archive-org.com » ORG » M » MHEU.ORG

Total: 474

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le mheu | Paris, une ville ouverte dès le XVIIIème siècle
    plan hippodamique rationnel On construit des places on éclaire les rues on élargit les voies un règlement de 1783 interdit de construire à Paris des rues de moins de 9 75 mètres de large Quand Rousseau débarque à Paris Combien l abord de Paris démentit l idée que j en avais La décoration extérieure que j avais vue à Turin la symétrie des rues la beauté et l alignement des maisons me faisaient chercher à Paris autre chose encore Je m étais figuré une ville aussi belle que grande de l aspect le plus imposant où l on ne voyait que de superbes rues des palais de marbre et d or En entrant par le faubourg Saint Marceau je ne vis que de petites rues sales et puantes de vilaines maisons noires l air de la malpropreté de la pauvreté des mendiants des charretiers des ravaudeuses des crieuses de tisanes et de vieux chapeaux Tout cela me frappa d abord à tel point que tout ce que j ai vu depuis à Paris de magnificence réelle n a pu détruire cette première impression et qu il m en est toujours resté un secret dégoût pour l habitation de cette capitale Jean Jacques Rousseau Les Confessions 1765 1770 La grande noblesse de robe et les grands négociants se font bâtir de luxueux hôtels particuliers Les cimetières sont transférés hors des villes Les grandes villes sont divisées administrativement en paroisses et en quartiers C est la naissance de l urbanisme Philibert Louis Debucourt Brave Philibert Louis Debucourt honnête peintre de genre né en 1755 à Paris et qui cessa son activité après la Révoluton pour se consacrer à la gravure jusqu à sa mort le 22 septembre 1832 à Belleville Ce qu on appelle ici peinture de genre est en fait une

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/paris-ville-ouverte.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive


  • Le mheu | Haussmann : Paris en chantier !
    devenir un vaste chantier pendant 30 ans Le baron Haussmann préfet de Paris est impressionné par sa visite de Londres reconstruite après le gigantesque incendie de 1666 Sous la férule de Napoléon III encouragé par les théories hygiénistes alors en vogue il exproprie rase puis reconstruit boulevards et immeubles tirés au cordeau y compris dans le Paris historique C est l opération Paris agrandie Paris embellie Paris assainie En 1860 les communes avoisinantes Montmartre Charonne Belleville sont annexées à la capitale L invention du Partenariat Public Privé Les travaux voulus par Napoléon III et engagés par Haussmann sont extrêmement coûteux Pour les mener à bien le pouvoir politique promulgue de nouvelles règlementations d urbanisme sur l expropriation et les servitudes de reconstruction et s adosse au secteur privé pour réaliser les investissements nécessaires L Etat emprunte pour prendre à sa charge le financement des expropriations et des équipements collectifs adduction d eau de gaz égouts parcs et rembourse ses emprunts en revendant par lots aux promoteurs les surfaces constructibles ceux ci devant se conformer aux nouvelles règles d urbanisme Ce système permet d investir annuellement dans ces travaux faramineux le double du budget de la Ville Mais la dette se creuse et les opérations immobilières favorisent la spéculation et l affairisme dénoncés par Emile Zola dans La curée L ouverture de grandes artères constitue dans l esprit d Haussmann les moyens de satisfaire aux nécessités d une circulation toujours plus active Cette politique inaugure la priorité donnée aux voitures qui durera jusqu à Georges Pompidou Place au soleil Que l on jette bas les rues malsaines et qu on ouvre des voies spacieuses qu on fasse place au soleil dans les quartiers sombres qu on donne à Paris des poumons là où il éprouve le besoin de respirer il le

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/haussmann.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Le mheu | La rue devient le théâtre d'une chorégraphie mécanique
    Les colporteurs Autour de la Halle Le Service du Pavé Des boueux aux éboueurs Sous le macadam les pavés Fiat lux Dormez en paix braves gens La rue policée La rue Liste des œuvres Bibliographie Sitographie Partenaire Tout communique Avec l invention de la petite reine du moteur à explosion et la maîtrise de la fée électricité la ville européenne moderne voit la multiplication des moyens de transport public et

