archive-org.com » ORG » R » REVUE-RESURRECTION.ORG

Total: 946

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • N° 153-154 (mars-juin 2013) : La fin des temps : Jacques de Saroug, le poète de l'ultime - Revue Résurrection
    l épître aux Romains au chapitre XI PURIFIER Les moyens de la purification C est avec le feu qu il juge et il a des verges de flamme Le souci du monde est ôté des âmes car c est de ce feu que se soucie tout homme quand il en est brûlé Le feu détache l homme de ses liens désordonnés avec le monde La création elle même est touchée et s embrasera dans la chaleur du tremblement 10 La lumière est aussi un moyen très efficace de purification Elle se lève sur les consciences tandis qu elles se blâment elles mêmes pour tant de transgressions C est par elle que se produit le dévoilement Les actions de chacun se tiennent devant lui le Christ Les corps des fils d Adam sont devant la justice semblables à des livres où sont écrites toutes les actions La nudité eschatologique est un thème fort de l évêque de Batnan Fondé 11 sur He 4 13 ce thème nous fait voir le dépouillement de tous les hommes lors de la Parousie Chacun est dévêtu des figures du pouvoir des rangs des dignités Bref le jugement dernier se fait à nu et on ne tient pas compte des honneurs honores c est une isokrisis 12 Les sujets de la purification 1 Macrocosme Le thème de la vanité du monde est majeur dans les homélies de notre auteur Comme pour l Ecclésiaste le monde est vain sa beauté se fane sa force décline sa richesse passe homélie I verset 40 Le lecteur est prévenu Jacques est le digne héritier de Qohelet tout est vanité en ce monde L homélie VIII est tout 13 entière une leçon sur la fatuité de la vie terrestre L ébranlement cosmique se manifeste par un tremblement qui secoue la terre elle tangue comme une cabane cf Is 24 20 et sa beauté et ses œuvres sont réduites à néant Le soleil et la lune avec les puissances qui sont au firmament tombent tous cf Mt 24 29 comme les feuilles des arbres la roue du temps se détache de son support et en tombent les soirs et les matins qui lui sont attachés Cette description montre l attachement de notre évêque à une vision cyclique du temps avec une décadence accentuée en fin de cycle vision platonicienne Cet ébranlement modifie aussi l ordre naturel tous les luminaires sont retranchés de leurs rangs et son éclat à lui le Christ seul éclaire toute la Création 2 Le monde Un autre aspect de l eschatologie de Jacques est son mépris du monde compris au sens johannique L amour du monde est couvert de honte et se tient là comme un voleur car du monde et de son amour se révèle l inanité Le bruit du tremblement trouble l amour pour l argent et à cause de cet amour sont méprisées toutes les âmes qu il a agitées Là est couverte de honte la richesse temporelle qui n a pas duré et la convoitise du monde dont le temps est fini sur qui soudain la colère a fondu 14 Le thème de l habit ou du vêtement est repris ici La Parousie est un dévoilement traduction littérale du mot apocalypse Or le voile qui tombe est celui de la création déchue qui couvre la réalité de Dieu et de son plan divin Les hommes comme la nature qui les entoure ne sont que vent ils soufflent et passent selon leur temps et leurs limites l un se gonflait et s agitait hier et aujourd hui n est plus RECRÉER Le remzâ Le remzâ est la personnification de la pensée de Dieu prononcée sous forme de commandement et réalisée grâce à sa puissance Le remzâ rassemble donc toutes les facultés créatrices de Dieu la pensée la parole et la puissance 15 Issu de l essence divine avant que le monde n existât le remzâ exerce à l égard de la création quatre fonctions principales l agencement de l univers sa conservation sa destruction et la construction du monde nouveau 16 Le remzâ joue un rôle moteur dans la destruction de l univers Il disperse les montagnes fait disparaitre les collines dépouille la terre obscurcit le soleil fait se coucher la lune déracine les forêts opulentes et ravage les jardins Cette destruction étant faite il peut procéder à la recréation À ce seul remzâ ils se lèvent tous en un instant C est le remzâ du Fils qui va provoquer la résurrection finale il fend les tombeaux et déchire les rochers cf Mt 27 51 52 renverse les rocs escarpés pour qu en sortent les corps des morts Au mouvement de son remzâ s ouvre le shéol la mort gémit hors d elle même la terre éjecte la poussière du corps et tous les ossements et fait sortir à la lumière les squelettes de toutes les générations Et les carcasses qui depuis longtemps en elles avaient pourries et s étaient transformées en glaise elle les expulse en se secouant et les fait sortir à la rencontre de celui qui ressuscite les morts Ce passage très vivant nous montre une sorte de personnification de la terre qui sous l effet du tremblement cosmique rejette les corps de poussière et de boue pour donner la matière à la nouvelle création semblable à la première sur ces points cf Gn 2 7 Images de la Résurrection future 1 Le Shéol L enfer est composé de corps souillés descendant ensemble dans la profondeur du Shéol Les corps sont aspirés vers l abîme pour y être tourmentés Les maudits demeurent au lieu profond désolé et sombre avec leur corps lourd ceux là vont dans la profondeur de la géhenne Ce qui caractérise l enfer est donc l idée d une lourdeur qui précipite au fond d un abîme On est très proche de la vision des Anciens Platon Virgile Un abîme sépare les justes et les pécheurs comme dans la parabole du pauvre Lazare 17 Lc 16 26 Il est

