archive-org.com » ORG » C » CREDITS-FINANCES.ORG

Total: 447

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Actualité du portefeuille > Cooltech Applications, spécialiste du froid magnétique, lève 8 millions d’euros
    cadre du programme MagCop cofinancé par Oséo ISI une authentique et rare rupture technologique dans le domaine du froid magnétique La technologie industrialisée adresse un très large spectre d applications de réfrigération et de climatisation représentant un marché considérable réfrigération commerciale industrielle et domestique climatisation des véhicules et des immeubles qui se mesure en milliards d euros La réduction du coût du froid est devenu un élément indispensable à la société moderne et à l économie mondiale car sa production et son utilisation s accompagnent d une pollution et d une consommation énergétique qu il faut réduire ajoute Sophie Paturle En éliminant totalement le recours aux gaz et réduisant de moitié la consommation électrique nécessaire à performances égales obtenues par les techniques classiques la technique du froid magnétique apparaît comme la seule réponse aujourd hui crédible à ces défis environnementaux et économiques Après une étude de marché approfondie nous avons retenu comme premier segment de marché celui des vitrines pour la réfrigération commerciale annonce Christian Muller son Président et Fondateur la production de froid dans les supermarchés représentant jusqu à 40 de la consommation électrique et 15 du total des coûts de logistique le froid magnétique génèrera un avantage économique important Ensuite s ouvrira le segment des véhicules électriques leur autonomie déjà très limitée par les performances des batteries est encore réduite de 30 lorsque la climatisation fonctionne La technologie magnétocalorique totalement réversible apparaît donc comme une condition nécessaire au développement de masse du marché des véhicules électriques ainsi que des véhicules hybrides dont elle améliorera également l autonomie et l empreinte écologique pour ne citer que ces premiers segments Ce nouveau tour de financement donnera un coup d accélérateur pour confirmer le leadership international de Cooltech Applications dans le domaine des solutions industrielles de froid magnétique et poursuivre sa

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/atualite_du_portefeuille/cooltech-applications-sp-cialiste-du-froid-magn-tique-l-ve-8-mil.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive


  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Actualité économique > LE SURENDETTEMENT EST ESSENTIELLEMENT LE PRODUIT DU LIBRE ECHANGE
    savoir faire à prix raisonnables Pour conduire ces compétitions la conviction des gouvernements français et sinon exclusivement du moins particulièrement de la droite au pouvoir a été et s articule toujours autour de trois points clefs qui sont ceux gouvernant de fait le fonctionnement de l économie dite de marché Le premier est que ce sont les personnes les mieux pourvues en ressources de capital et de revenus qui peuvent tirer l économie vers la croissance par la compétitivité ce qui n est d ailleurs pas faux dès lors qu il n existe plus ce dont sont aussi responsables des gestions socialistes très privatisantes de financement public significatif de l investissement dans le secteur marchand et qu il n existe pas non plus faute de disponibilités d épargne chez les moins bien pourvus hors le cas particulier de l assurance vie un véritable capitalisme populaire ni un secteur coopératif important l extrême de cette conviction illustrée depuis 2007 est qu il faut encore plus inciter les pourvus à investir et ou à se lancer dans l entrepreneuriat par des traitements fiscaux très privilégiés les écartant d aller chercher ailleurs et les lieux ne manquent pas meilleure fortune fiscale Le second est que toutes les entreprises sans distinction entre celles qui sont exposées à la concurrence internationale et les autres sans distinction non plus entre l affectation de leurs bénéfices au développement ou à des porteurs de parts doivent être allégées de charges fiscales et sociales pour assurer l employabilité des demandeurs d emploi en fait autant puisqu il y a une large indifférenciation des aides pour donner des capacités de marges profitables que pour favoriser l emploi ou la survie d unités en difficulté Le troisième est que et c est malheureusement vrai même des entreprises bénéficiaires peuvent être reconnues comme fondées à réduire leurs effectifs diminuer leurs rémunérations délocaliser leurs productions parce que dans la compétition mondiale ce peut être les moyens d être bien cotées d améliorer leur rentabilité globale d attirer des actionnaires de réunir des facultés d opérations profitables de se prémunir contre des risques d être dépassées par les concurrents Il résulte de ces constats que la compétition internationale par les prix a comme première conséquence les pertes de recettes du fait des avantages fiscaux consentis aux plus aisés dont on attend souvent en vain qu ils tirent l économie vers la croissance et du fait des dépenses fiscales et sociales résultant des exonérations massives de cotisations de l appareil de production du fait encore des compensations que l État doit apporter aux collectivités territoriales par suite de la suppression de la taxe professionnelle sacrifiée sur l autel de la concurrence mondiale alors que nombre d entreprises non délocalisables notamment de construction travaux publics de tourisme et de distribution qui la payaient ne sont nullement en concurrence réelle avec l étranger et que leurs impacts sur les coûts de revient des entreprises qui sont dans cette concurrence sont relativement limités même si l on peut

