archive-org.com » ORG » R » REVUE-RESURRECTION.ORG

Total: 946

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • N° 129-130 (janvier-avril 2009) : Saint Paul : théologie et mission : A propos du livre de Davide Zordan "Connaissance et mystère. L'itinéraire théologique de Louis Bouyer" - Revue Résurrection
    de Bouyer celui de la spiritualité Tout cela est remarquablement développé par D Zordan qui ensuite rappelle que parler de Parole implique aussi la prise en compte de tous les problèmes exégétiques La encore il va montrer comment la curiosité naturelle de Bouyer le conduit à extraire du maquis des innombrables productions exégétiques avec une grande sûreté de jugement les études qui lui paraissent essentielles pour sa démarche tout en omettant de parler des travaux secondaires En s affrontant à l exégèse l auteur montre que notre oratorien choisit d emblée la méthode exégétique globale qui était celle des Pères de l Église d abord et surtout celle des Pères grecs Son admiration pour les Pères grecs sans doute acquise lors de ses fréquentations de jeunesse auprès des milieux orthodoxes français lui fait souvent négliger l apport pourtant indiscutable des Pères latins L équilibre de sa synthèse s en ressentira Mais dans le contexte du XXème siècle évoquer le thème de la Parole c était aussi rencontrer une grande figure du protestantisme en l occurrence Karl Barth Grâce à lui s était dessinée une réaction salutaire contre le protestantisme libéral Mais Barth en voulant exalter la transcendance absolue de la Parole de Dieu en arrivait à lui dénier toute action transformante chez le croyant D Zordan a ainsi l occasion d analyser finement la réaction et la critique de Bouyer vis à vis des thèses de Barth en montrant qu elles sont toujours présentes dans ses œuvres même si celui ci est rarement nommé De la Parole à la Connaissance et au Mystère Cette orchestration de la Parole dans l œuvre de Bouyer va jouer un rôle unificateur de sa pensée D Zordan l établit en analysant les œuvres de la maturité qui s étalent sur un quart de siècle de 1950 à 1975 environ L insistance de Bouyer se focalise sur le fait que cette Parole de Dieu est antérieure à toute démarche de l homme mais que c est aussi une parole qui attend une réponse réponse elle même suscitée par Dieu lui même Cette réponse va s esquisser dans l histoire d Israël avec le développement progressif de la berakah cette formule de bénédiction de louange et de reconnaissance de l homme qui bénéficie de la grâce divine La berakah s exprime surtout et avant tout dans l assemblée liturgique rassemblée pour écouter la Parole pour être la réponse par excellence à cette Parole Le couronnement suprême dans l Ancien Testament de toutes ces berakoth sera l ultime berakah du Christ au soir du jeudi saint qui fera naître la liturgie chrétienne en épanouissant de manière définitive et non en pas en l abolissant la liturgie de la synagogue Partant de là Bouyer peut montrer le rôle central de la Parole Parole alors totalement incarnée qui est le Christ dans l assemblée liturgique La liturgie n est que le lieu de la proclamation de cette Parole et de la réponse à cette Parole qui est au sens propre l eucharistie C est pourquoi cette parole est transformante et conduit à la connaissance connaissance qui n est pas d abord intellectuelle liée à l acquisition d un savoir mais connaissance vitale dont le but est l activité transformante de la grâce C est alors que la connaissance conduit à l intelligence du mystère c est à dire du dessein inouï de Dieu d élever la créature à cette béatitude que les grecs ont appelée divinisation Pour Bouyer suivant ici saint Paul plutôt que saint Jean la clé du mystère c est la Croix Et la révélation de la Croix c est toujours suivant saint Paul la victoire du Christ sur les puissances c est à dire sur toutes les puissances démoniaques que L Bouyer contrairement à beaucoup de théologiens de son époque incite à considérer avec le plus grand réalisme Ce réalisme vis à vis de Satan et de ses anges va guider toutes ses études sur l ascétisme et la spiritualité en général On voit ainsi se dessiner toute la cohérence de sa pensée dans laquelle théologie économie liturgie spiritualité sacrements s ordonnent de façon cohérente Newman dom L Bauduin et l œcuménisme Dans la seconde partie du livre intitulée Dialogue l auteur s attache à mettre en valeur les milieux très variés que Louis Bouyer a rencontrés Ces divers milieux ont eu en effet un rôle essentiel dans son itinéraire théologique soit qu il les ait fréquentés par curiosité intellectuelle soit qu il ait trouvés au hasard de ses pérégrinations Le premier milieu c est bien sûr sa famille et la piété protestante qui y règne dont ses mémoires nous livrent quelques aspects C est ensuite celui des facultés de théologie protestante où l on rencontre la figure d Oscar Cullman dont Bouyer parle peu mais dont l influence est certaine Mais la curiosité de l étudiant pasteur l amène aussi dès cette époque à fréquenter les milieux de l orthodoxie Cependant c est son travail de thèse de théologie protestante sur L incarnation et l Église corps du Christ dans la théologie de saint Athanase qui va jouer un rôle essentiel dans son ouverture œcuménique et sa démarche personnelle Davide Zordan nous incite à penser que c est alors que Bouyer découvre que l Église chez saint Athanase est une réalité bien différente de l idée qu en véhiculent les différentes communautés protestantes C est sans doute à ce moment de grand bouillonnement intellectuel qu il prend conscience que les diverses communautés protestantes si pieuses et si attachantes soient elles ne sont pas des Églises au sens strict comme les Églises orthodoxes ou catholique Ce travail de thèse aura sans doute un point de départ dans son évolution vers le catholicisme mais aussi dans son intérêt pour le mouvement œcuménique mouvement encore embryonnaire mais particulièrement vivant à la veille de la seconde guerre mondiale Cet intérêt pour l œcuménisme l amènera se pencher sur la grande figure de Newman Selon Zordan Bouyer va suivre un

