archive-org.com » ORG » B » BRODHAG.ORG

Total: 333

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Géosciences et changements climatiques - [Développement durable et RSE]
    du rapport Climate change energy and sustainable development How to tame King Coal Communiqué pour la sortie du rapport Charbon propre mythe ou réalité De l éducation à l environnement au développement durable Discours d ouverture des Etats Généraux des Entreprises et du Développement Durable Discours de clôture du colloque sur la Charte constitutionnelle de l environnement à la cour de cassation Discours durant la présentation de la charte environnementale de l achat et de la vente de bois Discours introductif à la Rencontre nationale des TEE Effet de serre et biodiversité régulations et pratiques de responsabilité sociétale Entretien dans Grand angle le Bulletin de la Conférence des Grandes Ecoles Information environnementale pour une prise de décision saine en matière de développement durable Intervention aux assises régionales de l éducation à l environnement vers un développement durable Intervention conclusive lors du colloque sur les stratégies d adaptation de l ONERC Intervention devant l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers Interview pour Actu Environnement L environnement entrera dans la Constitution Le pilier social du développement durable Les énergies renouvelables Quels sont les défis à relever Note taxe extérieure carbone Présidentielles Quel candidat pour la nouvelle gouvernance Que penser de la stratégie nationale de développement durable Quel engagement du futur président de la république sur le développement durable et la Conférence de Rio 20 Quel futur pour les énergies renouvelables Réseau de l AFSSET R21 Responsabilité sociétale et développement durable un enjeu pour les PME Responsabilité sociétale et traçabilité les nouveaux horizons de la logistique Séminaire CHARBON PROPRE mythe ou réalité Une charte de l environnement ambitieuse International Allocution inaugurale forum développement durable en Côte d ivoire Biographie Cérémonie de clôture de la conférence euro africaine eau et territoires Changement climatique et Stratégies nationales de développement durable Climate change and French NSDS Communiqué sur les énergies marines Consommation durable et valeurs culturelles Défis énergétiques et environnementaux solutions pour un développement durable Des pétrodollars aux carbodollars Discours d ouverture de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article79&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Glossaire du Climat - [Développement durable et RSE]
    valeurs culturelles Défis énergétiques et environnementaux solutions pour un développement durable Des pétrodollars aux carbodollars Discours d ouverture de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO 26000 un élément d une gouvernance mondiale pour le développement durable La difficile maîtrise de la mondialisation La dynamique des réseaux et des systèmes d information en soutien au renforcement des capacités La Francophonie en ordre de marche pour Rio 20 La gouvernance et la gestion des services des écosystèmes La responsabilité environnementale source de création de valeur pour l entreprise Les enjeux de production et de consommation durables Perspectives politiques Les Stratégies de développement durable instruments de cohérence des politiques Les stratégies de développement durable vidéo Nordic Councilof Ministers Workshop on Sustainable Development Ouverture du séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Partenariats dans le domaine des modes de consommation et production Présentation de la revue par les pairs de la stratégie française de développement durable Présentation sur le développement durable Propos conclusifs séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Quatrième forum mondial du développement durable Quelques concepts généraux et l expérience française sur la responsabilité sociale et le développement durable Responsabilité sociétale un élément de la gouvernance du développement durable Séminaire Franco britannique sur les énergies marines Sustainable Development Livres et presse Actu environnement 1er Etats généraux des entreprises et du DD Désinformations et médias Développement durable et fonds de pension Développement durable et transports Dictionnaire du développement durable Effet de serre et prix à la pompe Gouvernance mondiale Inventer un nouveau modèle économique social et technologique Kyoto et le retard français La responsabilité sociétale des entreprises Le CIADT privilégie le rail Le développement durable dans la tourmente électorale Le principe de précaution ni plus ni moins Les Quatre Vérités de la Planète Mode d action politique Objectif Terre Retrouver les terroirs pour une agriculture durable St Etienne Local Après Rio 10 où en est on sur la question de la territorialisation du développement durable ARACQ 21 pour durer Christian Brodhag rejoint Michel Thiollière

