archive-org.com » ORG » S » SUDEDUCATION75.ORG

Total: 690

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Toutes et tous dans la rue le premier juillet - SUD Éducation Paris
    132 hier 114276 depuis le début 12 visiteurs actuellement connectés Rechercher dans le site Rechercher Navigation Articles de la rubrique Appel à la grève interprofessionnele du 7 mars 2006 Communiqué de Sud étudiant Le conseil d administration de l Université Paris 8 dans le cadre de sa réunion extraordinaire du 17 mars 2006 s insurge COMPTE RENDU DE L AG DES PERSONNELS DU 22 MARS 2006 APPEL NATIONAL RESF NOUS LES PRENONS SOUS NOTRE PROTECTION May Day Le Premier mai des précaires à 18H Paris Métro Blanche Manifestation nationale le 13 mai à Paris Contractuels appel à mobilisation devant le rectorat le 21 juin RESF 9 10 réunion mercredi 22 à 20h Collège Palissy Toutes et tous dans la rue le premier juillet 1 2 3 4 5 6 7 8 9 13 Annonces Solidarité Sur le Web 12 février Droits et obligations des fonctionnaires des propositions inquiétantes 12 février Le RIFSEEP ou l ère du lèche bottes 11 février Motion intersyndicale contre le RIFSEEP 11 février Contre le suivi de carrière des Enseignant e s Chercheur e s 11 février Déclaration liminaire CGT FSU FO SUD au CTMESR du 15 décembre 2015 11 février Réforme du collège Adresse de

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article109 (2016-02-14)
    Open archived version from archive


  • Non à l'Etat d'urgence! Non à l'Etat d'exception permanent! Manifestation le 30 janvier Place de la République! - SUD Éducation Paris
    dérives constatées avec la garantie du contrôle du juge judiciaire Déchéance morale pour les défenseurs de la déchéance de nationalité La contitutionnalisation de l état d urgence c est inscrire dans la constitution la dérogation aux droits fondamentaux Sous couvert de lutte anti terroriste la proposition de déchoir les français es nés es binationaux coupables de crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation est contraire au principe constitutionnel article 1 d égalité devant la loi indépendamment de son origine sa race ou sa religion et remet en cause le droit du sol opposé à la conception raciale du droit du sang pour bénéficier de la nationalité française De plus ce n est pas cela qui dissuadera les terroristes d agir ni n obligera les pays de leur autre nationalité à les accepter sans parler de la possible conséquence de générer des apatrides contraire aux conventions internationales Loi pénale et arbitraire Le projet de réforme de la procédure pénale vise à faire entrer dans la loi l état d urgence et contient de graves atteintes aux libertés Il donnerait plus de pouvoirs aux policiers et aux préfets et confierait aux procureurs des décisions relevant actuellement des juges indépendants perquisitions de nuit écoutes à distance et dans un vaste périmètre des portables fouilles des véhicules et bagages sur simple autorisation du préfet mesure de retenue par la police de 4h sur simple comportement douteux et sans aucun contrôle du judiciaire Plus de démocratie et de moyens pour les services publics Personne ne nie l importance de protéger la population d attentats terroristes mais nous sommes de plus en plus nombreux juristes syndicalistes associatifs citoyen nes à alerter sur la démagogie sécuritaire de certaines mesures inefficaces inutiles et remettant en cause nos libertés fondamentales Il faut donner tous les moyens humains et matériels aux services publics en charge de la protection des citoyen nes Il est urgent de changer radicalement de politique économique et sociale en faveur du plus grand nombre de réaffirmer le droit du sol contre le droit du sang de respecter la liberté d expression et de manifestations et d en finir avec la logique guerrière au delà des frontières Nous exigeons la levée immédiate de l état d urgence et refusons l état d exception permanent dans la constitution et dans la loi pénale Nous nous battons pour les libertés publiques et l égalité contre tous les actes et politiques racistes la répression et la stigmatisation des militant es des mouvements sociaux des migrant es des musulman es ou supposé es l être des quartiers populaires TOUTES ET TOUS DANS LA RUE LE SAMEDI 30 JANVIER POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS ET DE LA DÉMOCRATIE À PARIS 14H30 RÉPUBLIQUE Appel de la ZAD à constituer un cortège de soutien contre l expulsion des habitante s et contre l aéroport L état d urgence n a pas tardé à dévoiler ses objectifs réels des moyens inédits pour combattre les mouvements sociaux la délinquance les incivilités

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article763&debut_article_rubrique_numerotes=10 (2016-02-14)
    Open archived version from archive

