archive-org.com » ORG » B » BRODHAG.ORG

Total: 333

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Gouvernance du développement durable - [Développement durable et RSE]
    les modes de régulation et de promotion aux niveaux nationaux les outils de déploiement sur le terrain les systèmes de certification et d évaluation Ce qui a été ébauché sur le tourisme dans le cadre du GTI tourisme durable processus de Marrakech et qui devrait se prolonger dans un Partenariat Mondial pour le Tourisme durable Tourism United pourrait servir d exemple à d autres filières Mais les réflexions par filière doivent être mises en perspectives avec les contextes régionaux et nationaux C est le rôle des stratégies nationales du développement durable SNDD que de mettre en cohérences les différentes politiques sectorielles et filières avec une vision et des enjeux nationaux Cet outil qui était inscrit dans l Agenda 21 de Rio a eu des difficultés pour se déployer réellement Même si la plupart des pays sont dotés de SNDD elles ont rarement été une véritable stratégie couvrant l ensemble des autres stratégies et programmes Pour l Union Européenne la stratégie de Lisbonne compétitivité et celle de Göteborg développement durable poursuivie par la Stratégie européenne du 9 juin 2006 sont en concurrence Pour les pays en développement la question est semblable mais touche les stratégies de lutte contre la pauvreté financées par la Banque Mondiale en relation avec les ministères des finances et les stratégies nationales de développement durable en générale pilotées par les ministères de l environnement La difficulté d avoir une approche stratégique unifiée du développement durable dans chaque pays est doublée dans les pays en développement par le fait que de nombreux programmes sont pilotés par les agences des Nations Unies ou de la coopération bilatérale différentes dont les différents programmes interviennent dans les pays Les programmes financés par les différentes institutions BM PNUD PNUE ont chacun leur rationalité leur cadre logique et leur ministère support finance environnement ce qui handicape la capacité des pays à mener des stratégies cohérence et des réelles synergies entre les politiques économiques sociales et environnementales Il est donc essentiel que la gouvernance internationale du développement durable permette de coordonner réellement les actions des organisations internationales dans les pays en s appuyant sur One UN Une évaluation des expériences acquis et difficultés pourrait être menées en préalable à Rio 20 Un processus pourrait être mis à profit la revue par les pairs des SNDD qui permet grâce à la présence de pays pairs de rapprocher les points de vue et de faire progresser les SNDD en facilitant leur convergence avec les PRSP Au delà des coordinations sectorielles par des Partenariat mondiaux et les processus de SNDD coordonnés par la CDD il est important que sur le terrain tous les acteurs agissent en coopération sur l ensemble des dimensions du développement durable L un des outils pour ce faire pourrait être l ISO 26000 L ISO 26000 lignes directrices sur la responsabilité sociétale qui devrait être finalisé en mai 2010 et voté durant l été a été élaborée dans enceinte réputée comme privée avec la participation de diverses parties prenantes tant au niveau des délégations nationales que des organismes en liaison dont quelques organisations internationales OIT PNUE Mais le texte fait référence au développement durable et aux normes internationales de comportement issues des principaux accords internationaux droit de l homme condition de travail environnement Loin d être une norme volontaire qui affaiblirait les dispositions législatives et réglementaires l ISO 26000 peut être au contraire un moyen d appropriation et de mise en œuvre des accords multilatéraux Le déploiement de la norme va mobiliser les organes de normalisation qui ont organisé le débat lors de son élaboration mais il apparait nécessaire que les organisations internationales et les gouvernements s impliquent dans l utilisation de cette norme Bien qu elle ne vise pas seulement les entreprises l ISO 26000 pourrait être un accompagnement des politiques qui seront discutées lors du Sommet Rio 20 sur l économie verte La figure ci après met en perspective ces différentes approches qui doivent être considérées en synergies les unes avec les autres Les objectifs de développement durable qui pourraient être mis en œuvre grâce à l ISO 26000 pourraient être discutés au niveau sectoriel et au niveau national Les systèmes d identification de bonnes pratiques et d exemples économiques business case échangés dans ces différents processus Des normes guides spécifiques par filières compatibles avec la meta norme ISO 