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/communique.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Le mheu | La rue passagère
    extravagant Dans son oeil ciel livide où germe l ouragan La douceur qui fascine et le plaisir qui tue Un éclair puis la nuit Fugitive beauté Dont le regard m a fait soudainement renaître Ne te verrai je plus que dans l éternité Ailleurs bien loin d ici Trop tard Jamais peut être Car j ignore où tu fuis tu ne sais où je vais Ô toi que j eusse aimée ô toi qui le savais Charles Baudelaire Les fleurs du mal Les piétons sont tour à tour badauds clients promeneurs Dans La rue passagère l ambiguïté du titre révèle la polyvalence de la rue La Rue Passagère La Rue Passagère daté de 1961 succède à une période de quatre ans 1956 1960 durant laquelle Dubuffet a expérimenté l abstraction à travers des tableaux très en matières fait de sable de goudrons de paille ou de feuilles ajoutés à la peinture à l huile les Sols les Texturologies les Matériologies Il revient au dessin enfantin à ce qu il a appelé L Art Brut en 1947 un trait très schématique une absence de perspective une fausse maladresse des couleurs vives un refus de la culture dominante qu il juge asphyxiante Le tableau précède aussi une autre période importante de Dubuffet celle du cycle de l Hourloupe commencé en 1962 et qui s achèvera en 1974 où il revient d une façon très graphique en ramenant la couleur à sa plus simple expression rouge blanc bleu à la figure humaine et aux foules dont La Rue Passagère est une préfiguration Cette même année 1961 Jean Dubuffet commence ses expériences musicales avec le peintre danois Asger Jorn ancien fondateur du mouvement Cobra Jean Dubuffet Jean Dubuffet est né au Havre en 1901 dans une famille aisée son père est négociant en vin

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/passagere.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Le mheu | Tu me fais tourner la tête...
    parcours du combattant parsemé de gags le conduira jusqu à une scène hallucinante de Playtime la soirée inaugurale du Royal Garden restaurant chic et prétentieux qui ouvre ses portes alors que les ouvriers y travaillent encore Hulot y retrouvera une charmante américaine avec laquelle il participera à la jouissive métamorphose du palace en bastringue parisien populeux et bruyant Cette transformation d une réalité désagréable en un monde rêvé ou regretté est récurrente chez Tati Les trouvailles visuelles et sonores qui émaillent cette scène quasiment indépendante film dans le film longue et au crescendo effréné proche de la transe en font un grand moment de cinéma Au petit matin chacun reprendra le cours de sa vie l idylle naissante restera sans lendemain et les touristes ne verront de Paris que des reflets dans les vitres des gratte ciels et de l autocar qui les reconduit à l aéroport Touche d espoir le dernier plan du film où un gigantesque embouteillage se mue en fête foraine par la grâce poétique de Tati Jacques Tati Jacques Tatischeff naît aux environs de Paris le 9 octobre 1907 Promis à la succession de son père encadreur il abandonne les études pour devenir mime Il présentera sur scène puis dans des courts métrages ses pantomimes sportives En 1947 il réalise ainsi L école des facteurs esquisse prometteuse de son premier long métrage sortant la même année Jour de Fête Le succès critique et public salue cette première œuvre Revendiquant fièrement la filiation avec les grands burlesques américains Chaplin et Keaton en tête Tati impose un style personnel et décalé un cinéma muet et très sonore un grand cinéaste comique est né En 1953 Les Vacances de Monsieur Hulot remporte un triomphe international notamment aux Etats Unis C est la première apparition à l écran du personnage

