archive-org.com » ORG » N » NFUNB.ORG

Total: 205

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Gérard & Clara Hall – La série des fermiers de l’UNF-NB | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    mi mai et environ 20 personnes vont continuer à travailler durant toute la saison jusqu en décembre Au plus fort de la récolte la Bleuetière Nord Est Inc emploie jusqu à quarante personnes dans la région Gérard dit qu étant donné que son entreprise existe depuis si longtemps il n a pas de difficulté à trouver du personnel certains d entre eux ayant travaillé avec lui durant la majeure partie des 30 dernières années Lorsqu on lui demande ce qu il aime le plus à propos de son travail il répond que c est la liberté le travail dans la nature et l indépendance Il est semi retraité et il trouve cela difficile de faire la transition à une retraite complète parce qu à chaque année quand le printemps arrive il se sent reposé de l arrêt de l hiver et revigoré pour entamer la nouvelle saison De tout cela Clara aime le plus être à l extérieur dans les champs et voir la germination de nouvelles plantes Elle a eu une carrière variée et elle s est dévouée à temps plein à la production des bleuets durant les deux dernières années Elle continue à faire de la recherche et à mettre en application des techniques qui aident à protéger la nature y compris la construction d abris pour les pollinisateurs afin qu ils puissent retourner à chaque année et elle plantent des fleurs sauvages autour des champs de bleuets pour attirer et nourrir les abeilles Gérard et Clara ont trois enfants adultes qui ont tous continué à travailler en agriculture Deux fils travaillent dans la production de canneberges et de bleuets en corymbes l un au Nouveau Brunswick et l autre en Colombie Britannique Leur fille étudie l agriculture biologique en Ontario Le conseil de Gérard pour les nouveaux

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/2015/06/gerard-clara-hall-la-serie-des-fermiers-de-lunf-nb/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive


  • The Gagetown Fruit Farm – La série des fermiers de l’UNF-NB | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    abandonné longtemps passé Matthew prend les devants avec le travail de ferme et au fil des années ils ont développé un système complet dans le but de fournir plusieurs des variétés de fruits de produits agricoles et de viandes vendus au marché comme produits agricoles frais et en repas préparés Heather prend les devants dans la cuisine où elle crée et transforme les produits agricoles frais en des mets délicieux C est un plaisir de voir ces deux là travailler ensemble leurs compétences se complémentent et ils font équipe sur plusieurs projets Au fil des jours Heather va sortir et travailler dans les champs ou bien s occuper des animaux alors que l on peut également trouver Matthew dans la cuisine qui maintient ses talents culinaires à la fine pointe ou bien en train d essayer de nouvelles recettes avec le cidre La haute qualité constante de leurs fruits légumes viandes congelées et produits de boulangerie leur assure une clientèle loyale au marché Boyce Farmers Market à Fredericton les samedis avant midi Ils se font une fierté d écouter les besoins de leurs clients et s efforcent de produire ce que leurs clients désirent Cela implique à la fois une planification à long terme pour de nouvelles variétés de fruits et une planification à court terme en ce qui concerne les produits de boulangerie populaires comme les croissants ou les baguettes Heather et Matthew aiment bien le sentiment de liberté d exploiter leur propre entreprise agricole en dépit du montant de travail énorme et du dévouement que cela exige Heureusement pour eux en tant qu exploitant d une ferme mixte avec des ventes directes aux clients ils peuvent adapter leurs produits à cause de leur désir d apprendre et d essayer de nouvelles choses ce qui fait en sorte que