26000 seront développées Des partenariats mondiaux pourraient organiser le déploiement sous forme volontaire et privilégiant les expérimentations et le retour d expérience à la CDD la mise en œuvre des SNDD associant Banque Mondiale PNUD PNUE avec des processus innovants de partage d expérience comme la revue par les pairs les filières selon approche consommation production durables modèle tourisme construction habitat agriculture alimentation information communication énergie eau l ISO 26000 et la RSE comme implication du secteur privé dans la mise en œuvre du développement durable Ces partenariats mondiaux en nombre limité une dizaine pourraient se réunir annuellement ou tous les 2 ans la première semaine de la CDD pour valider le rapport qui serait présenté à la CDD La cohérence entre ces différentes approches devrait pouvoir être discutée lors du Sommet Rio 20 Mais il dépend aussi des systèmes d informations et d échanges de savoirs et de connaissances qui pourraient être déployés à cet effet Un concept de renforcement de capacité original est proposé par la francophonie OIF et AUF les Pôles intégrés de compétence PIE visant à mieux capitaliser les expériences et la capacité de diffusion recherche formation Fichier à télécharger IMG pdf Gouvernance dd avril2010 pdf Taille du fichier 403 6 ko Format PDF Haut de page Au menu Actualités Communiquer sur le changement climatique Confusion entre prévention et précaution De la science à l idéologie scientiste Discours de remise du Mérite à Jean Noël Breuil Du SD 21000 à l ISO 26000 Experiences of National Sustainable Development Strategies Gouvernance du développement durable La science est au cœur du principe de précaution Le développement durable peut il devenir le concept d organisation structurant de nos sociétés Les entreprises

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article154&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive


  • La science est au cœur du principe de précaution - [Développement durable et RSE]
    transféré la responsabilité du scientifique vers le juge Cette erreur d estimation du Conseil d Etat n a pas été corrigée par les parlementaires La suppression du principe de précaution de la Constitution comme le propose la commission Attali est la mauvaise solution Refuser le principe de précaution n est pas une démarche scientifique mais scientiste Le président Sarkozy a été clair dans son discours sur le Grenelle du 25 octobre Proposer sa suppression au motif qu il briderait l action repose à mes yeux sur une grande incompréhension Le principe de précaution n est pas un principe d inaction C est un principe d action C est un principe d action et d expertise pour réduire l incertitude Le principe de précaution n est pas un principe d interdiction C est un principe de vigilance et de transparence Il doit donc être interprété comme un principe de responsabilité La recherche absente du texte de la charte peut être réintroduite par des procédures qui impliquent réellement les scientifiques La mise en place d une échelle graduée de risque couplée à une échelle de certitude scientifique permettrait d identifier pour chacun des niveaux quel type d activité scientifique à mener veille programme de recherche observation des signes précurseurs Elle permettrait d en assurer une lisibilité pour le citoyen Mais pour organiser ce processus les activités de recherche concernées reposent sur l épistémologie l épidémiologie l écologie des recherches fondamentales qui elles sont largement sous dotées comme le prouvent les éléments détaillés au dessus Il faut gérer cette question au niveau international La question a été rediscutée au Sommet de Johannesburg en 2002 en le replaçant dans le contexte de la science le 109f demande Promouvoir et améliorer la prise de décisions fondée sur la science et réaffirmer la démarche fondée sur la démarche de précaution telle qu énoncée en tant que Principe 15 de la Déclaration de Rio sur l environnement et le développement Quelques années auparavant le Pacte mondial avait établi un Principe 7 qui invitait les entreprises à appliquer l approche de précaution face aux problèmes touchant l environnement Enfin aujourd hui la question est aussi en discussion à l ISO 26000 Certains industriels notamment américains s opposent à la présence de la précaution dans le texte Si les scientifiques doivent s emparer de cette question ils doivent donc le faire dans un cadre international comme l a fait le GIEC sur la question des changements climatiques qui est passée graduellement du principe de précaution en 1990 à maintenant un principe de prévention puisque les connaissances sont suffisamment fiables Autres articles Les Pollutions Organiques Persistantes POPs et le principe