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/A-propos-du-livre-de-Davide-Zordan (2016-02-09)
    Open archived version from archive


  • N° 129-130 (janvier-avril 2009) : Saint Paul : théologie et mission : Paul, apôtre de l'unité. (Benoît XVI) - Revue Résurrection
    tout de la grâce et une attitude de confiance et de joie Énonçant cette double attitude le pape dévoile le fond de sa pensée à propos de saint Paul mais aussi quant à la façon pour nous de vivre chrétiennement Pour qu une telle dimension mystique devienne effective il faut la présence de l Esprit dont l influence touche non seulement l agir du chrétien mais son être Le chrétien est avant même d agir riche d une intériorité qui porte du fruit grâce aux sacrements baptême et confirmation qui l ont marqué Cette intériorité l introduit dans une relation de fils à l égard de Dieu Et l Esprit dont il est question chez saint Paul n est plus seulement l Esprit de Dieu ni le Saint Esprit considéré abstraitement mais c est l Esprit donné au chrétien par le Seigneur ressuscité qui s est fait lui même Esprit qui donne la vie Pas de prière selon Paul sans la présence de l Esprit en nous qui produit et attise notre charité À partir de là le pape démontre l unité des grands thèmes pauliniens notamment à propos de la vie en Église et l Église comme corps du Christ Toute unité procède de cette union étroite mystique avec Jésus La vie de l apôtre et son premier contact avec la communauté des croyants fournissent l occasion pour le Pape d illustrer une grande vérité on passe toujours par l Église pour arriver au Christ y compris saint Paul qui emprunta pour cela le chemin paradoxal de la persécution Le second chapitre est tiré d un grand discours sur l unité de l Église tenu devant le tombeau de l apôtre le jour de la Saint Pierre et Saint Paul À partir de saint Paul l apôtre qui rassemble et dont la mémoire ravive la nécessité toujours actuelle de la mission d évangélisation le pape affirme la catholicité de l Église c est à dire son caractère universel La question sous jacente relative à l œcuménisme est franchement abordée est rappelée l urgence de rassembler les chrétiens et ce sans jamais perdre de vue la dimension verticale du rapport à Dieu qui seul peut le garantir Telle est du reste la direction qu a donnée le pape à son pontificat et la présence d une délégation orthodoxe à laquelle s adresse le Saint Père durant cette homélie renforce la portée œcuménique de ces propos Le troisième texte est une réflexion théologique qui a pour thème l unité à travers la question de l Alliance La question est d abord traitée sémantiquement la foi chrétienne est parfois appelée nouvelle Alliance parfois Nouveau Testament quel terme la définit le mieux Le mot testament implique une relation asymétrique le pape prend l image d un potentat oriental vis à vis de ses sujets Le mot alliance implique au contraire un contrat une égalité de terme qui en soi n est pas compatible avec la représentation biblique du Dieu transcendent Cette approche philologique