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Jacques-de-Saroug-le-poete-de-l (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 153-154 (mars-juin 2013) : La fin des temps : Saint Bonaventure et la fin des temps - Revue Résurrection
    fin des temps Saint Bonaventure et la fin des temps Jean Lédion Page réservée Cette page est à accès restreint Identifiants personnels Login identifiant de connexion au site mot de passe oublié Imprimer cette page Retour à l accueil Revue

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Saint-Bonaventure-et-la-fin-des (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 153-154 (mars-juin 2013) : La fin des temps : La croyance à la Résurrection dans le judaïsme - Revue Résurrection
    qui semble avoir perdu son sens Ce n est pas parce que les actes éthiques de l homme semblent ne pas avoir de valeur au regard de l histoire qu ils n en ont pas en fait et qu ils ne se révéleront pas un jour comme tels La résurrection n est donc pas une simple croyance une espèce d évidence métaphysique qui s imposerait par elle même elle ne reçoit son sens et sa pertinence que de l exigence de justice qui la nourrit et la porte de l intérieur Elle reste entièrement dépendante de cette exigence de justice elle n est jamais un fait constatable de l extérieur dans une sereine contemplation intellectuelle elle est inhérente à un faire et n existe que comme son aboutissement nécessaire comme l exigence de justice qui le traverse Celle ci signifie que les actes ne sont pas neutres indifférents ils ont un poids une valeur et doivent donc in fine infléchir le cours de l histoire Il faut donc qu ils aient des conséquences qu ils ne soient pas vains comme ils semblent trop souvent l être il faut un salaire ou une punition pour chaque acte sans quoi la responsabilité devient risible dans l histoire et les actes finissent par devenir indifférents De toute façon le fait significatif de notre rapide parcours biblique c est que les allusions à la résurrection y sont étonnamment peu nombreuses et en général assez tardives en tout cas en ce qui concerne une résurrection de masse Cela peut peut être s expliquer par le fait que la prophétie classique se préoccupe avant tout de la justice en ce monde des actes concrets de l homme et de leur incidence sur ses proches et sur l histoire et non d un au delà qui de toute façon ne lui appartient pas et ne ressort pas de la décision humaine Et cela d autant plus que l exemple égyptien reste proche l Égypte n a t elle pas été de tout temps un monde fasciné par la mort et par l au delà N est ce pas elle qui au nom de sa religion et de son au delà a mis en œuvre l esclavage des Hébreux et sa tentative d annihilation Et le Pharaon n a t il pas été celui qui au nom de son au delà a refusé jusqu au bout d écouter la voix de la Transcendance 11 La résurrection des corps Mais cette question pourquoi si tard pourquoi si peu rebondit immédiatement Car l époque où les rabbins commencent à parler systématiquement de résurrection des