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/2015/03/the-gagetown-fruit-farm-la-serie-des-fermiers-de-lunf-nb/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • Récipiendaires des bourses d’études 2015 annoncés | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    une éducation en agriculture ou dans un sujet connexe Président du Comité de sélection des récipiendaires Harold Culberson de Waterville dans le Comté de Carleton en fit l annonce lors de la Convention annuelle de la région 1 de l Union nationale des fermiers le 11 août 2015 Nous vous souhaitons bonne chance dans vos études Jacob Tjibbe van Roeden est le récipiendaire de la Bourse d études de 1000 de l UNF NB remis à la fille ou au fils d un membre de l UNF NB qui commence un programme agricole Il va commencer un Baccalauréat en sciences agricoles à l Université de Guelph et il prévoit revenir à la ferme laitière de sa famille après ses études Tyler Culberson est le récipiendaire des 500 de la Bourse d études commémorative David Frost remis à un étudiant qui commence un programme de diplôme Tyler va étudier la charpenterie au Collège communautaire de Woodstock pour qu il puisse obtenir plus de compétences pratiques pour aider sur la ferme Les membres du Comité des bourses d études de l UNF NB ont choisi les gagnants à partir des demandes méritoires provenant de tous les coins de la province La sélection est basée sur l engagement des requérants d étudier en agriculture ou dans un sujet connexe ainsi que sur leur rendement scolaire et leur engagement en agriculture et selon leurs besoins financiers Les bourses d études commémoratives David Frost furent établies par l UNF NB quatre ans passés pour honorer la mémoire de David Frost un agronome respecté qui est décédé en mars 2010 Les demandes de bourses seront de nouveau disponibles cet automne auprès des conseillers en orientations des écoles secondaires à travers la province et auprès des membres de l UNF au NB Bourses d études de l

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/2015/08/recipiendaires-des-bourses-detudes-2015-annonces/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • Annonce de Presse : Il faut appuyer nos nouveaux jeunes fermiers | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    depuis quelques semaines entre les voisins et un jeune fermier qui fait la demande d un changement de zonage là où il aimerait commencer son exploitation d élevage biologique à ciel ouvert sur 25 acres quand il aura terminé ses études au collège agricole dans 2 ans Bien que ce type d opération ne soit pas commune présentement au Nouveau Brunswick c est un modèle fréquent au Royaume Uni En travaillant avec le nombre recommandé de 6 à 8 animaux à l acre le sol est capable de traiter ce que les animaux produisent sans problème d odeurs Si la modification du zonage est acceptée l exploitation agricole devra tout de même respecter les distances minimales fixées par le Ministère de l Agriculture en plus de subir une évaluation environnementale Donc changer le zonage pour une terre agricole ne veut pas nécessairement dire que la production animale sera approuvée par la suite La relève agricole au N B est dans un état lamentable voir inquiétant et ce d autant plus chez la population francophone qui compte pour moins de 16 des agriculteurs de la province Voici un jeune que veux se lancer en agriculture qui veux nourrir ses concitoyens avec une nourriture biologique appuyons le à la place de chercher à éteindre son rêve dit Kevin Arseneau président des jeunes de l UNF NB Dans une province en mal d emplois avec une émigration constante des communautés rurales ainsi qu une émigration de nos jeunes gens diplômés du post secondaire tout le monde devrait chercher pour savoir comment ils peuvent appuyer les jeunes entrepreneurs et les aider à réussir l exploitation d entreprises rurales viables 30 L Union nationale des fermiers au NB est l une des deux organisations agricoles générales dans la province Nos membres croient que la ferme

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/2015/05/annonce-de-presse-il-faut-appuyer-nos-nouveaux-jeunes-fermiers/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • Annonce de presse : Est-ce que le gouvernement du Nouveau-Brunswick va tenir sa promesse, faite lors de la campagne électorale, d’établir une stratégie sur l’alimentation locale ? | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    projet de loi 11 Loi sur la sécurité alimentaire locale lors de sa deuxième lecture ce jeudi le 30 avril Pour les fermiers une législation qui protège et fait la promotion de l industrie est essentielle pour la croissance de celle ci Au Nouveau Brunswick l emploi en milieu rural est essentiel à la survie de notre province Pour tous les Néo Brunswickois avoir un accès fiable à des aliments sains produits selon les normes les plus élevées dans le monde en matière de salubrité des aliments est crucial pour notre santé et notre bien être Faire avancer le Nouveau Brunswick à ce niveau là exige plus que de réduire un budget Promouvoir notre économie de l alimentation locale va créer des emplois va permettre à de petites entreprises de démarrer de s agrandir et de s épanouir ce qui va mener à une industrie plus grande et à un PIB plus élevé ainsi qu à plus de d impôts sur le revenu et sur les entreprises En mars 2015 le taux de chômage moyen au Nouveau Brunswick était de 10 1 et le Nord Est accusait un taux de chômage de 20 3 Afin de sauvegarder nos communautés rurales l agriculture est une solution efficace pour stimuler les emplois en milieu rural Lors du débat de ce projet de loi la semaine dernière le Ministre Rick Doucet a demandé que le projet de loi 11 soit rejeté parce que la recherche doit précéder la législation Ce projet de loi prévoit la mise sur pied d un Conseil consultatif ainsi qu une évaluation de l alimentation locale La stratégie et les cibles doivent être mises en œuvre selon les constatations de l évaluation L UNF NB demande à tous les Néo Brunswickois unis par notre besoin commun de nourriture de

