archive-org.com » ORG » U » UNION-PLANETAIRE.ORG

Total: 393

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Union Planétaire | Sommet de Copenhague et Kilimandjaro !
    carré en 2007 et les deux grands champs de glace existant auparavant ont laissé place à plusieurs petites formations isolées Pour la deuxième partie de leur étude les scientifiques de l Université de l Ohio ont foré la glace jusqu à la roche et extrait des carottages de glace sur six sites différents Ces carottes descendant jusqu à une profondeur de 49 m ont permis de retracer l historique de la glace de sa fonte et des précipitations des 11 700 dernières années Les bulles allongées emprisonnées dans la couche superficielle de l un des prélèvements indiquent que des phases de gel et de fonte avaient alterné au cours des 40 dernières années Par le passé même les événements climatiques extrêmes n avaient pas provoqué de fonte notable Une grave sécheresse intervenue il y a 4200 ans et qui avait duré trois siècles a laissé une couche de poussière mais aucune preuve de fonte importante Les techniques de datation radioactive ont également montré que la glace avait rapidement perdu en épaisseur et en superficie Le glacier sud a perdu 5 mètres d épaisseur entre 2000 et 2007 et le glacier Furtwängler plus petit a perdu de 4 8 m soit 50 de son épaisseur totale Une année Furtwängler sera là et l année suivante il aura disparu prévoit Lonnie Thompson un paléoclimatologue de l université d Ohio qui a dirigé cette étude La fonte du Kilimandjaro s inscrit dans une tendance générale de diminution des glaciers à travers l Afrique l Inde et l Amérique du Sud Ce phénomène se produit sur le mont Kenya les Monts Rwenzori en Afrique centrale ainsi que sur les glaciers de l Himalaya et des Andes Le fait que tant de glaciers dans les régions tropicales et subtropicales montrent des réponses similaires suggère une cause commune sous jacente indique le professeur Thompson Il attribue cette évolution à la hausse des températures de surface de la Terre qui est plus prononcée à haute altitude Les scientifiques prévoient que même sans réchauffement supplémentaire tous les glaciers finiront par fondre sauf ceux situés sur les plus hauts sommets La fonte des glaciers peut être dévastatrice pour les espèces qui dépendent des environnements neigeux pour leur survie Elle peut également avoir des conséquences pour l agriculture Une grande partie du débit des rivières dans les régions montagneuses vient de l eau de fonte et la disparition des glaciers devrait accroître les pénuries d eau L Office Météorologique britannique a indiqué ce mois ci que la fonte des glaciers pourrait entraîner une baisse de 20 de la productivité agricole mondiale Sur le Web Proceedings of the National Academy of Sciences Glacier loss on Kilimanjaro continues unabated L G Thompson H H Brecher E Mosley Thompson D R Hardy and B G Mark The dramatic loss of Kilimanjaro s ice cover has attracted global attention The three remaining ice fields on the plateau and the slopes are both shrinking laterally and rapidly thinning Summit ice cover areal extent decreased 1

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/11/sommet-de-copenhague-et-kilimandjaro/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive


  • Union Planétaire | 2009 novembre
    qu elle a une dimension économique sociale financière je dirais même culturelle a assuré M Diouf Car a t il dit les problèmes de l agriculture dépassent les ministres de l Agriculture Une soixantaine de chefs d État ou de gouvernement essentiellement d Afrique et d Amérique Latine ont participé à ce sommet boudé par la totalité des dirigeants du G8 sauf Silvio Berlusconi dont le pays accueillait la réunion et où la FAO a son siège Le ministre italien de l Agriculture Luca Zaia a résumé par un euphémisme la réunion de trois jours ce sommet n a pas donné de grands résultats et il y a eu des absences importantes Les ONG impliquées dans la lutte contre la faim venues en grand nombre dans la capitale italienne ont été plus dures à l égard de l agence spécialisée de l ONU Le sommet de la FAO a gâché l occasion d empêcher un milliard de personnes d être affamées a déploré ActionAid On pourrait penser que la hausse de 20 depuis 2005 du nombre des personnes affamées aurait entraîné une action décisive et déterminée Mais le sommet de la FAO n a pas réussi à parvenir à une quelconque percée importante Les dirigeants du G8 ne se sont même pas dérangés à part Silvio Berlusconi dénonce un communiqué d ActionAid On ne remplit pas des estomacs vides avec des paroles chaleureuses a conclu l ONG Oxfam International a donné mercredi une note de 2 sur 10 au sommet de la FAO Une seule réunion ne peut pas résoudre le problème