archive-org.com » ORG » S » SERET-MEDECINE.ORG

Total: 63

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • TRAITEMENTS
    et des médicaments utilisés dans les épilepsies comme le tégrétol Les myorelaxants sont des appoints non négligeables Mais avec leurs inconvénients sur la vigilance Myolastan Myorel etc De toute façon la plupart des antalgiques efficaces sont soumis à prescription médicale Il faut donc se rapprocher du médecin ou du chirurgien dentiste pour obtenir une prescription HOMÉOPATHIE Ruta 7 pour améliorer les inflammations musculaires et tendineuses Kalma latifolia et Magnesia Phosphorica 9 CH pour les douleurs fulgurantes Belladona 9 CH pour les douleurs battantes Chamomilla 9 CH pour les douleurs qui deviennent insupportables Bryonia 9 CH si les douleurs sont aggravées par le mouvement Rhus Tox 9 CH si les douleurs sont améliorées par le mouvement Hypericum 9 CH en cas de névralgie faciale Arnica 7 CH en cas de sensation de meurtrissure Kalium Bichromicum 9 CH pour des douleurs en point Causticum 9 CH en cas d enraidissement te de fibrose des articulations L75 est utile pour diminuer le bruxisme et le serrement des dents 15 gouttes dans un peu d eau le soir au coucher PHYTOTHERAPIE Cassis Boiron 1 gélule 3 jour Harpagophytum Boiron à raison de 2 gélules 2 à 3 fois jour MAGNETOTHERAPIE La pose d aimants est relativement peu efficace et il faut éviter les semelles qui comportent des aimants Nous utilisons quelquefois et transitoirement un aimant dont le pôle nord est placé rouge ou comportant un repère sur l articulation temporo mandibulaire du côté où la mandibule dévie dans le mouvement d ouverture buccale L OSTEOPATHIE Elle peut beaucoup pour vous mais en accord avec le traitement dentaire LE TRAITEMENT ODONTOLOGIQUE Sera au départ essentiellement à base de gouttière Mais il faut que cette gouttière réponde à un cahier des charges précis Certes nombre de patients ont eu des gouttière sans résultat C est parce

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/Traitementmed.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • Professionnels
    Pesanteur et hominisation LA BOUCHE Ouverture buccale Station erigee LIVRES Livres Fenart Livres Landouzy DENTS ET ENFANTS âge d apparition orthodontie de l enfant et de l adolescen t AUTRES PAGES mal de dos algodystrophie enfant et posture ARRETER DE FUMER Sites a vister LES PROFESSIONNELS Cette partie du site est destinée aux professionnels dentistes médecins ostéopathes et tous ceux qui sont confrontés aux problèmes du S A D A M en tant que praticiens Nous avons mis dans les pages suivantes des publications qui pourront les aider au diagnostic et aux traitements La méthode que nous appliquons est originale et ne comporte que des tests qui sont reproductibles et qui trouvent une explication rationnelle dans l anatomie et la physiologie Notre méthode diagnostic et de traitement ne peut être conjuguée avec d autres approches ésotériques Pratiquée depuis de nombreuses années avec des chirurgiens maxillo faciaux et des stomatologues elle a fait ses preuves Nous n utilisons pas les tests de kinésiologie car leurS résultats sont variables d un praticien à l autre ni les aimants dont l action sur le S A D A M n a jamais été correctement quantifiée ni qualifiée De même dans beaucoup de cas la relation S A D A M et convergence oculaire est loin d être prouvée en tant que cause associée de la maladie Neurologiquement nous n avons pas trouvé de liaison anatomo physiologique certaine entre les muscles manducateurs et moteurs oculaires S il existe souvent une association de manque de convergence oculaire et de S A D A M c est une liaison musculaire qui se produit uniquement dans le sens S A D A M manque de convergence professionnels congrès Lille la gouttière article1 formations dentiste ostéopathe convergence oculaire oeil et sadam Ce qui se trouve sur ce site

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/Professionnels.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • CONGRES
