archive-org.com » ORG » R » REVUE-RESURRECTION.ORG

Total: 946

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • N° 149 (juillet-août 2012) : Esprit Saint : procession et inspiration : En marge de saint Basile, libres propos sur l'Esprit qui déifie - Revue Résurrection
    le jeu gracieux de l amour en Dieu Il faut être bien grand et bien proche de la source pour dire tout ce que j ai reçu du Père je le dis au monde Jn 8 36 Ceci n est pas moins vrai de l Esprit qui agit toujours en dépendance du Fils et du Père non par impuissance mais parce que tel est le reflet de la place qu il occupe en Dieu Saint Basile se tient là dans une position qui ne durera d ailleurs pas très longtemps au sein de la théologie car on voit vite arriver chez les auteurs postérieurs et déjà chez les Cappadociens eux mêmes une mise à part de la Trinité entourée d un cercle de feu pour en préserver l inaccessibilité Dans cette perspective l engagement des personnes divines dans l économie du salut n est plus dans la majorité des cas qu une question d appropriation c est à dire une manière de parler qui rattache les opérations ad extra attribuables comme telles à la nature divine à telle personne divine par une ressemblance toute extérieure fondée sur la place que celle ci occupe au sein de la Trinité C est ainsi que le Père ne serait pas à proprement parler le Créateur malgré le premier article du Credo parce que la création est un acte de la puissance divine commune aux trois le Père serait nommé là seulement parce qu il est l origine de l être des deux autres personnes divines comme le Créateur est à l origine de l être des créatures Bien sûr cette approche se veut avant tout une manière de respecter la profondeur du mystère de marquer toute la différence qu il y a entre engendré et créé d éviter de mettre des passerelles qui remontant des œuvres à l auteur des œuvres menaceraient l égalité des personnes Mais on peut se demander si le remède n est pas quelque part plus périlleux que le mal lui même car en barrant la voie ascendante on s interdit en retour de suivre la voie descendante qui permettrait d aller des Personnes divines à leurs œuvres manifestant combien celles ci sont en conformité avec leur être le plus intime et révèlent par conséquent leur mode d être autant que les processions définies abstraitement De même tout l aspect d abaissement si fortement marqué par Jésus lui même dans son rapport à son Père n est plus alors compris comme révélation de la personne du Fils qui se reçoit sans cesse du Père qui consent à son projet sur l homme etc mais se trouve simplement référé à l humanité qu il a assumée comme une faiblesse provisoire liée à notre condition ou même adoptée dans un but pédagogique c est pour notre instruction que Jésus s humilie 5 Ce qui va devenir la théologie des deux natures sert dans la querelle arienne à écarter les objections des adversaires de l égalité du Père et du Fils quand Jésus dit le Père est plus grand que moi Jn 14 28 ce serait en tant qu homme qu il parlerait quand il déclare le Père et moi nous sommes un Jn 10 30 ce serait le Christ Dieu qui s exprimerait Le Fils éternel pleinement égal au Père n afficherait aucune dépendance par rapport à lui celle ci serait simplement le fait de l humanité qu il a saisie La réaction qui a amené au deuxième concile de Constantinople 551 à remettre en valeur l unité de la personne du Fils un de la Trinité a souffert ses souffrances sont des miracles était profondément salutaire c est ainsi qu on peut comprendre que les souffrances de Jésus nous disent quelque chose de la toute puissance du Verbe Ce qui est affirmé là du Fils ne vaut pas moins de l Esprit À cette différence près que pour l Esprit on ne pouvait avoir recours à la distinction entre deux natures divine et humaine en une seule personne On peut difficilement nier la dépendance dans laquelle est l Esprit par rapport au Père et au Fils dans son action sur les âmes car il le Saint Esprit ne parlera pas de son propre chef mais il dira ce qu il entendra et il vous communiquera tout ce qui doit venir Il me glorifiera car il recevra de ce qui est à moi et il vous le communiquera Tout ce que possède mon Père est à moi c est pourquoi j ai dit qu il vous communiquera ce qu il reçoit de moi Jn 16 13 15 Mais elle est passée plus inaperçue dans la mesure où on s est focalisé sur la grâce créée considérée comme le seul terme réel de l action de Dieu sur la créature spirituelle Et si c est une appropriation seulement qui relie l Esprit à l œuvre accomplie dans les âmes la double dépendance qui ressort des textes cités n a plus qu un sens poétique 6 Notons que dans l optique orientale qui met en valeur les énergies divines on n est guère plus avancé Basile lui parle des énergies de l Esprit 16 39 26 61 et pas seulement des énergies de Dieu même s il sait que les œuvres des trois personnes divines sont inséparables 8 19 et 16 37 Un deuxième point que nous voudrions mettre en avant est la manière dont l Esprit loin de dupliquer la mission du Fils accomplit son œuvre propre en rendant visible le Fils dans sa profondeur Voilà ce que nous explique saint Basile 26 64 de même qu on voit le Père dans le Fils ainsi voit on le Fils dans l Esprit De même que l on parle d une adoration dans le Fils comme dans une image de Dieu le Père ainsi parle t on d une adoration dans l Esprit comme dans celui qui fait voir en lui même la qualité divine du Seigneur Impossible en effet de voir l