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/2015/04/annonce-de-presse-est-ce-que-le-gouvernement-du-nouveau-brunswick-va-tenir-sa-promesse-faite-lors-de-la-campagne-electorale-detablir-une-strategie-sur-lalimentation-locale/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • La journée internationale des luttes paysannes commémorée par une déclaration contre l’UPOV91 | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    Rappelons que le système de l UPOV donne la priorité aux intérêts d un petit nombre de multinationales qui dominent la sélection génétique des plantes La majorité des 196 pays du globe n utilise pas la convention UPOV et à ce jour seulement 52 des 72 pays qui l utilisent sont sous le système de la convention UPOV 91 Le Chili par exemple a récemment abandonné la ratification de la convention UPOV 91 De plus une forte opposition existe dans plusieurs autres pays qui envisagent de ratifier cette convention En passant la Loi sur la croissance dans le secteur agricole et en adoptant la convention UPOV 91 le gouvernement fédéral permet un contrôle accru sur les semences par les sociétés augmente la capacité des sociétés de semences à percevoir des redevances auprès des agriculteurs permet la collecte de redevances sur les cultures entières et non plus seulement sur la semence achetée permettant ainsi aux entreprises d obtenir des revenus plus élevés de la part des agriculteurs réduit les coûts des semences pour les sociétés en facilitant les importations de semences et donc la vente de variétés qui ont été développées pour des marchés étrangers et pour les conditions de croissance des autres pays au lieu de développer des variétés adaptées pour le marché et le climat canadien transforme le droit des agriculteurs de conserver des semences en un privilège et permet de limiter ce droit ou de l enlever complètement au moyen de règlementations expose les agriculteurs qui gardent des semences pour les utiliser sur leur propre ferme à des poursuites parce que la loi ne définit pas le terme stockage stocker les semences pour une utilisation ultérieure Par exemple les sociétés de semences pourront poursuivre les agriculteurs dans le but d obtenir des décisions de la cour sur l interprétation de la nouvelle loi qui leur sera favorable Les affaires judiciaires sont très coûteuses et désavantagent les agriculteurs en ce qui concerne la présentation d une défense par conséquent elles peuvent être utilisées comme une menace pour inciter les agriculteurs à acheter des semences chaque année au lieu de conserver et de planter leurs propres semences compte tenu de sa politique de réduction du financement dans la sélection végétale publique pour les cultures céréalières importantes la Loi sur la croissance dans le secteur agricole limite l accès des agriculteurs aux nouvelles variétés potentielles qui auraient été développées par des chercheurs d Agriculture Canada en favorisant un système par lequel seules les nouvelles variétés qui correspondent aux objectifs corporatifs seront commercialisées telles que les semences qui dépendent d intrants incite les sociétés de semences à désenregistrer les variétés plus anciennes qui sont dans le domaine public ou sujettes à la convention UPOV 78 pour augmenter le marché des nouvelles variétés sujettes à la convention UPOV 91 Les agriculteurs qui continuent d utiliser des variétés plus anciennes désenregistrées pour des raisons agronomiques peuvent également devenir inadmissibles aux programmes de soutien agricole qui exigent l utilisation de semences enregistrées augmente le déséquilibre