    une position antérieure Étiologie des perturbations mécaniq u es Architecture crânio faciale D V O malocclusion dyspraxie linguale et posture sont des facteurs qui peuvent perturber la relation maxillo mandibulaire et la position des condyles mandibulaires dans les phases d occlusion et d ouverture buccale Architecture et malocclusion Les perturbations de l architecture crânio faciale et les mauvais engrènements dentaires sont les facteurs essentiels de la malocclusion Nous n aborderons pas ces sujets déjà largement traités par ailleurs Dyspraxie linguale La dyspraxie linguale place la langue en position excentrée dans la cavité buccale et celle ci agit alors sur les articulations temporo mandibulaires de la même façon que la malocclusion Pour démontrer cette action nous avons réalisé un radio cinéma de face et de profil d un sujet présentant une pulsion linguale Afin de visionner parfaitement le mouvement lingual le sujet déglutit de la baryte Le ralenti du film permet de constater I influence de la dyspraxie linguale sur la mécanique mandibulaire Projection du film Sur les prises de vues de face nous constatons que lorsque la cavité buccale est pleine de baryte la déglutition dyspraxique n affecte pas la mécanique mandibulaire A partir du moment où le volume liquidien correspond au volume salivaire chaque déglutition entraîne un mouvement de bascule de la mandibule et donc une rupture du synchronisme normal des mouvements des articulations temporo mandibulaires Sur les prises de vues de profil nous constatons que lorsque la cavité buccale est pleine de baryte la dyspraxie n affecte pas la mécanique mandibulaire Par contre la déglutition du volume salivaire entraîne une désocclusion et une propulsion mandibulaire La position de la langue est antérieure Sur les prises de vues suivantes après correction de la dyspraxie linguale nous pouvons constater que la déglutition cavité buccale pleine reste inchangée La déglutition d un volume salivaire ne provoque plus ni mouvement asymétrique des articulations temporo mandibulaires ni propulsion mandibulaire Cette étude permet de mettre en évidence I action des dyspraxies linguales sur les articulations temporo mandibulaires et I importance due à la langue dans le S A D A M Nous avons constaté que certains patients étaient améliorés par la simple correction de la dyspraxie linguale posture Posture et équilibre mandibulaire sont intimement liés La posture par son action sur la charnière cervico occipitale et les muscles hyoïdiens participe à l équilibre de la mandibule et des articulations temporo mandibulaires Chez un sujet normal l élévation volontaire d une épaule provoque une déviation homolatérale de la mandibule lors du mouvement de l ouverture buccale Nous avons observé que le déséquilibre mandibulaire produisait des modifications posturales statiques et dynamiques constantes et reproductibles Nous les décrivons en faisant référence au condyle hypo mobile Modifications posturales statiques La charnière cervico occipitale se positionne en flexion latérale homolatérale et en rotation controlatérale L os hyoïde par le spasme du digastrique subit une légère déviation homolatérale Les omoplates ont une position asymétrique L omoplate du côté hypo mobile est plus haute La ceinture pelvienne marque une fausse jambe

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/CONGRES.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • la gouttière
    décidera si la gouttière est nécessaire au traitement fera les empreintes et les prises d occlusion nécessaires à sa réalisation par son prothésiste Il est évident que compte tenu de la précision demandée pour rétablir l occlusion sensibilité de 4 microns en bouche la mise en place de la gouttière dans la bouche du patient doit s accompagner d un réglage très précis Ce réglage doit impérativement rétablir une certaine mécanique articulaire si le côté hypo mobile se trouve être gravement atteint ou une symétrie de mouvement si la patient n en est encore qu au stade musculaire V LE CAHIER DES CHARGES DE LA GOUTTIÈRE A définition La gouttière est un outil orthopédique Orthopédie du grec veut dire ORTHOS droit et PADEIA éducation Le petit Robert définit l orthopédie Partie de la médecine et de la chirurgie qui a pour but de soigner les affections du squelette et des articulations Et nous pouvons ajouter en restaurant une mécanique correcte La gouttière est un OUTIL ORTHOPÉDIQUE et en tant qu outil orthopédique elle doit assurer le retour à une position orthopédique fonctionnelle qui rétablit tous les paramètres d une position et d une fonction physiologique C est une condition majeure de la réussite du traitement Une bonne gouttière sera portée sans problème une mauvaise gouttière reste dans un tiroir Cette définition nous permet de mieux comprendre le rôle effectif d une gouttière occlusale