de la faim dans le monde mais nous nous attendions certainement à bien plus Le résultat n est pas à la hauteur du problème avec un milliard de personnes qui souffrent de la faim L absence quasi totale de dirigeants des pays riches a envoyé un mauvais signal dès le début du sommet a dénoncé un porte parole de l ONG Gawain Kripke Pour Médecins sans frontières MSF le sommet n est pas parvenu à s occuper de la malnutrition des enfants Une fois de plus la communauté internationale ne prend aucun engagement dans la lutte contre la malnutrition des enfants Négliger le fait que de 3 5 à 5 millions d enfants de moins de cinq ans meurent chaque année de malnutrition signifie en substance que le sommet a échoué s agissant de protéger les plus vulnérables a conclu Guillaume Bonnet porte parole de MSF Aux questions des journalistes relayant le mal être des ONG M Diouf a répondu en essayant de défendre les résultats du sommet Il a ainsi présenté comme un succès le fait que le document final prévoit l éradication totale de la faim dans le monde alors que l objectif jusqu à présent était de réduire de moitié d ici à 2015 le nombre des affamés Mais aucune date butoir n a été fixée pour atteindre cet objectif AFP Source www 7sur7 be nov 16 Gestion de la biosphère Actualité Biosphère Changement climatique Economie Rendez vous Société Planétaire écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Un impérieux devoir pour l humanité Moins d un mois avant le Sommet de Copenhague voici une étude qui arrive à point nommé pour nous rappeler que les solutions d adaptations au changement climatique se trouvent dans les ressources naturelles Elle interpelle tous ceux qui agitent frénétiquement le chiffon rouge de la surpopulation et qui affirment catégoriquement qu il faut freiner la démographie en stabilisant la population mondiale pour faire face au changement climatique En fait une meilleure gestion des ressources naturelles sage et raisonnable permettrait à l ensemble de l espèce humaine d appréhender intelligemment la période à venir Mieux vivre ensemble au sein de la biosphère solidairement et équitablement doit être l aboutissement du futur traité de Copenhague Le temps est venu pour l humanité de devenir responsable et d arrêter cette cupidité des générations présentes qui fait payer la note aux générations futures La masse des échanges planétaires nécessite définitivement un nouveau modèle économique plutôt que cette goinfrerie qu est la consommation relancée par le capitalisme vert A cause de lui la situation alimentaire se dégrade et dans de nombreux états providence une grande partie des populations est déconnectée de la réalité biosphérique L ordre social qui prévaut dresse des paravents à la crise économique et impose le port d œillères pour une vision du quotidien formatée et égoïste De fait l apartheid social se développe et se traduit par une opposition entre les salariés du public du privé les chômeurs les travailleurs indépendants une stigmatisation des pauvres les modestes un irrespect vis à vis des séniors l admiration des riches Ces distorsions internes et externes de vie commune nationales ou internationales génèrent de l incivisme de l autoritarisme un esprit de compétition exacerbé et une perte de repères Le tout prend place dans un environnement mis en danger par la destruction accélérée des biotopes ainsi que les disparitions inéluctables de nombreuses espèces tant animales que végétales la Terre ne parait plus à même de répondre aux besoins des humains Cerise sur le gâteau le choix ces derniers mois de relancer l économie mondiale par la dette publique l aide financière aux banques et la consommation semble être une erreur car cela retarde la prise de conscience collective freine le désir de changement et repousse la possibilité de changer le système Le Sommet de Copenhague devrait être l occasion d amorcer un processus de meilleure gestion de l ensemble Il faut désormais redéfinir une économie pour tous avec ni riches ni pauvres Une nouvelle économie juste équitable globale qui redonne du sens à l humanité et à la nature C est pourquoi si prioritairement nous prenons en compte la nécessité biosphérique nous pouvons encore changer de modèle politique et d ordre social afin de renouer avec la fraternité entre les humains sans que soit compromise leur diversité Ce n est pas trop tard Remettre du bon sens dans les règles et lois de l argent et investir massivement dans la biodiversité pour s acclimater au changement climatique est prioritaire Les auteurs de cette étude sont les précurseurs de l action écologonomique Et l écologonomie peut générer le nouveau champ économique planétaire en réduisant notre impact sur la biodiversité Parvenir à cette meilleure gestion