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/actualite_economique/le-surendettement-est-essentiellement-le-produit-du-libre-echang.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Actualité économique > UNE SOLUTION A LA CRISE
    des autres Un rêve Ses électeurs veulent consommer pourtant les structures sociétales sociales politiques économiques législatives juridiques ne s y prêtent plus trop de contraintes trop d administration et pourquoi ne pas le dire trop de bien être émollient Reste l emprunt reste un vécu à crédit Comment s y prend t on Les classes dites moyennes comme celles qui se croient supérieures ont plus d argent que leur ressenti de consommation les pousse à dépenser Reste l attrait du pouvoir reste la peur du lendemain reste la progéniture à mettre à l abri d une compétition qu ils prônent cependant pour les autres Ils investissent disent ils ils spéculent en fait Incapables de le faire avec assez de sauvagerie par eux mêmes ils confient cette mission à des officines spécialisées emplies de notables recouverts d une respectabilité superficielle L argent ainsi amassé est mélangé avec d autres liquidités en provenance d autres pays mais issu des mêmes classes de population quelquefois même des gens démunis qui ont le sens de l opportunité Des sommes cette fois considérables sont alors prêtés aux Etats qui sont les seules institutions qui présentent encore quelque crédit et qui peuvent surtout lever l impôt Notre estimable chef n a d autre choix s il veut rester au pouvoir que d accepter de faire vivre sa population à crédit Si les conditions s y prêtent les marchés se débarrasseront de tel ou tel responsable qui ne permet pas une parfaite optimisation financière On appellera ce temps fort une crise Mais où sont donc passées toutes ces notions humanistes l égalité la liberté la fraternité Elles n ont d intérêt que si elles permettent de contenir les élans du peuple dans le cadre sociétal que souhaitent les possédants Se morfondre devant la misère et sa télévision permet d acquérir cette rutilante inconscience qui obscurcit la raison Historiquement avait elle ce but Certes pas L humanisme est la seule règle de vie qui permette de vivre en société Pas de vivre seulement pacifiquement de vivre tout court La déliquescence morale conduit à terme et inéluctablement à la mort de toute organisation humaine C est pourquoi nous devons estimer toute proposition ou toute action à cette aune Après ce détour dans les considérations et générales et contestables revenons aux chiffres moins faciles à habiller de ses propres préjugés La Production Intérieure Brute PIB représente la valeur totale de la production de biens ou de services qu ils soient créés transformés ou détruits La dette publique en France est de 1713 3 milliards d euros soit 85 3 du PIB En 1980 cette dette ne représentait que 20 7 du PIB Le budget prévisionnel de la France pour 2012 la totalité de l argent dont va disposer le gouvernement pour payer les fonctionnaires faire fonctionner les hôpitaux et les crèches soutenir recherche et enseignement etc est de 376 152 milliards Une simple division nous indique qu il faudrait que les Français se privent de tout vraiment de tout il faudra donc licencier brutalement tous les fonctionnaires fermer tous les hôpitaux publics abandonner à leur sort nos sous marins atomiques durant 4 5 années Non ce n est pas un cauchemar c est le début de l espérance jamais les spéculateurs n accepteront de tout perdre en un jour ils préfèreront trouver des palliatifs qui permettront à leur système de survivre Le budget de l Etat est de plus en déficit c est à dire que loin de se résorber la dette s accroît Ce déficit est de l ordre de 81 3 milliards soit quand même près de 1300 euros par Français enfants vieillards et handicapés inclus La charge de la dette représente 48 8 milliards soit un peu plus que la moitié du déficit si l on décide de spolier les spéculateurs en ne remboursant rien il resterait un déficit de 32 5 milliards d euros 500 euros par Français Certains pourraient crier vous bouffez trop de tout Comment faut il vous le dire Une telle invective devrait toutefois s accompagner d un préalable si la sobriété et le bon sens s installent il ne faut plus que les prédateurs puissent continuer leurs prédations Cette fois encore il ne s agit pas uniquement de morale il s agit aussi de trouver le chemin d une société qui se survive Il est relativement facile de se rendre compte qu il sera strictement impossible de rembourser la dette publique ou plus précisément rendue publique car à l origine elle provenait de malversations privées Nos investisseurs terme impropre voir J L Gonneau ne s en rendraient pas compte Hypothèse farfelue non seulement ils ont perçu l asphyxie des pays occidentaux mais il est plus que probable qu ils programment leurs attaques pour qu elles se produisent selon leur désir Deux ressorts permettent à ces forçats de la finance d agir l appât du gain et l appétit de pouvoir les deux paramètres ne sont bien entendu pas indépendants mais fortement corrélés Il est à la fois plus facile et plus fructueux d exploiter plus d un milliards de chinois qu une cinquantaine de millions de Français à l abri disent ils de lois sociales obtenues de haute lutte L étranglement financier a pour but de se débarrasser du tissu social qui protège à l excès les travailleurs Les chinois pour prendre cet exemple s enrichissent à une allure soutenue seulement s ils arrivent à vendre leurs produits de mauvaise qualité le mescht aux occidentaux les riches paient cher des articles produits à bas coûts Qu à cela ne tienne La société occidentale doit permettre l émergence de deux classes distinctes l une très riche l autre très pauvre les premiers pouvant de nouveau exploiter à satiété les seconds Les pauvres consomment les produits chinois les riches en tirent tous les bénéfices Il suffit d ajuster intelligemment le rapport riche pauvre pour optimiser et pérenniser le système les minorités riches de tous les pays indistinctement de leur nationalité vont dominer et asservir

