archive-org.com » ORG » S » SURLAROUTE.ORG

Total: 60

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • RECIT D'UN VOYAGE EN ASIE {Jordanie, Inde, Malaisie, Thaïlande, Vietnam...}
    nous connaître aussi Que de chemin parcouru durant ces deux années Ce voyage est né de l envie de changer de mode de vie de profiter de la vie De l envie de découvrir comment on vit ailleurs avec d autres cultures d autres modes de pensée C est avec un regard curieux un esprit ouvert que nous voulons aborder ce voyage C est grâce à ce que nous avons appris ces derniers mois que la réalité sera aussi belle que notre rêve Patience persévérance bon sens et maîtrise de soi doivent être nos guides Nous devrons aussi prendre soin l un de l autre et de notre compagnon de voyage notre 4x4 El Magnifico pour que notre route soit aussi longue que rêvée Aujourd hui le rêve devient vie Ce lundi matin nous quittons nos familles et nos amis Direction la Turquie C est sous un soleil timide et frais que nous parcourons les premiers kilomètres Les regards bienveillants et émus de ceux qui nous aiment nous accompagnent sur cette longue route Maintenant place à l inconnu et à l aventure Nani et Minh Turquie Syrie Liban Jordanie Inde Népal Malaisie Thaïlande Laos Vietnam Plan du site Credits Un

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/ (2016-04-28)
    Open archived version from archive


  • TURQUIE {Récit d'un voyage en Turquie}
    long des routes les maisons rafistolées avec des morceaux de plastiques et de scotch Les épiceries et autres marchés où nous nous sommes ravitaillés étaient bien mal pourvus Bref cette Europe est à découvrir car malgré cette cette pauvreté elle reste magnifique La Roumanie est un joli pays Très joli Les gens rencontrés étaient tout gentils Leur langue est facile à comprendre aussi ce qui aide à la sympathie Les paysages sont magnifiques Et puis dans les Carpates pas l ombre de Dracula Mais des vignes des cimes sous les nuages des routes escarpées des villages pittoresques et le sourire des roumains En quelques kilomêtres enfin un peu plus de 3000 nous sommes devenus des voyageurs des routards des nomades Un nouveau mode de vie en perspective Ravitaillement en nourriture dans les épiceries les marchés et superettes Ravitaillement en eau et essence dans les stations services Lavage du linge sale dans les rivières Chaque jour un nouveau décor au réveil Nous faisons halte la nuit dans les forêts prairies et champs Parfois le long des routes quand nous ne trouvons pas mieux A la nuit tombée nous prenons une douche froide Et quand la pâte à tartiner du petit déjeuner est finie on la remplace par le Finetti roumain Déjà on prend de nouveaux repères On passe chaque frontière avec une petite appréhension Se demandant à chaque fois si le douanier va nous demander d ouvrir nos malles coffres et sacs Ouvrir sa valise à la douane ça passe Mais déballer tout ce qu on a avec nous prendrait des heures Pour l instant ça s est toujours passé avec le sourire Pourvu que ça dure Maintenant que nous sommes arrivés en Turquie on va arrêter de courir pour prendre le temps de découvrir de se balader Pour laisser la

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/turquie.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • SYRIE {Récit d'un voyage en Syrie}
    depuis deux ans mais il est encore partagé entre le souhait d une vie monastique et le désir de fonder une famille Choix difficile Ensemble nous visitons l étable les grottes où les moines font leurs retraites les cuisines l église les travaux de rénovation entrepris par la communauté Zaher nous explique que de nombreux voyageurs et pèlerins du monde entier viennent faire halte ici Nous demandons juste à chacun de participer à la vie collective Vous voulez bien m aider Je dois nourrir les animaux Nous ramassons des ufs donnons à manger aux poules aux chevaux aux chèvres et participons à la préparation du déjeuner Ici le temps semble s être arrêté il y a dix siècles Beaucoup de calme et de sérénité emplissent ces lieux La vie des moines est rythmée par la prière et le travail agricole Face au monastère le désert présente son immensité Un océan immobile Un paysage surréaliste L endroit est propice au recueillement Si l après midi est ensoleillé il fait toujours aussi froid dehors et le vent est glacial Nous trouvons refuge dans l église Des fresques assez semblables à celles que nous avions vu dans les églises rupestres de Cappadoce décorent les murs de pierre Au sol des tapis et des coussins comme dans les mosquées Nous nous installons pour discuter et écrire à la lumière des cierges Le soir venu Jihad un autre moine chrétien maronite se joint à nous Il est venu lire la Bible avant la prière du soir Le soir nous assistons aux vêpres Nous écoutons les prières et les chants en arabe S ur Hudda nous donne une Bible en français pour que nous puissions lire avec eux les textes qu ils ont choisis Amusés nous découvrons qu en Orient les chrétiens prient aussi Allah Les