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article76&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Glossaire pour le développement durable - [Développement durable et RSE]
    de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO 26000 un élément d une gouvernance mondiale pour le développement durable La difficile maîtrise de la mondialisation La dynamique des réseaux et des systèmes d information en soutien au renforcement des capacités La Francophonie en ordre de marche pour Rio 20 La gouvernance et la gestion des services des écosystèmes La responsabilité environnementale source de création de valeur pour l entreprise Les enjeux de production et de consommation durables Perspectives politiques Les Stratégies de développement durable instruments de cohérence des politiques Les stratégies de développement durable vidéo Nordic Councilof Ministers Workshop on Sustainable Development Ouverture du séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Partenariats dans le domaine des modes de consommation et production Présentation de la revue par les pairs de la stratégie française de développement durable Présentation sur le développement durable Propos conclusifs séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Quatrième forum mondial du développement durable Quelques concepts généraux et l expérience française sur la responsabilité sociale et le développement durable Responsabilité sociétale un élément de la gouvernance du développement durable Séminaire Franco britannique sur les énergies marines Sustainable Development Livres et presse Actu environnement 1er Etats généraux des entreprises et du DD Désinformations et médias Développement durable et fonds de pension Développement durable et transports Dictionnaire du développement durable Effet de serre et prix à la pompe Gouvernance mondiale Inventer un nouveau modèle économique social et technologique Kyoto et le retard français La responsabilité sociétale des entreprises Le CIADT privilégie le rail Le développement durable dans la tourmente électorale Le principe de précaution ni plus ni moins Les Quatre Vérités de la Planète Mode d action politique Objectif Terre Retrouver les terroirs pour une agriculture durable St Etienne Local Après Rio 10 où en est on sur la question de la territorialisation du développement durable ARACQ 21 pour durer Christian Brodhag rejoint Michel Thiollière Discours de remise de la légion d Honneur à Jean Munster Discours pour la remise de l Ordre National du Mérite à Albert Mathon Intervention au Conseil Municipal du 5 juillet Video sur le developpement durable pour la campagne municipale 2008 Travaux scientifiques Local environmental

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article55&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Intervention devant le Comité Européen de Normalisation - [Développement durable et RSE]
    un système de dénonciation organisée dans l entreprise whistle blowing dont on imagine l impact délétère sur le climat social des entreprises La troisième piste celle retenue dans les premiers travaux de l ISO consiste en des lignes directrices qui ne seraient pas une norme mais un système apte à organiser les transactions sur l environnement et le social entre les entreprises et la société le long de la chaîne de la valeur approche produit et avec le territoire et les cadres juridiques nationaux Elles devraient aussi intégrer la référence aux engagements internationaux Cette dernière approche avait été retenue par la commission de l AFNOR qui a élaboré un guide pour la prise en compte des enjeux du développement durable dans la stratégie et le management de l entreprise le Fascicule de documentation SD 21000 sur le développement durable et la responsabilité sociétale des entreprises Une large expérimentation impliquant à terme près de 300 PME a été lancée dans les régions pour valider la démarche et les outils d accompagnement ce qui renforce la pertinence de l initiative française Le processus qui pourra être initié par l ISO sous la houlette des Suédois et des Brésiliens si les pays adhérents lui en donne mandat devra innover sur le fonds et la forme L ISO devra par exemple répondre aux demandes des pays du sud qui s inquiètent de voir des normes conçues comme des barrières d accès aux marchés du Nord Un récent colloque préparatoire au Sommet de Ouagadougou des Chefs d Etat francophones qui sera consacré en novembre au développement durable a identifié la nécessité d impliquer les pays du sud et notamment les réseaux francophones dans les processus de normalisation Cet enchevêtrement d initiatives privées et publiques ce que certains appellent la diplomatie des réseaux est au cœur du débat sur la mondialisation C est un défi conceptuel tant pour mettre les questions de développement durable au cœur de la réflexion sur la compétitivité que pour trouver une articulation concrète entre les cadres juridiques nationaux et internationaux et les approches volontaires C est un redoutable défi collectif qui implique la coopération entre tous les acteurs les pays les entreprises et les acteurs syndicaux et associatifs C est enfin un défi pour l