  • Non à l'Etat d'urgence! Non à l'Etat d'exception permanent! Manifestation le 30 janvier Place de la République! - SUD Éducation Paris
    dérives constatées avec la garantie du contrôle du juge judiciaire Déchéance morale pour les défenseurs de la déchéance de nationalité La contitutionnalisation de l état d urgence c est inscrire dans la constitution la dérogation aux droits fondamentaux Sous couvert de lutte anti terroriste la proposition de déchoir les français es nés es binationaux coupables de crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation est contraire au principe constitutionnel article 1 d égalité devant la loi indépendamment de son origine sa race ou sa religion et remet en cause le droit du sol opposé à la conception raciale du droit du sang pour bénéficier de la nationalité française De plus ce n est pas cela qui dissuadera les terroristes d agir ni n obligera les pays de leur autre nationalité à les accepter sans parler de la possible conséquence de générer des apatrides contraire aux conventions internationales Loi pénale et arbitraire Le projet de réforme de la procédure pénale vise à faire entrer dans la loi l état d urgence et contient de graves atteintes aux libertés Il donnerait plus de pouvoirs aux policiers et aux préfets et confierait aux procureurs des décisions relevant actuellement des juges indépendants perquisitions de nuit écoutes à distance et dans un vaste périmètre des portables fouilles des véhicules et bagages sur simple autorisation du préfet mesure de retenue par la police de 4h sur simple comportement douteux et sans aucun contrôle du judiciaire Plus de démocratie et de moyens pour les services publics Personne ne nie l importance de protéger la population d attentats terroristes mais nous sommes de plus en plus nombreux juristes syndicalistes associatifs citoyen nes à alerter sur la démagogie sécuritaire de certaines mesures inefficaces inutiles et remettant en cause nos libertés fondamentales Il faut donner tous les moyens humains et matériels aux services publics en charge de la protection des citoyen nes Il est urgent de changer radicalement de politique économique et sociale en faveur du plus grand nombre de réaffirmer le droit du sol contre le droit du sang de respecter la liberté d expression et de manifestations et d en finir avec la logique guerrière au delà des frontières Nous exigeons la levée immédiate de l état d urgence et refusons l état d exception permanent dans la constitution et dans la loi pénale Nous nous battons pour les libertés publiques et l égalité contre tous les actes et politiques racistes la répression et la stigmatisation des militant es des mouvements sociaux des migrant es des musulman es ou supposé es l être des quartiers populaires TOUTES ET TOUS DANS LA RUE LE SAMEDI 30 JANVIER POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS ET DE LA DÉMOCRATIE À PARIS 14H30 RÉPUBLIQUE Appel de la ZAD à constituer un cortège de soutien contre l expulsion des habitante s et contre l aéroport L état d urgence n a pas tardé à dévoiler ses objectifs réels des moyens inédits pour combattre les mouvements sociaux la délinquance les incivilités

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article763&debut_article_rubrique_numerotes=20 (2016-02-14)
    Open archived version from archive

  • Non à l'Etat d'urgence! Non à l'Etat d'exception permanent! Manifestation le 30 janvier Place de la République! - SUD Éducation Paris
    dérives constatées avec la garantie du contrôle du juge judiciaire Déchéance morale pour les défenseurs de la déchéance de nationalité La contitutionnalisation de l état d urgence c est inscrire dans la constitution la dérogation aux droits fondamentaux Sous couvert de lutte anti terroriste la proposition de déchoir les français es nés es binationaux coupables de crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation est contraire au principe constitutionnel article 1 d égalité devant la loi indépendamment de son origine sa race ou sa religion et remet en cause le droit du sol opposé à la conception raciale du droit du sang pour bénéficier de la nationalité française De plus ce n est pas cela qui dissuadera les terroristes d agir ni n obligera les pays de leur autre nationalité à les accepter sans parler de la possible conséquence de générer des apatrides contraire aux conventions internationales Loi pénale et arbitraire Le projet de réforme de la procédure pénale vise à faire entrer dans la loi l état d urgence et contient de graves atteintes aux libertés Il donnerait plus de pouvoirs aux policiers et aux préfets et confierait aux procureurs des décisions relevant actuellement des juges indépendants perquisitions de nuit écoutes à distance et dans un vaste périmètre des portables fouilles des véhicules et bagages sur simple autorisation du préfet mesure de retenue par la police de 4h sur simple comportement douteux et sans aucun contrôle du judiciaire Plus de démocratie et de moyens pour les services publics Personne ne nie l importance de protéger la population d attentats terroristes mais nous sommes de plus en plus nombreux juristes syndicalistes associatifs citoyen nes à alerter sur la démagogie sécuritaire de certaines mesures inefficaces inutiles et remettant en cause nos libertés fondamentales Il faut donner tous les moyens humains et matériels aux services publics en charge de la protection des citoyen nes Il est urgent de changer radicalement de politique économique et sociale en faveur du plus grand nombre de réaffirmer le droit du sol contre le droit du sang de respecter la liberté d expression et de manifestations et d en finir avec la logique guerrière au delà des frontières Nous exigeons la levée immédiate de l état d urgence et refusons l état d exception permanent dans la constitution et dans la loi pénale Nous nous battons pour les libertés publiques et l égalité contre tous les actes et politiques racistes la répression et la stigmatisation des militant es des mouvements sociaux des migrant es des musulman es ou supposé es l être des quartiers populaires TOUTES ET TOUS DANS LA RUE LE SAMEDI 30 JANVIER POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS ET DE LA DÉMOCRATIE À PARIS 14H30 RÉPUBLIQUE Appel de la ZAD à constituer un cortège de soutien contre l expulsion des habitante s et contre l aéroport L état d urgence n a pas tardé à dévoiler ses objectifs réels des moyens inédits pour combattre les mouvements sociaux la délinquance les incivilités

