archive-org.com » ORG » P » PRIMITIVI.ORG

Total: 960

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Bolivie : L'optique du prochain Sommet Climatique de Cochabamba - Primitivi
    qui n avaient pas pu exprimer leurs problèmes à Copenhague auront ici droit à la parole Choquehuanca a rappelé que durant Cop15 des jeunes gens portant des sacs à dos étaient rentrés et avaient exigés que ce ne soit pas le climat qu on change mais le système capitaliste destructeur de l environnement L autre sujet qui sera traité seront les droits de la Pachamama ou Terre Mère Il a précisé que l Organisation des Nations Unies s est prononcée plusieurs fois sur les droits de l homme la liberté individuelle les droits collectifs des peuples indigènes Mais il est temps de penser aux droits de la nature et comment vivre en harmonie avec elle De plus il a ajouté qu un débat aura lieu sur la proposition du président Morales de référendum mondial sur le changement climatique proposition qui n a pas été prise en considération par les différents chefs d état présents à Copenhague On a fait fi des milliers de manifestants dans les rues de cette ville danoise A l occasion de ce référendum il s agira de donner l opportunité aux peuples d exprimer leur opinion de là la nécessité de travailler maintenant sur les questions

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article261 (2016-02-01)
    Open archived version from archive


  • Bolivie : La dette climatique, une idée subversive - Primitivi
    la dette climatique n est qu un petit morceau du bilan beaucoup plus important de la dette écologique mais elle peut être divisée en parties compréhensibles et mesurables Une partie de la dette climatique se rapporte aux impacts des émissions excessives de gaz à effet de serre qui entraînent le réchauffement global des phénomènes climatiques extrêmes et fréquents des inondations des sécheresses des orages des maladies une déperdition de terres cultivables et de biodiversité perte de l accès la terre migration pauvreté et bien d autres Dans le langage de l ONU ces impacts humains très réels sont regroupés et mis en quarantaine comme les coûts d une adaptation Le deuxième élément de la dette climatique est le coût de la réorganisation des sociétés et les économies de telle manière que les émissions de gaz à effet de serre soient radicalement réduites c est ce qui s appelle la mitigation 1 et embrasse presque tous les aspects de l activité humaine de l agriculture l énergie et le transport jusqu aux formes d organisation des villes les modèles de consommation et le commerce mondial Pour le gouvernement bolivien c est équivalent à une dette de développement qui serait compensé après avoir garanti que toutes les personnes ont un accès aux services de base et que tous les pays sont suffisamment industrialisés pour garantir leur indépendance Une troisième partie de la dette est plus difficile à calculer certains la nomment la dette des émissions Il se réfère au fait que les pays riches ont dépensé la plupart de la capacité d absorption des gaz à effet de serre de l atmosphère sans laisser d espace atmosphérique avec lequel le Sud pourrait grandir Étant donné qu il existe une très grande corrélation entre la croissance économique et les émissions de gaz à effet de serre dans le contexte technologique actuel cela équivaut à dire que les pays en développement doivent limiter leur croissance économique La seule manière de compenser cette dette c est que les pays riches réduisent radicalement leurs propres émissions Le gouvernement bolivien inclut encore deux éléments dans le calcul de la dette climatique En plus de l adaptation de la mitigation et de la dette des émissions il identifie une dette de migration qui seraient compensée par l abandon des pratiques restrictives de migration et par le traitement de tous les êtres humains avec dignité Et enfin la dette envers la Terre Mère Suivant le gouvernement bolivien cette dette est impossible à compenser complètement parce que les atrocités commises par l humanité ont été trop terribles Cependant la compensation minimale de cette dette consisterait en la reconnaissance des dommages causés et l adoption d une Déclaration des Droits de la Terre Mère par l ONU afin de garantir que ces abus ne se répètent jamais plus dans le futur En tenant en compte tous ces composants la dette des riches envers pauvres est incommensurable Qui est responsable de la dette climatique Cette question est au centre des négociations de