Europe qui devra établir les partenariats avec les pays en développement face à ceux qui refusent le multilatéralisme En s organisant pour participer à animer ce chantier qui s ouvre à l ISO le Comité Européen de Normalisation contribuera à faire entendre la voie de l Europe dans le domaine des approches volontaires comme elle le fait au sein des Nations Unies La France saura être aux côtés de la Suède et du Brésil qui animeront ce chantier Je vous remercie de votre attention et vous encourage pour les travaux de cette journée Source http www ecologie gouv fr article Haut de page Au menu Actualités Communiquer sur le changement climatique Confusion entre prévention et précaution De la science à l idéologie scientiste Discours de remise du Mérite à Jean Noël Breuil Du SD 21000 à l ISO 26000 Experiences of National Sustainable Development Strategies Gouvernance du développement durable La science est au cœur du principe de précaution Le développement durable peut il devenir le concept d organisation structurant de nos sociétés Les entreprises du froid face au Développement Durable Quels enjeux Pétition de soutien des scientifiques à la Charte de l environnement Pétition de soutien grand public à la Charte de l environnement Ras le bol des experts sceptiques du développement durable France Au delà de la PAC 4 enjeux pour l agriculture Charte de l environnement pour un congrès unanime Christian BRODHAG nommé délégué interministériel au développement durable Communiqué pour la sortie du rapport Climate change energy and sustainable development How to tame King Coal Communiqué pour la sortie du rapport Charbon propre mythe ou réalité De l éducation à l environnement au développement durable Discours d ouverture des Etats Généraux des Entreprises et du Développement Durable Discours de clôture du colloque sur la Charte constitutionnelle de l environnement à la cour de cassation Discours durant la présentation de la charte environnementale de l achat et de la vente de bois Discours introductif à la Rencontre nationale des TEE Effet de serre et biodiversité régulations et pratiques de responsabilité sociétale Entretien dans Grand angle le Bulletin de la Conférence des Grandes Ecoles Information environnementale pour une prise de décision saine en matière de développement durable Intervention aux assises régionales de l éducation à l environnement vers un développement durable Intervention conclusive lors du colloque sur les stratégies d adaptation de l ONERC Intervention devant l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers Interview pour Actu Environnement L environnement entrera dans la Constitution Le pilier social du développement durable Les énergies renouvelables Quels sont les défis à relever Note taxe extérieure carbone Présidentielles Quel candidat pour la nouvelle gouvernance Que penser de la stratégie nationale de développement durable Quel engagement du futur président de la république sur le développement durable et la Conférence de Rio 20 Quel futur pour les énergies renouvelables Réseau de l AFSSET R21 Responsabilité sociétale et développement durable un enjeu pour les PME Responsabilité sociétale et traçabilité les nouveaux horizons de la logistique Séminaire CHARBON PROPRE mythe ou réalité Une charte de l environnement ambitieuse International Allocution inaugurale forum développement durable en Côte d ivoire Biographie Cérémonie de clôture de la conférence euro africaine eau et territoires Changement climatique et Stratégies nationales de développement durable Climate change and French NSDS Communiqué sur les énergies marines Consommation durable et valeurs culturelles Défis énergétiques et environnementaux solutions pour un développement durable Des pétrodollars aux carbodollars Discours d ouverture de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article68&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • La double dimension procédurale et substantive de l'ISO 26000 - [Développement durable et RSE]
    et matériaux utilisés tout cela éclaire le tableau Nous allons identifier quelques questions pour illustrer ce propos Nous considérerons ensuite les conditions pour que la mise en œuvre de l ISO 26000 produise les mêmes effets que sa rédaction Si l on considère le processus de l ISO 26000 comme une étape de convergence dans l évolution de réseaux qui portent la responsabilité sociétale il faut aussi considérer l étape suivante de son utilisation comme un problème de réseau Le problème de déploiement se pose en fonction des réseaux et des processus d enrôlement qui seront mis en place Selon l influence de tel ou tel acteur le texte prendra ou non tel ou tel sens Mais le déploiement sur le terrain dans des contextes variés impliquera de nouveaux acteurs et de nouvelles rationalités et donc nécessitera des processus de traduction C est notre thèse centrale le texte de l ISO 26000 n est pas un actant intermédiaire qui peut être appliqué directement de façon univoque et donc pour lequel un consultant pourrait en certifier la mise en œuvre mais un actant médiateur qui recèle de