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/2015/04/la-journee-internationale-des-luttes-paysannes-commemoree-par-une-declaration-contre-lupov91/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • Enjeux | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    in Communiqué de presse Enjeux Nouvelles 0 comments 17 avril 2015 L Union Nationale des Fermiers UNF et l Union Paysanne soulignent la Journée internationale des luttes paysannes ce 17 avril en se joignant aux autres organisations canadiennes qui dénoncent l adoption de la Loi C 18 Loi modifiant certaines lois en matière d agriculture et d agroalimentaire Nous faisons appel au gouvernement Canadien pour renverser les modifications récentes apportées à la Loi sur la protection des obtentions végétales qui nous soumettra à la convention de l UPOV 91 Nos organisations demandent avec Read More Enquête OGM 2015 un nouveau rapport de RCAB Posted by directrice on Mar 20 2015 in Communiqué de presse Enjeux Nouvelles Publications 0 comments Nouveau rapport sur les OGM manque de transparence après 20 ans Téléchargez le rapport complèt ici Annonce de presse Le 19 mars 2015 Ottawa Vingt ans après l acceptation des premières organismes génétiquement modifiés OGM au Canada le manque de données disponibles vis à vis de ces cultures dans nos champs et dans nos assiettes est pointé du doigt dans un nouveau rapport intitulé Mais où sont les OGM Ce rapport a été publié par le Réseau canadien d action contre les biotechnologies RCAB en partenariat avec Vigilance OGM Après 20 ans il est Read More L UNF NB applaudit la Loi sur la sécurité alimentaire Posted by directrice on Feb 13 2015 in Communiqué de presse Enjeux Nouvelles 0 comments Annonce de presse Pour diffusion immédiate le 12 février 2015 L UNF NB applaudit la Loi sur la sécurité alimentaire Après avoir demandé au gouvernement pendant plusieurs années de mettre en oeuvre une politique sur l approvisionnement alimentaire local afin d appuyer la production agricole au Nouveau Brunswick l Union nationale des fermiers au NB est très heureuse que le

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/category/enjeux/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • Enquête OGM 2015 – un nouveau rapport de RCAB | Union nationale des fermiers au Nouveau-Brunswick
    coton Selon le rapport du RCAB presque 100 des cultures GM dans le monde sont génétiquement modifiées en fonction d un ou deux caractéristiques tolérance aux herbicides et résistance aux insectes Voici un aperçu des faits rapportés par le RCAB Presque tout le canola et toute la betterave à sucre pour la transformation du sucre cultivés au Canada sont GM Plus de 80 du maïs grain cultivé au Canada est GM mais il n y a qu une quantité infime indéterminée de maïs sucré GM cultivé au pays Au moins 60 du soja cultivé au Canada est GM Le Canada maintient de solides marchés d exportation pour le soja non GM de qualité alimentaire Statistique Canada ne recueille pas des données sur toutes les cultures GM dans toutes les provinces Les chiffres présentés dans le rapport du RCAB ont été compilés à partir de l analyse des données limitées de Statistique Canada sur le maïs et le soja GM cultivés au Québec et en Ontario de rapports du gouvernement des É U et de l information fournie par l industrie et par des organismes internationaux Il n y a pas d étiquetage obligatoire des OGM au Canada a précisé Lucy Sharatt Notre rapport donne de nombreux détails aux Canadiens et Canadiennes pour comprendre où se retrouvent les OGM sur le marché Les conclusions de ce rapport recommandent au gouvernement canadien de faire le suivi des OGM dans nos champs et nos assiettes Le rapport lancé aujourd hui est le premier d une série produite dans le cadre de l Enquête OGM 2015 du RCAB en vue de répondre aux questions des citoyens et citoyennes du Canada sur les organismes génétiquement modifiés OGM Les rapports suivants examineront la réglementation des OGM au Canada et leurs impacts sur l environnement les consommateurs

    Original URL path: http://nfunb.org/fr/2015/03/enquete-ogm-2015-un-nouveau-rapport-de-rcab/ (2016-04-26)
    Open archived version from archive



  •