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/syrie.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • LIBAN {Récit d'un voyage au Liban}
    habite au dessus de chez moi Ces parents sont libanais et on s entend bien Je connais tout le monde dans le quartier Les vieux et les jeunes les riches et les pauvres les chrétiens et les musulmans Même les ministres viennent me demander ce que les gens pensent d eux Et Ahmed les accueillent avec le sourire et tous ont un mot gentil pour lui Beyrouth a largement souffert de la guerre civile et le pays se remet difficilement La ville fut séparée en deux De chaque coté de la ligne verte s étendaient à l Est le quartier chrétien à l Ouest le quartier musulman Les combats entre milices et les raids israéliens ont détruit la ville Les gens s entretuaient Chrétiens et musulmans combattaient l un contre l autre Mais à la fin on ne savait plus qui était l ennemi de qui qui tuait qui La ligne verte fut démantelée en 1991 Dans les consciences elle reste encore un peu présente Quand nous racontons à Ahmed que notre hôtel est situé dans Beyrouth Est près du centre ville il avoue avec humour qu il ne connaît pas cette partie de la ville et qu il n y va jamais Sur son passeport libanais il est inscrit qu il est palestinien Si le Liban est une terre d accueil pour un grand nombre de réfugiés palestiniens la situation n est guère facile pour eux Dans les écoles publiques un nombre limité de places leur est réservé et les écoles privées sont trop chères alors c est dans les écoles créées par l ONU que les palestiniens vont étudier Trouver un travail est également compliqué et souvent même les gens qualifiés exercent de petits boulots Depuis peu une loi a été votée leur interdisant le droit de propriété

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/liban.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • JORDANIE {Récit d'un voyage en Jordanie}
    les passants et les flâneurs le muezzin annonce la rupture du jeûne Quelques uns se hâtent encore vers leur maison la mosquée les restaurants qui viennent d ouvrir ou l échoppe d un ami Les marchands dînent dans la rue et partagent près de leur stand quelques fèves chaudes des dattes et du yaourt Les policiers en service délaissent la circulation pour faire de même Sur les routes la circulation devient plus calme Les camionneurs s arrêtent le temps de prier et de dîner avant de reprendre le travail Des files interminables de camions se forment sur le bas côté Chacun sort sa gamelle et partage avec d autres le repas du soir Les administrations les commerces et les services fonctionnent au ralenti C est un peu Paris au mois d août Les banques les bureaux de change ferment à 15 00 Les magasins ferment le temps de la pause repas à 16 00 et réouvrent vers 18 00 Même inertie dans les administrations A la douane libanaise nous avons la surprise de trouver les guichets fermés dès l heure fatidique qui marque la fin du jeûne Derrière les portes closes des bruits de vaisselle de plats qu on réchauffe A la frontière syrienne nous avons eu la chance d interpeller un douanier Mais celui ci était tellement pressé de retrouver ses collègues déjà attablés qu il en a oublié de nous faire payer une taxe de 100 dollars En fin de journée la fatigue se lit sur les visages Entre lever et le coucher du soleil les musulmans ne doivent ni manger ni boire ni fumer La journée commence très tôt pour ceux qui prennent un premier repas avant l aurore vers 4 00 Dans le souk de Tripoli une vieille femme s est évanouie sous nos yeux épuisée

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/jordanie.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • INDE {Récit d'un voyage en Inde}
    les femmes riches et mendiantes égaient une ville aux murs ternis par la poussière et les parfums d encens alternent avec les odeurs de la misère et de la saleté Le bruit continu des klaxons le chant des cloches des temples les cris des corbeaux les invitations des marchands se mélangent dans un vaste brouhaha Un vrai festival visuel olfactif et sonore Dans une mégapole de 16 millions d habitants on ne tarde pas à s apercevoir que la foule est omniprésente Seuls les temples et les parcs nous protègent un peu du tumulte de la ville Mais dans les rues la foule est aussi dense que dans le métro parisien aux heures de pointe Même densité sur les routes où se trouve tout ce qui peut circuler Les vieux taxis des années 50 les autobus à impériale et les rickshaws klaxonnent et dépassent les charrettes tirées par des vaches les deux roues et les piétons Tous les problèmes d une ville surpeuplée sont présents à Bombay Pollution poussière bruit et saleté Les tas d ordures font le bonheur des nombreux rats et des corbeaux Le bruit est incessant l atmosphère étouffante à cause de la chaleur et des gaz d échappements Pour diminuer la pollution la ville a entrepris de planter des arbres déjà nombreux dans la ville Et pour éviter que les sans logis arrachent des branches pour alimenter un feu de camps quelques affiches essaient de les en dissuader Earn a good karma Let grow the trees La ferveur des indiens nous amuse et nous étonne Musulmans et hindouistes cohabitent dans cette ville ou les mosquées et les temples abondent sans parler des autels que l on découvre au coin des ruelles ou sur les stands des marchands Deux pratiques religieuses pourtant bien éloignées A la différence

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/inde.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • NEPAL {Récit d'un voyage au Népal}
    du quartier de Thamel Les boutiques de haschich et les hôtels bon marché ont cédé la place aux agences de trekking de rafting ou de saut à l élastique Le quartier de Thamel avec ses enseignes publicitaires multicolores et ses restaurants avec mobilier en bois musique occidentale et télé grand écran vous font vite oublier que vous vous trouvez au Népal Le vieux katmandou A quelques centaines de mètres de là le vieux Katmandou et ses ruelles étroites reprennent leur droit Des balcons en bois finement sculptés sont perchés en haut des maisons les plus anciennes Nous découvrons des temples enfouis au c ur des habitations et des statues vieilles de 1000 ans cachées au coin des rues Comme cette grosse pierre sans forme dans laquelle des milliers de gens ont planté une pièce pour implorer la déesse qui guérit le mal de dents Et l Orient à travers les odeurs et les bruits de la rue se rappelle à nous Au bout d une ruelle nous débouchons sur une grande place un chowk comme on les appelle ici Dans un coin une vieille dame installée sur un drap étendu à même le sol vend des épices et du sel Un peu plus loin un jeune garçon vend des glaces maison A côté un vendeur de mangues et de bananes attend d éventuels clients confortablement assis sur son vélo Des marchands passent le temps en jouant aux échecs tranquillement assis devant leurs échoppes Au milieu de la place c est l agitation Jeunes femmes népalaises en sari porteurs éreintés le dos voûté sous leur imposant chargement moines tibétains moulins à prières à la main adolescents arborant des tee shirt de Bob Marley scooters rickswhaws La foule se croise se frôle et se fraye un chemin entre les étales Dans le

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/nepal.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • MALAISIE {Récit d'un voyage en Malaisie}
    quelques années Kuala Lumpur devint une ville bruyante et trépidante Depuis la ville hérissée de gratte ciel et jalonnée de grands centres commerciaux est le reflet de l essor économique du pays Au pied des hautes tours une vie de quartier animée anarchique et populaire s est implantée De Chinatown à Little India en passant par le Triangle d Or la ville nous charme et se laisse apprivoiser Le soir venu dans Chinatown l animation bat son plein Les énormes enseignes aux néons multicolores des restaurants illuminent les visages des clients attablés devant une tiger beer un thé glacé ou un canard laqué Et les stands des marchands ambulants inondent les rues Ici on vend des copies pirates de logiciels là des tee shirts contrefaits Plus loin des longans et des rambutans A côté des oreilles des queues et des tripes de cochon 3 ringgits le kilo 5 ringgits le tee shirt et 6 ringgits pour le dernier film de Steven Spielberg ou le dernier Georges Lucas Et d un marchand à un autre on passe de la variété chinoise à un morceau de hip hop malais A coté du pittoresque quartier chinois le Triangle d Or est une forêt de gratte ciel C est ici que les riches malais font leur shopping et viennent s amuser Le Triangle d Or abrite un vaste centre d affaires d innombrables centres commerciaux ainsi que des bars et des boites de nuit Dans ce quartier aseptisé les climatiseurs et les hauts parleurs ont remplacé les ventilateurs et les petits postes de radio Pourtant il flotte ici un vrai parfum d asie Dans le hall d un grand centre commercial une foule s est rassemblée près d un podium Une jeune fille descend de la scène un vieux monsieur la remplace et commence

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/malaisie.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive



  •