potentialité d interprétation de traduction qui ne révélera tout ses potentialités que par les réseaux coopératifs qui se construiront à son propos ces réseaux étant très contingent aux conditions locales humaines culturelles sociales environnementales ou économiques Le fait que ces lignes directrices ne soient pas certifiables n est pas seulement lié au fait que le texte considère une telle certification comme une mauvaise représentation de l intention et de l objectif de la norme mais que ce n est pas sa nature 3 Quelques questions clés de la négociation 3 1 Le développement durable et la responsabilité sociétale Le texte a permis deux clarifications majeures les parties prenantes ne représentent qu une partie des enjeux de la société et les objectifs de responsabilité sociétale d une organisation contribuent au développement durable qui est une problématique plus large Rédiger formellement ce qui peut apparaître comme des évidences conduisait à formuler des hiérarchies entre des concepts et les organisations qui les portaient c est à dire à organiser le réseau et les alliances en son sein Le texte définit la responsabilité sociétale comme la contribution des organisations au développement durable responsabilité d une organisation vis à vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et l environnement se traduisant par un comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable incluant la santé et le bien être de la société Mais cette définition a été le fruit de nombreux débats Le système des Nations Unies parle de responsabilité sociale et environnementale ce qui explicitement limite la responsabilité sociale au seul volet social laissant ainsi la responsabilité environnementale dans le champ d institutions spécialisées de l environnement Bien qu intégrant le volet environnemental le terme employé dans la version de l ISO 26000 négociée en anglais est social responsibility mais pour marquer le caractère plus large la traduction française retenue est sociétal sous entendu social et environnemental La même difficulté de dialogue entre les tenants du social et de l environnemental se retrouve sur le développement durable Beaucoup de participants les syndicats ou certains pays comme les Etats Unis ne souhaitaient pas être enrôlés dans le champ du développement durable Un représentant majeur des syndicats par exemple considérait que le thème du développement durable se rattachait de fait à l environnement il fallait selon lui identifier le social à part La rédaction de la définition avait été jusqu à la version WD4 1 contribue au développement durable à la santé et au bien être de la société Rajouter incluant la santé et le bien être de la société d abord dans l ensemble du texte à chaque occurrence de l usage du terme développement durable version CD puis finalement dans la seule définition version DIS revenait à sceller un double accord les tenants de l interprétation purement sociale de la responsabilité sociétale acceptaient de s inscrire dans la perspective du développement durable à condition que ceux qui s emparaient de ce terme donc les organisations environnementales qui portent souvent le développement durable reconnaissent l existence du pilier social Mais on peut s interroger sur les conditions nécessaires pour que ce contrat passé entre des rédacteurs qui ont dialogué et négocié 5 ans ensemble se reproduise dans l usage Nous faisons l hypothèse qu il faut continuer à mettre en présence dans le déploiement les acteurs portant le social et l environnement pour que l usage du texte garde la marque de cet accord Le texte jouera un rôle de médiateur en ne révélant toutes ses potentialités qu en présence d un réseau diversifié d acteurs 3 2 Le rôle des gouvernements C était une question clé notamment du fait que le texte était supposé pouvoir s appliquer à tout type d organisation donc les administrations Pour certains le concept de responsabilité sociétale scellait la défaite des autorités publiques pour consacrer la prise en main de services publics par les ONG et les entreprises Que cette même responsabilité sociétale s applique aux pouvoirs publics relevait alors d un affaiblissement supplémentaire de l autorité publique Le texte précise qu il ne peut pas s appliquer au gouvernement d un pays lorsqu il exerce les devoirs de l Etat Il a été plus facile de reconnaître la substance des engagements internationaux et le droit que de reconnaître les processus politiques qui les ont générés ou la façon concrète dont les gouvernements pourraient utiliser la responsabilité sociétale comme levier pour leurs politiques Les représentants du collège gouvernement venaient d horizons différents des organismes de normalisation quand ceux ci étaient dans la sphère publique des représentants de collectivités locales qui défendaient leur autonomie devant le pouvoir central des agents qui entendaient bien que leur quotidien de fonctionnaire soit amélioré par une administration plus engagée dans la responsabilité sociétale Bien peu ne portaient réellement la position de la place de l Etat dans le dispositif