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article306 (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • Bolivie : le gouvernement dénonce une tentative de putsch - Primitivi
    intercepté des communications redio qui lient le conflit policier avec le Plan Tipnis Dans ces communications ils ne parlent pas de revendication mais parlent de nombreuses fois de cocktails molotov d assassiner des militaires de brûler des unités militaires de nettoyer tuer le ministre du Gouvernement Carlos Romero et de faire un coup à Evo dit García Les idéologues du Plan Tipnis qu il a nommés forces obscures profitent d une demande légitime des policiers et les manipulent Il a dénoncé par exemple que l ex candidat politique de l Unidad Nacional Samuel Doria Medina est sorti armé de l UTOP le jour de la mutinerie policière Dimanche le ministre de la Communication Amanda Dávila a confirmé la circulation de communiqués publics qui signalent la volonté d attaquer avec des cocktails molotov les plombs qui gardent le Palais du Gouvernement Le lien avec le Tipnis coïncide avec l arrivée ce mercredi à La Paz de la marche de la Confédération Indigènes de l Orient Bolivien Cidob dirigée par un leader suspendu Adolfo Chávez Dimanche depuis le centre minier Coro Coro le président Evo Morales a accusé un groupe de policiers de tentative de déstabilisation cherchant à le renverser Le dirigeant de la Centrale Ouvrière Bolivienne COB Simeón Jaliri a délcaré que le Plan Tipnis était la surprise dont avait parlé Adolfo Chávez quelques jours avant lors de son arrivée à La Paz Ce dirigeant Chávez a eu plusieurs réunions avec l ex conseiller de Juan Del Granado Javier Zárate et l ex candidat de l UN Juan Carlos Soraide pour se coordonner Les annalistes politiques Marcos Domich et Hugo Moldiz sont tombés d accord pour dire qu il s agit d une stratégie de la droite afin de mettre en place un coup d État LES DONNÉES Selon la radio

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article556 (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • Bolivie : Le Tribunal de Justice Climatique est indispensable - Primitivi
    Escoto qui a parlé à la première Conférence Mondiale des Peuples sur le Changement climatique de Cochabamba durant la session sur le Tribunal de Justice Climatique a précisé à Prensa Latina que cette initiative d Evo Morales chef de l État Plurinational de Bolivie devra être inaliénable C est à dire précise t il que le Tribunal permettra de juger les prédateurs de la planète et il aura aussi des mécanismes pour appliquer les sanctions qu il impose aux États aux entreprises et aux individus De même pointe le capitalisme et le gouvernement nord américain comme principaux responsables des dommages envers l environnement et la biodiversité Si nous regardons l histoire dit il les États Unis sont le seul pays qui n a pas rempli les dispositions des instances pénales comme la Cour Mondiale de Justice de La Haye Face aux nouvelles réalités qu affronte ce combat dont Evo a pris la tête considéré en 2009 comme le Héros Mondial de la Terre par les Nations Unis il affirme que nous devons admettre ce qu il appelle une décolonisation de l intellect C est à dire ajoute t il se sortir de la tête que pour vivre et pour nous développer nous avons besoin de l empire en faisant allusion aux États Unis La nation du Nord a seulement mis en application dans notre région la loi du plus fort et l administration dirigée par Barack Obama vient dans les derniers mois de nous montrer son vrai visage dominateur Le père nicaraguayen considère comme stratégique le fait de réinventer les Nations Unies composées de 192 pays dont plusieurs dit il sont soumis à l empire De plus il considère comme vital que la Déclaration Universelle des Droits de la Terre Mère soit promulguée et appliquée un autre souhait de Morales