des ressources naturelles est possible si l on se dote de l indispensable outil que serait une monnaie unique Les Bankor et DTS droits de tirage spéciaux dans un panier de monnaies sont les premiers balbutiements vers la monnaie planétaire L écologonomie peut ensuite être la logique la ligne de force qui ouvre la voie au globo la future monnaie planétaire USA Europe et Asie en s unissant dignement pourraient alors bâtir pacifiquement solidairement et solidement l économie de la société planétaire de demain hétérogène et originaire Oui il est temps de prendre conscience de la primauté biosphérique et de l unité humaine pour l adaptation au changement climatique Oui il est temps de cesser d emprunter sur le capital de vie des générations futures Oui le temps est venu que tous les responsables politiques quelles que soient leurs familles d origine orientent désormais leurs efforts en ce sens simplement humblement honnêtement et humainement Bien que le changement de nos modes de vie ne puisse se faire en un instant nous pouvons d ores et déjà commencer à œuvrer ensemble afin qu il n y est plus de pauvreté et de faim au sein de notre espèce et que nous n épuisions plus les systèmes biologiques de la planète C est alors solidairement collectivement et efficacement que nous pourrons faire face au défi qu est le changement climatique Participer à l élaboration du traité de Copenhague est une occasion unique et formidable C est un honneur Au nom de la dignité humaine vous qui allez rédiger les textes constitutifs n oubliez pas que la Terre que nous gérons est une oasis fragile dans l espace stellaire que gérer sagement équitablement les ressources globales et préserver la vie est un impérieux devoir pour l humanité le reste ce ne sont que des intérêts particuliers des discours pseudo scientifiques du tohubohu médiatique de la rhétorique et de l irresponsabilité politique Y B Investir pour protéger la nature est hautement rentable Investir des milliards pour protéger la diversité de la vie animale et végétale permettrait un retour sur investissement cent fois supérieur sur le long terme estime une étude de l économiste indien Pavan Sukhdev publiée vendredi Plus d un milliard d autochtones dépendent directement pour leur subsistance des récifs coralliens des forêts des mangroves et d autres formes de ce capital naturel Et si les leaders politiques ne prennent pas rapidement des mesures radicales pour enrayer la destruction de ces ressources conflits famines et réfugiés climatiques seront inévitables avertit ce rapport Reconnaître et donner un prix aux services rendus par la nature à la société doit devenir une priorité pour les responsables politiques explique à l AFP Pavan Sukhdev auteur principal de cette étude intitulée L économie des systèmes écologiques et de la biodiversité Investir quelque 45 milliards de dollars par an dans le développement des zones protégées sur terre et en mer permettrait d assurer des bénéfices de l ordre de 4 à 5 000 milliards de dollars par an après quelques dizaines d années estime l économiste Ainsi la plantation l an dernier de 12 000 hectares de mangroves dans le sud du Vietnam a coûté environ 1 million de dollars mais devrait permettre d éviter les dépenses d entretien des digues qui représentent plus de 7 millions de dollars chaque année Alors que le changement climatique est un enjeu global avec des répercussions locales la biodiversité est un ensemble d enjeux locaux commente Pavan Sukhdev soulignant que l exemple des mangroves au Vietnam pourrait et devrait être multiplié à travers le monde A moins d un mois du sommet de l ONU sur le climat à Copenhague la protection des forêts tropicales apparaît comme une question cruciale La déforestation représente 20 des émissions de gaz à effet de serre rappelle Pavan Sukhdev Mais les forêts constituent aussi le plus important dispositif d atténuation du changement climatique car elles capturent 15 des émissions totales de dioxyde de carbone ajoute t il Lors du sommet du G8 élargi aux grands pays émergents les pays principaux pollueurs de la planète ont reconnu que la terre ne devait pas se réchauffer au delà de deux degrés rejoignant ainsi pour la première fois la communauté scientifique Pour certains écosystèmes cependant il est peut être déjà trop tard Ainsi les récifs coralliens tropicaux dont dépendent près de 500 millions de personnes sur la planète sont déjà sur une pente descendante avec une augmentation de température d un peu moins de 1 degré depuis l ère préindustrielle 500 millions de personnes qu il faudrait prendre en charge que ferez vous si et plus probablement quand le problème se posera interroge Pavan Sukhdev Les solutions au changement climatique se trouvent dans les ressources