C est finalement le représentant des syndicats qui rédigea le passage relatif à la place de l Etat On assistait ainsi à des interventions illogiques à priori compte tenu du type d organisation représenté L une des causes est que chacun des négociateurs est à la fois le représentant mandaté par une organisation et donc d un acteur un représentant national tenu ou non de porter les avis d un comité miroir et de la délégation nationale mais aussi un être humain qui a son idée du bien public Les acteurs peuvent aussi avoir une vision claire du jeu et des responsabilités qu ils souhaitaient voir jouer par les autres Chacun joue un rôle de médiateur et non de simple intermédiaire relayant une position fixée à l avance 3 3 L hybridation entre deux visions opposées de la responsabilité sociétale Deux approches de la responsabilité sociétale s opposaient une approche contractualiste plutôt d origine nord américaine et une vision institutionnaliste plutôt européenne mais assez partagée L une est libérale l autre d inspiration plus publique Si la première considère implicitement que la libre interaction entre des acteurs moraux fait d une certaine façon le bien public La seconde considère que seules les institutions publiques légitimes établissent les bases de ce bien public Toutes deux sont contingentes au contexte géographique institutionnel et politique L esprit de la Common Law et de la jurisprudence s oppose au droit écrit du système romano germanique la première est plus procédurale et la seconde substantive L ISO 26000 contribue à créer un dépassement de cette contradiction par une hybridation des positions des acteurs Brodhag 2010a Le document français SD 21000 publié en 2003 AFNOR FDX30 021 avait établi cette hybridation l identification des enjeux devant s appuyer tout à la fois sur les principes de développement durable les bonnes pratiques sectorielles les réglementations et standards et les attentes des parties prenantes L outil opérationnel décliné de ce document AFNOR FDX30 023 permet à l entreprise de considérer en priorité ses enjeux substantifs en soumettant dans un second temps ses choix au regard de ses parties prenantes Bien entendu la présence d organisations internationales dans la négociation a joué un rôle Certaines organisations ont fixé leurs exigences comme l Organisation Internationale du travail qui a signé un protocole d accord formel avec l ISO Cette hybridation est une des clés de la négociation On en retrouve la trace dans les sept principes énoncé dans le chapitre 4 quatre d entre eux sont d origine contractualiste redevabilité accountability transparence conduite éthique et respect des intérêts des parties prenantes et trois d origine institutionnaliste conformité légale respect des normes internationales de comportement et respect des droits humains Cette hybridation s appuie elle même sur un concept hybride les normes internationales de comportement dérivées du droit coutumier international de principes généralement acceptés de droit international ou d accords intergouvernementaux universellement ou quasi universellement reconnus ISO 26000 2010 p 2 1 10 Ces comportements que l on peut attendre d une organisation sont issus des textes internationaux et non des seules attentes des parties prenantes Ce concept sert de médiateur de traduction entre les deux logiques l obligation légale et l initiative volontaire Il sert d articulation entre une rationalité substantive portée par les normes internationales de comportement et une rationalité procédurale portée par les relations avec les parties prenantes C est comme on l a dit réellement une valeur nouvelle issue de la négociation 3 4 Substantif et procédural Cette articulation entre substantif et procédural qui est au cœur du texte a conduit tout de même à certaines confusions du fait du processus de négociation Le texte confond dans le même vocable de parties prenantes les acteurs qui sont impactés par l organisation personnel riverains consommateurs que nous pourrions appeler parties intéressées du fait des intérêts concrets qu ils ont vis à vis des activités de l organisation et les organisations qui les représentent syndicats associations locales associations de consommateurs avec lesquelles l organisation est supposée développer des relations et que l on peut considérer réellement comme des parties prenantes car elles prennent parti et développent des relations Les premiers relèvent de la rationalité substantive niveau d impact obligation de performance se situant dans un principe de réalité les seconds de la rationalité procédurale les avis les consensus les contrats passés entre organisations se situant dans les processus et les moyens Mais le substantif identifié dans le texte est souvent indirect puisqu il vise le respect des lois en vigueur et l accord avec les normes internationales de comportement en faisant peu référence aux connaissances substantives On ne retrouve pas par exemple le principe de matérialité qui est une notion clé de la Global Reporting Initiative ce référentiel qui définit un cadre international de