Mais avant d envisager les effets bénéfiques sur les A T M et la posture il convient de placer en bouche un élément non iatrogène faute de quoi au lieu de guérir on aggravera la pathologie existante Ceci nous amène à définir le cahier des charges de la gouttière qui doit respecter les points suivants B LA Phonation respect de l espace de DONDERS Le non respect peut entraîner par refoulement de la langue des réactions nauséeuses et une dysphagie La réduction de l épaisseur rétro incisive inférieure permet souvent de les éliminer C la Déglutition La fermeture de la cage à langue l occlusion labiale sont des impératifs absolus Toute dyspraxie linguale existante ou créée par la gouttière est susceptible d engendrer une pathologie articulaire par un effet de cisaillement au niveau des A T M comme le prouvent les radios cinéma que nous avons effectués sur des patients présentant une dyspraxie linguale Ces radios cinéma confirment le rôle actif de la langue qui agit par son ex centrage dans la cavité buccale comme une mal occlusion ceci en l absence de bol alimentaire Nous corrigeons toujours la para fonction linguale avant le mise en place d une gouttière et nous vérifions toujours que la gouttière ne perturbe aucunement la praxie linguale D la Respiration Une mauvaise adaptation de la gouttière risque d influencer la respiration Elle deviendra buccale si par sa forme elle induit une para fonction linguale La tension sur tractus aéro digestif par une augmentation abusive de la D V peut entraîner une gène respiratoire par transmission mécanique des tensions aux poumons supérieurs E la Mobilité mandibulaire Une gouttière bien réglée doit faciliter la mobilité de la mandibule et non la restreindre Toute restriction signe un effet iatrogène de la gouttière et la correction s impose immédiatement Pour cela nous considérons que le respect des guides antérieur et canins est impératifs Les zones prémolaires et molaires doivent être lisses car si la mandibule est placée dans un carcan elle ne pourra retrouver un équilibre fonctionnel compatible avec une mécanique physiologique VI AU CABINET DENTAIRE A examen buccal L examen des arcades est indispensable avant la prise d empreintes En effet il est indispensable d éliminer toute contrainte qui gênerait la mise en place de la gouttière P H DUPAS préconise de rétablir plus ou moins grossièrement la courbe de Spee en effectuant le meulage ou l extraction des dents égressées après une analyse occlusale clinique 3 La gouttière ne saurait être mise en bouche si celle ci n est pas pas suffisamment saine éliminer les parodontopathies sévères et effectuer les soins sur les dents atteintes B les empreintes et mise en articulateur Elle sont réalisées au fauteuil de préférence avec des porte empreintes non perforés de type Rimlock On fabriquera préalablement des butées d enfoncement avec du Stents que l on placera au fond du porte empreinte L empreinte sera réalisée avec un alginate courant Lorsque l empreinte est prise il est conseillé de couler les modèles dans la demi heure qui suit avec du plâtre pierre Une cire de relation de centrée selon la technique préconisée par Dawson est indispensable Elle permettra le remontage des modèles sur un articulateur ajusté ou semi adaptable Pour retrouver cette pseudo relation centrée seule référence à notre disposition un jig universel peut s avérer utile Après ces procédures le montage des modèles devrait se faire au cabinet dentaire par le praticien à l aide d un arc facial de transfert et de la cire préalablement réalisée C fabrication de la gouttière A partir de ce montage le prothésiste réalise une gouttière mandibulaire qui présente un maximum de contacts en occlusion de relation centrée un guide antérieur sans interférence postérieure en propulsion et un guide canin droit et gauche sans interférence travaillante et non travaillante Cette description correspond à la gouttière de relaxation musculaire qui est appliquée dans le premier temps thérapeutique Sa transformation par adjonction de résine auto polymérisable et les différents réglages que nous effectuerons permettront d élaborer secondairement la gouttière de traitement articulaire La gouttière doit être compatible avec une D V O confortable pour le patient Elle se déterminera au moyen de mesures externe puis radiographiques nous utilisons généralement en mesure externe la statuaire antique et la règle de Willis en mesures radiographiques