naturelles On peut utiliser la restauration des écosystèmes pour l adaptation au changement et on doit utiliser les écosystèmes les forêts les océans comme outil principal d une réduction des émissions de gaz à effet de serre estime l économiste L étude soutenue par le programme des Nations unies pour l environnement Pnue a été lancée par la Commission européenne en 2007 et sa version finale devrait être présentée en octobre 2010 Dans une première phase présentée en mai 2008 Pavan Sukhdev avait estimé que l érosion de la biodiversité représentait un coût évalué entre 1 350 et 3 100 milliards d euros par an afp Source www 7sur7 be nov 13 Ours sans pelage Biosphère Changement climatique écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Un fait d hiver symptomatique Voici en cette saison un fait divers pour le moins étrange dans l hémisphère nord Quelle en est la raison quel en est le sens Pendant des millénaires les ours étaient considérés comme les rois des animaux Ce qui arrive à Dolores et Lolita est incompréhensible et peut être le triste symbole d un déclin possible que l on ne souhaite pas Y B Au jardin zoologique allemand de Leipzig deux ours sud américains attirent l attention depuis quelques semaines Les deux ours Dolores et Lolita perdent leur fourrure ce qui leur donne un air étrange Les experts animaliers restent perplexes face à ce phénomène car habituellement en cette période d automne les ours voient leur pelage pousser afin de faire face aux températures plus fraîches Les employés du zoo ont déjà interrogé des confrères des quatre coins du monde pour savoir quel était le problème et comment le soigner mais pour l instant l énigme reste sans réponse La santé de Dolores 15 ans et de Lolita 11 ans ne semble heureusement pas en danger En attendant ce look étrange ameute les foules ca Source www 7sur7 be nov 13 Chutes de neige en Chine Atmosphère Changement climatique Energie Pollutions Société Planétaire écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Suites de l Opération neige Au moins 38 personnes sont mortes dans le nord de la Chine où certaines provinces ont connu leurs plus fortes chutes de neige en plusieurs décennies a rapporté la presse vendredi La neige précoce et abondante cette année a également entraîné dans les provinces septentrionales de graves perturbations pour le trafic aérien ferroviaire et pour les automobilistes même si la situation revenait lentement à la normale vendredi La province du Shanxi a été la plus touchée près de 500 accidents de la route ayant fait 24 morts depuis le début de la semaine a rapporté l agence semi officielle China News Service Certaines provinces ont enregistré leurs plus fortes chutes de neige en 60 ans et un million de Chinois ont été victimes de sinistres Le Premier ministre Wen Jiabao s est rendu jeudi dans la province du Hebei où six personnes ont péri dont trois enfants morts écrasés après la chute du toit de leur école Le Shanxi a déploré cinq morts et la province du Shandong et la région autonome du Ningxia les autres décès Les chutes de neige en partie provoquées par les scientifiques pour alléger la sécheresse dont souffre le Nord ont entraîné la fermeture partielle ou totale des aéroports de Pékin Taiyuan Xian Shijiazhuang entre autres et l annulation de centaines de vols en Chine du Nord belga ca Source www 7sur7 be nov 13 Sommet de Copenhague et Kilimandjaro Actualité Changement climatique Rendez vous écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Le Kilimandjaro tout un symbole En Tanzanie sur la plus haute montagne d Afrique la glace fond rapidement En effet le glacier du Kilimandjaro vieux de 12000 ans a déjà perdu un quart de sa superficie entre 2000 et 2007 La fonte des glaciers est un phénomène global qui s amplifie sur une grande partie des massifs montagneux de la planète et la montée des températures semble en être la cause principale Ce sujet d extrême importance devrait être l un des débats majeurs qui seront tenus lors du Sommet de Copenhague Espérerons qu en ce qui concerne les relations internationales la glace fonde là aussi Les solidaires et nécessaires mesures d acclimatation au changement climatique en dépendent A suivre Y B Par Hannah Devlin Times 2 novembre 2009 Les neiges du Kilimandjaro auront disparu d ici deux décennies estiment les scientifiques qui indiquent que la fonte rapide de ce glacier durant le siècle dernier apporte une spectaculaire preuve concrète du changement climatique mondial Si ces prévisions basées sur 95 années d observations des glaces du Kilimandjaro s avèrent exactes le sommet de la plus haute montagne d Afrique serait dépourvu de glaces pour la première fois depuis plus de 12 000 ans Depuis 1912 85 du glacier a disparu et la