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/actualite_economique/une-solution-a-la-crise.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Actualité économique > LE MOINS PIRE DES ESCROCS
    politiques keynésiennes de relance économique fondées sur l utilisation des budgets publics J Schumpeter 1883 1950 propose le terme destruction créatrice pour décrire les comportements économiques L innovation est la force motrice de la croissance A Smith 1723 1790 souligne que la concurrence contribue à baisser les profits G Stigler 1911 1991 indique que la concurrence fera que chaque ressource sera distribuée de telle sorte que le profit sera le même partout J S Mill 1806 1873 avait souligné qu il ne pouvait pas y avoir deux prix sur un même marché Des contestataires T Hobbes 1588 1679 J G Fichte 1762 1814 se méfiaient de l efficacité et de la pertinence de la guerre de tous contre tous ou de la guerre des acheteurs et des vendeurs Les tenants d une concurrence parfaite L Walras 1834 1910 s opposent à ceux d une concurrence imparfaite A Cournot 1801 1877 Dans l analyse mathématique des situations économiques il est possible de trouver des phrases telles que Mathématiquement trouver le maximum d une fonction correspond à annuler la dérivée de la fonction profit A l équilibre le prix est donc égal au profit Les mathématiciens jugeront la pertinence de cette démonstration Cependant personne ne contestera qu un facteur économique quel qu il soit est influencé par un très grand nombre de paramètres Un système complexe est défini dans le domaine des Sciences dites exactes c est un ensemble constitué d un grand nombre d entités en interaction qui empêchent l observateur de prévoir son comportement ou son évolution par le calcul Le résultat n est pas prédictible avec certitude La raison essentielle des prévisions presque toujours fantaisistes des économistes devient claire il n est pas possible de les faire Mais alors pourquoi une telle assurance qui ne peut pas reposer sur une théorie réellement scientifique Le tropisme à l égard des Etats Unis Les Etats Unis ont été les pionniers pour restreindre les comportements limitant la concurrence par le Sherman Act qui date de 1890 Le traité de Rome en 1957 essaiera d acclimater ce type de comportement en Europe La philosophie des puissants Les dominants souhaitent par dessus tout garder leur statut et pouvoir le transmettre à leur progéniture et à leurs amis Ils possèdent la plupart des leviers de commande si aucune règle ne les contraint puisque ils sont riches et que la richesse est la valeur première de leur société Les monopoles privés S il va de soi que les monopoles publics représentent la pire des abjections les monopoles privés sont eux parés de toutes les qualités Ceci ne correspond plus à une mise en concurrence La cohérence de pensée s efface devant leurs intérêts Le fo rmatage par les médias Un tsunami de publicités de réclames de sollicitations mercantiles submerge tout citoyen d une Démocratie Ne pas faire comme les autres c est à dire en suivant la tendance devient héroïque sinon impossible Pouvez vous vivre sans portable bien que ceux ci ne servent qu à attiser

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/actualite_economique/le-moins-pire-des-escrocs.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Actualité économique > QUAND TRIOMPHE L'HOMO DEBITOR
    la crise des subprimes états unienne une pure économie d endettement En trente ans le néolibéralisme a transformé nombre de droits sociaux et éducatifs auparavant jugés légitimes par le corps social en de vulgaires droits au crédit Avant de pouvoir se former se soigner ou se loger il convient de faire la preuve que l on dispose de ce droit au crédit condition première à la réalisation de tout projet désormais Ainsi aux États unis l endettement de l ensemble des étudiants aux fins du financement de leur formation atteint aujourd hui 1000 milliards de dollars soit la moitié de la richesse produite en France en une année Les anciens services publics devenant progressivement des marchandises onéreuses chacun finit par n être plus perçu que dans sa capacité à mettre en valeur son propre capital humain Nous sommes tous potentiellement débiteurs de notre vie La situation est grave car désespérante La logique de l endettement n est éventuellement viable que si l économie est en croissance Or la croissance nous a abandonnés depuis longtemps elle n est pas à la veille de nous revisiter De plus le sauvetage des banques dans la tourmente de 2007 2009 a eu pour conséquence le transfert de la dette aux États qui alors aggravent partout la crise en mettant en œuvre des plans d austérité insupportables et en vendant ce qui leur reste de biens publics En Italie il est prévu de céder aux intérêts privés entre 20 et 25 des biens publics chaque année Dans dix ans l État n aura plus rien La France qui doit rembourser 50 milliards d euros par an échappera t elle à la même dilapidation Marx l avait prédit en son temps demain ce ne seront pas les industriels qui