de précaution Saumon et principe de précaution Haut de page Au menu Actualités Communiquer sur le changement climatique Confusion entre prévention et précaution De la science à l idéologie scientiste Discours de remise du Mérite à Jean Noël Breuil Du SD 21000 à l ISO 26000 Experiences of National Sustainable Development Strategies Gouvernance du développement durable La science est au cœur du principe de précaution Le développement durable peut il devenir le concept d organisation structurant de nos sociétés Les entreprises du froid face au Développement Durable Quels enjeux Pétition de soutien des scientifiques à la Charte de l environnement Pétition de soutien grand public à la Charte de l environnement Ras le bol des experts sceptiques du développement durable France Au delà de la PAC 4 enjeux pour l agriculture Charte de l environnement pour un congrès unanime Christian BRODHAG nommé délégué interministériel au développement durable Communiqué pour la sortie du rapport Climate change energy and sustainable development How to tame King Coal Communiqué pour la sortie du rapport Charbon propre mythe ou réalité De l éducation à l environnement au développement durable Discours d ouverture des Etats Généraux des Entreprises et du Développement Durable Discours de clôture du colloque sur la Charte constitutionnelle de l environnement à la cour de cassation Discours durant la présentation de la charte environnementale de l achat et de la vente de bois Discours introductif à la Rencontre nationale des TEE Effet de serre et biodiversité régulations et pratiques de responsabilité sociétale Entretien dans Grand angle le Bulletin de la Conférence des Grandes Ecoles Information environnementale pour une prise de décision saine en matière de développement durable Intervention aux assises régionales de l éducation à l environnement vers un développement durable Intervention conclusive lors du colloque sur les stratégies d adaptation de l ONERC Intervention devant l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers Interview pour Actu Environnement L environnement entrera dans la Constitution Le pilier social du développement durable Les énergies renouvelables Quels sont les défis à relever Note taxe extérieure carbone Présidentielles Quel candidat pour la nouvelle gouvernance Que penser de la stratégie nationale de développement durable Quel engagement du futur président de la république sur le développement durable et la Conférence de Rio 20 Quel futur pour les énergies renouvelables Réseau de l AFSSET R21 Responsabilité sociétale et développement durable un enjeu pour les PME Responsabilité sociétale et traçabilité les nouveaux horizons de la logistique Séminaire CHARBON PROPRE mythe ou réalité Une charte de l environnement ambitieuse International Allocution inaugurale forum développement durable en Côte d ivoire Biographie Cérémonie de clôture de la conférence euro africaine eau et territoires Changement climatique et Stratégies nationales de développement durable Climate change and French NSDS Communiqué sur les énergies marines Consommation durable et valeurs culturelles Défis énergétiques et environnementaux solutions pour un développement durable Des pétrodollars aux carbodollars Discours d ouverture de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article94&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Le développement durable peut-il devenir le concept d'organisation structurant de nos sociétés ? - [Développement durable et RSE]
    génération actuelle non pour la myopie face à son propre futur mais parce qu elle est jugée se comporter égoïstement en n épargnant pas assez pour satisfaire les besoins des générations futures non représentées 8 Parmi les outils à la disposition de l Etat on trouve le taux d actualisation Le Commissariat au Plan vient de s atteler à la traditionnelle tâche de la fixation du taux d actualisation Or le taux d actualisation qui est supposé intégrer le futur dans les choix publics ne rend pas compte correctement de tous les futurs Il s appuie implicitement sur un processus de progrès homothétique qui progresse sur toutes les dimensions Les calculs macro économiques supposent une parfaite substitution des capitaux environnementaux et techniques et ignorent les irréversibilités Les modèles fonctionnent sur l extrapolation du passé sans intégrer les effets de seuils et de ruptures caractéristiques des systèmes complexes qui prévalent dans les domaines du social et du vivant Pour les substances détruisant la couche d ozone l effet d accumulation renchérit les microgrammes futurs par rapport aux microgrammes émis aujourd hui Le coût d accès aux ressources pétrolières demain sera croissant et le coût de la tonne de carbone équivalent