selon les cas les tracés de Delaire Ricketts ou Wylie VI LA R É ALISATION CHEZ LE PROTHESISTE A le rôle de l articulateur L emploi de l articulateur peut rester un exercice obscur dans les laboratoires de prothèses ou dans les cabinets dentaires car aucun articulateur ne peut véritablement reproduire la dynamique musculaire du sujet enregistré préalablement Les articulateurs non adaptables ainsi que les occluseurs ne peuvent qu accentuer les erreurs possibles entre les modèles et la réalité mécanique et musculaire du sujet En effet pour citer les articulateurs non adaptables sont réglés de manière conventionnelle avec une pente condylienne à 40 et un angle de Bennett de 15 Il faut savoir que la pente condylienne est propre à chaque patient tandis que en bouche l angle de Bennett est au maximum de 5 à 7 C est pourquoi il faut impérativement se servir d un articulateur adaptable afin de minimiser les erreurs lors de l équilibration Nous nous servons actuellement du condylator qui nous semble parfaitement convenir à cet usage comme à bien d autres B réalisation de la gouttière Avant toute chose il est nécessaire de dupliquer le modèle du bas afin de pouvoir le replacer sur l articulateur pour le premier réglage sur articulateur Puis nous montons les modèles sur le condylator pour réaliser une maquette de cire entre les modèles maxillaire et mandibulaire Cette opération est suivie d une mise en moufle classique pour remplacer la cire par la résine transparente L épaisseur de la gouttière nous est précisé par le chirurgien dentiste qui la déterminera en fonction de la D V O du patient Nous avons essayé la gouttière en plastique thermoformée mais elle ne semble pas adaptée à ce genre de traitement en raison d une grande rigidité et de la difficulté à la meuler C l équilibration en laboratoire Cette opération bien que souvent inhabituelle nous est demandé pour des raisons évidentes Le réglage en bouche effectué par le chirurgien dentiste doit être effectué mais est grandement facilité par cette première esquisse D une part il est plus facile de dégrossir ainsi le travail au laboratoire et d autre part il est plus confortable pour le patient qui va devoir subir le premier équilibrage en bouche Dans certains cas où la gouttière a été réalisée de manière succincte un équilibrage au fauteuil peut durer plus d une heure Lorsque le patient présente déjà une dysfonction crânio mandibulaire sévère ce réglage peut devenir aggravant ou tout au moins très pénible Nous équilibrons les gouttières comme une prothèse totale 1 équilibration en centrée Nous réalisons dans un premier temps le maximum de contacts molaires et prémolaires dans la gouttière masticatrice 2 équilibration en diduction La gouttière doit recréer parfaitement le guide canin les gnathologistes partisans de la gouttière maxillaire savent facilement créer un guide canin sur ce type de gouttière qui s avère plus fonctionnelle sur ce point ainsi que sur la création du guide antérieur Nous utilisons pour obtenir le même résultat une bosse canine sur la gouttière Cette légère excroissance propre à chaque cas permet dans les mouvements de diduction de supprimer toute interférence travaillante et non travaillante des secteurs postérieurs Les traces doivent avoir la même angulation 3 équilibration en propulsion Le secteur antérieur permet la fermeture de la cage à langue pour éliminer toute possibilité de créer une dyspraxie linguale qui serait préjudiciable au traitement Il permet par une pente douce une désocclusion postérieure et canine complète La trace sur la gouttière devant se situer exclusivement sur les deux incisives centrales VIII livraison et équilibration de la gouttière Un gouttière se règle en commençant par les contacts molaires et prémolaires qui doivent avoir une intensité comparable sur la gouttière Pour débuter le réglage il est plus facile de le réaliser en allongeant le patient il faut utiliser la manoeuvre de Dawson jusqu à obtention des contacts molaires et prémolaires Régler ensuite le guide canin puis le guide incisif La diduction et la propulsion en doivent s imprimer sur la gouttière sur les canines et les incisives centrales La désocclusion molaires prémolaires devant être absolue dans les mouvements de diduction et de propulsion Après ce premier réglage vérifier la position des omoplates et l ouverture buccale Il se peut que l équilibre ne soit pas parfait Dans ce cas il existe une surface