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article763&debut_article_rubrique_numerotes=30 (2016-02-14)
    Open archived version from archive

  • Non à l'Etat d'urgence! Non à l'Etat d'exception permanent! Manifestation le 30 janvier Place de la République! - SUD Éducation Paris
    dérives constatées avec la garantie du contrôle du juge judiciaire Déchéance morale pour les défenseurs de la déchéance de nationalité La contitutionnalisation de l état d urgence c est inscrire dans la constitution la dérogation aux droits fondamentaux Sous couvert de lutte anti terroriste la proposition de déchoir les français es nés es binationaux coupables de crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation est contraire au principe constitutionnel article 1 d égalité devant la loi indépendamment de son origine sa race ou sa religion et remet en cause le droit du sol opposé à la conception raciale du droit du sang pour bénéficier de la nationalité française De plus ce n est pas cela qui dissuadera les terroristes d agir ni n obligera les pays de leur autre nationalité à les accepter sans parler de la possible conséquence de générer des apatrides contraire aux conventions internationales Loi pénale et arbitraire Le projet de réforme de la procédure pénale vise à faire entrer dans la loi l état d urgence et contient de graves atteintes aux libertés Il donnerait plus de pouvoirs aux policiers et aux préfets et confierait aux procureurs des décisions relevant actuellement des juges indépendants perquisitions de nuit écoutes à distance et dans un vaste périmètre des portables fouilles des véhicules et bagages sur simple autorisation du préfet mesure de retenue par la police de 4h sur simple comportement douteux et sans aucun contrôle du judiciaire Plus de démocratie et de moyens pour les services publics Personne ne nie l importance de protéger la population d attentats terroristes mais nous sommes de plus en plus nombreux juristes syndicalistes associatifs citoyen nes à alerter sur la démagogie sécuritaire de certaines mesures inefficaces inutiles et remettant en cause nos libertés fondamentales Il faut donner tous les moyens humains et matériels aux services publics en charge de la protection des citoyen nes Il est urgent de changer radicalement de politique économique et sociale en faveur du plus grand nombre de réaffirmer le droit du sol contre le droit du sang de respecter la liberté d expression et de manifestations et d en finir avec la logique guerrière au delà des frontières Nous exigeons la levée immédiate de l état d urgence et refusons l état d exception permanent dans la constitution et dans la loi pénale Nous nous battons pour les libertés publiques et l égalité contre tous les actes et politiques racistes la répression et la stigmatisation des militant es des mouvements sociaux des migrant es des musulman es ou supposé es l être des quartiers populaires TOUTES ET TOUS DANS LA RUE LE SAMEDI 30 JANVIER POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS ET DE LA DÉMOCRATIE À PARIS 14H30 RÉPUBLIQUE Appel de la ZAD à constituer un cortège de soutien contre l expulsion des habitante s et contre l aéroport L état d urgence n a pas tardé à dévoiler ses objectifs réels des moyens inédits pour combattre les mouvements sociaux la délinquance les incivilités

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article763&debut_article_rubrique_numerotes=40 (2016-02-14)
    Open archived version from archive