émis sera lui aussi croissant Il est donc nécessaire de peser dans les choix actuels le coût du fonctionnement énergétique S endetter aujourd hui en concédant un surcoût pour moins consommer demain ce n est pas une dette qui pèse sur les générations futures mais un investissement dont celles ci tireront des dividendes Il est vain de faire porter à un taux d actualisation unique l ensemble du débat avec le futur comme il est vain de penser utiliser l internalisation pour gérer les externalités sociales et écologiques Cette question avait fait l objet d une réflexion un taux d actualisation élevé fait que les éventuels coûts qui pourraient être induits par un projet dans un futur lointain sont faibles Même avec un taux d actualisation faible de l ordre de 3 1 Franc de coût dans un siècle ne représente que 5 centimes aujourd hui Aussi l exigence d efficacité est très loin d être satisfaite pour l usage du patrimoine naturel par exemple la destruction de la forêt tropicale rapporte bien peu mais induit de lourds dommages à venir Markandya et Pearce 1988 ont ainsi proposé des taux d actualisation très faible voir nul notamment dans le cadre des économies d énergie et du réchauffement planétaire Cependant un taux d actualisation faible rend rentables de nombreux projets notamment polluants Aussi il n y a pas de lien à attendre entre faible taux d actualisation et protection de l environnement De toute façon on ne comprend pas très bien pourquoi on diminuerait le taux d actualisation pour l ensemble de l économie du fait de problèmes rencontrés dans quelques secteurs Claude Henry 1990 a développé ces idées Il montre que la combinaison des critères économiques et d un impératif éthique qu il appelle le principe de copropriété implique un taux d actualisation très faible Le principe de copropriété énonce que deux générations successives ont un droit égal à l existence du milieu naturel la première arrivée sur terre ne peut exploiter irréversiblement des ressources naturelles qu à condition d assurer aux générations suivantes une compensation spécifique suffisante 9 Comment intégrer des visions complémentaires à l actualisation pour éclairer les choix Nous proposons ici deux méthodes sans les argumenter faute de place Elles doivent être simples de façon à asseoir leur légitimité faciliter la compréhension et abaisser les coûts de transaction La première pourrait être de fixer un prix prévisionnel de l énergie à moyen et long terme En l appuyant sur les scénarios technologiques et géopolitiques en matière d offre et de demande d énergie sur des engagements en matière de diminution des émissions de gaz à effet de serre Sans revenir à une TIPP flottante une telle approche pourrait fonder une fiscalité croissante et régulière de l énergie Elle faciliterait les calculs au coût complet le long du cycle de vie des installations notamment du bâtiment La seconde pourrait s appuyer sur un indicateur composite comme l empreinte écologique qui permettrait de fixer des trajectoires de réduction de cette empreinte réglant aussi le rythme d innovation pour les acteurs et leur facilitant l identification des gisements d innovation Conclusion Une réflexion prospective pluraliste peut être un outil au service de l action quotidienne Les responsables politiques devraient en être les animateurs ils peuvent en effet y trouver une cohérence et une légitimité en appuyant leurs choix immédiats sur une vision cohérente et partagée sur le long terme Laissons la conclusion à Gaston Berger par des propos qui s appliquent bien à l esprit du développement durable 10 Notes 1 CIDD Stratégie Nationale du Développement Durable Comité Interministériel du Développement Durable 3 juin 2004 2 Christian Brodhag La recherche d une autre mondialisation suppose une nouvelle manière de gouverner in Les nouveaux utopistes du développement durable ouvrage collectif sous la direction de Anne Marie Ducroux collection Mutation éditions Autrement Août 2002 3 Il faut mettre en place des mécanismes concrets de transaction entre les différents acteurs sur des enjeux qui ne sont pas strictement économique une méthode a été proposée en application des lignes directrices de développement durable SD 21000 élaborées au sein de l AFNOR 4 Gaston Berger Prospective Cahier n 4 novembre 1959 cité dans Etapes de la Prospective PUF Paris 1967 p 88 5 J avais développé la notion de laïcité pour caractériser cet espace de construction commune dans les Quatre vérités de la planète éditions du Félin 1994 6 Rapport du Comité ad hoc plénier de la dix neuvième session extraordinaire Assemblée générale 27 juin 1997 Point 8 de l ordre du jour 28 f Examen et évaluation d ensemble de la mise en œuvre d Action 21 Modification des modes de consommation et de production 7 d après l IPCC www grida no climate 8 Commission Française du Développement Durable Rapport 1997 9 Commission Française