de proglissement et pour l éliminer il faut mettre le patient en position assise et demander des mouvements mandibulaires actifs et volontaires et non plus passifs comme dans la manoeuvre de Dawson A la gouttière de traitement articulaire Les traitements par gouttière se font selon les auteurs à partir de plusieurs procédures Ainsi nous citerons les gouttières de décompression les gouttières de propulsion chacune ayant pour but essentiel le recaptage discal qui correspond à la philosophie de placer le condyle sous le disque afin d assurer une nouvelle coaptation des deux éléments anatomiques tant en statique qu en dynamique L évolution de cette technique visant à essayer de ramener progressivement l ensemble condylo discal par des réglages évoluant lentement vers une nouvelle compression et postériorisation du condyle et du disque Cette partie du traitement ne requiert pas notre approbation complète car pendant le temps de décompression et de propulsion l ensemble condylo discal se trouve être en position anti physiologique et les mouvements de la mandibule vont encore accentuer le processus lésionnel initial dans le sens où le condyle et le disque vont effectuer à nouveau une course antérieure plus importante ce qui va distendre un peu plus la zone bi laminaire postérieure augmenter les spasmes des muscles ptérygoïdiens latéraux faisceaux supérieurs et postérieurs et de ce fait aller dans le sens d une mécanique lésionnelle que nous avons déjà décrite D autre part une décompression bilatérale traite l A T M hyper mobile qui présente le craquement comme l A T M hypo mobile qui ne présente aucun claquement De plus il est indispensable pour ne pas ajouter aux symptômes pathologiques du patient de tenir compte de la posture rachidienne en relation avec les A T M et la langue Pour ces motifs physiologiques nous avons essayé de pratiquer un traitement articulaire plus proche de la mécanique et de la physiologie articulaire C est pourquoi nous décrirons ici la gouttière de décompression unilatérale visant à restaurer une mobilité à l articulation hypo mobile et à limiter de ce fait hyper mobilité de l A T M opposée 1 la gouttière de décompression unilatérale Après une temps de port variable selon les patients de la gouttière musculaire il apparaît que l équilibrage normal de la gouttière ne permet plus d équilibrer le posture test des omoplates ni d améliorer la cinétique symétrique mandibulaire déviation à l ouverture A ce moment nous procédons de la façon suivante Nous plaçons une cale au niveau de la première prémolaire du côté hypo mobile l épaisseur de cette cale permettant de retrouver l équilibre des omoplates Puis nous ajoutons une épaisseur de résine auto polymérisable égale à l épaisseur de la cale Lorsque la résine est durcie nous procédons un réglage qui outre l élimination systématique des indentations restaurera les guides antérieur et canins Il arrive que avec cette adjonction de résine nous n ayons plus de contact en contro latéral ceci ne nous inquiète pas Cependant nous précisons au patient que toute douleur importante doit nous être signalée pour que nous intervenions en urgence Ce qui n est jamais arrivé jusqu à présent Les réglages reprennent ensuite afin d assurer un bon équilibre posture mandibule Si les contacts contro latéraux ne se retrouvent pas après un mois ou deux selon la D V du patient il est conseillé d ajouter de la résine du côté hyper mobile afin de retrouver une P I M physiologique La gouttière quelque soit sa conception doit être portée 24h 24h elle peut être enlevée lors de la prise des repas EXTRAITS DU LIVRE DE J M LANDOUZY LES A T M ÉVALUATION TRAITEMENTS ODONTOLOGIQUES ET OSTEOPATHIQUES B LE TRAITEMENT FONCTIONNEL PAR GOUTTIÈRE Dans une thèse récente le traitement par gouttière a été décrit de la façon suivante 1 note Les objectifs de ces différents appareils sont d obtenir La suppression du verrou dentaire en vue d obtenir un relâchement musculaire complet qui permet le repositionnement du condyle dans la cavité articulaire De diminuer l hyperpression articulaire en augmentant l espace articulaire et de ce fait diminuer la symptomatologie douloureuse et l impotence fonctionnelle D effacer la mémoire occlusale Il faut pour cela que l attelle soit portée jour et nuit pendant au moins trois semaines Le débrayage de l articulé dentaire élimine le conflit existant entre dents et articulations temporo mandibulaires et permet de