rapportage sur le développement durable La matérialité représente le seuil à partir duquel une question ou un indicateur acquiert une importance suffisante pour être inclus dans le rapport Elle permet aussi d évaluer la priorité relative des questions et indicateurs GRI 2006 On peut avancer deux hypothèses pour expliquer cette absence de référence aux éléments factuels et substantifs La première est que la rationalité évaluative et les indicateurs devaient rester du domaine de la GRI il ne fallait pas que le processus ISO 26000 apparaisse en concurrence avec un outil et une organisation qui avaient une antériorité de près de 10 ans La seconde raison plus profonde et plus problématique est que les faits sont ici portés par des acteurs Cette confusion est bien illustrée par la terminologie employée les consommateurs sont l une des six parties prenantes à la négociation les consommateurs et pas les associations de consommateurs Les acteurs faibles ou absents ne sont pas considérés en tant que tels mais par l intermédiaire de porte paroles Dans certains cas des intérêts importants ne pourront pas être représentés directement comme par exemple les intérêts des enfants et de la nature En l occurrence il convient que l organisation prête attention aux opinions de groupes crédibles désireux de protéger ce genre d intérêts ISO 26000 5 3 2 Evoquer l écart entre les intérêts et les attentes formulées par les associations et les intérêts des acteurs eux mêmes revenait à poser la question de leur représentativité ce qui ne pouvait pas être mis sur la table Il y a donc une confusion entre les impacts factuels et les attentes des parties prenantes exprimées par les associations qui les représentaient 3 5 L approche de précaution L absence des données factuelles se retrouve dans la gestion de l approche de précaution Dans le débat il n a pas pu être possible de faire référence à la connaissance scientifique On assiste au paradoxe suivant le texte dit que l on doit agir même si la science n est pas certaine mais il ne dit pas que l on doit agir sur la base de connaissances scientifiques quand elles sont établies On peut avancer ici comme hypothèse explicative que la communauté scientifique était absente les représentants du secteur académique présents appartenaient en général au management et peu à l environnement ou aux sciences sociales Les ONG considèrent être porteuses des connaissances de terrain peut être envisagent elles l arrivée de l expert scientifique comme une concurrence Le thème de la précaution est important c est le seul qui a conduit la représentante du gouvernement des Etats Unis à formuler une opposition soutenue lors du débat final L Inde avait tenté d introduire lors de la même séance la nécessité d une évidence scientifique pour mettre en œuvre le principe de précaution ce qui est contradictoire avec ce principe même 4 Le déploiement de l ISO 26000 En considérant notre posture théorique l ISO 26000 comme un élément d un processus d innovation collective en faveur de la responsabilité sociétale s appuyant sur une logique de réseau hybride ce processus ne s arrête pas avec la parution du texte Celui ci est un nouvel élément de poids dans une extension du réseau à de nouveaux acteurs dans l enrôlement d autres organisations Situés dans une perspective de mise en œuvre opérationnelle ces nouveaux acteurs ne sont pas dans la même rationalité que les rédacteurs de la norme Ces considérations vont ainsi nous conduire à formuler quelques propositions sur l architecture des réseaux de déploiement de la norme des processus de traduction qui s avèreront nécessaires pour l adapter aux différents contextes 4 1 La mise en œuvre doit mobiliser des rationalités plus proches de l opérationnel La mise en œuvre de l ISO 26000 dépendra des acteurs qui s en empareront Ils vont aborder ce document en s appuyant sur d autres types de rationalités celles qui procèdent sur le terrain sont différentes et donnent une plus grande part aux impacts concrets et substantifs Nous reprendrons la distinction dans les organisations du méta niveau de décision managériale et du niveau opérationnel qui conduit les opérations Brodhag Delchet 2004 Henri Fayol faisait déjà la distinction entre la capacité administrative on dit aujourd hui managériale qui relevait des niveaux de direction et la capacité technique de ceux qui sont plus prêts de l exécution c est à dire des opérations concrètes Fayol 1916 p 10 Van Gicgh propose un modèle d organisation qui distingue ces mêmes deux niveaux mais introduit la distinction substantive et procédurale de Simon Simon 1955 d où en découlent 4 types de rationalité Les rationalités structurelle et évaluative concernent le méta niveau et les rationalités procédurale et substantive le niveau proche des opérations et de la mise en œuvre concrète Van Gicgh 1987 La négociation internationale se concentre sur ce méta niveau qui permet aussi de s abstraire des diversités de situation Figure Les quatre types de rationalité dans les organisations Les indicateurs de développement durable comme ceux de la GRI