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article47&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Les entreprises du froid face au Développement Durable. Quels enjeux ? - [Développement durable et RSE]
    ci est limité actuellement aux grandes installations industrielles mais devrait gagner du terrain Notamment vers des opérations de plus faible taille pour lesquelles les coûts de transaction seront plus élevés La première étape est l étiquetage comme le propose le plan climat sur lequel nous allons revenir Il faut noter également les nouveaux développements technologiques dans les systèmes de conditionnement d air et de chauffage Depuis quelques années on se préoccupe davantage de la qualité de l air intérieur et de ses effets sur le confort la santé et la productivité des occupants La construction durable s appuie sur la haute qualité environnementale et le bioclimatique préservant à la fois la qualité de l air intérieur et la diminution des pertes en énergie Le chauffage basse température et le refroidissement haute température permettent de faire de substantielles économies d énergie Ces nouvelles approches impactent les domaines de la ventilation du contrôle de la gestion de l humidité et de la filtration épuration de l air Les différentes formes de mobilisation d énergie solaire leur combinaison avec d autres formes d énergie Ces évolutions impliquent la diffusion de technologies nouvelles et de nouvelles formes de partenariat avec l implication des professionnels du génie climatique dès la conception des bâtiments architectes et énergéticiens La conception de systèmes énergétiques plus complexes s appuiera sur des nouvelles notions comme l écologie industrielle Parmi les technologies de ce type la trigénération qui permet la production simultanée d électricité de chaleur et de froid Le Plan climat 2004 J achève mes propos en précisant les politiques concernant les changements climatiques Le Plan National de Lutte contre les Changements Climatiques PNLCC avait permis la mise en œuvre de quelques mesures dans le domaine de la climatisation mise en œuvre de la qualification des entreprises récupération des charges de plus de 2kg Renforcement des contrôles contrôle des équipements de climatisation automobile travaux de normalisation récupération des fluides formation et qualification des entreprises Le Plan climat 2004 qui vient d être présenté cet été par Serge Lepeltier consacre un de ses chapitres à la climatisation durable Il note que les systèmes de climatisation connaissent une forte croissance Je cite Cet engouement peut être lié au souci légitime de nos concitoyens pour leur confort en période estivale et à leur volonté de se prémunir eux et leurs proches contre les effets d une éventuelle canicule Malheureusement les appareils climatiseurs ont aussi leurs effets pervers forte dépense énergétique émission de polluants et de gaz à effet de serre L action Climatisation durable aura pour but d améliorer l information des consommateurs de mettre en place des bonnes pratiques des professionnels de rendre l État exemplaire et d imposer un règlement européen sur le contrôle des climatiseurs L information des consommateurs devra porter non seulement sur les performances les consommations et les émissions de polluants des systèmes de climatisation mais surtout sur les solutions alternatives architecture bioclimatique protections solaires systèmes de rafraîchissement passif exemple du puits canadien 5 mesures sont proposées dans le chapitre climatisation durable Climatisation dans les transports réduction de 3 5 millions de tonnes équivalent CO2 visées en 2010 mesure suivie par le Ministère des Transports Qualification des opérateurs de la climatisation fixe et du froid 2 5 M teCO2 MEDD objectif 2005 Plan confort d été et climatisation 0 5 M teCO2 ADEME 2005 Équipements frigorifiques fixes 2 4 M teCO2 MEDD 2005 Améliorations des mélanges de HFC 1 3 M teCO2 MEDD 2005 Le total de ce chapitre climatisation durable devrait permettre une diminution de 10 2 millions de tonnes équivalent CO2 en 2010 sur les 72 3 visés par le Plan climat La généralisation de l Etiquette Energie va impacter de façon croissante les systèmes et les techniques L Etiquette Energie de A à G existe déjà pour la majorité des appareils électroménagers et les ampoules électriques C est un outil très efficace pour guider les consommateurs dans leur choix et inciter les constructeurs à concevoir des appareils performants L objectif est de généraliser cet étiquetage aux véhicules aux logements aux climatisations et plus généralement à tous les