dirigeront le capitalisme mais les banquiers Et le demain de Marx est notre présent C est même notre hier il semble que 1988 ait marqué un tournant en ce qui concerne la gestion de la dette C est à cette date que l on a en effet décidé que les dettes pouvaient être vendues ou achetées quand jusque là elles n étaient que remboursées ou effacées On nomma titrisation ce progrès au service de la Croissance Un barbarisme qui cacha au commun des mortels la funeste entreprise notre vie bientôt appartiendra au Capital Notre vie Comme vous y allez Jean Baudrillard lui ne s y trompait pas qui voyait dans la spirale infernale du crédit un retour au Moyen Âge nous payons avant même d avoir perçu les fruits de notre travail l équivalent d une dîme aux nouveaux saigneurs que sont les dignitaires des oligarchies financières Une dîme pour renflouer des caisses que nous n avons en rien contribué à vider Une dîme pour nourrir l enrichissement sans cause d une poignée de gros actionnaires Et l orthodoxie économique dominante fonctionnant telle une religion nous sommes soumis comme au temps de la Sainte Inquisition à une Morale impitoyable Une double morale contradictoire qui plus est au

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/actualite_economique/quand-triomphe-l-homo-debitor.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Actualité économique > De quelques conséquences du libre échange (1980-2010)
    au Japon aux Etats Unis et dans l Europe de l ouest et à la marge la fourniture de matières premières et de productions spécialisées en Afrique et en Amérique du sud La pérennité de ce schéma suppose évidemment le maintien de transports à bon marché ce que la pénurie prévisible d énergie fossile tend à infirmer En ce début de XXI e siècle la spécialisation économique se présente cependant autour de la Chine atelier du monde de l Inde réservoir d ingénieurs du Brésil et de la Russie regroupés dans l acronyme BRIC Brésil Russie Inde Chine Puis encore très marginalement tout un marché de ruraux africains et asiatiques pour prendre la relève du prolétariat mondial des mégapoles financières Sans douter de ce modèle ni en nuancer l opportunité par une réflexion à plus long terme les Etats européens ont déjà sacrifié des pans économiques et des branches professionnelles agriculture textile pour chercher à se spécialiser dans des secteurs à haute valeur ajoutée Cette stratégie pourrait nous amener en cas de retournement de situation à acheter plus cher ce que nous avons désappris à produire Répartition du PIB mondial 1975 2005 2050 Pays développés 66 4 49 1 22 3 Pays émergents 33 6 50 9 77 7 Dont BRIC 13 27 44 Source World Economic Outlook and Experian Business Stratégies La division internationale du travail La spécialisation économique des espaces entraîne à son tour une division internationale du travail qui va modifier la structure des emplois résidents le statut du travail et les normes de rémunération salariale Selon Robert Reich 2 les salaires des employés de certaines entreprises ou branches professionnelles y gagneront mais au détriment des salaires des employés d autres entreprises ou branches Ainsi la mondialisation entraine selon lui l émergence de 4 grandes catégories de travailleurs à savoir 1 les travailleurs protégés c est à dire les agriculteurs les fonctionnaires les mineurs étant entendu que le minimum de protection dont ils bénéficieraient ne signifie nullement que leur nombre restera stable Reich les évalue à 25 de l ensemble des travailleurs 2 les travailleurs routiniers c est à dire les vieux fantassins du capitalisme dans l entreprise de production de masse que l on retrouve dans l industrie comme dans la haute technologie Il les estime également à 25 de l ensemble des travailleurs mais considère que cette part devrait fortement se réduire en raison des délocalisations d entreprise 3 les travailleurs d aide à la personne qui peuvent également accomplir des tâches répétitives sans grande qualification mais qui exigent un contact direct avec les clients infirmières coiffeurs etc Ils occupent 30 de la population des travailleurs mais ce volume augmente Ces emplois resteront sur place mais subiront les effets indirects de la mondialisation avec des pressions à la baisse sur les salaires Ils seront également mis en concurrence avec la main d œuvre émigrée 4 Les travailleurs manipulateurs de symboles c est à dire les emplois qui regroupent les ingénieurs avocats conseillers courtiers stratèges dirigeants de grandes entreprises médecins chercheurs de haut niveau indispensables au développement des entreprises qui seront les seuls bénéficiaires de la mondialisation Ils échangent des informations plus ou moins libres à l échelle mondiale Ils reçoivent la plus importante part du profit que l entreprise dégage et représentent environ 20 de la population mais leur volume n augmente pas Nous allons vers une société où les écarts sociaux et salariaux vont exploser à l intérieur et à l extérieur des nations Les concentrations capitalistiques La mondialisation économique entraîne des mouvements de concentrations capitalistiques générateurs de nouvelles rentes Ces mouvements sont certes antérieurs à la mondialisation et se manifestaient déjà dans des cadres nationaux mais avec une moindre ampleur Les concentrations capitalistiques résultent d une évolution logique du libéralisme qui peut se décomposer en plusieurs périodes La première correspond à l exploitation d une innovation technique ou d une déréglementation du secteur la seconde à un processus d accumulation et concentration et la dernière se reconnait lorsque des substituts