relèvent de la rationalité évaluative Les référentiels de management ou de maturité relèvent de la rationalité structurelle comment doit on organiser les décisions L ISO 26000 fait référence à des objectifs substantifs il ne peut se réduire ni à la vérification d un système de management ni à une liste d indicateurs mais bien à des résultats concrets et des performances dont la pertinence dépend de chaque situation L encadré 3 de l ISO 26000 consacré aux petites et moyennes organisations fait une proposition pour des organisations intervenant dans des contextes et secteurs identiques l identification des parties prenantes et le dialogue avec elles peuvent être beaucoup plus efficaces si ces processus se déroulent collectivement Ce même encadré propose que ces organisations se fassent aider par les organismes publics pertinents les fédérations professionnelles telles qu associations sectorielles et organisations parapluie ou paires et éventuellement par les organismes de normalisation nationaux pour élaborer des guides pratiques et des programmes relatifs à l application de la présente Norme internationale Les acteurs à mobiliser pour la mise en œuvre concrète devraient être des parties prenantes plus proches du niveau opérationnel dont la rationalité est plus de nature procédurale et substantive Quelles activités concrètes Quels impacts concrets Quelles performances concrètes L ISO 26000 n est pas certifiable car la variété des enjeux évoqués par le texte nécessite une adaptation pour identifier les actions pertinentes pour une organisation donnée dans un contexte donné géographique filière L offre naissante en matière de notation voire de certification malgré l interdiction formulée dans le texte sur la base de l ISO 26000 se situe principalement sur le plan des systèmes de management c est à dire des moyens et non des fins sur le plan des processus et non des résultats concrets c est à dire dans la rationalité structurelle La crédibilité de l engagement d une organisation n est en effet pas synonyme de certification d un système de management Par crédibilité le groupe de réflexion de l AFNOR sur la crédibilité entend caractère de ce qui est digne de confiance capacité de l organisation à assurer son aptitude à diminuer ses impacts négatifs et à maximiser ses impacts positifs sur les sept questions centrales ainsi que

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article158&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Le développement durable du concept à l'action : le SD 21000 - [Développement durable et RSE]
    GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO 26000 un élément d une gouvernance mondiale pour le développement durable La difficile maîtrise de la mondialisation La dynamique des réseaux et des systèmes d information en soutien au renforcement des capacités La Francophonie en ordre de marche pour Rio 20 La gouvernance et la gestion des services des écosystèmes La responsabilité environnementale source de création de valeur pour l entreprise Les enjeux de production et de consommation durables Perspectives politiques Les Stratégies de développement durable instruments de cohérence des politiques Les stratégies de développement durable vidéo Nordic Councilof Ministers Workshop on Sustainable Development Ouverture du séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Partenariats dans le domaine des modes de consommation et production Présentation de la revue par les pairs de la stratégie française de développement durable Présentation sur le développement durable Propos conclusifs séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Quatrième forum mondial du développement durable Quelques concepts généraux et l expérience française sur la responsabilité sociale et le développement durable Responsabilité sociétale un élément de la gouvernance du développement durable Séminaire Franco britannique sur les énergies marines Sustainable Development Livres et presse Actu environnement 1er Etats généraux des entreprises et du DD Désinformations et médias Développement durable et fonds de pension Développement durable et transports Dictionnaire du développement durable Effet de serre et prix à la pompe Gouvernance mondiale Inventer un nouveau modèle économique social et technologique Kyoto et le retard français La responsabilité sociétale des entreprises Le CIADT privilégie le rail Le développement durable dans la tourmente électorale Le principe de précaution ni plus ni moins Les Quatre Vérités de la Planète Mode d action politique Objectif Terre Retrouver les terroirs pour une agriculture durable St Etienne Local Après Rio 10 où en est on sur la question de la territorialisation du développement durable ARACQ 21 pour durer Christian Brodhag rejoint Michel Thiollière Discours de remise de la légion d Honneur à Jean Munster Discours pour la remise de l Ordre National du Mérite à Albert Mathon Intervention au

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article30&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Le développement durable et les entreprises : le SD 21000 - [Développement durable et RSE]