produits qui consomment de l énergie L étiquette devra porter sur les produits eux mêmes ainsi que sur les supports promotionnels en cohérence avec l éco label européen Pour les véhicules en plus de l affichage déjà obligatoire des consommations de carburant les consommateurs disposent depuis le 9 novembre 2003 d une information sur les émissions de CO2 des véhicules proposées à la vente L Etiquette Energie de A à G apposée sur le véhicule à la vente dépendra de sa consommation en g CO2 km Pour les produits du bâtiment fenêtres radiateurs chaudières la classification et l étiquetage énergétique sont étudiés prioritairement en 2004 avec les professionnels concernés L enjeu de l effet de serre ne s arrête pas en 2010 Comme l objectif est de diviser par quatre ou cinq les émissions des pays industrialisés d ici à 2050 la France doit s inscrire dans une perspective de long terme au service d une vision stratégique et technologique pour les prochaines décennies Diviser les émissions par quatre d ici à 2050 exige un renforcement de l effort de recherche français pour accroître l efficacité énergétique dans les transports les bâtiments et l industrie développer de nouveaux carburants et la séquestration du carbone Les travaux de recherche actuels montrent qu il est possible d envisager dans le futur des bâtiments à énergie positive c est à dire dont la production d énergie à partir d énergies renouvelables notamment solaire est supérieure à leur consommation Un programme de recherche pour réaliser des bâtiments à énergie positive sera mis en place il permettra de fédérer les efforts des professionnels et des organismes de recherche notamment le CSTB et les universités Il prendra en compte l action de mobilisation des professionnels menée par l ADEME et le PUCA depuis 2002 à travers le programme Qualité énergétique environnementale et sanitaire préparer le bâtiment à l horizon 2010 Ses modalités seront précisées

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article141&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Pétition de soutien des scientifiques à la Charte de l'environnement - [Développement durable et RSE]
    du froid face au Développement Durable Quels enjeux Pétition de soutien des scientifiques à la Charte de l environnement Pétition de soutien grand public à la Charte de l environnement Ras le bol des experts sceptiques du développement durable France Au delà de la PAC 4 enjeux pour l agriculture Charte de l environnement pour un congrès unanime Christian BRODHAG nommé délégué interministériel au développement durable Communiqué pour la sortie du rapport Climate change energy and sustainable development How to tame King Coal Communiqué pour la sortie du rapport Charbon propre mythe ou réalité De l éducation à l environnement au développement durable Discours d ouverture des Etats Généraux des Entreprises et du Développement Durable Discours de clôture du colloque sur la Charte constitutionnelle de l environnement à la cour de cassation Discours durant la présentation de la charte environnementale de l achat et de la vente de bois Discours introductif à la Rencontre nationale des TEE Effet de serre et biodiversité régulations et pratiques de responsabilité sociétale Entretien dans Grand angle le Bulletin de la Conférence des Grandes Ecoles Information environnementale pour une prise de décision saine en matière de développement durable Intervention aux assises régionales de l éducation à l environnement vers un développement durable Intervention conclusive lors du colloque sur les stratégies d adaptation de l ONERC Intervention devant l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers Interview pour Actu Environnement L environnement entrera dans la Constitution Le pilier social du développement durable Les énergies renouvelables Quels sont les défis à relever Note taxe extérieure carbone Présidentielles Quel candidat pour la nouvelle gouvernance Que penser de la stratégie nationale de développement durable Quel engagement du futur président de la république sur le développement durable et la Conférence de Rio 20 Quel futur pour les énergies renouvelables Réseau de l AFSSET R21 Responsabilité sociétale et développement durable un enjeu pour les PME Responsabilité sociétale et traçabilité les nouveaux horizons de la logistique Séminaire CHARBON PROPRE mythe ou réalité Une charte de l environnement ambitieuse International Allocution inaugurale forum développement durable en Côte d ivoire Biographie Cérémonie de clôture de la conférence euro africaine eau et territoires Changement climatique et Stratégies nationales de développement durable Climate change and French NSDS Communiqué sur les énergies marines Consommation durable et valeurs culturelles Défis énergétiques et environnementaux solutions pour un développement durable Des pétrodollars aux carbodollars Discours d ouverture de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article118&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Pétition de soutien grand public à la Charte de l'environnement - [Développement durable et RSE]
