archive-org.com » ORG » L » LESFORMATEURS.ORG

Total: 449

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - Achats hospitaliers : des résultats concrets qui se confirment
    de 3 mois de travaux qui ont réuni plus d une centaine d acheteurs et de prescripteurs hospitaliers et grâce à un travail collaboratif de grande qualité 72 recommandations opérationnelles ont été identifiées pour un potentiel d économie de l ordre de 500 M en 3 ans soit plus de 16 des dépenses sur les 10 segments de cette 3ème vague Les 10 groupes de travail ont identifié les meilleures bonnes pratiques sur des sujets parfois réputés inaccessibles comme les dispositifs médicaux innovants DMI ou l intérim médical et paramédical Les autres segments étudiés sont les prestations intellectuelles les équipements de bloc les équipements logistiques les PC en coût complet les fournitures d atelier et les équipements de plateau technique de consultation Deux groupes ont aussi exploré les bonnes pratiques de simplification du processus achat identifiant d importantes marges de manœuvre pour les établissements autour d actions à la portée de tous Des résultats 2013 très encourageants Après les 172 M de gains réalisés en 2012 les premiers résultats de l année 2013 montrent que la dynamique se poursuit 200 M de gains ont été enregistrés pour les sept premiers mois 300M sont attendus en fin d année Le PAA plan d action achat est devenu l outil majeur de captation des gains par les établissements aujourd hui 127 établissements sont engagés dans une démarche de PAA soit le double par rapport à l année dernière Un des objectifs principaux de 2014 sera de convaincre ceux qui n y sont pas encore allés de se lancer dans l aventure Rencontres régionales de l innovation Contrat de filière Comité Stratégique de Filière Comité Stratégique des Industries de Santé CSF CSIS Dans le cadre du contrat de filière CSF CSIS conclu le 5 juillet 2013 entre l Etat la filière Industries et Technologies de santé et les organisations professionnelles plusieurs actions associant politiques d achat et innovation ont été priorisées avec la collaboration du programme PHARE Ainsi dès mars 2014 des rencontres régionales de l innovation seront mises en place entre des acheteurs hospitaliers et des entreprises innovantes Ces rencontres seront supervisées au niveau national par la DGOS en lien avec les industriels et la direction générale de la compétitivité de l industrie et des services DGCIS Les agences régionales de santé ARS et les directions régionales des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l emploi DIRECCTE en assureront le pilotage opérationnel En 2014 accompagner les établissements sur l optimisation du processus achat approvisionnement L année 2014 sera celle du lancement d un nouveau chantier à très fort impact la rationalisation du processus achat approvisionnement Dans la continuité des résultats de la vague 3 ARMEN une étude approfondie sera menée sur les marges de manœuvre associées à l optimisation des circuits logistiques en accompagnant plusieurs hôpitaux pilotes Le potentiel pressenti est très important sur un sujet très attendu par la communauté hospitalière et qui doit permettre de renforcer encore les fonctions achat sur la dimension économique Mise

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/formation_continue/sante/achats_hospitaliers_des_r_sultats_concrets_qui_se_confirment.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive


  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - Qualité et sécurité des soins dans les établissements de santé : résultats annuels des indicateurs et lancement du site d'information public
    dans les établissements de santé La direction générale de l offre de soins DGOS et la Haute Autorité de Santé HAS s engagent ensemble dans une politique de transparence sur la qualité et la sécurité des soins afin de répondre à la demande des usagers Et chaque année le mois de novembre est celui de la diffusion publique des résultats annuels des différents indicateurs en 2013 7 indicateurs du tableau de bord des infections nosocomiales et 15 indicateurs de qualité et de sécurité des soins Cette publication annuelle concourt au programme national pour la sécurité des patients PNSP intégré à la stratégie nationale de santé elle trouve naturellement sa place durant la semaine de la sécurité des patients temps fort de communication auprès des usagers et des professionnels de santé Depuis 2009 chaque établissement de santé public et privé a l obligation de publier ses résultats individuels dans cet objectif la DGOS et la HAS ont diffusé ces résultats sur le site Platines jusqu en novembre 2012 En quelques années ces indicateurs sont devenus un outil de pilotage de la qualité et de la sécurité des soins essentiel pour les différents acteurs Outil de pilotage interne tout d abord l amélioration observée des résultats montre l implication des professionnels dans l amélioration de leurs pratiques et la manière dont les établissements s en sont saisis pour établir leur stratégie d établissement Outil de pilotage régional et national ensuite et là les indicateurs sont utilisés comme un outil de reporting suivi pour les agences régionales de santé ARS Outil de transparence enfin à destination des usagers les indicateurs sont alors le reflet de l implication de plus en plus forte de leurs représentants Cette année marque un nouveau pas dans le renforcement de l information des usagers avec le lancement de