fonte ne semble pas se ralentir Vingt six pour cent de la glace a disparu depuis 2000 L étude publiée aujourd hui dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences conclut que la cause principale de cette fonte des glaces est l augmentation des températures mondiales Bien que les changements de la nébulosité et des précipitations neigeuses puissent également jouer un rôle ces facteurs semblent être de moindre importance Même d intenses sécheresses dont l une d elles avait duré environ 300 ans n avaient pas provoqué une telle diminution du glacier L étude réalisée à partir de photographies terrestres et satellitaires montre la diminution de la superficie de glace entre 1912 et 2007 Les 12 km carrés de glace de 1912 se sont réduits à 1 9 km carré en 2007 et les deux grands champs de glace existant auparavant ont laissé place à plusieurs petites formations isolées Pour la deuxième partie de leur étude les scientifiques de l Université de l Ohio ont foré la glace jusqu à la roche et extrait des carottages de glace sur six sites différents Ces carottes descendant jusqu à une profondeur de 49 m ont permis de retracer l historique de la glace de sa fonte et des précipitations des 11 700 dernières années Les bulles allongées emprisonnées dans la couche superficielle de l un des prélèvements indiquent que des phases de gel et de fonte avaient alterné au cours des 40 dernières années Par le passé même les événements climatiques extrêmes n avaient pas provoqué de fonte notable Une grave sécheresse intervenue il y a 4200 ans et qui avait duré trois siècles a laissé une couche de poussière mais aucune preuve de fonte importante Les techniques de datation radioactive ont également montré que la glace avait rapidement perdu en épaisseur et en superficie Le glacier sud a perdu 5 mètres d épaisseur entre 2000 et 2007 et le glacier Furtwängler plus petit a perdu de 4 8 m soit 50 de son épaisseur totale Une année Furtwängler sera là et l année suivante il aura disparu prévoit Lonnie Thompson un paléoclimatologue de l université d Ohio qui a dirigé cette

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/11/lang-pref/fr/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive

  • Union Planétaire | 2009 November
    elle a une dimension économique sociale financière je dirais même culturelle a assuré M Diouf Car a t il dit les problèmes de l agriculture dépassent les ministres de l Agriculture Une soixantaine de chefs d État ou de gouvernement essentiellement d Afrique et d Amérique Latine ont participé à ce sommet boudé par la totalité des dirigeants du G8 sauf Silvio Berlusconi dont le pays accueillait la réunion et où la FAO a son siège Le ministre italien de l Agriculture Luca Zaia a résumé par un euphémisme la réunion de trois jours ce sommet n a pas donné de grands résultats et il y a eu des absences importantes Les ONG impliquées dans la lutte contre la faim venues en grand nombre dans la capitale italienne ont été plus dures à l égard de l agence spécialisée de l ONU Le sommet de la FAO a gâché l occasion d empêcher un milliard de personnes d être affamées a déploré ActionAid On pourrait penser que la hausse de 20 depuis 2005 du nombre des personnes affamées aurait entraîné une action décisive et déterminée Mais le sommet de la FAO n a pas réussi à parvenir à une quelconque percée importante Les dirigeants du G8 ne se sont même pas dérangés à part Silvio Berlusconi dénonce un communiqué d ActionAid On ne remplit pas des estomacs vides avec des paroles chaleureuses a conclu l ONG Oxfam International a donné mercredi une note de 2 sur 10 au sommet de la FAO Une seule réunion ne peut pas résoudre le problème de la faim dans le monde mais nous nous attendions certainement à bien plus Le résultat n est pas à la hauteur du problème avec un milliard de personnes qui souffrent de la faim L absence quasi totale de dirigeants des pays riches a envoyé un mauvais signal dès le début du sommet a dénoncé un porte parole de l ONG Gawain Kripke Pour Médecins sans frontières MSF le sommet n est pas parvenu à s occuper de la malnutrition des enfants Une fois de plus la communauté internationale ne prend aucun engagement dans la lutte contre la malnutrition des enfants Négliger le fait que de 3 5 à 5 millions d enfants de moins de cinq ans meurent chaque année de malnutrition signifie en substance que le sommet a échoué s agissant de protéger les plus vulnérables a conclu Guillaume Bonnet porte parole de MSF Aux questions des journalistes relayant le mal être des ONG M Diouf a répondu en essayant de défendre les résultats du sommet Il a ainsi présenté comme un succès le fait que le document final prévoit l éradication totale de la faim dans le monde alors que l objectif jusqu à