morts et à en faire une exigence propre de l éthique est précisément une époque où les Grecs bien présents en Judée et en Méditerranée défendaient eux l idée de survie ou d éternité de l âme Cette doctrine de l éternité de l âme était donc bien connue des rabbins Or à tout prendre une survie de l âme n est elle pas plus vraisemblable et plus universellement admise ou espérée qu une résurrection des morts avec tous les problèmes techniques qu elle pose et qui sont longuement débattus dans le Talmud Pourquoi exiger quelque chose qui semble difficilement imaginable ou même vraisemblable alors qu une autre conception plus rassurante est déjà bien ancrée et a beaucoup de succès Car qui dit résurrection parle d une mort réelle et non pas d une illusion de mort comme avec la survie de l âme L éternité de l âme permet en effet avec beaucoup d élégance de nier quelque part la mort ou de lui enlever son dard celle ci n est elle pas qu un passage une illusion d annihilation N est elle pas avant tout une libération puisque l âme désormais libre de ses turbulences lourdeurs et souffrances corporelles s élève enfin pure dans le ciel éthéré et altier de l esprit La doctrine de l éternité de l âme préserve ainsi beaucoup mieux l intégrité du moi l ego et son narcissisme et son aspiration au salut par exemple que ne le fait la doctrine douteuse de la résurrection des morts puisque celle ci suppose une mort réelle et un séjour au tombeau Celui ci ne relève pas de l ordre du fantasme ou de l illusion indolore puisqu il fait intervenir une cohorte très réelle de vers et de vermisseaux qui semblent ternir définitivement tout espoir de rassemblement et de recouvrement du corps Pourquoi s entêter à parler de résurrection des morts alors que la survie de l âme aurait été une solution somme toute beaucoup plus élégante Nous avons déjà rappelé le contexte de justice et de jugement dans lequel s exprime pour la première fois l exigence de résurrection collective La résurrection exprime en ce sens la nécessité d un jugement extérieur à l histoire pour donner sens à une histoire qui en elle même n en a plus parce qu elle est devenue l histoire de la force et de la violence et non plus celle de l éthique et de la justice Un texte du Talmud va expliciter cette exigence de justice en prenant en compte la possibilité d une survie de l âme et en la rejetant précisément pour des raisons d éthique Ce texte est fondamental car il montre que les rabbins étaient parfaitement au courant du dualisme grec corps âme et qu ils se sont vus dans l obligation de le rejeter non pour des raisons métaphysiques mais parce qu une telle conception s avérait incompatible avec l ordre de l action et de la responsabilité humaine dans l histoire Voici ce texte Antonin dit à Rabbi Le corps et l âme peuvent se défiler face à la justice De quelle façon Le corps peut dire C est l âme qui a fauté car depuis le jour où elle s est séparée de moi je repose au tombeau comme une pierre muette 12 Et l âme peut dire C est le corps qui a fauté