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article305 (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • Bolivie : Les autorités indigènes auront le rang de juge ordinaire - Primitivi
    existantes dans les pratiques ancestrales dans chaque communauté La justice originaire indigène et paysanne sera pleinement au fait de tous les types de délits existant pour peu qu ils lèsent le droit des communautés interculturelles y compris en dehors de leur territoires Seront exclus des compétences juridiques de ces autorités indigènes les crimes et délits qui affectent la sûreté de l État le narcotrafic la contrebande l évasion fiscale la corruption la violation de mineurs et les crimes de lèse humanité qui seront traités par la justice ordinaire Source Prensa Latina Autoridades indígenas bolivianas tendrán rango de jueces ordinarios Traduction Yerko pour larevolucionvive org ve 3 Messages de forum Bolivie Les autorités indigènes auront le rang de juge ordinaire 29 janvier 2010 14 37 par Sylvain Pour préciser un peu cette idée qui paraît ahurissante de se passer de la justice normale a deux origines le processus d autonomisation dont le but est de réduire le pouvoir central pour augmenter les attributions à tous les niveaux région municipalité mais aussi communautés un concept qui peut paraitre bizarre en France mais qui a une réalité ici le fait que pendant des décennies la justice ordinaire a été vue comme injuste et lente Un exemple particulierement tragique le maire d une petite commune Ayo Ayo était accusé de corruption par les habitants Les gens ont porté plainte et des années ont passé sans que la justice ne rende de jugement le mec continuant son mandat de maire Au final les habitants se sont réunis et ont appliqué la justice communautaire et l ONT BRULÉ la rumeur est que le vice maire aurait ourdi un complot pour être calife a la place du calife On voit les extremes qui peuvent être atteints dans la justice ordinaire ou communautaire En tout cas moi c est un truc qui me fait assez peur la justice communautaire Et ici en Bolivie c est un peu une blague pour dire on va te latter on dit on va te faire la justice communautaire A La Paz c est associé à la brutalité et à l arbitraire Bolivie Les autorités indigènes auront le rang de juge ordinaire 29 janvier 2010 18 49 par Primitivi Oui il me semble que c est le problème de la justice communautaire suivant les traditions donc suivant les ethnies elle peut être très cruelle et injuste Par contre et là il faut me corriger si je me trompe il ne me semble pas que cela ait à voir avec ce que l on pourrait appeler en France un lynchage qui fait immédiatement penser au déferlement de la rage populaire la justice communautaire pour cruelle quelle soit répond à des traditions strictes En tout cas c est une bonne chose que fait Evo donner des pouvoirs judiciaires légaux aux autorités qui justement étaient garantes de la justice communautaire permet d éviter que cela soit vu comme une autre colonisation de l État tout en leur donnant des responsabilités face au cadre légal national Bolivie

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article218 (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • Bolivie : les États-Unis terre d'asile des terroristes réactionnaires - Primitivi
    police de son pays pour la fuite de Marinkovic le 26 janvier dernier il a insisté sur le fait qu il est nécessaire d avoir une nouvelle doctrine pour que les effectifs policiers et militaires soient organisés pas seulement pour poursuivre des hommes politiques ayant des comptes à régler avec la Justice mais aussi pour les délinquants qui ont fait mal au pays Marinkovic est le sujet d une enquête pour ses connexions avec une cellule terroriste dirigée par le boliviano croate hongrois Eduardo Rózsa Flores L annonce de la fuite de Marinkovic a été faite un jour avant qu une mise en examen 1 soit émis par le Ministère Public bolivien à son encontre pour les délits de soulèvement armé et de terrorisme 2 Lundi à la première heure nous avons présenté une mise en examen contre Branco Marinkovic peu de temps après il a été déclaré en rébellion a indiqué Marcelo Soza le procureur en charge de l affaire mardi dernier face à la presse Le procureur bolivien Marcelo Soza a confirmé que Marinkovic avait des liens avec le groupe terroriste Photo Eabolivia Soza a annoncé qu il procédera à la mise sous scellés préventive des biens de Marinkovic que suivant l enquête il apparait qu il a financé la cellule terroriste composée d étrangers et des boliviens comme Mario Tadic arrêté dans l opération antiterroriste d avril aux côtés du hongrois Elod Tóasó les deux hommes étant actuellement emprisonnés dans la prison de San Pedro Le 16 avril 209 un groupe d Unité Tactique de Résolution de Crise UTRC de la Police bolivienne a pénétré dans l hôtel Las Américas Santa Cruz et il a arraisonné un commando paramilitaire dirigé par Rózsa Flores et financé par Marinkovic aux côtés d autres conspirateurs Durant l assaut des forces de police ont été tués Rózsa Flores Michael Dwyer Irlandais et Árpád Magyarosi Romano hongrois qui projetaient l assassinat de Morales Dans l étude que les enquêteurs gouvernementaux ont faite on a vérifié que Marinkovic a remis 200 000 dollars US aux terroristes pour l achat d armes En 2006 Marinkovic a aussi financé des groupes opposés au gouvernement bolivien qui en septembre de la même année ont provoqué de graves incidents à Santa Cruz et dans d autres départements du pays Aux États Unis se trouvent également réfugiés les ex préfets de l opposition Manfred Reyes Villa et José Luis Paredes eux aussi sollicités par la justice bolivienne Reyes Villa s est enfui aux États Unis vers le milieu du mois de décembre dernier 3 après avoir participé aux élections présidentielles et a allégué que le gouvernement de Morales entreprenait une persécution politique Le jugement à l encontre de Reyes Villa de l ex président Gonzálo Sánchez de Lozada 2002 2003 de ses ministres et des chefs militaires est une poursuite pour le massacre d octobre 2003 à La Paz quand les mouvements sociaux se sont levés contre la décision d exporter du gaz naturel aux États Unis en