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/En-marge-de-saint-Basile-libres (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 149 (juillet-août 2012) : Esprit Saint : procession et inspiration : Une année liturgique avec l'Esprit Saint - Revue Résurrection
    avec vous Mais maintenant je vais à Celui qui m a envoyé et aucun d entre vous ne me pose la question Où vas tu Mais parce que je vous ai dit cela la tristesse a rempli votre cœur Cependant je vous dis la vérité c est votre avantage que je m en aille en effet si je ne pars pas le Paraclet ne viendra pas à vous si au contraire je pars je vous l enverrai Jn 16 4b 7 Jésus doit être en possession de sa gloire afin d accomplir cette autre bonne nouvelle Son départ déconcerte d abord les apôtres et les laisse un moment sans réaction mais l Esprit Saint est la force qui va leur permettre de mener à bien la mission dont Jésus vient de les investir être ses témoins jusqu aux extrémités de la terre Il sait combien ses disciples de tous temps auront besoin du divin Esprit pour agir en son nom Cette promesse ainsi que la certitude de sa présence à leurs côtés tous les jours jusqu à la fin du monde transforment la tristesse des apôtres en grande joie et les emplit d une espérance solide Et c est cette même force qui est insufflée à l Église pour perpétuer la mission du Christ jusqu à aujourd hui L Esprit nous assure de la présence désormais universelle et perpétuelle du Christ présence qu il renouvelle quotidiennement dans l Eucharistie et qui intensifie en nous le désir de rejoindre Dieu et de vivre nous aussi dans la gloire céleste terme dévoilé par l Ascension Pentecôte C est ainsi que pleins de confiance et obéissant à la recommandation que Jésus leur a faite avant de les quitter les apôtres restent à Jérusalem pour y attendre le cadeau promis Jésus leur a bien précisé Jean a donné le baptême d eau mais vous c est dans l Esprit Saint que vous serez baptisés d ici quelques jours Ac 1 5 Dix jours Dix jours pendant lesquels il leur faut s habituer à vivre sans leur Maître dix durant lesquels le cierge pascal est éteint en signe d absence dix jours pour prier l Esprit Saint de prendre une nouvelle place dans notre âme dans nos vies pour nous préparer à recevoir le feu qui éclaire toutes nos ténèbres Et enfin le jour de la Pentecôte Jésus revient pour accomplir sa précieuse promesse sous les traits de l Esprit qui ruisselle en langues de feu sur les apôtres et qui les emplit de ses dons Tout est jaillissement lumineux la flamme est à nouveau allumée le cœur des disciples et les nôtres sont embrasés renouvelés et l Esprit adapte tout notre être à Dieu Même si le soir de Pâques le Christ a déjà donné son Esprit aux disciples Jn 20 22 il se manifeste maintenant de façon éclatante et spectaculaire le bourgeon produit le fruit Les apôtres sont consacrés et l Église est en route Ils ont beaucoup reçu de Jésus et à présent ils peuvent remplir leur mission pour lui et avec lui L Esprit de Vérité assurera leur fidélité au Christ il poursuivra son enseignement auprès d eux il leur apprendra à transmettre le legs divin Et c est aussi ce qu il fait en nous dès lors que nous lui ouvrons notre cœur et l appelons avec ferveur Réponds à notre prière Dieu tout puissant et comme au jour de la Pentecôte que le Christ lumière de lumière envoie sur ton Église l Esprit de feu qu il éclaire le cœur de ceux que tu as fait renaître et les confirme dans ta grâce Aujourd hui Seigneur par le mystère de la Pentecôte tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations répands les dons du Saint Esprit sur l immensité du monde et continue dans le cœur des croyants l œuvre d amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique 3 C est le jour de gloire l avènement du Saint Esprit Nous fêtons sa venue lui rendons grâce reconnaissons ses bienfaits car lui seul peut nous amener à connaître Dieu Nous le saluons en chantant Veni Sancte Spiritus le louons pour son secours et ses dons et le prions Sans ta puissance divine il n est rien en aucun homme rien qui ne soit perverti Lave ce qui est souillé baigne ce qui est aride guéris ce qui est blessé Assouplis ce qui est raide réchauffe ce qui est froid rends droit ce qui est faussé À tous ceux qui ont la foi et qui en toi se confient donne tes sept dons sacrés 4 Toute l histoire du salut aboutit au jour de Pentecôte La volonté de Dieu était que nous recevions l Esprit le Fils de Dieu s est fait homme pour nous l offrir avant de s effacer pour lui laisser la plus grande place Le don de l Esprit est perdurable c est un événement qui ne cesse de se répéter une présence qui ne nous fera pas défaut Pendant cinquante jours l Esprit a travaillé à l intérieur de chaque homme de façon plus intensive et ce temps d immenses grâces s achève en laissant nos cœurs aussi brûlants que ceux des disciples d Emmaüs Ils n ont pas reconnu Jésus en chemin et leur esprit ne s est ouvert qu à la fraction du pain Avant son Ascension Jésus a choisi d instruire ses disciples sur la venue de l Esprit et les assurer de sa présence continuelle autour d un repas Et la veille d offrir librement son corps et son sang sur la Croix il les a initiés à une première communion pendant la Cène Saint Jean insiste beaucoup sur le discours de Jésus se présentant comme le pain de la vie éternelle Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel Si quelqu un mange de ce pain il vivra éternellement et le pain que je donnerai c est ma chair