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/La-croyance-a-la-Resurrection-dans (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 153-154 (mars-juin 2013) : La fin des temps : La fin des temps : plan-guide pour le pèlerinage de Vézelay, mai 2013 - Revue Résurrection
    et fait passer le courant de la vie divine en lui Par les dons de foi d espérance et de charité elle établit une tête de pont sur la terre où apparaît déjà comme une première fleur du Royaume Pourtant cette première touche n est qu un début les séquelles du péché originel sont toujours là la volonté est encore malade de sa convoitise et le corps est toujours victime de la souffrance et de la mort Il faudra toute la cure sacramentelle jusqu à la dernière onction pour neutraliser le péché dans tous les recoins de l être humain et surtout cela ne se fera pas sans un combat spirituel de tous les instants Pour tous ceux qui n auront pas été en contact avec la prédication de l Église le Seigneur par d autres voies que nous en connaissons pas mais toujours issues du Christ et de l Église les rejoint là où ils en sont leur propose la lumière et s ils l acceptent leur fait faire ce même chemin 3 L ultime adhésion ne plus pouvoir pécher L homme au moment de sa mort est confronté une première fois à l amour de Jésus qui met toute sa vie à nu et s il trouve en lui l ouverture nécessaire donne d emblée à son âme l accès à la vie bienheureuse Si cette ouverture existe sans que toute la vie soit encore unifiée autour du Christ il y aura place pour un temps de purification dans la souffrance d être encore séparé de son Bien suprême Si l homme s est fermé et s il a refusé définitivement son cœur à Dieu celui ci respecte ce choix monstrueux qui fera son malheur éternel 4 La glorification ne plus pouvoir mourir L humanité n est pas une série indéfinie elle a une forme car elle a été voulue dès le début comme un corps composé de membres divers et complémentaires C est pourquoi Dieu qui engrange peu à peu les âmes des sauvés attend que le dernier être qui la compose ait répondu à son amour pour mettre fin à l expérience présente Alors l humanité n ayant plus à s accroître le dernier convive étant arrivé cf He 11 40 pourra se mettre à la table du Seigneur qui à ce moment là apparaîtra clairement et elle profitera enfin des biens que Dieu lui destine depuis sa création Mais ceci ne pourra se faire sans un ultime bouleversement un jugement le Jugement dernier qui mettra à nu non plus seulement les libertés individuelles mais toutes les réalités cosmiques ou sociales qui forment le tissu du monde présent tout ce qui a été même lointainement fondé sur l amour de Dieu sera exalté et éternisé ce qui s est fermé à lui tombera en poussière L histoire révélera son secret la terre et la mer rendront les morts qui y étaient cachés Ce sera la résurrection de la chair Ceux qui seront encore vivants sur terre à ce moment ne connaîtront pas la mort mais après le jugement de toute leur vie dans l instant même de la venue du Seigneur ils revêtiront par dessus leur ancienne peau la tenue nouvelle de la Résurrection 2 Co 5 2 4 Il y aura une forme de résurrection pour les damnés Jn 5 29 une résurrection de condamnation mais ce sera pour ce que l Apocalypse appelle la seconde mort 20 6 13 21 8 III Que sait on des derniers temps A L événement même du retour du Christ Ce sera un événement repérable sur l échelle du temps et pas seulement un horizon sans cesse reporté qui nous porterait toujours en avant sinon le bonheur final n existerait jamais en tout cas il ne serait pas le rassemblement de tous les sauvés dans la Jérusalem céleste Cet événement dépend totalement de la volonté du Père le Fils même veut en ignorer la date cf Mc 13 32 il ne se laisse déduire d aucun calcul il ne ressortit pas aux lois de l histoire il correspond au plenum qualitatif plus que quantitatif du dessein de Dieu sur l humanité dont nous n avons absolument pas la mesure Il sera simultanément retour du Christ Jugement dernier et résurrection générale dans la mesure où le Christ en venant achever l histoire mettra toute réalité à nu bousculant le cours présent du temps et apportant l ultime accomplissement au dessein de Dieu la victoire définitive sur le péché et la mort Ce résultat n est possible qu au prix d un jugement c est à dire d une totale mise en conformité de la création avec Dieu Puis ce sera la fin quand il remettra le royaume à Dieu et au Père après avoir anéanti toute principauté toute puissance et toute force Car il faut qu il règne jusqu à ce qu il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds Le dernier ennemi qui sera détruit c est la mort 1 Co 15 24 26 Le monde de la résurrection n est pas un autre monde sans rapport avec ce monde ci sinon la victoire de Dieu sur le mal ne serait pas totale et la création matérielle serait laissée en arrière comme la fusée porteuse qui ne compte plus une fois le satellite sur orbite Dieu créera les cieux nouveaux et la terre nouvelle Is 65 17 66 22 2 P 3 13 Mais nous ne pouvons rien imaginer sur ce que sera cette terre et ses habitants non humains vie animale végétation La Résurrection ne s opère pas sans reste dans la mesure où le Diable et ses séides même parqués dans l étang de feu Ap 19 20 20 9 14 15 21 8 ne sont pas anéantis Dieu lui même ne gagne pas à tous les coups son amour n exerce pas une attraction irrésistible Dieu sera tout en tous 1 Co 15 28 mais on ne réécrit pas l histoire qui laisse sa