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/tourner-la-tete.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Le mheu | La rue, lieu de rassemblement du corps social
    carnaval La rue laborieuse Les colporteurs Autour de la Halle Le Service du Pavé Des boueux aux éboueurs Sous le macadam les pavés Fiat lux Dormez en paix braves gens La rue policée La rue Liste des œuvres Bibliographie Sitographie Partenaire Tous dans la rue Mais la rue n est pas que voie de circulation c est aussi l endroit où le corps social s assemble autour d événements familiaux divers Le retour des cendres de Napoléon par Victor Hugo Le char de l Empereur apparaît Le soleil voilé jusqu à ce moment reparaît en même temps L effet est prodigieux On voit au loin dans la vapeur et dans le soleil sur le fond gris et roux des arbres des Champs Elysées à travers de grandes statues blanches qui ressemblent à des fantômes se mouvoir lentement une espèce de montagne d or On n en distingue encore rien qu une sorte de scintillement lumineux qui fait étinceler sur toute la surface du char tantôt des étoiles tantôt des éclairs Une immense rumeur enveloppe cette apparition On dirait que ce char traîne après lui l acclamation de toute la ville comme une torche traîne sa fumée Ainsi au Moyen âge

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/corps-social.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Le mheu | Les processions
    carillonnées Les populations des villes étaient conviées par les autorités religieuses à participer à des processions sous divers prétextes fêtes ordinaires liées aux saints patrons des paroisses et des métiers processions expiatoires ou votives contre la sécheresse ou l inondation C est l occasion de sortir la statuaire et les reliques des églises de prier et de chanter dans les rues en bref de communier Procession de la vraie croix sur la piazza San Marco à Venise La Procession de Gentile donne une idée assez précise de ce qu était la place Saint Marc à la fin du XVème siècle avant que les édifices byzantins soient remplacés au début du XVIème siècle par les Procuratie Vecchie et leurs cinquante arcades avant surtout qu elle soit remodelée par Napoléon qui y traça sa Ala Napoleonica On y voit en fond la façade de la Basilique Saint Marc beaucoup plus colorée que la façade actuelle et les dômes alors de couleur verte On voit aussi derrière la procession sur la place en forme de trapèze les hommes discuter d un façon très naturelle et au pied de l un des dais un visage tourné vers le spectateur qui serait selon Vasari celui de Giovanni le demi frère de Gentile Gentile Bellini Dans la famille Bellini il y a le père Jacopo et les deux fils l aîné Gentile et le cadet demi frère du précédent Giovanni Gentile est né à Venise autour de 1428 un peu avant peut être C est un artiste réaliste qui ne possède pas la sensibilité de son frère Il peint des scènes de genre processions scènes de la vie quotidienne Son premier tableau connu date de 1465 Devenu peintre officiel des Doges il est envoyé à Constantinople en 1479 afin de célébrer la paix signée entre la

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/processions.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Le mheu | De la ligue à la fronde
    politiser s armer La rue devient un lieu d expression de ses convictions de démonstrations de force et de confrontations plus ou moins violentes En outre le passage progressif vers l absolutisme avec son cortège d impôts ouvre la voie à des mouvements de colère politique sociale et économique tels que la Fronde La Fronde Ce mot me remet dans la mémoire ce que je crois avoir oublié de vous expliquer dans le premier volume de cet ouvrage c est son étymologie Bachaumont s avisa de dire un jour en badinant que le parlement faisoit comme les écoliers qui frondent dans les fossés de Paris qui se séparent dès qu ils voient le lieutenant civil et qui se rassemblent dès qu il ne paroît plus Cette comparaison qui fut trouvée assez plaisante fut célébrée par les chansons et elle refleurit particulièrement lorsque la paix étant faite entre le roi et le parlement l on trouva lieu de l appliquer à la faction particulière de ceux qui ne s étoient pas accommodés avec la cour Nous résolûmes dès ce soir là de prendre des cordons de chapeaux qui eussent quelque forme de fronde Un marchand affidé nous en fit une quantité qu il débita à une infinité de gens qui n y entendoient aucune finesse Nous n en portâmes que les derniers pour n y point faire paroître d affectation qui en eût gâté tout le mystère L effet que cette bagatelle fit est incroyable Tout fut à la mode le pain les chapeaux les canons les gants les manchons les éventails les garnitures et nous fûmes nous mêmes à la mode encore plus par cette sottise que par l essentiel Nous avions certainement besoin de tout pour nous soutenir ayant toute la maison royale sur les bras Extrait de Mémoires

    Original URL path: http://www.mheu.org/fr/rue/ligue-fronde.htm (2016-04-28)
    Open archived version from archive



  •