marchands davantage performants ou des lois anti trusts et des contrôles concurrentiels viennent réduire ou supprimer le mouvement de concentration Une régulation extérieure aux marchés est alors nécessaire C est pour répondre aux processus de mondialisation commercial et financier que les entreprises furent tentées d augmenter leur taille par complexe sécuritaire ou par mimétisme Depuis les années 1990 les fusions acquisitions transfrontalières les Offres Publiques d Achat OPA se sont accélérées De 1992 à 1998 le marché des fusions acquisitions progressa de 500 pour atteindre plus de deux fois le PIB français d alors Ces fusions se réalisèrent principalement par des offres publiques d échange d actions OPE 3 et réduisirent le nombre des entreprises alors que les actions se concentraient dans le portefeuille de quelques grands opérateurs internationaux Les entreprises cherchèrent à fusionner afin d atteindre une taille optimale capable de leur faire bénéficier d économie d échelle en correspondance avec les exigences de la concurrence dans l espace mondialisé 100 entreprises mènent le monde Un rapport de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement Cnuced 4 soulignait en 1999 que 100 groupes mondiaux emmenés par General Electric Ford et Shell détenaient ensemble 1800 milliards de dollars 1730 milliards d euros d actifs à l étranger employaient plus de six millions de personnes pour un chiffre d affaires de 2100 milliards de dollars soit 1 5 fois le PIB français Dans le secteur bancaire selon le FMI 30 à 50 banques tenaient le marché des changes et des devises clés alors que la FED soulignait que 6 banques contrôlent 90 des opérations sur les marchés dérivés Comme de véritables maîtres du monde ces nouveaux capitalistes organisent l économie mondiale en dirigeant plus de 60 000 sociétés transnationales qui s appuient sur plus de 500 000 filiales étrangères et couvrent 25 de la production mondiale En 2000 le chiffre d affaires des 100 premières entreprises mondiales était de 6 637 milliards de dollars et couvrait 21 87 du PIB

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/actualite_economique/de-quelques-cons-quences-du-libre-change-1980-2010.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Actualité du portefeuille > Solairedirect dans le top 100 des lauréats du Global Cleantech 2011
    de la semaine Bourse en direct Cours de bourse Patrimoine Stratégies de transmission de patrimoine Gestion de patrimoine Simulation prêt immo Crédit rachat de crédits en ligne Actualité Actualité du portefeuille Solairedirect dans le top 100 des lauréats du Global Cleantech 2011 Solairedirect dans le top 100 des lauréats du Global Cleantech 2011 123venture info com Taille de la police Solairedirect vient d être sélectionnée comme l une des entreprises éco innovantes les plus prometteuses susceptible d avoir un impact significatif sur le marché au cours des 5 à 10 prochaines années par Cleantech Group société de recherche reconnue dans le domaine de l innovation en matière de technologies propres Seules trois sociétés françaises figurent dans ce Top 100 2011 dominé par les entreprises américaines 58 sur 100 Pour se qualifier les firmes doivent être des entreprises de technologies propres indépendantes à but lucratif non cotées sur une bourse importante Cette année 4 274 entreprises de plus de 45 pays ont été nommées Un jury de 70 membres investisseurs internationaux de premier plan cadres supérieurs de multinationales a participé à la sélection des 100 lauréats représentants 16 pays Thierry Lepercq Président de Solairedirect se réjouit Grâce à nos différentes installations parcs grandes toitures résidentiels nous avons produit près de 80 GWh d électricité propre soit l équivalent de la consommation électrique de 70 000 habitants et permis d économiser l émission d environ 38 100 tonnes de gaz à effet de serre Cette distinction salue nos efforts pour rendre l électricité solaire énergie propre et décentralisée parfaitement compétitive et accessible à tous 123Venture Le monde du non coté s ouvre aux particuliers www 123venture com Simulation de prêt immobilier Calculer et comparer en détail les meilleures offres de crédit immobilier en ligne Ajouter à del icio us Digg Simulation de

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/atualite_du_portefeuille/solairedirect-dans-le-top-100-des-laur-ats-du-global-cleantech-2.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Credit, rachat credit en ligne > Actualité > Economie sociale et solidaire > La proposition 157
    suite des méthodes de calcul qui appréciaient leur rentabilité En effet le Plan a fixé le même rendement en capital pour ces investissements que celui de l industrie privée Or comme nous l avons vu l industrie ne se décidait à investir que quand le rendement du capital était élevé de l ordre de 20 Le Plan a donc imposé un taux d actualisation de 10 en franc constant pour le calcul des projets Ce taux équivaut à financer un investissement avec un crédit à 20 en franc courant Très peu d investissements lourds résistent à un taux aussi élevé du crédit L actualisation 10 en franc constant a éliminé énormément de projets de techniques nouvelles avant que ces projets n atteignent la table du Ministre La réduction des investissements marchands dans le secteur national a donc contribué à accentuer la récession tout comme la réduction des investissements non marchands Le choc pétrolier Il est indéniable que la première hausse du prix du pétrole a constitué un choc une perte de confiance dans l avenir Mais il est non moins indéniable que les pays qui