    Que penser de la stratégie nationale de développement durable Quel engagement du futur président de la république sur le développement durable et la Conférence de Rio 20 Quel futur pour les énergies renouvelables Réseau de l AFSSET R21 Responsabilité sociétale et développement durable un enjeu pour les PME Responsabilité sociétale et traçabilité les nouveaux horizons de la logistique Séminaire CHARBON PROPRE mythe ou réalité Une charte de l environnement ambitieuse International Allocution inaugurale forum développement durable en Côte d ivoire Biographie Cérémonie de clôture de la conférence euro africaine eau et territoires Changement climatique et Stratégies nationales de développement durable Climate change and French NSDS Communiqué sur les énergies marines Consommation durable et valeurs culturelles Défis énergétiques et environnementaux solutions pour un développement durable Des pétrodollars aux carbodollars Discours d ouverture de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO 26000 un élément d une gouvernance mondiale pour le développement durable La difficile maîtrise de la mondialisation La dynamique des réseaux et des systèmes d information en soutien au renforcement des capacités La Francophonie en ordre de marche pour Rio 20 La gouvernance et la gestion des services des écosystèmes La responsabilité environnementale source de création de valeur pour l entreprise Les enjeux de production et de consommation durables Perspectives politiques Les Stratégies de développement durable instruments de cohérence des politiques Les stratégies de développement durable vidéo Nordic Councilof Ministers Workshop on Sustainable Development Ouverture du séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Partenariats dans le domaine des modes de consommation et production Présentation de la revue par les pairs de la stratégie française de développement durable Présentation sur le développement durable Propos conclusifs séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Quatrième forum mondial du développement durable Quelques concepts généraux et l expérience française sur la responsabilité sociale et le développement durable Responsabilité sociétale un élément de la gouvernance du développement durable Séminaire Franco britannique sur les énergies marines Sustainable Development Livres et presse Actu environnement 1er Etats généraux des entreprises et du

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article119&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Ras le bol des experts sceptiques du développement durable - [Développement durable et RSE]
    experts sceptiques du développement durable France Au delà de la PAC 4 enjeux pour l agriculture Charte de l environnement pour un congrès unanime Christian BRODHAG nommé délégué interministériel au développement durable Communiqué pour la sortie du rapport Climate change energy and sustainable development How to tame King Coal Communiqué pour la sortie du rapport Charbon propre mythe ou réalité De l éducation à l environnement au développement durable Discours d ouverture des Etats Généraux des Entreprises et du Développement Durable Discours de clôture du colloque sur la Charte constitutionnelle de l environnement à la cour de cassation Discours durant la présentation de la charte environnementale de l achat et de la vente de bois Discours introductif à la Rencontre nationale des TEE Effet de serre et biodiversité régulations et pratiques de responsabilité sociétale Entretien dans Grand angle le Bulletin de la Conférence des Grandes Ecoles Information environnementale pour une prise de décision saine en matière de développement durable Intervention aux assises régionales de l éducation à l environnement vers un développement durable Intervention conclusive lors du colloque sur les stratégies d adaptation de l ONERC Intervention devant l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers Interview pour Actu Environnement L environnement entrera dans la Constitution Le pilier social du développement durable Les énergies renouvelables Quels sont les défis à relever Note taxe extérieure carbone Présidentielles Quel candidat pour la nouvelle gouvernance Que penser de la stratégie nationale de développement durable Quel engagement du futur président de la république sur le développement durable et la Conférence de Rio 20 Quel futur pour les