présent était de réduire de moitié d ici à 2015 le nombre des affamés Mais aucune date butoir n a été fixée pour atteindre cet objectif AFP Source www 7sur7 be Nov 16 Gestion de la biosphère News Biosphere Climate change Economy Meetings and events Planetary Society écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Un impérieux devoir pour l humanité Moins d un mois avant le Sommet de Copenhague voici une étude qui arrive à point nommé pour nous rappeler que les solutions d adaptations au changement climatique se trouvent dans les ressources naturelles Elle interpelle tous ceux qui agitent frénétiquement le chiffon rouge de la surpopulation et qui affirment catégoriquement qu il faut freiner la démographie en stabilisant la population mondiale pour faire face au changement climatique En fait une meilleure gestion des ressources naturelles sage et raisonnable permettrait à l ensemble de l espèce humaine d appréhender intelligemment la période à venir Mieux vivre ensemble au sein de la biosphère solidairement et équitablement doit être l aboutissement du futur traité de Copenhague Le temps est venu pour l humanité de devenir responsable et d arrêter cette cupidité des générations présentes qui fait payer la note aux générations futures La masse des échanges planétaires nécessite définitivement un nouveau modèle économique plutôt que cette goinfrerie qu est la consommation relancée par le capitalisme vert A cause de lui la situation alimentaire se dégrade et dans de nombreux états providence une grande partie des populations est déconnectée de la réalité biosphérique L ordre social qui prévaut dresse des paravents à la crise économique et impose le port d œillères pour une vision du quotidien formatée et égoïste De fait l apartheid social se développe et se traduit par une opposition entre les salariés du public du privé les chômeurs les travailleurs indépendants une stigmatisation des pauvres les modestes un irrespect vis à vis des séniors l admiration des riches Ces distorsions internes et externes de vie commune nationales ou internationales génèrent de l incivisme de l autoritarisme un esprit de compétition exacerbé et une perte de repères Le tout prend place dans un environnement mis en danger par la destruction accélérée des biotopes ainsi que les disparitions inéluctables de nombreuses espèces tant animales que végétales la Terre ne parait plus à même de répondre aux besoins des humains Cerise sur le gâteau le choix ces derniers mois de relancer l économie mondiale par la dette publique l aide financière aux banques et la consommation semble être une erreur car cela retarde la prise de conscience collective freine le désir de changement et repousse la possibilité de changer le système Le Sommet de Copenhague devrait être l occasion d amorcer un processus de meilleure gestion de l ensemble Il faut désormais redéfinir une économie pour tous avec ni riches ni pauvres Une nouvelle économie juste équitable globale qui redonne du sens à l humanité et à la nature C est pourquoi si prioritairement nous prenons en compte la nécessité biosphérique nous pouvons encore changer de modèle politique et d ordre social afin de renouer avec la fraternité entre les humains sans que soit compromise leur diversité Ce n est pas trop tard Remettre du bon sens dans les règles et lois de l argent et investir massivement dans la biodiversité pour s acclimater au changement climatique est prioritaire Les auteurs de cette étude sont les précurseurs de l action écologonomique Et l écologonomie peut générer le nouveau champ économique planétaire en réduisant notre impact sur la biodiversité Parvenir à cette meilleure gestion des ressources naturelles est possible si l on se dote de l indispensable outil que serait une monnaie unique Les Bankor et DTS droits de tirage spéciaux dans un panier de monnaies sont les premiers balbutiements vers la monnaie planétaire L écologonomie peut ensuite être la logique la ligne de force qui ouvre la voie au globo la future monnaie planétaire USA Europe et Asie en s unissant dignement pourraient alors bâtir pacifiquement solidairement et solidement l économie de la société planétaire de demain hétérogène et originaire Oui il est temps de prendre conscience de la primauté biosphérique et de l unité humaine pour l adaptation au changement climatique Oui il est temps de cesser d emprunter sur le capital de vie des générations futures Oui le temps est venu que tous les responsables politiques quelles que soient leurs familles d origine orientent désormais leurs efforts en ce sens simplement humblement honnêtement et humainement Bien que le changement de nos modes de vie ne puisse se faire en un instant nous pouvons d ores et déjà commencer à œuvrer ensemble