dépendent du pétrole comme nous mais qui ont su résorber cette influence récessionniste se sont relevés rapidement alors que les pays qui comme nous n ont pas su réorganiser leur politique économique restent sous la dépendance des importations de pétrole et pensent que le problème pétrolier est responsable de tous leurs maux La reprise automatique est impossible L absence de reprise peut s analyser dans les mêmes termes Le précédent Gouvernement avait souhaité que les entreprises assainissent leur situation et dès lors recommencent à investir Cette proposition est incompatible avec l origine de la masse monétaire actuelle de la France En effet si les entreprises remboursent leurs dettes la masse monétaire va diminuer de plus de 25 et dès lors le pays connaîtra une récession encore plus grave Même aujourd hui le rapport masse monétaire PNB est près du minimum tolérable Une entreprise peut rembourser ses dettes la majorité des entreprises ne peut pas le faire du moins tant qu aucune action n est entreprise par l Etat Si en revanche le Gouvernement introduisait de la monnaie sur contrepartie d Etat les entreprises pourraient rembourser leurs dettes La masse monétaire augmenterait à cause de l action du Gouvernement et diminuerait à cause du remboursement des dettes On entrevoit le mécanisme d une nouvelle politique que nous appellerons la politique de changement des contreparties de la monnaie réf 2 et 3 Une nouvelle théorie en macro économie Si la théorie classique et la théorie keynésienne ne nous montrent pas pourquoi et comment une crise peut être à la fois de récession et d inflation il ne faut pas s obstiner à employer une théorie qui s avère insuffisante Il faut inventer une nouvelle approche qui permette de comprendre la situation La méthode d investigation élaborée dans l intergroupe conjoncture allie une représentation graphique au raisonnement afin d éviter les fautes de logique Les conclusions bien vérifiées par la réalité sont souvent étonnantes La récession apparaît comme une tendance naturelle de toute économie monétarisée Toute croissance nécessite une croissance parallèle de la masse monétaire Si cette monnaie n est pas introduite par l Etat elle sera demandée aux autres sources possibles et en premier lieu au crédit On peut expliquer ainsi pourquoi les crises étaient cycliques au XIXe siècle On peut montrer finalement comment la carence de la création de la monnaie par l Etat a obligé l économie à avoir recours au crédit pourquoi aujourd hui les 85 de la monnaie sont dus à celui ci Ainsi c est bien l écart récessionniste écart entre la production et les possibilités des consommateurs qui a créé une demande supplémentaire de monnaie Mais c est l abstention du Gouvernement qui a obligé de créer cette monnaie par la voie du crédit une fonction essentielle n a pas été assurée Or nous avons vu que c est aussi le crédit qui apparaît comme la cause principale de l inflation En somme tout se passe comme si les méthodes qui ont été offertes à l économie pour créer la monnaie nous avaient évité la récession à cycle rapide le cycle de Juglar de dix ans mais ont provoqué une récession à période longue au milieu d un endettement général qui rend la lutte plus difficile La création de la monnaie par voie du crédit a été un palliatif mais pas une méthode définitive pour éviter les crises de récession Une nouvelle politique économique Ces analyses conduisent à une nouvelle politique économique qui remet en question les pratiques actuelles Puisque la quantité de monnaie doit augmenter comme le PNB l État doit pouvoir créer et introduire cette monnaie dans l économie Pour introduire plus de monnaie que les impôts n en retirent le budget de l Etat doit être déséquilibré Ce déséquilibre est indépendant de l importance du budget par rapport au PNB Cette politique n implique pas une économie dirigiste puisque ce déséquilibre peut apparaître simplement en réduisant les impôts sans réduire les dépenses de l Etat Une telle différence s appelle présentement un déficit et ce terme à lui seul condamne une fonction mal comprise et qui dès lors ne peut être assumée En fait il n y a pas déficit l Etat n est pas une entreprise En revanche il y a des tâches que lui seul peut assumer c est ainsi que dans une économie en expansion il doit augmenter les moyens d échanges Le fait d installer plus de postes de téléphone que l on en supprime ne signifie pas un déficit téléphonique Le fait de créer davantage de moyens d échanges monétaires ne doit donc pas être appelé un déficit mais devrait être appelé par un nom qui donne une image plus correcte de la situation Par ailleurs il ne faut pas mettre à la disposition du Gouvernement une monnaie déjà existante car cette technique ne ferait que déplacer une monnaie sans en créer de nouvelle Il ne faut donc pas vendre des bons du Trésor aux agents économiques mais donner des ordres d émissions à la Banque centrale La monnaie ainsi créée ne peut apparaître que sur le compte du Trésor Il n y aura donc pas augmentation de la dette nationale Cette création monétaire doit être définitive et elle ne doit faire intervenir qu un service et une institution d Etat le Trésor et la Banque centrale Il faut en somme élargir le droit régalien de battre monnaie qui existe toujours pour les pièces en un droit d émission des billets mais en instituant un mode de contrôle et un cadre légal Ce contrôle peut être beaucoup plus strict que les règles arbitraires qui limitent aujourd hui la création de la monnaie par la voie du crédit L Etat a donc trois rôles monétaires gestionnaire il finance ses dépenses avec les impôts et gère