    de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO 26000 un élément d une gouvernance mondiale pour le développement durable La difficile maîtrise de la mondialisation La dynamique des réseaux et des systèmes d information en soutien au renforcement des capacités La Francophonie en ordre de marche pour Rio 20 La gouvernance et la gestion des services des écosystèmes La responsabilité environnementale source de création de valeur pour l entreprise Les enjeux de production et de consommation durables Perspectives politiques Les Stratégies de développement durable instruments de cohérence des politiques Les stratégies de développement durable vidéo Nordic Councilof Ministers Workshop on Sustainable Development Ouverture du séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Partenariats dans le domaine des modes de consommation et production Présentation de la revue par les pairs de la stratégie française de développement durable Présentation sur le développement durable Propos conclusifs séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Quatrième forum mondial du développement durable Quelques concepts généraux et l expérience française sur la responsabilité sociale et le développement durable Responsabilité sociétale un élément de la gouvernance du développement durable Séminaire Franco britannique sur les énergies marines Sustainable Development Livres et presse Actu environnement 1er Etats généraux des entreprises et du DD Désinformations et médias Développement durable et fonds de pension Développement durable et transports Dictionnaire du développement durable Effet de serre et prix à la pompe Gouvernance mondiale Inventer un nouveau modèle économique social et technologique Kyoto et le retard français La responsabilité sociétale des entreprises Le CIADT privilégie le rail Le développement durable dans la tourmente électorale Le principe de précaution ni plus ni moins Les Quatre Vérités de la Planète Mode d action politique Objectif Terre Retrouver les terroirs pour une agriculture durable St Etienne Local Après Rio 10 où en est on sur la question de la territorialisation du développement durable ARACQ 21 pour durer Christian Brodhag rejoint Michel Thiollière Discours de remise de la légion d Honneur à Jean Munster Discours pour la remise de l Ordre

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article31&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Le développement durable et les entreprises : le SD 21000 - [Développement durable et RSE]
    development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO 26000 un élément d une gouvernance mondiale pour le développement durable La difficile maîtrise de la mondialisation La dynamique des réseaux et des systèmes d information en soutien au renforcement des capacités La Francophonie en ordre de marche pour Rio 20 La gouvernance et la gestion des services des écosystèmes La responsabilité environnementale source de création de valeur pour l entreprise Les enjeux de production et de consommation durables Perspectives politiques Les Stratégies de développement durable instruments de cohérence des politiques Les stratégies de développement durable vidéo Nordic Councilof Ministers Workshop on Sustainable Development Ouverture du séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Partenariats dans le domaine des modes de consommation et production Présentation de la revue par les pairs de la stratégie française de développement durable Présentation sur le développement durable Propos conclusifs séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Quatrième forum mondial du développement durable Quelques concepts généraux et l expérience française sur la responsabilité sociale et le développement durable Responsabilité sociétale un élément de la gouvernance du développement durable Séminaire Franco britannique sur les énergies marines Sustainable Development Livres et presse Actu environnement 1er Etats généraux des entreprises et du DD Désinformations et médias Développement durable et fonds de pension Développement durable et transports Dictionnaire du développement durable Effet de serre et prix à la pompe Gouvernance mondiale Inventer un nouveau modèle économique social et technologique Kyoto et le retard français La responsabilité sociétale des entreprises Le CIADT privilégie le rail Le développement durable dans la tourmente électorale Le principe de précaution ni plus ni moins Les Quatre Vérités de la Planète Mode d action politique Objectif Terre Retrouver les terroirs pour une agriculture durable St Etienne Local Après Rio 10 où en est on sur la question de la territorialisation du développement durable ARACQ 21 pour durer Christian Brodhag rejoint Michel Thiollière Discours de remise de la légion d Honneur à Jean Munster Discours pour la remise de l Ordre National du Mérite à Albert Mathon Intervention au Conseil Municipal du 5 juillet Video sur

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article44&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive



  •