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Paul-apotre-de-l-unite (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 129-130 (janvier-avril 2009) : Saint Paul : théologie et mission : Saint Paul… tout simplement. (Paul Bony) - Revue Résurrection
    Christ qui l a bouleversé sur le chemin de Damas et commence d annoncer l Évangile du Seigneur Jésus Christ proclamé par l Église Aussi cette première partie s attache particulièrement à mettre en lumière quel est le Sauveur proclamé par Paul et ce qu est l Église la communauté des croyants qui vivent dans l attente de son retour La deuxième étape de la prédication paulinienne correspond à ce que Paul Bony appelle une période fondatrice 46 51 Paul y parcourt la Grèce fonde avec ses compagnons des Églises chrétiennes dans l actuelle Turquie et surtout à Philippes Thessalonique Corinthe avant de refaire un voyage à Jérusalem pour une sorte de premier concile avec les apôtres restés à Jérusalem auprès des Juifs Pourquoi une période fondatrice Les grandes épîtres aux Corinthiens sont postérieures à ces années mais ce que Paul y écrit a mûri dans sa rencontre avec ces communautés enthousiastes et fragiles dans leur foi et leur vie évangélique Le père Bony consacre donc cette deuxième partie à explorer les grands thèmes des deux lettres aux Corinthiens qui cherchent à redresser les erreurs des nouvelles communautés erreurs souvent induites par une mécompréhension de ce qu est notre nature humaine Sont successivement abordées la question de la Résurrection donc de notre corps l unité du Corps qu est la communauté des croyants où prend place le fameux texte de 1Co 13 sur les différents dons de l Esprit puis la sagesse de la Croix alors que l effervescence corinthienne tend à ce se laisser prendre à de beaux discours oublieux de la folle sagesse de Dieu et enfin ce qui est lié à la folie de la Croix le chemin apostolique de configuration au Crucifié pour lequel Paul parle souvent à la première personne du singulier L épître aux Galates et la grande épître aux Romains manifestent la nécessité qu a éprouvée Paul ensuite de répondre au problème soulevé par la conversion des païens à Jésus Christ comment comprendre le rapport de l Évangile à la Loi juive restée un pilier de leur foi pour la plupart des convertis venus du judaïsme Il s agit alors pour l apôtre d exposer à frais nouveaux que nous n avons pas d autre gloire que la croix de notre Seigneur Jésus Christ Ga 6 14 que notre justice ne provient plus de la Loi mais de la Croix chapitres 8 et 9 La liberté ainsi reçue n est pourtant pas licence mais liberté des enfants de Dieu engendrés dans l Esprit saint incorporés au Christ chapitre 10 Le chapitre 11 se penche sur la mystique paulinienne c est à dire la compréhension de la vie chrétienne comme d une vie comme le dit la liturgie eucharistique par le Christ avec Lui en Lui Le baptisé est déjà pris dans le mouvement de Résurrection qui habite et déchire notre histoire humaine La quatrième partie de ce manuel si l on peut dire reprend l étude de l épître aux Romains dans ce

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Saint-Paul-tout-simplement (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 129-130 (janvier-avril 2009) : Saint Paul : théologie et mission : L'Essor du Christianisme Oriental. (Olivier Clément) - Revue Résurrection
    qui est premier avec pour corollaire la mise en valeur d un chemin personnel de liberté intérieure y compris dans l Église et la possibilité pour de nouvelles cultures de s édifier dans une fidélité profonde à la source évangélique mais dans une imprévisible nouveauté qui évoque le miracle de la Pentecôte En regard le monde latin semble évidemment offrir un triste contraste majoration de l autorité du Siège Romain intellectualisme rationalisant cléricalisation du monachisme et de la société usage de la violence pour préserver une chrétienté sacralisée et à la racine de tout le dogme du filioque l Esprit Saint qui procède du Père et du Fils cause de tous les maux Olivier Clément est trop ouvert à la réalité du christianisme vécu pour ignorer les limites de ce tableau en contraste il sait la puissance spirituelle de l art roman l évangélisme profond du renouveau franciscain etc Mais il reste malgré tout pour lui une tare profonde de l Occident latin qui n a pas réussi à exorciser ses démons le rationalisme et le juridisme qui dérivent l un et l autre de ce qui aurait pu être sa force son sens de l efficacité Le constat est certainement injuste et on se dit que pour dénouer l écheveau et se situer en vérité face à nos frères orthodoxes il faudra sans doute continuer à les écouter avec respect et sympathie mais les aider aussi à sortir d un système de justification qui a sans doute été nécessaire quand il arrivaient en Occident pour se situer face à un Catholicisme alors triomphant voire triomphaliste mais que leur dénonciation de l hérésie latine laisse encore place à beaucoup d approximations on sait aujourd hui que l introduction du Filioque dans le Credo ne date pas de Charlemagne mais est