énergies renouvelables Réseau de l AFSSET R21 Responsabilité sociétale et développement durable un enjeu pour les PME Responsabilité sociétale et traçabilité les nouveaux horizons de la logistique Séminaire CHARBON PROPRE mythe ou réalité Une charte de l environnement ambitieuse International Allocution inaugurale forum développement durable en Côte d ivoire Biographie Cérémonie de clôture de la conférence euro africaine eau et territoires Changement climatique et Stratégies nationales de développement durable Climate change and French NSDS Communiqué sur les énergies marines Consommation durable et valeurs culturelles Défis énergétiques et environnementaux solutions pour un développement durable Des pétrodollars aux carbodollars Discours d ouverture de l Assemblée plénière du Groupe I du GIEC Discussion on public initiatives on sustainable development Discussion sur les initiatives publiques en matière de développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article89&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive

  • Au delà de la PAC, 4 enjeux pour l'agriculture - [Développement durable et RSE]
    développement durable Edito de la Lettre du Changement global Le développement durable Editorial pour Ecopass régulations mondiales Energie climat et développement durable Formation sur les Stratégies nationales de développement durable Formation sur Responsabilité sociétale et développement durable French Government tests a methodology for the peer review of national strategies for sustainable development Inauguration of the first European unit of CO2 Capture Information et connaissances pour le développement durable Intervention à la CDD13 sur les services essentiels dans le domaine de l eau Intervention conclusive au Séminaire franco britannique sur les énergies renouvelables Intervention pour la conférence de presse sur la campagne de promotion de l écolabel européen ISO 26000 in the context of UN Commission on sustainable development Johannesburg summit type 2 partnership proposal Worldwide French sustainable development information system L avenir de la planète en discussion aux Nations Unies L Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire EM L ISO 26000 un élément d une gouvernance mondiale pour le développement durable La difficile maîtrise de la mondialisation La dynamique des réseaux et des systèmes d information en soutien au renforcement des capacités La Francophonie en ordre de marche pour Rio 20 La gouvernance et la gestion des services des écosystèmes La responsabilité environnementale source de création de valeur pour l entreprise Les enjeux de production et de consommation durables Perspectives politiques Les Stratégies de développement durable instruments de cohérence des politiques Les stratégies de développement durable vidéo Nordic Councilof Ministers Workshop on Sustainable Development Ouverture du séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Partenariats dans le domaine des modes de consommation et production Présentation de la revue par les pairs de la stratégie française de développement durable Présentation sur le développement durable Propos conclusifs séminaire Droits de l Homme et responsabilité sociétale Quatrième forum mondial du développement durable Quelques concepts généraux et l expérience française sur la responsabilité sociale et le développement durable Responsabilité sociétale un élément de la gouvernance du développement durable Séminaire Franco britannique sur les énergies marines Sustainable Development Livres et presse Actu environnement 1er Etats généraux des entreprises et du DD Désinformations et médias Développement durable et fonds de pension Développement durable et transports Dictionnaire du développement durable Effet de serre et prix à la pompe Gouvernance mondiale Inventer un nouveau modèle économique social et technologique Kyoto et le retard français La responsabilité sociétale des entreprises Le CIADT privilégie le rail Le développement durable dans la tourmente électorale Le principe de précaution ni plus ni moins Les Quatre Vérités de la Planète Mode d action politique Objectif Terre Retrouver les terroirs pour une agriculture durable St Etienne Local Après Rio 10 où en est on sur la question de la territorialisation du développement durable ARACQ 21 pour durer Christian Brodhag rejoint Michel Thiollière Discours de remise de la légion d Honneur à Jean Munster Discours pour la remise de l Ordre National du Mérite à Albert Mathon Intervention au Conseil Municipal du 5 juillet Video sur le developpement durable pour la campagne municipale 2008 Travaux

    Original URL path: http://www.brodhag.org/spip.php?article82&lang=fr (2016-04-30)
    Open archived version from archive



  •