  • Non à l'Etat d'urgence! Non à l'Etat d'exception permanent! Manifestation le 30 janvier Place de la République! - SUD Éducation Paris
    dérives constatées avec la garantie du contrôle du juge judiciaire Déchéance morale pour les défenseurs de la déchéance de nationalité La contitutionnalisation de l état d urgence c est inscrire dans la constitution la dérogation aux droits fondamentaux Sous couvert de lutte anti terroriste la proposition de déchoir les français es nés es binationaux coupables de crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation est contraire au principe constitutionnel article 1 d égalité devant la loi indépendamment de son origine sa race ou sa religion et remet en cause le droit du sol opposé à la conception raciale du droit du sang pour bénéficier de la nationalité française De plus ce n est pas cela qui dissuadera les terroristes d agir ni n obligera les pays de leur autre nationalité à les accepter sans parler de la possible conséquence de générer des apatrides contraire aux conventions internationales Loi pénale et arbitraire Le projet de réforme de la procédure pénale vise à faire entrer dans la loi l état d urgence et contient de graves atteintes aux libertés Il donnerait plus de pouvoirs aux policiers et aux préfets et confierait aux procureurs des décisions relevant actuellement des juges indépendants perquisitions de nuit écoutes à distance et dans un vaste périmètre des portables fouilles des véhicules et bagages sur simple autorisation du préfet mesure de retenue par la police de 4h sur simple comportement douteux et sans aucun contrôle du judiciaire Plus de démocratie et de moyens pour les services publics Personne ne nie l importance de protéger la population d attentats terroristes mais nous sommes de plus en plus nombreux juristes syndicalistes associatifs citoyen nes à alerter sur la démagogie sécuritaire de certaines mesures inefficaces inutiles et remettant en cause nos libertés fondamentales Il faut donner tous les moyens humains et matériels aux services publics en charge de la protection des citoyen nes Il est urgent de changer radicalement de politique économique et sociale en faveur du plus grand nombre de réaffirmer le droit du sol contre le droit du sang de respecter la liberté d expression et de manifestations et d en finir avec la logique guerrière au delà des frontières Nous exigeons la levée immédiate de l état d urgence et refusons l état d exception permanent dans la constitution et dans la loi pénale Nous nous battons pour les libertés publiques et l égalité contre tous les actes et politiques racistes la répression et la stigmatisation des militant es des mouvements sociaux des migrant es des musulman es ou supposé es l être des quartiers populaires TOUTES ET TOUS DANS LA RUE LE SAMEDI 30 JANVIER POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS ET DE LA DÉMOCRATIE À PARIS 14H30 RÉPUBLIQUE Appel de la ZAD à constituer un cortège de soutien contre l expulsion des habitante s et contre l aéroport L état d urgence n a pas tardé à dévoiler ses objectifs réels des moyens inédits pour combattre les mouvements sociaux la délinquance les incivilités

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article763&debut_article_rubrique_numerotes=50 (2016-02-14)
    Open archived version from archive

  • Non à l'Etat d'urgence! Non à l'Etat d'exception permanent! Manifestation le 30 janvier Place de la République! - SUD Éducation Paris
    dérives constatées avec la garantie du contrôle du juge judiciaire Déchéance morale pour les défenseurs de la déchéance de nationalité La contitutionnalisation de l état d urgence c est inscrire dans la constitution la dérogation aux droits fondamentaux Sous couvert de lutte anti terroriste la proposition de déchoir les français es nés es binationaux coupables de crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation est contraire au principe constitutionnel article 1 d égalité devant la loi indépendamment de son origine sa race ou sa religion et remet en cause le droit du sol opposé à la conception raciale du droit du sang pour bénéficier de la nationalité française De plus ce n est pas cela qui dissuadera les terroristes d agir ni n obligera les pays de leur autre nationalité à les accepter sans parler de la possible conséquence de générer des apatrides contraire aux conventions internationales Loi pénale et arbitraire Le projet de réforme de la procédure pénale vise à faire entrer dans la loi l état d urgence et contient de graves atteintes aux libertés Il donnerait plus de pouvoirs aux policiers et aux préfets et confierait aux procureurs des décisions relevant actuellement des juges indépendants perquisitions de nuit écoutes à distance et dans un vaste périmètre des portables fouilles des véhicules et bagages sur simple autorisation du préfet mesure de retenue par la police de 4h sur simple comportement douteux et sans aucun contrôle du judiciaire Plus de démocratie et de moyens pour les services publics Personne ne nie l importance de protéger la population d attentats terroristes mais nous sommes de plus en plus nombreux juristes syndicalistes associatifs citoyen nes à alerter sur la démagogie sécuritaire de certaines mesures inefficaces inutiles et remettant en cause nos libertés fondamentales Il faut donner tous les moyens humains et matériels aux services publics en charge de la protection des citoyen nes Il est urgent de changer radicalement de politique économique et sociale en faveur du plus grand nombre de réaffirmer le droit du sol contre le droit du sang de respecter la liberté d expression et de manifestations et d en finir avec la logique guerrière au delà des frontières Nous exigeons la levée immédiate de l état d urgence et refusons l état d exception permanent dans la constitution et dans la loi pénale Nous nous battons pour les libertés publiques et l égalité contre tous les actes et politiques racistes la répression et la stigmatisation des militant es des mouvements sociaux des migrant es des musulman es ou supposé es l être des quartiers populaires TOUTES ET TOUS DANS LA RUE LE SAMEDI 30 JANVIER POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS ET DE LA DÉMOCRATIE À PARIS 14H30 RÉPUBLIQUE Appel de la ZAD à constituer un cortège de soutien contre l expulsion des habitante s et contre l aéroport L état d urgence n a pas tardé à dévoiler ses objectifs réels des moyens inédits pour combattre les mouvements sociaux la délinquance les incivilités