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/L-Essor-du-Christianisme-Oriental (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 129-130 (janvier-avril 2009) : Saint Paul : théologie et mission : Aimer jusqu'à l'extrême. (Paul-Dominique Marcovits) - Revue Résurrection
    sont vus comme une participation à la Passion du Christ le martyr souffre et meurt dans la joie porté par le Christ lui même L auteur développe alors une réflexion sur l Amour qui se donne lui même complètement Chaque martyre fait l objet d un chapitre qui décrit d abord les faits historiques et les accompagne ensuite d un commentaire La lecture de l ouvrage est aisée et renforce

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Aimer-jusqu-a-l-extreme (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 129-130 (janvier-avril 2009) : Saint Paul : théologie et mission : Pierre Teilhard de Chardin. Sa vie, son œuvre, sa réflexion. (Patrice Boudignon) - Revue Résurrection
    en particulier Lucile Swan une obéissance à ses supérieurs qui lui interdisent toute publication tout en contournant l interdiction par la diffusion volontaire et bientôt organisée de textes ronéotypés Bref un paradoxe vivant un funambule finalement Un point cependant une mention qu il faudrait sans doute creuser et dont la seule présence peut justifier le livre Soit p 177 une lettre à l abbé Gaudefroy de juillet 1932 peut être à suivre le développement des pages précédentes Il m a semblé que dans l Église actuelle il y a trois pierres périssables dangereusement engagées dans les fondations la première est un gouvernement qui exclut la démocratie la deuxième est un sacerdoce qui exclut et minimise la femme la troisième est une révélation qui exclut pour l avenir la Prophétie Comment ne pas reconnaître ici une des formes du messianisme humaniste du XIXe siècle lointainement inspiré de Joachim de Flore et étudié notamment par le P Henri de Lubac dans La postérité spirituelle de Joachim de Flore 1978 1980 Car s y retrouvent les trois éléments du socialisme ou de l humanisme romantico religieux démocratie femme renouvellement à venir de la vérité Teilhard serait alors à comprendre comme une expression au sein du catholicisme du XXe siècle d une pensée messianique une relecture spiritualiste de l évolution matérielle à partir de textes de l Écriture plus particulièrement privilégiés les doxologies des épitres pauliniennes On comprend mieux alors la dimension gnostique de son expression Point Omega Ultra Humain Matière amorisée Être participé de pléromisation et de convergence la rigueur scientifique du vocabulaire paléontologique étant paradoxalement sans influence sur l expression poétique de la pensée religieuse teilhardienne affirmée telle et qui revendique pourtant en même temps sa validité métaphysique Si cette hypothèse est bonne le succès de Teilhard dans les années 1950 1960