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/formateur_formatrice/sante-formateur/qualit_et_s_curit_des_soins_dans_les_tablissements_de_sant_r_sul.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2013
    et 2012 la couverture vaccinale des personnes à risque est passée de 60 à 50 Pourtant chaque hiver la grippe saisonnière touche des millions de personnes en France pouvant entraîner des complications graves chez les personnes fragiles et être responsable d un nombre élevé de décès Lors de la précédente saison grippale l Institut de veille sanitaire InVS a recensé 818 cas graves de grippe admis en services de réanimation 71 des malades présentaient un risque de grippe sévère Parmi ces malades admis en réanimation 153 décès sont survenus Aujourd hui le vaccin grippal pris en charge à 100 par les régimes de l assurance maladie pour les populations à risque demeure un moyen sûr et le moyen le plus efficace pour prévenir la maladie et protéger les populations les plus vulnérables personnes âgées de 65 ans et plus certains malades chroniques femmes enceintes personnes atteintes d obésité sévère Et même s il ne permet pas toujours d éviter la maladie le vaccin réduit le risque de complications graves ou de décès Parce que prévenir des décès évitables est un enjeu majeur de santé publique relancer le réflexe de la vaccination constitue aujourd hui une priorité C est pourquoi l Assurance Maladie lance une campagne d information intitulée La grippe ce n est pas rien Alors je fais le vaccin à la radio dans la presse et sur Internet du 12 octobre au 15 novembre 2013 Cette campagne vise à sensibiliser les personnes à risque sur la gravité potentielle de la grippe et sur l importance de la vaccination comme un moyen sûr et le plus efficace pour prévenir la maladie et les risques de complications Elle ambitionne aussi de lutter contre certaines idées reçues qui perdurent dans l opinionet pèsent sur le recours à la vaccination Comme chaque année

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/formateur_formatrice/sante-formateur/campagne_de_vaccination_contre_la_grippe_saisonni_re_2013.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - La santé des adolescents à la loupe - Données françaises de l'enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) 2010
    Santé La santé des adolescents à la loupe Données françaises de l enquête internationale Health Behaviour in School aged Children HBSC 2010 La santé des adolescents à la loupe Données françaises de l enquête internationale Health Behaviour in School aged Children HBSC 2010 Sante jeunesse sports gouv fr Taille de la police Les données de l enquête HBSC fournissent l occasion rare de dresser un bilan structurel des relations amicales des adolescents issus des générations de digital natives nées dans un monde dominé par les médias socialisés dès leur plus jeune âge aux technologies de l information et de la communication TIC bilan encore peu documenté en France1 L essor des réseaux sociaux et des téléphones portables a t il un impact sur les liens sociaux que peuvent créer les ados L enquête démontre que globalement les adolescents ont une vie amicale assez riche Les TIC favorisent la diversité dans les groupes d amis en permettant des échanges indirects en dehors de la sphère du collège Le gain semble particulièrement net pour les garçons qui avaient tendance à évoquer des groupes d amis presque exclusivement masculins alors qu ils déclarent désormais être liés avec un certain nombre de filles Chiffres clés HBSC 2010 pour la France 93 des jeunes déclarent trois ami e s ou plus en 2010 vs 90 en 2006 L usage quotidien des TIC chez les ados est en nette augmentation entre 2006 et 2010 concernant 68 des filles de 15 ans en 2010 vs 51 en 2006 et 50 des garçons vs 38 10 des garçons de 11 ans rapportent sortir 4 soirs ou plus par semaine contre 14 5 en 2006 Cela positionne la France très bas par rapport aux autres pays européens Feuilleter le dossier de presse Le dossier de presse PDF 548 4