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article763&debut_article_rubrique_numerotes=60 (2016-02-14)
    Open archived version from archive

  • Non à l'Etat d'urgence! Non à l'Etat d'exception permanent! Manifestation le 30 janvier Place de la République! - SUD Éducation Paris
    dérives constatées avec la garantie du contrôle du juge judiciaire Déchéance morale pour les défenseurs de la déchéance de nationalité La contitutionnalisation de l état d urgence c est inscrire dans la constitution la dérogation aux droits fondamentaux Sous couvert de lutte anti terroriste la proposition de déchoir les français es nés es binationaux coupables de crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation est contraire au principe constitutionnel article 1 d égalité devant la loi indépendamment de son origine sa race ou sa religion et remet en cause le droit du sol opposé à la conception raciale du droit du sang pour bénéficier de la nationalité française De plus ce n est pas cela qui dissuadera les terroristes d agir ni n obligera les pays de leur autre nationalité à les accepter sans parler de la possible conséquence de générer des apatrides contraire aux conventions internationales Loi pénale et arbitraire Le projet de réforme de la procédure pénale vise à faire entrer dans la loi l état d urgence et contient de graves atteintes aux libertés Il donnerait plus de pouvoirs aux policiers et aux préfets et confierait aux procureurs des décisions relevant actuellement des juges indépendants perquisitions de nuit écoutes à distance et dans un vaste périmètre des portables fouilles des véhicules et bagages sur simple autorisation du préfet mesure de retenue par la police de 4h sur simple comportement douteux et sans aucun contrôle du judiciaire Plus de démocratie et de moyens pour les services publics Personne ne nie l importance de protéger la population d attentats terroristes mais nous sommes de plus en plus nombreux juristes syndicalistes associatifs citoyen nes à alerter sur la démagogie sécuritaire de certaines mesures inefficaces inutiles et remettant en cause nos libertés fondamentales Il faut donner tous les moyens humains et matériels aux services publics en charge de la protection des citoyen nes Il est urgent de changer radicalement de politique économique et sociale en faveur du plus grand nombre de réaffirmer le droit du sol contre le droit du sang de respecter la liberté d expression et de manifestations et d en finir avec la logique guerrière au delà des frontières Nous exigeons la levée immédiate de l état d urgence et refusons l état d exception permanent dans la constitution et dans la loi pénale Nous nous battons pour les libertés publiques et l égalité contre tous les actes et politiques racistes la répression et la stigmatisation des militant es des mouvements sociaux des migrant es des musulman es ou supposé es l être des quartiers populaires TOUTES ET TOUS DANS LA RUE LE SAMEDI 30 JANVIER POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS ET DE LA DÉMOCRATIE À PARIS 14H30 RÉPUBLIQUE Appel de la ZAD à constituer un cortège de soutien contre l expulsion des habitante s et contre l aéroport L état d urgence n a pas tardé à dévoiler ses objectifs réels des moyens inédits pour combattre les mouvements sociaux la délinquance les incivilités

    Original URL path: http://www.sudeducation75.org/spip.php?article763&debut_article_rubrique_numerotes=70 (2016-02-14)
    Open archived version from archive



  •