diminuer les phénomènes neuro musculo articulaires Réalisation de la gouttière mandibulaire Son épaisseur est déterminée par l affleurement de la première cuspide saillante et elle doit être la plus fine possible afin de laisser les condyles dans leur axe de rotation pure Sa surface doit être parfaitement lisse afin de ne créer aucune contrainte occlusale Elle s arrête à la surface triturante des premières prémolaires permettant un contact incisif en bout à bout La gouttière de propulsion ou gouttière de repositionnement condylien a pour but la suppression ou la réduction de la luxation discale en recentrant le condyle mandibulaire dans les trois dimensions de l espace au sein de la fosse mandibulaire Attention au mauvais centrage qui entraîne un réflexe myotatique et une aggravation du dysfonctionnement Réalisation de cette gouttière de propulsion Elle est réalisée à partir de la gouttière de décompression après une délai minimum de trois semaines La dimension verticale correspond à l épaisseur de la gouttière de décompression elle même déterminée par la première cuspide saillante Le centrage transversal une fois obtenu par des manoeuvres d ouverture et de fermeture buccale en propulsion est repéré grâce au point interincisif Le recentrage postérieur est dicté par la luxation discale Le degré de propulsion doit être le moins important possible mais permettre la réduction de la luxation discale Plus la luxation est tardive plus la gouttière est propulsive et devra être modifiée rapidement En effet si la luxation discale ne se réduit pas ou se réduit tardivement une telle gouttière peut aggraver les lésions Après un silence articulaire de trois mois on peut envisager la deuxième le partie du traitement c est à dire supprimer l étiologie Le plan de traitement étiologique étant réalisé après avoir monté les modèles sur articulateur à l aide de la gouttière de repositionnement Nous pensons qu il faut compléter cette description La gouttière mandibulaire semble actuellement plus employée que la gouttière maxillaire La gouttière mandibulaire été prônée entre autre par les ostéopathes qui considèrent que la gouttière mandibulaire peut restreindre le mouvement respiratoire primaire mouvement des os du crâne en solidarisant les maxillaires De plus la gouttière mandibulaire perturbe moins les fonctions oro faciales et est mieux supportée par les patients C LES OBLIGATIONS DE LA GOUTTIÈRE La gouttière mandibulaire ou maxillaire remplira pleinement sa fonction lorsqu elle est construite selon les critères suivants Une gouttière ne doit jamais perturber les fonctions oro faciales 2 note déglutition phonation respiration mastication l occlusion labiale ne pas entraîner une rétrusion de la mandibule en P I M par l épaisseur incisive antérieure Figure VI 32Modèle de gouttière maxillaire de propulsion pouvant entraîner une gène phonétique linguale et respiratoire par l importance du guide incisif permettant de mettre la mandibule en propulsion Photo Landouzy Elle doit être construite selon la dimension verticale d occlusion et la dimension verticale de repos l occlusion du patient Elle doit permettre d obtenir une libération des muscles des articulations temporo mandibulaires une remise en équilibre de la posture du corps les tests de posture doivent être normaux rétablir progressivement une D V O si elle diminuée positionner le condyle et le disque dans la fosse mandibulaire en fonction de la pathologie présentée Sauf dans les cas de pathologie descendante pure elle ne peut être le seul traitement Selon le tableau que nous avons décrit dans le chapitre sur la posture et l occlusion et nos statistiques il existe peu de descendantes pures Il faut penser que la descendante diagnostiquée par le chirurgien dentiste peut être mixte et après la pose de la gouttière devenir ascendante En effet le rachis est en

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/lagouttiere.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • MONDE DENTAIRE