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Une-annee-liturgique-avec-l-Esprit (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 149 (juillet-août 2012) : Esprit Saint : procession et inspiration : L'Esprit-Saint chez Basile de Césarée (P. Michel Corbin) - Revue Résurrection
    de façon vraiment personnelle avec les êtres qu il a créés Dans l optique classique pour laquelle il n a pas assez de sarcasmes c est la Trinité tout entière qui est impliquée dans les œuvres ad extra ce qui veut dire le plus souvent la nature divine indifférenciée Le rôle des personnes divines n est plus alors de nous faire entrer dans le jeu de leurs relations mais chacune d entre elles se voit attribuer une œuvre qui n est pas plus la sienne que celle des autres et qui ne lui est rapportée que pour des raisons extrinsèques ce qu on appelle une appropriation la création est rapportée au Père parce qu il est le principe des autres personnes dans la Trinité mais on peut aussi bien dire créateur le Fils ou l Esprit Il y a là une perte considérable que le P Corbin nous aide à saisir en montrant comment la révélation de l Esprit nous fait entrer dans le jeu de surabondance qui est son rôle propre au sein de la Trinité De la même façon la conviction que l Esprit est impliqué personnellement dans la transformation de l homme conduit à écarter l idée d une grâce créée comme interface nécessaire entre l humain et le divin Comme si Dieu lui même ne pouvait pas assumer la médiation sans se salir les mains C est au contraire le rôle de l Esprit dans la déification du cœur humain qui montre qu il ne peut donner que ce qu il est Dieu Cette conviction forte est obtenue au prix d analyses minutieuses ligne par ligne de tout le traité retraduit pour les besoins de la cause en même temps que de rapprochements éclairants avec d autres auteurs parfois fort éloignés du contexte patristique Maître Eckhart

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/L-Esprit-Saint-chez-Basile-de (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 149 (juillet-août 2012) : Esprit Saint : procession et inspiration : Riches et pauvres dans l'Église ancienne (collectif) - Revue Résurrection
    leurs auteurs L idée du dossier qui remonte à la première édition est de rapprocher un texte extrêmement suggestif d un des premiers Pères Clément d Alexandrie sur la question de la richesse et les enseignements de tout un groupe d évêques des IVe et Ve siècles sur la conduite à tenir pour les chrétiens détenteurs de richesse Le traité de Clément qui vient de connaître une édition critique et une traduction dans la Collection des Sources Chrétiennes 1 reste pionnier en ce domaine Se détachant d un mépris pour les richesses encore présent dans les milieux encratites il s agit pour lui d affirmer dans une société chrétienne où règne une certaine aisance et où coexistent des riches et des pauvres la légitimité de l usage des biens de ce monde à condition d être conscient des graves responsabilités que crée la possession Les sermons des grands évêques des siècles suivants dont on nous donne tout un florilège recouvrent tous les domaines depuis le rappel des devoirs positifs en matière de bienfaisance jusqu à des considérations de justice sociale C est chez eux que se formule pour la première fois la thèse promise à un grand avenir de la