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Pierre-Teilhard-de-Chardin-Sa-vie (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 129-130 (janvier-avril 2009) : Saint Paul : théologie et mission : Le catholicisme vert. Histoire des relations entre l'Église et la nature au XXe siècle. (Olivier Landron) - Revue Résurrection
    cependant toujours entre compilation d informations chapitre 3 de la deuxième partie Les autres mouvements d animation au cœur de la nature et amorce d une synthèse réflexive chapitre 2 de la deuxième partie Le scoutisme Ces limites méthodologiques étant regrettées il est cependant possible de tirer de l ouvrage des points de réflexion En premier lieu la nature comme notion différente du concept philosophique de nature ne peut être séparée de l industrialisation remodelant les sociétés depuis le XIXe siècle Les mouvements catholiques développant une spiritualité liée à la nature plantes animaux forêts etc doivent donc être reliées aux autres mouvements et réflexions s interrogeant sur la société moderne et sa dominante finalement urbaine La nature ne prend ici sens que par rapport à la ville comme symbole d une société productiviste techniciste industrielle en même temps elle n est pas identifiée au monde rural et paysan quoique la tentation puisse exister ce que les pages sur Gustave Thibon montrent bien Ensuite la nature a été l objet d une réflexion à finalité spirituelle et pédagogique spécialement dans le scoutisme catholique Elle est ainsi intégrée dans un souci de sanctification en retrouvant la tradition de contemplation du cosmos comme œuvre de Dieu comme morceau de Création qui permet d adorer la perfection divine mais en renouvelant aussi cette tradition quand on pose la nature comme autorité à laquelle l enfant se confronte pour se construire dans une perspective antiprométhéenne typique du catholicisme intransigeant Enfin la nature est devenue depuis une trentaine d années l environnement à protéger et à préserver ce que de nouveau le chapitre sur le scoutisme traduit très bien et que la troisième partie travaille également Les limites de la notion de nature transparaissent bien lorsque sont abordés le développement durable ou le commerce équitable voire

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/Le-catholicisme-vert-Histoire-des (2016-02-09)
    Open archived version from archive

  • N° 128 (novembre-décembre 2008) : Le christianisme au-delà du Jourdain : L'autre poumon de l'Église - Revue Résurrection
    chrétiens il s en faut de beaucoup le christianisme n a même pas existé hors de l empire romain ou alors tardivement Voilà une autre manière morale de faire disparaître les chrétiens d Orient Durant plusieurs siècles en fait jusqu aux massacres gigantesques organisés par le Mongol musulman Tamerlan au XIVe siècle les chrétiens étaient plus nombreux hors de l empire romain de l Occident que dans ses limites Sans l apport de ces chrétiens et de leurs traditions 2 la vie chrétienne et la connaissance du christianisme des origines qui en est la norme ne peuvent que manquer d air c est respirer d un seul poumon Ils ont alors beau jeu les Gérard Mordillat et Jérôme Prieur déjà auteurs d émissions sur la chaîne Arte contre le christianisme des origines analysées dans le n 114 115 de Résurrection Ils récidivent avec une nouvelle série d émissions intitulée L Apocalypse et portant sur les quatre premiers siècles diffusée pour l Avent 2008 et analysée dans ce numéro Bien loin de ces réécritures idéologiques Martha Sordi professeur émérite d Histoire grecque et romaine de l Université catholique de Milan et correspondante de l Académie pontificale d archéologie nous rappelle dans un article d Il Timone ces données du Ier siècle Flavius Josèphe parlait certainement de Jésus quand dans les Antiquités judaïques XX 9 1 sq il rappelait le meurtre dû au grand prêtre Ananos de Jacques le Mineur frère de Jésus appelé le Christ vers 62 L authenticité assurée de ce passage fait supposer que Flavius Josèphe avait déjà parlé de Jésus auparavant et a amené de nombreuses personnes à reprendre en considération le si discuté testimonium flavianum Antiquités judaïques XVIII 64 où il est question de la crucifixion sur l instigation des chefs juifs et accomplie par Pilate de Jésus homme sage si on doit l appeler un homme faiseur de miracles maître de beaucoup de Juifs et de Grecs qui en ont accueilli l enseignement de son apparition à ceux qui l avaient aimé d abord le troisième jour après sa mort des Chrétiens qui prennent leur nom de lui Aujourd hui si on élimine les interpolations dues probablement à l insertion dans le texte de gloses marginales d origine chrétienne telle pourrait être l affirmation Il était le Christ on tend à affirmer l authenticité du témoignage de Josèphe Un païen Mara Bar Serapion stoïcien syriaque écrivait à son fils immédiatement après la destruction de Jérusalem en 73 ap J C semble t il voyait dans cette destruction la punition divine pour le sage roi des juifs exécuté par eux Et Tacite était bien païen aussi lui qui parlant de l incendie néronien de 64 et de la persécution des Chrétiens Ann XV 44 5 disait que leur nom venait de Christ qui avait été mis à mort par le procurateur Ponce Pilate sous le règne de Tibère Tacite écrit au début du IIe siècle mais sa source pour ce passage est probablement Pline l ancien mort

    Original URL path: http://www.revue-resurrection.org/L-autre-poumon-de-l-Eglise (2016-02-09)
    Open archived version from archive



  •