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/formateur_formatrice/sante-formateur/la_sant_des_adolescents_la_loupe_-_donn_es_fran_aises_de_l_enqu_.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - Mieux prévenir et détecter tôt les cancers de la peau
    incidence de ces cancers notamment du mélanome a fortement augmenté ces dernières décennies Les différents types de cancers de la peau Les carcinomes basocellulaires Ils représentent environ 70 de l ensemble des cancers cutanés Ce sont les moins graves car leur évolution est lente et leur développement reste local De ce fait ils ne métastasent pas L ablation chirurgicale complète en assure la guérison Le danger de ces cancers est lié à leur extension en surface qui peut en rendre l exérèse difficile et entraîner des séquelles esthétiques et ou fonctionnelles Le traitement doit donc en être précoce Les carcinomes basocellulaires surviennent généralement sur peau saine sur des zones découvertes du corps tête cou et après 50 ans Les carcinomes épidermoïdes Auparavant appelés carcinomes spinocellulaires ils sont plus rares 20 des cancers cutanés mais plus agressifs que les carcinomes basocellulaires Ils se développent à partir des couches supérieures de l épiderme et ont la capacité d envahir les ganglions lymphatiques et de métastaser Toutefois ces cancers sont facilement guérissables dans la plupart des cas Une détection précoce permet un traitement chirurgical simple généralement réalisable sous anesthésie locale En revanche une prise en charge tardive peut imposer une chirurgie lourde parfois mutilante Les carcinomes épidermoïdes peuvent apparaître sur des cicatrices de brûlures ou de plaies chroniques On les rencontre le plus souvent chez les personnes exposées de façon chronique par leur travail aux rayons du soleil travailleurs agricoles ou du bâtiment marins L immunodépression en favorise également la survenue Le mélanome cutané Le plus rare des cancers de la peau est aussi le plus grave en raison de sa grande capacité à métastaser Il se développe à partir des cellules pigmentaires les mélanocytes présentes dans la peau Il en existe deux formes principales e mélanome à extension superficielle ou SSM Superficial

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/formateur_formatrice/sante-formateur/mieux_pr_venir_et_d_tecter_t_t_les_cancers_de_la_peau.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - Contraception : Les Françaises utilisent-elles un contraceptif adapté à leur mode de vie ?
    leur mode de vie Sante jeunesse sports gouv fr Taille de la police La France se trouve dans une situation paradoxale en dépit d une diffusion et utilisation massive de méthodes de contraception médicales efficaces le taux de grossesses non désirées reste élevé Ainsi environ un tiers des grossesses intervient alors qu elles n étaient pas prévues D après le Baromètre santé 2010 de l Inpes 1 90 2 des femmes sexuellement actives au cours des 12 derniers mois non stériles ayant un partenaire homme non enceintes et ne cherchant pas à avoir un enfant utilisent une méthode de contraception La pilule est de loin le contraceptif le plus utilisé par les femmes en France En 2010 70 8 des femmes de moins de 35 ans qui déclarent faire quelque chose pour éviter une grossesse utilisent la pilule Tout âge confondu le dispositif Intra utérin DIU anciennement stérilet est le second moyen de contraception le plus utilisé 26 mais il concerne en premier lieu les femmes plus âgées Ce schéma de prescription pilule puis DIU répond majoritairement à une logique d efficacité théorique maximale de la contraception reléguant souvent au second plan les trajectoires de vie attentes et motivations des femmes alors même que la satisfaction et l adéquation du mode de contraception à son utilisatrice en facilite l observance La problématique n est donc pas tant celle de la disponibilité de méthodes contraceptives efficaces que celle des difficultés que les femmes rencontrent dans la gestion quotidienne de leur contraception orale Partant du constat d une possible inadéquation de la contraception utilisée par certaines femmes à leur vie affective et sexuelle l Institut national de prévention et d éducation pour la santé Inpes et le Ministère du travail de l emploi et de la santé lancent une nouvelle campagne qui