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Riches-et-pauvres-dans-l-Eglise (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 149 (juillet-août 2012) : Esprit Saint : procession et inspiration : Commentaire sur l'Évangile selon saint Jean (saint Jean Chrysostome) - Revue Résurrection
    le lecteur français ses œuvres exégétiques à peu près ignorées des Sources Chrétiennes restent peu accessibles sauf dans des éditions anciennes C était le cas du Commentaire sur saint Jean pour lequel il fallait se reporter à l édition Jeannin datant de 1864 1868 Grâce aux éditions Artège on dispose à présent d une traduction due à Jacques de Penthos pseudonyme transparent qui renvoie au penthos la désolation intérieure qui est pour Chrysostome un chemin de conversion Il ne s agit pas d une traduction complète qui aurait nécessité plus que le fort volume publié ici mais l essentiel est là On peut regretter l absence de notes explicatives et d introductions précisant la situation du texte et les enjeux doctrinaux Mais cette traduction sans doute faite avec une certaine rapidité est trop utile pour qu on s arrête à en souligner les faiblesses L un des traits les plus saillants du commentaire de Jean Chrysostome est de s attacher à retrouver dans les longs discours johanniques le cheminement de la pensée Plus que d autres il est sensible aux glissements de sens à la place des silences qui ponctuent le développement et par dessus tout à la pédagogie du

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Commentaire-sur-l-Evangile-selon (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 147-148 (mars-juin 2012) : Foi, croyances et superstitions : Foi, croyances et superstitions - Revue Résurrection
    vraie Sinon nous sommes dans la langue de bois et au lieu de respecter l élan qui porte tout homme vers l absolu nous mettons la flamme sous le boisseau et ramenons tout à la mesure étroite d une diplomatie sans horizon Mais il doit rester clair que cette hardiesse suppose en retour d accepter la réciproque et de laisser les autres éventuellement nous contester sur ce que nous affirmons convaincus que nous sommes que tout homme porte en lui l instinct du vrai et que l échange sincère ne peut que contribuer à la paix et à l avancée de tous Ce numéro prétend simplement apporter sa contribution à la recherche de ce qu il y a de spécifique dans la foi chrétienne C est pourquoi après un rappel des orientations données par le Pape pour l année de la foi nous commençons par étudier de près ce mot très simple et souvent galvaudé de foi qui porte en lui les deux dimensions objective et subjective qui caractérisent l adhésion à Jésus Christ L article du P Laurent Sentis nous introduit à cette originalité du christianisme qui est le lien entre le contenu de la foi et la manière même dont elle s est propagée par les Apôtres qui ont fondé les Églises et leur ont transmis en même temps la doctrine du salut L article d Adélaïde de Montpellier et de Jérôme Levie nous fait pénétrer dans ce document incomparable fruit du témoignage apostolique qu est le symbole des Apôtres Ils nous montrent comment la première expression des vérités fondamentales s est sédimentée autour d un double axe trinitaire et christologique Le P Michel Gitton amorce une réflexion sur l exigence de vérité que comporte nécessairement la foi chrétienne il s agit d un rapport complexe car la