    à lui seul Rejoignant la conception de Jean Delaire Le disque est une structure qui évolue et son examen à un moment donné est le reflet du fonctionnement passé et actuel des articulations temporo mandibulaires Ce qui revient à dire que dans la dysfonction crânio mandibulaire le disque est la victime d une dysharmonie de la mobilité mandibulaire dont les étiologies sont à déterminer La luxation discale ne doit donc pas être considérée comme l étiologie de la douleur ou de la pathologie exprimée Logiquement elle n intervient qu après un temps plus ou moins long de dysfonction par la rupture des attaches postérieures et condyliennes du disque qui perd sa coaptation naturelle avec le condyle VI mécanisme de la perturbation Il est classique de considérer que les dysfonctions crânio mandibulaires peuvent dépendre de pathologies ascendantes et descendantes Ascendantes lorsqu on considère que le trouble postural situé sous la mandibule est responsable de la pathologie et descendantes lorsqu on considère que l étiologie de la pathologie est situé au niveau de la mandibule et donc en général occlusal et nous ajouterons lingual Considérer ascendantes et descendantes est facile mais encore faut il pouvoir en faire un diagnostic différentiel La méthode que nous utilisons nous a confronté à ce que nous appelons des pathologies mixtes Il faudra après le traitement d une pathologie ascendante ou descendante s assurer que tout est rentré dans l ordre et qu une ascendante ne cache pas une descendante ascendante mixte ou inversement qu une descendante ne cache pas ascendante descendante mixte Ceci peut paraître compliqué mais lorsque les éléments sont bien connus il devient facile d effectuer ces diagnostics différentiels La perturbation mécanique va se manifester par l asymétrie de la mobilité des articulations une articulation hypo mobile et une articulation hyper mobile L articulation hypo mobile se trouve du côté de la latéromandibulie à l ouverture et l articulation hyper mobile de l autre côté Du côté hypo mobile nous constatons que le condyle lors du mouvement d ouverture effectue une course antérieure plus réduite que la normale Du côté hyper mobile nous constatons que le condyle effectue une course plus grande voir anormalement longue qui quelquefois dépasse le condyle du temporal C est de ce côté que la luxation discale peut se produire car la répétition constante de cette excursion articulaire entraîne des distensions ligamentaires et des spasmes musculaires étirement de la zone bi laminaire qui assure la fixation postérieure du disque contracture permanente du ptérygoïdien latéral faisceau supérieur car la position plus antérieure de l ensemble condyle disque est maintenue lorsque les dents sont en intercuspidie Progressivement le disque va conserver sa position antérieure puis se désolidariser de son condyle pour parvenir à la luxation et au claquement de début d ouverture VII la luxation discale Comme l ont si bien décrit Farrar et Dawson il existe des degrés de luxation avant la luxation complète et lorsque le claquement disparaît c est que le disque a quitté l environnement articulaire Si le

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/Monde.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • FORMATIONS
    et anormale des ATM Les causes du déséquilibre mandibulaire Causes posturales ascendantes Causes descendantes i Fonctionnelles ii Occlusales Causes architecturales Les différents types de pathologies et leurs traitements Pathologie ascendante pure Pathologie ascendante mixte Pathologie descendante pure Pathologie descendante mixte La déglutition salivaire ses dysfonctions et leurs conséquences Les corrections ostéopathiques La luxation discale Le mécanisme de la luxation à partir du déséquilibre Les différentes luxations i Selon leur degré ii Luxations à disque fixe iii Luxations à disque mobile iv Luxations réductible et irréductible L occlusion dentaire et ses perturbations conduisant au syndrome de Costen L architecture crânio faciale Les classes d Angle Les dimensions verticales d occlusion et de repos L espace de Donders son importance dans le traitement par gouttière Le syndrome de Costen ou SADAM Pourquoi tant de symptômes s associent au déséquilibre mandibulaire i Les symptômes et l explication de leur apparition ii Les signes posturaux statiques du déséquilibre mandibulaire et occlusal iii Les signes dynamiques du déséquilibre mandibulaire et occlusal iv Les traitements des symptômes Le premier examen du patient étapes par étapes A la recherches des causes i Ascendantes ii Ascendantes mixtes iii Descendantes iv Descendantes mixtes Etablissement de la fiche clinique du patient reprenant tous les paramètres exposés Etablir un plan de traitement efficace dès la première consultation pour que le patient participe Comprendre et expliquer la pathologie Ce plan comprendra l éventualité de devoir accompagner le traitement occlusal d un traitement orthodontique et éventuellement une chirurgie orthognatique Le traitement ostéopathique Général Spécifique Les déglutitions atypiques et leur traitement ostéopathique Traitement ostéopathique avant le réglage de gouttière 12 Les traitements odontologiques Les gouttières occlusales i Les différentes gouttières et leur utilité ii conception et réalisation iii la livraison iv les traitements par gouttière fréquence et pratique des réglages L après gouttière L