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/La-fin-des-temps-plan-guide-pour (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 153-154 (mars-juin 2013) : La fin des temps : 100 textes essentiels de la théologie catholique (Nathanaël Pujos) - Revue Résurrection
    disposent pas du pesant volume des Symboles et définitions de la foi catholique traduction en français du célèbre Denzinger parue en 1996 on a là un choix de textes de toutes époques avec bien sûr une majorité de documents contemporains Vatican II le Catéchisme de l Église catholique telle encyclique de Jean Paul II ou de Benoît XVI et même le catéchisme pour adulte de la conférence épiscopale allemande mais sans oublier des références de base dans les conciles plus anciens notamment Florence Trente Vatican I ainsi que les toutes premières définitions dont s est dotée l Église symbole de Nicée symbole dit de saint Athanase etc Une rubrique originale dans ce genre de synthèse est la place faite aux définitions concernant l anthropologie la nature de l homme et sa finalité ne sont pas seulement des questions d ordre philosophique puisque le mystère de l homme ne s éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné Vatican II GS 22 Un seul regret à part quelques erreurs factuelles qu on aurait pu éviter Latran IV daté de 1551 au lieu de 1215 p 171 la disproportion entre les sujets qui concernent le fonctionnement actuel de la vie chrétienne

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/100-textes-essentiels-de-la (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 153-154 (mars-juin 2013) : La fin des temps : La lettre au service du Verbe (Paulin de Nole) - Revue Résurrection
    Verbe Paulin de Nole Coll Les Pères dans la foi no 102 Paris Migne 2012 370 p P Michel Gitton Page réservée Cette page est à accès restreint Identifiants personnels Login identifiant de connexion au site mot de passe oublié

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/La-lettre-au-service-du-Verbe (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 153-154 (mars-juin 2013) : La fin des temps : L'Affaire de la Sapinière. Intégrisme et catholicisme intégral (Émile Poulat) - Revue Résurrection
    Jonckx flamand indépendantiste et antimoderniste puis aux catholiques hollandais ayant subi l antimodernisme L affaire repassa alors en France avec la publication des documents dans Le Mouvement des idées et des faits en 1923 1924 Puis en 1928 après la condamnation de l Action française Louis Canet ami de Mgr Louis Duchesne et du P Lucien Laberthonnière et conseiller technique pour les affaires religieuses du ministère des Affaires étrangères sous le pseudonyme de Nicolas Fontaine utilisait le dossier dans L Année politique française et étrangère pour articuler intégrisme bénignien et nationalisme intégral maurrassien soit une concentration sur la dimension française de l affaire Se construisit dès lors une vulgate de l intégrisme jusqu à ce que le procès de canonisation de Pie X en 1950 oblige à reprendre en partie le dossier qui resta cependant à demi ouvert et mal exploité tout en montrant que Pie X avait connu et soutenu le travail et l organisation de Mgr Benigni Jacques Maître en 1956 1957 s en saisit alors mais sans aller au bout de son enquête reprise par Émile Poulat qui éclaira définitivement l affaire en la ramenant à de plus justes proportions et à plus de signification historique surtout soulignant que l intégrisme est un produit du catholicisme et non un corps étranger en son sein Il est la résultante sous l influence de l engagement dans l action sociale de la dissociation de l intransigeance catholique entre un courant social et un courant intégral Il est aussi l effet du pontificat de Pie X caractérisé par le jeu d une volonté forte et d une autorité faible p 67 Benigni devenant l indéfectible soldat d un pape isolé fournissant des informations réalisant des missions secrètes assurant la diffusion orchestrée autant que possible des idées pontificales Ceci étant rappelé y a t il encore un intérêt à lire l enquête et la publication de documents d Émile Poulat La réponse est indubitablement positive D abord parce que ce sont plusieurs histoires qui se lisent en même temps celle d un dossier à reconstituer et donc celle d une enquête de l historien celle d un passé encore traumatisant en 1968 celle d un pontificat celui de Pie X avec la mémoire qu on s en fait sous Benoît XV À cet égard l écriture poulatienne est un régal L avant propos et l introduction sont absolument indispensables comme leçon de méthode et comme interprétation des faits mis au jour Quant à l édition des documents elle est rigoureuse et s explique toujours sur ses choix Surtout les notes plus qu abondantes tant celles en bas de pages que celles qui éclaircissent les documents fonctionnent comme un petit dictionnaire biographique et une interprétation du catholicisme de 1907 à 1922 Nombre d entre elles sont en fait de petits essais concis précis incisifs indispensables touchant à tout ce qui peut expliquer ce que révèle la Sapinière de l anti maçonnisme aux divisions du catholicisme allemand à propos des syndicats en passant