afin qu il n y est plus de pauvreté et de faim au sein de notre espèce et que nous n épuisions plus les systèmes biologiques de la planète C est alors solidairement collectivement et efficacement que nous pourrons faire face au défi qu est le changement climatique Participer à l élaboration du traité de Copenhague est une occasion unique et formidable C est un honneur Au nom de la dignité humaine vous qui allez rédiger les textes constitutifs n oubliez pas que la Terre que nous gérons est une oasis fragile dans l espace stellaire que gérer sagement équitablement les ressources globales et préserver la vie est un impérieux devoir pour l humanité le reste ce ne sont que des intérêts particuliers des discours pseudo scientifiques du tohubohu médiatique de la rhétorique et de l irresponsabilité politique Y B Investir pour protéger la nature est hautement rentable Investir des milliards pour protéger la diversité de la vie animale et végétale permettrait un retour sur investissement cent fois supérieur sur le long terme estime une étude de l économiste indien Pavan Sukhdev publiée vendredi Plus d un milliard d autochtones dépendent directement pour leur subsistance des récifs coralliens des forêts des mangroves et d autres formes de ce capital naturel Et si les leaders politiques ne prennent pas rapidement des mesures radicales pour enrayer la destruction de ces ressources conflits famines et réfugiés climatiques seront inévitables avertit ce rapport Reconnaître et donner un prix aux services rendus par la nature à la société doit devenir une priorité pour les responsables politiques explique à l AFP Pavan Sukhdev auteur principal de cette étude intitulée L économie des systèmes écologiques et de la biodiversité Investir quelque 45 milliards de dollars par an dans le développement des zones protégées sur terre et en mer permettrait d assurer des bénéfices de l ordre de 4 à 5 000 milliards de dollars par an après quelques dizaines d années estime l économiste Ainsi la plantation l an dernier de 12 000 hectares de mangroves dans le sud du Vietnam a coûté environ 1 million de dollars mais devrait permettre d éviter les dépenses d entretien des digues qui représentent plus de 7 millions de dollars chaque année Alors que le changement climatique est un enjeu global avec des répercussions locales la biodiversité est un ensemble d enjeux locaux commente Pavan Sukhdev soulignant que l exemple des mangroves au Vietnam pourrait et devrait être multiplié à travers le monde A moins d un mois du sommet de l ONU sur le climat à Copenhague la protection des forêts tropicales apparaît comme une question cruciale La déforestation représente 20 des émissions de gaz à effet de serre rappelle Pavan Sukhdev Mais les forêts constituent aussi le plus important dispositif d atténuation du changement climatique car elles capturent 15 des émissions totales de dioxyde de carbone ajoute t il Lors du sommet du G8 élargi aux grands pays émergents les pays principaux pollueurs de la planète ont reconnu que la terre ne devait pas se réchauffer au delà de deux degrés rejoignant ainsi pour la première fois la communauté scientifique Pour certains écosystèmes cependant il est peut être déjà trop tard Ainsi les récifs coralliens tropicaux dont dépendent près de 500 millions de personnes sur la planète sont déjà sur une pente descendante avec une augmentation de température d un peu moins de 1 degré depuis l ère préindustrielle 500 millions de personnes qu il faudrait prendre en charge que ferez vous si et plus probablement quand le problème se posera interroge Pavan Sukhdev Les solutions au changement climatique se trouvent dans les ressources naturelles On peut utiliser la restauration des écosystèmes pour l adaptation au changement et on doit utiliser les écosystèmes les forêts les océans comme outil principal d une réduction des émissions de gaz à effet de serre estime l économiste L étude soutenue par le programme des Nations unies pour l environnement Pnue a été lancée par la Commission européenne en 2007 et sa version finale devrait être présentée en octobre 2010 Dans une première phase présentée en mai 2008 Pavan Sukhdev avait estimé que l érosion de la biodiversité représentait un coût évalué entre 1 350 et 3 100 milliards d euros par an afp Source www 7sur7 be Nov 13 Ours sans pelage Biosphere Climate change écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Un fait d hiver symptomatique Voici en cette saison un fait divers pour le moins étrange dans l hémisphère nord Quelle en est la raison quel en est le sens Pendant des millénaires les ours étaient considérés comme les rois des animaux Ce qui arrive à Dolores et Lolita est incompréhensible et peut être le triste symbole d un déclin possible