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Foi-croyances-et-superstitions (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 147-148 (mars-juin 2012) : Foi, croyances et superstitions : Extraits de la Lettre apostolique Porta Fidei - Revue Résurrection
    oublier en prenant votre nourriture murmurer même intérieurement durant votre sommeil 9 10 il existe une unité profonde entre l acte par lequel on croit et les contenus auxquels nous donnons notre assentiment L apôtre Paul permet d entrer à l intérieur de cette réalité quand il écrit La foi du cœur obtient la justice et la confession des lèvres le salut Rm 10 10 Le cœur indique que le premier acte par lequel on vient à la foi est don de Dieu et action de la grâce qui agit et transforme la personne jusqu au plus profond d elle même L exemple de Lydie est tout à fait éloquent à ce sujet Saint Luc raconte que Paul alors qu il se trouvait à Philippes alla un samedi annoncer l Évangile à quelques femmes parmi elles se trouvait Lydie et le Seigneur lui ouvrit le cœur de sorte qu elle s attacha aux paroles de Paul Ac 16 14 Le sens renfermé dans l expression est important Saint Luc enseigne que la connaissance des contenus à croire n est pas suffisante si ensuite le cœur authentique sanctuaire de la personne n est pas ouvert par la grâce qui permet d avoir des yeux pour regarder en profondeur et comprendre que ce qui a été annoncé est la Parole de Dieu Professer par la bouche à son tour indique que la foi implique un témoignage et un engagement publics Le chrétien ne peut jamais penser que croire est un fait privé La foi c est décider d être avec le Seigneur pour vivre avec lui Et ce être avec lui introduit à la compréhension des raisons pour lesquelles on croit La foi parce qu elle est vraiment un acte de la liberté exige aussi la responsabilité sociale de ce qui est cru L Église au jour de la Pentecôte montre avec toute évidence cette dimension publique du croire et du fait d annoncer sans crainte sa propre foi à toute personne C est le don de l Esprit Saint qui habilite à la mission et fortifie notre témoignage le rendant franc et courageux La profession de la foi elle même est un acte personnel et en même temps communautaire En effet l Église est le premier sujet de la foi Dans la foi de la communauté chrétienne chacun reçoit le baptême signe efficace de l entrée dans le peuple des croyants pour obtenir le salut Comme atteste le Catéchisme de l Église catholique Je crois c est la foi de l Église professée personnellement par chaque croyant principalement lors du Baptême Nous croyons c est la foi de l Église confessée par les Évêques assemblés en Concile ou plus généralement par l assemblée liturgique des croyants Je crois c est aussi l Église notre Mère qui répond à Dieu par sa foi et qui nous apprend à dire Je crois Nous croyons 10 Comme on peut l observer la connaissance des contenus de foi est essentielle pour donner son propre assentiment

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Extraits-de-la-Lettre-apostolique (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 147-148 (mars-juin 2012) : Foi, croyances et superstitions : Billet sémantique : la foi - Revue Résurrection
    ailleurs la même origine et se rattachant à la racine du verbe se fier à Cette attitude a son antagoniste la défiance qui refuse la relation profonde entre les personnes et qui en reste à la superficie de fréquentations dues au hasard ou aux nécessités de la vie sociale mais qu on ne souhaite pas prolonger ou renouveler La confiance implique au contraire un don de soi plus ou moins profond selon les circonstances qu on fait à autrui dans une relation féconde entre deux personnes qui s appuie précisément sur une parole autour de laquelle s est noué un échange de deux volontés temporaire ou durable furtif ou solennel Poursuivons l enquête dans les dictionnaires Foi traduit le latin fides qui possède aussi l acception de confiance et qui est parent comme nous l apprennent les linguistes 1 d un autre mot latin foedus traité pacte qui a donné en français la famille des mots fédéral fédérer fédération Ici se marque plus précisément le lien entre foi et alliance Le lecteur de la Bible ne peut alors manquer de songer à Abraham le père des croyants avec lequel Dieu conclut une alliance qui doit se perpétuer au fil des siècles J établirai mon alliance entre moi toi et après toi les générations qui descendront de toi Gn 17 7 TOB Cette alliance semble reposer sur un engagement unilatéral de la part de Dieu assurer une descendance perpétuelle à Abraham alors très âgé Elle repose en fait sur un échange dont le texte du livre de la Genèse souligne un peu plus haut la dimension humaine juste après la promesse de descendance Abraham eut foi dans le Seigneur et pour cela le Seigneur le considéra comme juste Gn 15 6 En échange de la promesse de Dieu Abraham donne sa confiance sa foi Deux remarques viennent ici à l esprit D une part le verbe grec employé dans la version des Septante pour ce passage est pisteuô formé sur le substantif pistis l équivalent grec de fides et la racine de pistis est le verbe peithomai obéir La foi qu Abraham donne au Seigneur est de l ordre de l obéissance c est une adhésion à la promesse reçue qui emporte l assentiment plein et entier de l intelligence et de la volonté D autre part nous ne pouvons oublier que ce verset du livre de la Genèse est habilement utilisé par saint Paul pour mettre en lumière le fondement véritable de toute alliance scellée par Dieu avant même le don de la Loi au peuple hébreu ce fondement est la promesse de bénédiction reçue par Abraham comme une parole sûre avec foi Cela lui fut compté mais pour nous aussi la foi sera comptée puisque nous croyons en Celui qui a ressuscité d entre les morts Jésus notre Seigneur livré pour nos fautes et ressuscité pour notre justification Rm 4 24 Nous sommes ici au cœur de la foi chrétienne Dieu nous a donné son Fils il nous demande

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Billet-semantique-la-foi (2016-02-09)
    Open archived version from archive



  •