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/FORMATIONS.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • DÉROULEMENT DES FORMATIONS
    sur Mer a réuni une vingtaine de praticiens odontologistes et ostéopathes Le séminaire de Martinique a réuni des chirurgiens dentistes orthodontistes et ostéopathe qui ont pu apprendre à traiter leurs patients de manière synchrone et efficace le site www fcop formation osteopathe fr vous en donne des images et des commentaires Le Dr Pignel nous communique Chers amis Sur le site FCOP www fcop formation osteopathe fr les photos de notre seminaire de fevrier N oubliez pas de rajouter le site à vos favoris A bientôt Rodrigue Un séminaire a eu lieu à Saint Pétersbourg les 28 29 30 mars 2008 dont voici quelques images Un séminaire a eu lieu à Saint Pétersbourg les 28 29 30 mars 2008 dont voici quelques images Le groupe de stomatologues et d ostéopathes du séminaire J M Landouzy reçoit cadeau de l organisatrice et le trio J M landouzy avec Marguerite et Eugénia son interprète Marguerite par l intermédiaire de son interprète remercie J M Landouzy dans un mail Dear Jean Marie All the participants of your post graduate seminar has asked me to thank you for it They have found it very interesting and useful Sincerely yours Galina Genia médecin cancérologue qui a assuré la traduction en français du séminaire lui envoie ce mail Cher Jean Marie Merci de votre lettre je suis contente que vous êtes bien rentre et que vous gardez un bon souvenir de votre voyage en Russie J ai viens de parler avec Marguerite et elle m a confirme qu elle aussi a recu votre lettre et vous a répondu avec l aide du traducteur de son ordinateur Cher Jean Marie j ai ete tres contente de faire votre connaissance et de voire une approche ostéopathique bien différente des autres Si vous avez besoin d un aide pour

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/histformations.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive

  • DENTSITE ET OSTEOP.
    vister LE COUPLE DENTISTE OSTÉOPATHE Après avoir lu la page MON S A D A M il devient évident qu un diagnostic précis doit être effectué Il se fera en tenant compte des différentes étiologies de la pathologie Recherche d une pathologie ascendante une vraie jambe courte un dysfonctionnement vertébral qui perturbe la mécanique de la mandibule Recherche d une déglutition salivaire dysfonctionnelle Si elle existe elle fera l objet d une correction soit par orthophonie soit en utilisant la technique ostéopathique de J M Landouzy La fiche diagnostic de l ostéopathe note la position de la ceinture scapulaire et le côté de la déviation latérale de la mandibule lors du mouvement d ouverture et la mesure de l ouverture buccale il est impératif d obtenir à la fin de l examen et des tests une concordance entre l omoplate haute et le côté de la déviation de la mandibule au cours du mouvement d ouverture buccale Par la suite le réglage de la gouttière sera toujours précédé du traitement ostéopathique qui éliminera les dysfonctionnements vertébraux et selon les cas surveillera la déglutition salivaire de manière que le chirurgien dentiste n ait à corriger que le déséquilibre lié au contacts dentaires sur la gouttière de libération Les deux traitements devant être réalisés le même jour et si possible avec un intervalle de temps mineur On peut maintenir un résultat instable en attendant le réglage de la gouttière en plaçant une petite cale ou un aimant sur l articulation temporo mandibulaire du côté où la mandibule dévie à l ouverture de la bouche La cale ou l aimant sera retiré avant de régler la gouttière Le travail du couple dentiste ostéopathe s établit sur des connaissances anatomiques et physiologiques et non sur des impressions palpatoires Rien n est mystérieux dans cette

    Original URL path: http://www.seret-medecine.org/DENT-OSTEO.htm (2016-02-01)
    Open archived version from archive