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/L-Affaire-de-la-Sapiniere (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 152 (janvier-février 2013) : Le prêtre et sa paternité : Éditorial - Revue Résurrection
    mi temps voire de façon temporaire La présidence de l eucharistie pourrait elle dans certains cas être confiée à des laïcs Bien sûr la suppression du célibat obligatoire semble pour beaucoup envisageable dans un avenir proche Mgr Charles pensa relever le défi et mit au travail un groupe de séminaristes qui lui faisaient confiance et dont les noms se cachent prudemment sous des pseudonymes certains sont aujourd hui des théologiens connus L ensemble garde une valeur certaine Bien sûr la référence à Bérulle n est pas oubliée mais on parle aussi de l enseignement de Vatican II Le Nouveau Testament et les Pères sont mobilisés pour établir la continuité entre Jésus et le sacerdoce ministériel Un dernier article est consacré au célibat pour en montrer l étonnante convenance à ceux qui auront à partager aux hommes les fruits du sacrifice du Christ il convient d entrer dans la suite de ce même Christ et d expérimenter près de lui une amitié si forte qu elle comble le cœur et dynamise les forces Plus de trente ans plus tard Résurrection dans sa nouvelle série a voulu revenir sur le sujet dans un numéro le no 137 intitulé Le Prêtre signe de contradiction Là encore les temps ont changé l optimisme postconciliaire a fait long feu on s est rendu compte que le vide se creusait dans les communautés chrétiennes et que les laïcs militants et formés qu on voyait presque comme des substituts du clergé d hier commençaient eux aussi à faire défaut Le monde qui s éloignait toujours plus des cadres de la vie chrétienne n attendait plus grand chose du prêtre quitte à guetter ses faux pas vrais ou supposés Les fidèles quant à eux désorientés par tant d images contradictoires et de mots d ordre sans lendemain cherchaient et parfois trouvaient dans un lien privilégié avec un prêtre ou une communauté d élection l ancrage de leur vie chrétienne d où la difficulté de faire vivre en même temps le maillage paroissial aux mailles de plus en plus larges que les survivants s épuisaient à entretenir Le numéro en question ne s attarde pas à un constat qui n aurait pas débouché sur grand chose il s efforce de réarticuler les éléments essentiels du sacerdoce apostolique avec la conviction que tout repose en définitive sur l audace du Christ qui le Jeudi saint a voulu se lier à des hommes qu il a mis à part et institués pour maintenir en plein cœur du monde sa provocation à lui Le prêtre est là pour empêcher ce monde de se rendormir et de croire qu il peut se suffire à lui même c est pourquoi le ministre du Christ doit porter sur lui le poids de la contradiction Le prêtre est médiateur à la mesure où il devient transparent à la figure de son Seigneur en pouvant dire comme lui ma doctrine n est pas de moi mais de celui qui m a envoyé Dépossédé de son agir propre

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Editorial,631 (2016-02-09)
    Open archived version from archive



  •