archive-org.com » ORG » R » RENAUD-CAMUS.ORG

Total: 368

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    Mademoiselle disait ma mère à une infir mière de vingt ans à la clinique l année dernière Bonjour répondait gracieusement l infirmière Alors comment elle nous va la p tite dame ce matin Jeune homme j avais été très impressionné de voir ma grand mère Camus la personne la plus pacifique de la terre et que je n avais jamais entendue dire un mot plus haut que l autre se

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=216 (2016-04-27)
    Open archived version from archive


  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    électroniques autres livres Extraits Wiki Documents Biographie Photos Agora Liens Contacts À propos Index général Recherche Nouveautés Éditorial Société des lecteurs Sociétaires Imprimer RSS Extrait de Retour à Canossa Journal 1999 page 520 Voir la description du livre Qui regrettera la belle après midi d hiver vaporeuse et blonde Nos cœurs sont assez bien trempés à présent pour accueillir des amours plus farouches Le silence le froid nos pas que

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=215 (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    la définition même du Journal et peut être de la littérature Ecrire pentimento On n en finit pas de se corriger Et même on com mence par là La première phrase que j ai publiée était déjà une correc tion à tout ce que j avais écrit auparavant Et tout ce que j avais écrit auparavant était déjà une correction à quelque unique longue phrase inin telligible où pourtant je n étais pour rien Les œuvres sans bêtise n ont aucun intérêt Elles ratent le corps Le génie c est un aménagement technique de la bêtise j ai souvent exprimé ailleurs 1 cette conviction mais la bêtise c est aussi la répétition le res sassement l espoir absurde d en finir une bonne fois avec la bêtise avec le sens avec l expression et le vouloir dire avec le corps or on n en finit pas plus évidemment qu on n a jamais pu commencer Qu y a t il de plus bête que l obsession du rang chez Saint Simon la mondanité chez Proust le familialisme petit bourgeois chez Joyce Et pourtant ôtez cette matière éminemment première que reste t il des œuvres Ce n est pas en faisant une croix sur la bêtise que l on écrit de bons ou de grands livres c est en cherchant un arrangement avec elle en la malaxant indé finiment en lui imposant une forme sans la réduire en volume ni en viva cité en la soumettant à l intelligence au travail au talent au génie selon les moyens dont on dispose Pascal le malheureux n a presque aucune bêtise Heureusement la foi remplit chez lui par chance cet office très nécessaire au moins à nos yeux Marivaux de même en paraît gravement dépourvu On pourrait croire qu il triche et fait

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=129 (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    occidentale et la théorie littéraire L accusé appelé à répondre de ses affirmations devant le public et devant la loi est forcé de faire appel à des catégories instituées par la loi occidentale telles que la propriété littéraire l exactitude des citations et des attributions alors que ces catégories même sont radicalement remises en cause par une entreprise littéraire entièrement fondée sur le refus de la métaphysique de l appartenance

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=140 (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    là même de la bêtise Plus précisément il fallait un génie qui fût en même temps un imbécile qui ne fût pas embarassé par l intelligence toujours pressée d en finir et d arriver malgré tout à quelque conclusion Il fallait quel qu un qui ne fût pas coupé de cet immense continent la bêtise qui est peut être la vérité du sens si ce n est la vérité tout court et qui pour cette raison avait fasciné Flaubert après bien d autres Roussel est en prise directe avec l imbécillité de Bouvard et de Pécu chet Elle est sa matière elle est son corps elle est son âme elle est toute son intelligence Le stéréotype est chez lui à l état pur comme le génie si l on en croit Cocteau Armé de ce génie sans addition d intelligence qui l eût embarassé dans son voyage il peut rapporter de la bêtise un reportage sans préjugé moins détaillé mais plus exact allant mieux au fond imbécile des choses que celui de Flaubert où se laissent entendre en filigrane tout de même l ironie et la distance du voyageur à qui on ne la fait pas Flaubert se souvient qu

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=141 (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    art à une judéité qu ils transcendent de toute part Mais il serait tout aussi stupide sinon plus par dogmatisme ou je ne sais par quel purisme idéologique d exclure cet élé ment de l interprétation et de l appréciation de son œuvre Il y a beaucoup à comprendre et à aimer chez Boltanski qui n a strictement rien à voir avec la judéité mais on se priverait d une voie essentielle à son univers si on refusait de le considérer comme étant aussi et parmi beau coup d autres qualificatifs possible un artiste juif Si l on passe à Celan par exemple le cas est encore plus manifeste Celan n est jamais tout à fait intelligible mais il deviendrait complète ment incompréhensible si on prétendait l appréhender en dehors de sa condition de Juif et de poète juif Moyennant quoi il est sans doute le poète de la seconde moitié du XXe siècle dont l œuvre atteint le mieux à un statut d universalité soit qu une forte inscription dans l origine quelle qu elle soit soit indispensable à l universalité soit que le rapport juif à l origine ait quelque chose à voir spécifiquement et surtout au XXe siècle après Auschwitz avec l universalité et la condition moderne d habitant de la terre et de passager du temps soit encore que le carac tère d universalité et d éloquence pour tous si paradoxale en une œuvre si peu éloquente et si difficilement ouverte à chacun procède d un rap port impossible à une origine dérobée présente absente Celan serait notre poète parce qu il serait le poète de la fin des origines de ce grand saut où nous sommes contraintes premiers à n être plus les héritiers des morts 1 Primo Levi était certainement le mieux placé si

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=134 (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    qu elle pro pose et qu elle impose pour le débat ce n est pas la bonne distance pour la pensée qui est captive de ce qu elle prétend appréhender et déjà toute circonscrite en ses conclusions avant même de commencer son enquête Il faut s extraire de son temps si l on aspire à s en faire une idée juste C est avec les siècles qu il faut dialoguer

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=126 (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Extraits d'œuvres de Renaud Camus
    tout son sens pour nous tout son sens compréhensible appréhensible tout ce que nous pou vons tenir de son sens dans notre esprit que par les opus ultimes et Borges a bien établi l influence décisive de Kafka sur Cervantès Lire c est consentir à l étrange à l incompréhensible à l incompréhendé et qui ne s éclairera incomplétement que plus tard plus loin ou au prochain pas sage lors

    Original URL path: http://www.renaud-camus.org/livres/extrait_lire.php?extrait=142 (2016-04-27)
    Open archived version from archive



  •