les services banquier il prête à ceux qui dépendent de lui et emprunte en conséquence responsable de la monnaie il doit assurer la croissance de la masse monétaire proportionnellement à la croissance de l économie Ne pas assumer cette dernière fonction conduit à la situation présente Pour introduire une monnaie nouvelle l Etat doit prélever moins qu il ne doit dépenser La monnaie qui correspond à cette différence doit être créée ex nihilo Autant les deux premiers budgets doivent être équilibrés autant le troisième ne l est pas par définition Créer une monnaie définitive La légalisation du déficit du budget ne suffit pas Avec la législation actuelle toute création de pièces de monnaie peut être définitive alors que toute émission de billets ou de monnaie scripturale ne peut être que temporaire Il résulte de cette situation qu il faut augmenter sans cesse le déficit Si l économie croît par exemple de 3 par an la masse monétaire doit croître au même rythme Si l introduction de monnaie se fait en vendant des bons du Trésor à échéance d un an l année suivante il faudrait introduire non plus 3 mais 6 puisque la moitié de ce déficit servira à maintenir en vie la monnaie créée l an passé Cette situation est évidemment absurde Elle n apparaît pas avec autant de clarté parce que les créances sur l Etat peuvent avoir des vies plus longues mais il n en reste pas moins qu un dispositif de création définitive doit être créé Le budget de croissance qui introduit le supplément de monnaie nécessaire à la croissance doit être financé par des bons spéciaux sans intérêt et sans échéance vendus directement à la Banque de France art 2 et 3 de la présente proposition de loi On peut les appeler aussi des ordres d émission Une fois la monnaie émise par la Banque centrale elle ne peut qu aller sur le compte de l Etat Il ne faut pas élargir d une manière inconditionnelle les possibilités de création de monnaie par l Etat Un contrôle parlementaire est nécessaire Mais on peut considérer que même le Parlement doit être contrôlé par des mécanismes automatiques Ainsi même si la majeure partie de la monnaie est d origine nationale il y aura toujours une certaine quantité qui ne le sera pas le rapport entre les deux sources de monnaie peut être un indice pour autoriser la création monétaire réf 2 Plus précisément après avoir réduit la monnaie due au crédit de 85 à 10 toute croissance de ce dernier pourcentage indiquerait de combien la masse monétaire doit être augmentée L augmentation de monnaie d origine nationale peut se faire par la réduction fiscale Il n y a aucune raison d augmenter indéfiniment le rôle de l Etat tout donne à penser qu il faut même le réduire dans bien des cas En période normale l introduction de la monnaie nouvelle se ferait donc en diminuant les prélèvements fiscaux Pendant les périodes exceptionnelles périodes de guerre de sous emploi l introduction de monnaie nouvelle pourrait aussi se faire à l aide d un budget de dépenses supplémentaires Dans la conjoncture actuelle ce troisième budget pourrait servir à financer une reconversion énergétique accélérée Les dispositions légales dont il faut doter le pays doivent donc réconcilier la population avec l idée que la monnaie doit avoir une origine nationale permettre une création définitive de monnaie quand il y a croissance de l économie instituer des contrôles parlementaires et automatiques séparer les différentes fonctions du budget gestion courante d action bancaire et la création de la monnaie Il y a dix ans les dispositions que nous suggérons auraient été très difficiles à adapter car jusqu en 1971 nombreux étaient ceux qui s imaginaient que la monnaie représentait une valeur cachée une quantité d or En fait après la crise de 1929 toutes les monnaies ont cessé d être convertibles en or Ces dispositions ont été prises progressivement le dollar est resté convertible jusqu au 15 août 1971 En fait il a pu être convertible entre 1945 et 1971 que si la majorité des pays s abstenait de demander la conversion Le jour où certains pays ont demandé d avoir de l or en échange des dollars le système ne pouvait plus fonctionner Si toutes les monnaies avaient été convertibles dès le départ dès 1945 la situation aurait été pire car l ensemble des pays aurait manqué de monnaie et la récession serait apparue presque immédiatement comme cela avait lieu au XIXe siècle Ainsi depuis 1971 nous avons appris que la monnaie est définie par ce qu il y a devant elle et pas derrière elle par son pouvoir d achat Les monnaies fortes sont les monnaies des pays où il n y a pas d inflation Le yen monnaie forte n a que des papiers comme contrepartie Les dispositions légales proposées au service d une politique économique Trois problèmes se posent à la France le chômage et la récession l inflation et une balance extérieure fragile Il faut traiter ces trois problèmes simultanément de façon que l un ne s aggrave pendant que l on traite l autre Nous avons dit que la récession le chômage et l inflation pouvaient être expliqués par l endettement des agents économiques Une technique de désendettement de remplacement des contreparties de la monnaie peut donc permettre la résorption du chômage et la diminution de l inflation Mais il ne faut pas que la reprise qui va suivre provoque un déséquilibre de la balance commerciale La politique économique que cette proposition de loi permettra doit donc faire face aux trois problèmes simultanément Cependant pour éviter que la reprise ne déséquilibre la balance commerciale le calendrier de l action gouvernementale doit commencer par les travaux de reconversion énergétique Dès que ces