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article225 (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • Bolivie : Les indigènes ne reconnaissent plus « leur » gouvernement - Primitivi
    des mains d Evo Morales Constitution ignorée Et c est le même Evo Morales qui a inauguré le 3 juin le chantier alors qu aucune étude d impact environnemental n a été réalisée sur le deuxième des trois tronçons de la route qui touchera le cœur même du TIPNIS et que les habitants n ont jamais été consultés sur ce projet Ces entorses à la Constitution bolivienne et à la loi sur l environnement n émeuvent pas le gouvernement qui a fait de cette route une priorité nationale et qui entend achever l ouvrage avant 2014 que les indigènes le veuillent ou non comme l a déclaré le président La liaison entre Cochabamba et le Beni prend trois jours et il faut actuellement parcourir plus de 900 kilomètres de piste Bientôt ce ne sera plus que quelques heures et 300 kilomètres Cette route est donc une nécessité vitale de communication entre deux populations d un même pays Pour un paysan qui produit des aliments pour le commerçant pour l indigène raccourcir les distances de 100 200 ou 500 kilomètres c est un énorme gain de temps d efforts et d argent Et pour notre gouvernement révolutionnaire c est une priorité absolue qui permet aussi d offrir les services de base à des populations trop longtemps oubliées écrit pour sa part le vice président Alvaro García Linera dans un pamphlet publié pour faire taire les critiques Pas de dialogue Face aux reproches du gouvernement qui accuse les indigènes de refuser tout dialogue Rafael Quispe s appuie sur la Constitution réplique sèchement Le droit à la consultation préalable des peuples autochtones ne se négocie pas il s applique tranche le mallku de la CONAMAQ la confédération des peuples autochtones de l Altiplano Le gouvernement veut négocier alors que le chantier de la

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article443 (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • Bolivie : Les organismes internationaux soulignent le succès de la conférence de Cochabamba - Primitivi
    la conférence parce qu il régularise les problèmes de la nature et de la Terre dans une déclaration qui pourrait être un instrument qui contribue à prendre en considération les effets du changement climatique a dit Racicot Pour sa part la représentante du Programme des Nations Unies pour le Développement PNUD en Bolivie Yoriko Yakusawa a fait remarquer qu il y a nécessité à défendre la Terre contre la mise à sac capitaliste qui détruit l environnement Yakusawa a proposé d adopter une action plus systématique et de nationaliser le modèle de protection de la nature qui peut émerger de la Conférence Il faut une action plus systématique de l État pour massifier le modèle de protection de la nature le massifier et en faire une stratégie nationale de développement a indiqué Yakusawa Elle a aussi souligné qu il faut chercher un système économique qui s adapte aux besoins essentiels de l être humain et qui soigne l intégrité de notre planète Aujourd hui personne n est content avec le système économique existant et plus que tout la crise financière a mis en évidence que le capitalisme sauvage sans aucune régulation qui permet tout type de pratique pour le gain individuel n est pas la bonne voie Il faut chercher quelle est l alternative qui assure que l activité économique n affecte le bien être de personne et qu elle prenne soin notre foyer qui est la Terre a t elle ajouté Les objectifs du Protocole de Kyoto de 1997 Le Protocole de Kyoto est un accord international conclu en 1997 dans l enceinte des Nations Unies qui essaie de freiner le changement climatique L un de ses objectifs est de contenir les émissions des gaz qui accélèrent le réchauffement global Les pays qui respectent le protocole devront réduire ses

    Original URL path: http://www.primitivi.org/spip.php?article310 (2016-02-01)
    Open archived version from archive