc (2016-01-08)
    Open archived version from archive

  • Le caveau militaire français de Iași - La France en Roumanie
    Le caveau militaire français de Iași RSS Minus Plus Le caveau militaire français de Iași Imprimer Google Facebook Twitter Le caveau militaire français de Iaşi se trouve dans le cimetière civil Eternitatea de la ville lui même situé dans la rue Eternitate Eternité Construit au cours de l année 1920 le caveau est partagé en deux par un couloir De part et d autre de ce dernier se trouvent 48 niches maçonnées mais seules 10 d entre elles comportent des plaques nominatives Vue du caveau de Iași dans les années 1930 Au dessus du caveau se dresse un monument en forme d obélisque réalisé par Salvador Scutari et orné d une plaque de marbre portant l épitaphe suivante Aux Français morts en Roumanie en 1916 1918 Iaşi est devenue la capitale de la Roumanie après l évacuation de Bucarest le 5 décembre 1916 suite à l entrée des troupes allemandes en Valachie à l automne 1916 L Etat major général le gouvernement et la famille royale ainsi que toute une partie des services techniques et médicaux y furent stationnés Au cours de l hiver 1917 une épidémie de typhus s est abattue sur l armée roumaine et les troupes françaises de la mission Berthelot Sur les dix Français dont l identité est inscrite sur les murs du caveau cinq ont trouvé la mort du fait de cette maladie La mission médicale française en Roumanie a emmené avec elle un certain nombre de femmes et notamment des infirmières de la SFSBM Société Française de Secours aux Blessés Militaires qui dépendait de la Croix rouge ainsi que des religieuses de Saint Vincent de Paul et des Sœurs Assomptionnistes dont la mission était de soigner les malades et les blessés militaires Plusieurs d entre elles furent touchées par le typhus et une partie

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Le-caveau-militaire-francais-de (2016-01-08)
    Open archived version from archive

  • Le carré militaire français de Constanța - La France en Roumanie
    matière de sécurité intérieure Dossiers Thématiques Immigration La francophonie en Roumanie La Grande Guerre lieu de mémoire franco roumain Les relations économiques et commerciales Magazine Actualité en France Année franco allemande 14 Juillet Accueil Dossiers Thématiques La Grande Guerre lieu de mémoire franco roumain Les cimetières et carrés militaires français en Roumanie Le carré militaire français de Constanța RSS Minus Plus Le carré militaire français de Constanța Imprimer Google Facebook Twitter Constanța est la plus grande ville portuaire de la côte roumaine de la mer Noire Elle héberge dans le cimetière central de la ville Strada Baragan 2 4 une parcelle militaire dédiée Cette parcelle regroupe des soldats roumains français allemands et turcs tombés pendant la guerre de Crimée 1854 1856 et la Première Guerre mondiale Le carré militaire français se trouve dans la partie occidentale de cette parcelle Il est organisé en deux carrés de 19 tombes chacun qui accueillent les corps de soldats tombés pendant la Première Guerre mondiale 28 croix latines 9 stèles musulmanes et une stèle asiatique L allée centrale conduit à trois monuments un monument roumain qui rappelle un naufrage intervenu en 1906 un monument du Souvenir Français en mémoire des soldats français initialement enterrés à Constanţa mais dont les corps ont ensuite été rapatriés en France et un monument central qui rend hommage aux soldats morts pendant la guerre de Crimée et dont les ossements se trouvent dans une crypte située au milieu du cimetière Ce monument dédié à la guerre de Crimée longtemps situé en ville a été transféré dans le cimetière central en 1924 Le carré militaire français de Constanța a été restauré en 2013 dans le respect des recommandations transmises par le souvenir français Le montant total de cette restauration s élève à 54 900 pris sur les crédits mis en

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Le-carre-militaire-francais-de (2016-01-08)
    Open archived version from archive