chantiers seront organisés on pourra lancer les opérations de désendettement Le désendettement des agents économiques La politique de changement des contreparties de la monnaie Les opérations de désendettement sont vieilles comme le monde car les crises de récession sont apparues parallèlement à la monétarisation des échanges Solon le législateur a organisé une opération de désendettement dans la Grèce antique Les Romains ont pratiqué de la même manière plusieurs opérations de désendettement Aujourd hui avec la monnaie papier ces opérations sont plus faciles à organiser c est la politique de changement de contreparties de la monnaie Les actions politiques peuvent différer mais le principe reste le même On introduit une monnaie à contrepartie d Etat et on détruit la monnaie qui avait été créée par les dettes On modifie parallèlement les coefficients de réserves obligatoires et d encadrement du crédit Par exemple chaque Français recevrait du Trésor un crédit de 1 000 F qui ne serait utilisable que pour payer des dettes régulièrement contractées ou pour acheter des actions Le contribuable recevant cet avoir indiquerait les dettes qu il souhaite rembourser ou s il n a pas de dettes les actions qu il souhaite acquérir Dans les deux cas la somme transite entre ses mains sans qu il puisse la dépenser il n y a donc pas d augmentation brutale de la consommation bien que l opération porte sur 50 milliards de francs En fait toute l opération serait faite par les bureaux des percepteurs avec des fonctionnaires supplémentaires embauchés temporairement Les entreprises qui accepteraient d émettre des actions pour payer leurs dettes se verraient exemptées de l impôt sur les sociétés pour le même montant Le désendettement des entreprises se ferait donc par deux voies une augmentation de l actionnariat et un remboursement égal au montant de l impôt sur les sociétés La participation capital travail progresserait de 50 milliards alors que l endettement des agents économiques diminuerait de 50 milliards Rien ne s oppose à fixer un montant plus important à cette opération ou à la renouveler plusieurs années de suite ou plusieurs fois dans l année En supposant que l on se limite à une mesure par an l endettement diminuerait donc de 100 milliards de francs par an alors que la monnaie émise par l Etat augmenterait du même chiffre Cependant la nouvelle monnaie sera une monnaie Banque de France alors que la monnaie qui disparaîtra n était qu une monnaie de compte bancaire et nous savons que toute introduction de monnaie Banque de France peut permettre la création d une quantité supérieure de monnaie bancaire Pour éviter cet effet multiplicateur le coefficient de réserve obligatoire devra être modifié en conséquence ainsi que le coefficient d encadrement du crédit La masse monétaire en circulation restera donc identique alors que des milliards de dettes auront disparu sans que personne ne soit lésé Ce premier exemple montre comment le désendettement peut être organisé sans que la masse monétaire n augmente On voit que la reprise économique permet de poursuivre des objectifs sociaux comme des objectifs techniques La technique de désendettement peut permettre d organiser la participation capital travail par la voie la plus simple celle de l actionnariat et ce sur une échelle beaucoup plus large que tout ce qui a été fait jusqu à présent Il n est pas étonnant que le modèle économétrique sur lequel cette politique a été testée a montré une forte reprise générale sans que les entreprises aient recours au crédit Le même phénomène a été observé au Japon l année dernière les entreprises ont recommencé à investir à partir de fonds propres par auto investissement Depuis que la création de la monnaie se fait par la voie du crédit les entreprises ont cessé d avoir besoin des actionnaires Les dispositions fiscales ont favorisé ce divorce Les entreprises se sont développées à partir des directives des gestionnaires Les filiales totalement éloignées des actionnaires en ont été les conséquences Ces pratiques ont diminué le contrôle direct par l épargnant actionnaire Cette situation a entraîné une absence de compréhension des questions économiques et financières Il faut inverser le mouvement améliorer l information économique et démocratiser le patrimoine industriel En associant ainsi les salariés on évitera la cassure actuelle et on obtiendra une société plus solidaire Peut on penser que ces techniques de désendettement et de développement de la participation pourraient déclencher une reprise et créer une inflation par la demande Absolument pas Il n en sera rien pour plusieurs raisons Il y aura certes reprise puisque les investissements vont reprendre et que le chômage va diminuer mais la disparition du chômage ne peut augmenter la demande que de 8 puisqu il n y a que 8 de chômeurs et que la masse monétaire ne va pas augmenter exagérément Le patrimoine des salariés va augmenter mais leur revenu mensuel ne sera pas changé immédiatement Une demande supplémentaire correspondant à l augmentation des revenus de ceux qui sont remis au travail ne vas pas créer un écart entre les revenues et la production puisque celle ci n est pas au maximum de ses possibilités elle peut donc augmenter sans rencontrer de goulet d étranglement La demande va stimuler la production et lui permettre d absorber les chômeurs La politique de résorption du chômage nous apparaît donc comme une politique très spécifique Sa

    Original URL path: http://www.credits-finances.org/actualite/economie_sociale_et_solidaire/la-proposition-157.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive



  •