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/formateur_formatrice/sante-formateur/contraception_les_fran_aises_utilisent-elles_un_contraceptif_ada.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - High Tech Logiciels présente Bi-Board
    Travail Emploi Formation continue Formation professionnelle Commerce Santé Artisanat Logistique Transport Douane Secrétariat Comptabilité et Finance Juridique et Fiscal Langue Management Secteur public Financer sa formation Jeune en recherche de qualification Non salarié Salarié d une entreprise privée Fonction publique Demandeur d emploi Handicapé Etranger Formation informatique Formation Stage Cours d informatique Conseils bonnes pratiques Formateur Formatrice Trucs et Astuces Conception et animation de formations Déontologie du formateur Gestion des comportements Annuaire des Formateurs Retraite Santé Droit et Juridique Alertes sanitaires Emploi Formateur Formateur formatrice et formation Actualite High Tech Logiciels présente Bi Board High Tech Logiciels présente Bi Board decideo fr Taille de la police Un reporting nouvelle génération avec Ajax Flash et Web 2 0 Bi BOARD Business Intelligence BOARD est le logiciel de dernière génération adapté à vos problématiques d informatique décisionnel il vous aide dans la compréhension du fonctionnement actuel de votre entreprise et l anticipation de Ajouter à del icio us Digg Envoyer par email à un ami à Bcc Votre adresse email Message Version imprimable Estimez cet article 0 News corespondantes FORMATEUR HIGH TECH H F Sèvres 92 Connaissez vous le 8 Board Les Tapes pré découpés spider Tech disponibles en France Mise en

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/actualite/high_tech_logiciels_pr_sente_bi-board.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Formation, formateur, formatrice et emploi formateur - Douleurs postérieures du genou et du mollet
    sur le 1 4 supérieur de la face postérieure du corps et de la tête de la fibula sur la ligne du muscle soléaire sur la face postérieure et sur le tiers moyen du bord médial du tibia et sur une arcade fibreuse entre ces 2 insertions l arcade tendineuse du muscle soléaire Il déborde aussi sur le ligament interosseux Il est vertical son corps descend plus bas que ceux des chefs du muscle gastrocnémien Le muscle soléaire et les deux chefs du gastrocnémien se rejoignent pour former une lame tendineuse issue de la réunion des lames fibreuses des différents faisceaux au niveau du 1 3 inférieur de la jambe le tendon calcanéen Il est innervé par le nerf tibial Le muscle Soléaire présente souvent des souffrances pour tous les individus En effet en raison des longues périodes debout et assises le muscle reste souvent contracté et peut en devenir alors fibrosé en tension C est pourquoi on le décrit souvent comme un muscle à toxines Ces fibroses et tension peuvent venir irriter le nerf tibial postérieur et avoir pour conséquences par exemple douleurs postérieures de genou douleurs musculaires de mollet douleurs neurogènes dans le mollet affaiblissement musculaire La stratégie thérapeutique est de travailler Sur la fibrose du muscle en cas de fibrose crochetage massage autres La levée de tension en cas de sur tension taping étirement Jones détension Triggers De libérer la compression du nerf par une technique de détension spécifique De désaccoler le musc arcade du nerf Le massage du Soléaire pourra s organiser selon tous les modes deep pointés vibrés MTP Nous vous présentons ci dessous un petit instrument qui existe dans différents pays nommé Trigger points performance http tpmassageball com pour les automassage en complément de vos soins La méthode EKMAN THERAPY est conseillée en cas de fibrose du muscle soléaire Nous pourrons le travailler par rapport au fléchisseur commun des orteils aux gastrocnémiens aux péroniers létéraux Technique de DETENSION DYNAMIQUE Patient en procubitus genou en extension et cheville en flexion plantaire le praticien prend contact avec le soléaire à travers les Gastrocnémiens Une fois la densité imposée mettre en tension et demandez au patient une flexion dorsale volontaire Le praticien en fin de course peut majorer la flexion dorsale Technique 2 sur le soléaire Patient à genoux cheville en flexion plantaire le praticien répète la prise de contact et demande au patient une flexion dorsale dynamique L arche tendineuse du soléaire La partie proximale du soléaire forme un arc tendineux où passe le nerf tibial la veine poplité et l artère Lors d une compression excessive le nerf tibial postérieur peut alors être irrité y compris lors de techniques thérapeutiques trop fortes Pour libérer spécifiquement cet arc tendineux nous vous proposons une technique de DETENSION DYNAMIQUE Pour cela le praticien se place à la tête du patient en procubitus Il prend contact avec la partie proximolatérale du soléaire à travers les jumeaux et met en tension les tissus dans le sens proximo caudal et vers

    Original URL path: http://www.lesformateurs.org/formateurs/formation_continue/sante/douleurs_post_rieures_du_genou_et_du_mollet.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive