archive-org.com » ORG » S » SURLAROUTE.ORG

Total: 60

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • AMRITSAR {Récit d'un voyage en Inde}
    A l intérieur du temple les nuits sont pareilles aux journées le même manège se déroule fait de chants de lectures de prières et de marches silencieuses autour du bassin sacré le bassin de nectar qui a donné son nom à la ville Les hommes s immergent dans l eau sacrée du bassin entourant le Temple d Or tandis que leur femmes remplissent des gourdes qu elle ramèneront chez elles Dans le temple surmonté d une coupole dorée musiciens et chanteurs interprètent jour et nuit les chants religieux retransmis par hauts parleurs Les fidèles se pressent aux portes pour les écouter et déposer leurs offrandes des pâtisseries qu on appelle prassad Elles seront ensuite redistribuées à tous les visiteurs Et derrière les vitrines disposées en des endroits stratégiques du temple des prêtres se relaient dans la lecture continue du Granth Sahib le livre sacré et guide de la communauté La cantine langar en penjabi où les fidèles et les visiteurs peuvent prendre leur trois repas fonctionne également de manière continue Des centaines de bénévoles préparent le repas et assurent le service pour les 50 000 visiteurs quotidiens du temple Dans les cuisines les chants des volontaires préparant le repas couvrent les bruits de la vaisselle lavée dans les grands bacs situés à l extérieur Et dans le réfectoire le défilé des volontaires servant ce simple repas composé de lentilles et de chapati n est qu un aperçu de l organisation mise en place Avant chaque repas les quelques 500 convives chantent en ch ur une prière remerciant dieu et tous ceux qui ont rendu possible de partager ce repas Le Sikhisme est un mélange de tous ces ingrédients partage générosité ouverture au monde L accueil de tous sans préjugé d appartenance religieuse de race ou de caste est au c

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/inde/amritsar.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive


  • DHARAMSALA {Récit d'un voyage en Inde}
    tibétains institut de Norbulinka pour la préservation de l art tibétain traditionnel Tous ces édifices témoignent de l incroyable effort des tibétains en exil pour faire vivre leur culture menacée de disparition Devant l affluence des réfugiés d autres centres d accueil ont été ouverts en Inde au Népal et au Bhoutan Mais malgré les colonies surpeuplées et le manque de terres disponibles les réfugiés continuent d affluer 13 000 pour ces huit dernières années La plupart traversent l Himalaya à pied pour atteindre le Népal passant des cols de plus de 4000 mètres en plein hiver lorsque la vigilance des soldats chinois se relâche Dans mon pays il m était impossible d étudier le tibétain Alors avec l accord de mes parents j ai décidé de partir J avais 15 ans Avec un ami nous avons marché en plein hiver dans la montagne pendant plus d un mois Marchant la nuit et dormant la journée Mais arrivé au Népal mon ami a été amputé de ses deux jambes brûlées par le froid nous expliquait Lobsang arrivé en 1997 Depuis leur arrivée au Tibet le 7 octobre 1950 les autorités chinoises mènent une politique de destruction systématique de la société tibétaine Transferts forcés de population immigration massive chinoise destruction des temples et monuments tibétains stérilisation et avortements forcés telle a été la politique menée par les communistes chinois au nom de la révolution culturelle Sur une population d à peu près 6 millions de tibétains on estime qu un million deux cent milles d entre eux sont morts De faim fusillés pendus noyés enterrés vifs Aujourd hui les tibétains sont devenus minoritaires dans leur propre pays Leur langue a disparu des classes d écoles leur religion est tout juste tolérée et les monastères quand ils n ont pas été détruits

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/inde/dharamsala.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • HIMALAYA {Récit d'un voyage en Inde}
    habitants Sur la place du village près d un temple hindou dédié à Jai Mata les anciens discutent en regardant les plus jeunes jouer au cricket A quelques mètres du temple des drapeaux de prière bouddhistes flottent au vent Les Kinnauris respectent un mélange d hindouisme et de bouddhisme d influence tibétaine La région possède son propre panthéon dans lequel se côtoient divinités hindous et bouddhistes Le travail de la laine de chèvre est la principale activité du village Châles bonnets chaussettes costumes de laine Alors tout en marchant en discutant en fumant hommes et femmes filent ou tricotent Dans les ruelles étroites bordées par des greniers à grains et des maisons de bois aux étroites ouvertures les femmes tricotent tissent ou filent la laine Assises devant leur maison elles semblent profiter du soleil et de la douceur des températures La neige vient juste de fondre et le village n est accessible par la route que depuis quelques semaines Le temps semble s être arrêté à Chitkul et seule une antenne parabolique évoque le temps présent Eloigné de plusieurs dizaines de kilomètres du premier lieu de ravitaillement le village est perdu au c ur des montagnes Et l accueil des habitants nous rappelle celui des bédouins dans le désert de Jordanie Tout en gardant un il sur le match de cricket qui se joue sur la place les anciens prennent le temps de discuter avec nous L un deux parle anglais et nous témoigne une curiosité que nous lui rendons par nos questions sur la vie du village Un peu plus loin un groupe de femmes est installé dans une ruelle Près d un feu de bois elles préparent des centaines de puris du pain frit dans de l huile bouillante Les anciens nous proposaient de fumer des beedis les

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/inde/himalaya.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • CHANDIGARH {Récit d'un voyage en Inde}
    retraite il s est inventé un travail il vient en aide aux touristes Mais attention il ne fait pas ça pour de l argent non juste par plaisir par pur plaisir Si vous êtes heureux alors je suis heureux considérez moi comme votre grand père indien font partie de ses phrases favorites Narindar nous est tombé dessus alors que nous cherchions un coin tranquille où dormir Je ne veux que vous aider je n attends pas d argent ni quoi que ce soit de vous aider les touristes est mon passe temps Dix minutes plus tard nous nous trouvions chez un de ses amis agriculteur invités à rester dans sa ferme pour toute la durée de notre séjour Nous avons passé les jours suivants à visiter la ville en compagnie de International Narindar aime sa ville une ville créée de toutes pièces dans les années 50 Le Penjab avait alors besoin d une nouvelle capitale L ancienne Lahore étant passée du côté pakistanais lors de la partition de l Inde Créée à partir des plans de l architecte Le Corbusier Chandigarh ne ressemble en rien aux autres villes indiennes avenues larges circulation bien réglementée grands bâtiments en béton nombreux espaces verts C est à se demander si cette ville n a pas atterri en Inde par erreur En compagnie de celui que nous avons effectivement fini par appeler grand pa nous avons visité l extraordinaire rock garden un parc féerique créé par un fonctionnaire des ponts et chaussés à partir de matériaux de récupération avons déjeuné au restaurant réservé aux députés de l état du Penjab car dans quel autre endroit que celui ci pourrait on manger trois aussi bon repas pour seulement 30 roupies Ce serait bête que vous dépensiez plus alors que votre grand pa connaît un tel endroit et avons participé à un colloque sur l aide à apporter aux enfants des rues Mais notre venue à ce colloque où tout le gratin de la ville se retrouvait autour d un copieux buffet n était pas seulement guidée par le souci des plus démunis Grand pa nous avait chargé d une mission remettre une lettre au gouverneur du Penjab lui demandant la réouverture du camping municipal à l abandon En Inde si vous ne poussez pas les gens si vous ne les harcelez pas vous n obtenez jamais rien Et ayant bien compris ce principe Narindar quand il n est pas en compagnie de touristes en détresse écrit des lettres des tonnes de lettres pour demander la réouverture du camping municipal pour qu une statue soit érigée en l honneur d un ancien notable de la ville ou pour qu un timbre soit édité pour honorer la mémoire d un ancien combattant Autant de combats qu il a décidé de mener Il est normal de perpétuer la mémoire de ceux qui nous ont précédé personne ici ne s en préoccupe alors j ai décidé de le faire Mais le principal combat de Narindar celui qu il mène

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/inde/chandigarh.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • VARANASI {Récit d'un voyage en Inde}
    le corps à moitié dans l eau hésite encore à immerger sa tête tenant fermement la main de son mari pour se donner du courage A quelques mètres un père apprend à son jeune fils les rudiments de la nage L enfant crie pleure et s agrippe au bras de son père qui fait d importants efforts pour dédramatiser la situation Lui montrant l exemple il plonge sa tête dans l eau et en ressort le visage souriant Et à côté c est un homme que quatre femmes frottent savonnent nettoient massent énergiquement Sa mère sa grand mère ses s urs lui accordent un attention particulière Aujourd hui il se marie Plus loin sur un autre ghat un couple se recueille et prépare une puja une offrande Les cendres du corps d un parent sont posés sur une feuille de bananier Et dans le sac posé à leurs côtés des fleurs des chapatis de l encens des lentilles de la pâte à pain Selon un rituel qu ils semblent connaître depuis toujours ils déposent chaque ingrédient sur cette longue feuille minutieusement calmement à côté des cendres C est un enfant une mère ou un proche parent qu ils accompagnent pour une dernière fois offrant le défunt au fleuve après l avoir pourvu de tout ce qu il peut avoir besoin dans cette autre vie Près du Dasaswamedh Ghat dont le nom raconte le sacrifice de 10 chevaux par Brahma d autres rituels se préparent Des femmes de tous âges entourent une jeune fille que l on va marier Le visage caché par le voile qui lui couvre la tête sa grande s ur essuie ses larmes et la prend dans ses bras tandis que la mère installée un peu plus loin prépare les chapatis le dal et les pâtisseries qui

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/inde/varanasi.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • Veranda, le guide de référence
    orientation pour profiter au maximum du soleil Quand faut il un permis de construire Quelles sont les taxes qui s appliquent quels sont les différents matériaux utilisés bois acier alumininium ou PVC Qui propose des vérandas en kit Quelles sont les précautions à prendre lors d une demande de devis auprès d un professionnel de la véranda Où trouver des photos de véranda Comment mettre en place des fondations Comment isoler la véranda Comment résoudre les problèmes liés à la chaleur Quels sont les différents systèmes de stores de volets et de toiture veranda terrasse bois Turquie Syrie Liban Jordanie Inde Népal Malaisie Thaïlande Laos Vietnam Plan du site Credits Un voyage de 2 ans en Asie Sur La Route est le récit d un voyage en 4x4 En deux ans nous avons visité le Proche Orient le sous continent indien et l Asie du Sud Est Beaucoup de souvenirs se sont accumulés et ce séjour en Asie a représenté un vrai concentré de vie A travers nos carnets de voyage et nos photos nous vous proposons de partir avec nous pour ce voyage en Asie Bonne visite Les carnets de voyages les plus consultés Istanbul Turquie Cappadoce Turquie Mar

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/liens/veranda.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • POKHARA {Récit d'un voyage au Népal}
    études consacrées au bouddhisme auprès d un grand maître son école et sa famille Fille unique d une famille d origine chinoise elle aura attendue la cinquantaine pour vivre sa vie loin de ses parents Il y a longtemps son père lui a interdit d épouser l homme qu elle aimait Parce qu il n était pas chinois Mon père m aurait répudié pour cela Du coup je ne me suis jamais mariée Et malgré les années à l évocation de ce passé son regard s emplit de tristesse Il faut pardonner et accepter sa famille Si je suis née dans cette famille il y a une raison Dans nos vies passées des relations plus fortes encore nous ont unies Et dans cette vie présente nous sommes réunis pour faire quelque chose ensemble C est comme ça que parle Siew See Elle vous livre son histoire mais saupoudre le tout du message de Bouddha Dans ce combat qu elle mène pour aider les népalais sa famille est là encore Son père est inquiet et triste de la savoir aussi éloignée mais c est bien le seul à ne pas lui avoir encore rendu visite Des cousins des nièces se relaient pendant plusieurs mois auprès d elle Pour l aider en cuisine servir les clients rompre sa solitude et partager son combat Car la voie qu a choisie Siew See est revêtue d obstacles Les démarches administratives sont longues compliquées et coûteuses Les obligations faites aux investisseurs étrangers sont parfois décourageantes Pour meubler le restaurant par exemple j ai l obligation de choisir des meubles en bois Quant aux différences culturelles elles sont bien réelles C est un monde d hommes dans lequel les femmes n entreprennent pas Le plus souvent l horizon des femmes népalaises est limité par les quatre murs de leurs maisons l éducation des enfants et le travail agricole Et puis la situation politique est incertaine Lorsque les maoïstes appellent à la grève générale je ne sais jamais comment faire Le mois dernier le bandh a duré 5 jours Si je ferme l école les parents des élèves viennent me voir et me demandent d accueillir les enfants Mais pour cela je risque de voir les maoïstes détruire mon école Même chose pour le restaurant En dépit du manque de coopération des népalais Siew See continue sa route Les népalais vous demandent beaucoup mais ne vous donnent rien Jamais Mais c est dans l épreuve qu on apprend qu on progresse Et c est là probablement son véritable objectif Avancer se corriger se mettre à l épreuve et améliorer son karma Le jour de notre départ nous sommes venus saluer Siew See son cousin et sa nièce et goûter une dernière fois son excellente cuisine A Pokhara au pied de l Annapurna c était comme un avant goût de Malaisie que Siew See savait rendre vivant par ses récits par l histoire de son pays de sa famille Mais au moment de partir comme si notre rencontre

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/nepal/pokhara.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive

  • MALACCA {Récit d'un voyage en Malaisie}
    en balançant légèrement leur corps Près de l entrée des jeunes brûlent des objets en papier tandis qu une famille offre des morceaux de porcs des nouilles et des ufs au dieu tigre le dieu qui chasse la malchance Dans un coin une femme remue un paquet de baguettes de bois Au moment où une des baguettes sort du lot elle sort de sa poche deux morceaux de bois rouge qu elle jette aussitôt par terre Apparemment les deux morceaux de bois lui ont donné un signe favorable car elle se rend immédiatement à un comptoir où une dame lui tend un petit bout de papier en échange de sa baguette Curieux nous nous approchons et apprenons qu elle vient de poser une question aux dieux et que leur réponse est inscrite sur ce petit bout de papier En sortant du temple en passant devant une maison nous apercevons quatre vieilles dames installées autour d une table Elles nous invitent à entrer De gros dominos blancs ornés de sigles chinois sont posés au centre de la table Une partie de mah jong est en cours Les joueuses sont concentrées les gestes sont rapides A chaque début de partie nous assistons à un véritable ballet de mains et de dominos et des murailles de dominos se font et se défont sous nos yeux De temps en temps la partie s interrompt quand une des joueuses place quatre dragons devant elle Les autres sortent de l argent et paient leur dû A la fin de la journée nous nous retrouvons attablés dans une petite ruelle pour déguster un canard laqué Le repas terminé le serveur nous invite à nous rendre au premier étage du restaurant Là haut nous découvrons une piste de danse parquet en bois lumière tamisée petite boule lumineuse accrochée

    Original URL path: http://www.surlaroute.org/malaisie/malacca.html (2016-04-28)
    Open archived version from archive



  •