  • Le carré militaire français de Slobozia - La France en Roumanie
    militaire français de Slobozia Imprimer Google Facebook Twitter Le carré militaire français de Slobozia se trouve dans le cimetière militaire international situé au centre ville au n 2 de la rue Eternităţii Bien qu il ait été inauguré en 1922 les aménagements du cimetière se sont poursuivis jusqu en 1932 Le carré français a été rénové en 2013 sous financement de la Direction de la Mémoire du Patrimoine et des Archives à hauteur de 129 000 Il figure aujourd hui comme de nombreux autres cimetières militaires sur la liste des monuments historiques de Roumanie Ce cimetière regroupe les corps de soldats tombés pendant la Première Guerre mondiale dans cette région 215 Français dont 214 musulmans 18 Allemands 142 Indiens 1493 Turcs 10 Britanniques et 77 Roumains La présence de soldats français est essentiellement due à l existence d un camp allemand de prisonniers dans cette région au cours des années 1917 et 1918 Les soldats qui y étaient internés étaient majoritairement employés dans les travaux pour lesquels les Roumains mobilisés manquaient Jean Noël Grandhomme dans sa thèse Le général Berthelot et l action de la France en Roumanie et en Russie méridionale 1916 1918 cite le cas de cinq soldats qui travaillaient à l exploitation agricole de Pribegi à 10 kilomètres à l ouest de Slobozia Souvent mal nourris et vivant dans des conditions d hygiène déplorables dans une région où les hivers sont rudes ces soldats sont dans leur grande majorité morts de maladies Le soldat Mohammed Gheraïnia dispose d un monument particulier au cœur du carré français voir ci dessous Originaire d une famille princière algérienne disposant de connaissances en médecine il a apporté une assistance médicale à de très nombreuses personnes Par ses origines et son dévouement il jouissait d un très grand prestige auprès de ses

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Le-carre-militaire-francais-de-3960 (2016-01-08)
    Open archived version from archive

  • Le carré militaire français de Galați - La France en Roumanie
    regroupe des tombes et des ossuaires où sont enterrés des soldats roumains français allemands et russes soviétiques morts au cours des deux guerres mondiales Le carré français qui est pour sa part uniquement consacré à la Première Guerre mondiale à été aménagé au cours des années 1920 Les premiers travaux de mise en forme des tertres et d installation des croix du type préconisé par le Souvenir français ont débuté au cours de l année 1921 On y trouve 51 tombes individuelles de soldats français 22 stèles musulmanes et 29 croix latines alignées sur trois rangées Le tout forme un carré de tombes entouré par une clôture faite de piliers et de chaînes L ensemble est complété par un monument rendant hommage aux soldats français inhumés dans ce même carré Vue partielle du monument de Galați dans les années 30 Au cours de la Grande Guerre et dès le mois de décembre 1916 une mission médicale française s est installée dans la ville de Galaţi Cette mission a accueilli jusqu à 50 000 blessés à la suite de l évacuation de Bucarest Un des membres de cette mission médicale le médecin major Germain a très vite succombé au paludisme sa tombe se trouve encore dans le carré militaire français Toutefois la très grande majorité des soldats français inhumés dans ce carré sont morts après l Armistice de 1918 Ces soldats ont trouvé la mort au cours des années 1919 et 1920 le plus souvent à la suite d accidents ou de maladies Les troupes françaises ont en effet reçu l ordre de participer à la défense de la Bessarabie afin d empêcher la Russie de s attribuer de facto ce territoire avant la fin des négociations des traités de paix Aujourd hui le carré militaire français est entretenu par la

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Le-carre-militaire-francais-de-3963 (2016-01-08)
    Open archived version from archive

  • Le carré militaire du cimetière "Eternitatea" d’Alexandria - La France en Roumanie
    historique du site avant le mouvement des sépultures vers Bucarest Le carré militaire français était situé dans le cimetière Eternitatea Eternité 43 58 39 N 25 20 52 E à l entrée nord est de la ville d Alexandria au bord de la route qui relie la cité à Bucarest Les tombes de soldats français étaient regroupées dans une parcelle où ont été aussi inhumés des soldats allemands bulgares roumains et turcs ainsi qu un soldat américain Les 42 tombes françaises dont 34 portaient une stèle musulmane ne représentaient pas la majorité des sépultures de ce cimetière militaire Cependant un hommage particulier était rendu aux soldats français On pouvait en effet lire sur une plaque située face à l entrée l inscription suivante Recunoştinţa eroilor francezi căzuţi pe aceste meleaguri Teleormane în toamna anului 1918 Gratitude aux héros français qui sont morts dans la région de Teleorman à l automne 1918 On trouvait dans le cimetière d Alexandria les corps de soldats des 4ème et 8ème régiments d infanterie coloniale qui avaient fait partie de l armée du Danube Les soldats de ces régiments ont trouvé la mort à partir du mois de novembre 1918 des suites de maladies surtout ou de blessures infligées lors des affrontements les journaux de marche nous apprenant que deux soldats ont été tués et plusieurs autres gravement blessés par l artillerie ennemie lors du passage du Danube Les combats se sont arrêtés quelques heures plus tard En effet après l effondrement du front bulgare au cours du mois de septembre 1918 et de l armistice signé par la Bulgarie le 30 septembre les forces de l armée d Orient et de l armée du Danube créée le 28 octobre et conduite par le général Berthelot ont franchi le Danube le 10 novembre sans rencontrer

    Original URL path: http://www.ambafrance-ro.org/Le-carre-militaire-du-cimetiere-3967 (2016-01-08)
    Open archived version from archive



  •