que l on ne souhaite pas Y B Au jardin zoologique allemand de Leipzig deux ours sud américains attirent l attention depuis quelques semaines Les deux ours Dolores et Lolita perdent leur fourrure ce qui leur donne un air étrange Les experts animaliers restent perplexes face à ce phénomène car habituellement en cette période d automne les ours voient leur pelage pousser afin de faire face aux températures plus fraîches Les employés du zoo ont déjà interrogé des confrères des quatre coins du monde pour savoir quel était le problème et comment le soigner mais pour l instant l énigme reste sans réponse La santé de Dolores 15 ans et de Lolita 11 ans ne semble heureusement pas en danger En attendant ce look étrange ameute les foules ca Source www 7sur7 be Nov 13 Chutes de neige en Chine Atmosphere Climate change Energy Pollution Planetary Society écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Suites de l Opération neige Au moins 38 personnes sont mortes dans le nord de la Chine où certaines provinces ont connu leurs plus fortes chutes de neige en plusieurs décennies a rapporté la presse vendredi La neige précoce et abondante cette année a également entraîné dans les provinces septentrionales de graves perturbations pour le trafic aérien ferroviaire et pour les automobilistes même si la situation revenait lentement à la normale vendredi La province du Shanxi a été la plus touchée près de 500 accidents de la route ayant fait 24 morts depuis le début de la semaine a rapporté l agence semi officielle China News Service Certaines provinces ont enregistré leurs plus fortes chutes de neige en 60 ans et un million de Chinois ont été victimes de sinistres Le Premier ministre Wen Jiabao s est rendu jeudi dans la province du Hebei où six personnes ont péri dont trois enfants morts écrasés après la chute du toit de leur école Le Shanxi a déploré cinq morts et la province du Shandong et la région autonome du Ningxia les autres décès Les chutes de neige en partie provoquées par les scientifiques pour alléger la sécheresse dont souffre le Nord ont entraîné la fermeture partielle ou totale des aéroports de Pékin Taiyuan Xian Shijiazhuang entre autres et l annulation de centaines de vols en Chine du Nord belga ca Source www 7sur7 be Nov 13 Sommet de Copenhague et Kilimandjaro News Climate change Meetings and events écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Le Kilimandjaro tout un symbole En Tanzanie sur la plus haute montagne d Afrique la glace fond rapidement En effet le glacier du Kilimandjaro vieux de 12000 ans a déjà perdu un quart de sa superficie entre 2000 et 2007 La fonte des glaciers est un phénomène global qui s amplifie sur une grande partie des massifs montagneux de la planète et la montée des températures semble en être la cause principale Ce sujet d extrême importance devrait être l un des débats majeurs qui seront tenus lors du Sommet de Copenhague Espérerons qu en ce qui concerne les relations internationales la glace fonde là aussi Les solidaires et nécessaires mesures d acclimatation au changement climatique en dépendent A suivre Y B Par Hannah Devlin Times 2 novembre 2009 Les neiges du Kilimandjaro auront disparu d ici deux décennies estiment les scientifiques qui indiquent que la fonte rapide de ce glacier durant le siècle dernier apporte une spectaculaire preuve concrète du changement climatique mondial Si ces prévisions basées sur 95 années d observations des glaces du Kilimandjaro s avèrent exactes le sommet de la plus haute montagne d Afrique serait dépourvu de glaces pour la première fois depuis plus de 12 000 ans Depuis 1912 85 du glacier a disparu et la fonte ne semble pas se ralentir Vingt six pour cent de la glace a disparu depuis 2000 L étude publiée aujourd hui dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences conclut que la cause principale de cette fonte des glaces est l augmentation des températures mondiales Bien que les changements de la nébulosité et des précipitations neigeuses puissent également jouer un rôle ces facteurs semblent être de moindre importance Même d intenses sécheresses dont l une d elles avait duré environ 300 ans n avaient pas provoqué une telle diminution du glacier L étude réalisée à partir de photographies terrestres et satellitaires montre la diminution de la superficie de glace entre 1912 et 2007 Les 12 km carrés de glace de 1912 se sont réduits à 1 9 km carré en 2007 et les deux grands champs de glace existant auparavant ont laissé place à plusieurs petites formations isolées Pour la deuxième partie de leur étude les scientifiques de l Université de l Ohio ont foré la glace jusqu à la roche et extrait des carottages de glace sur six sites différents Ces carottes descendant jusqu à une profondeur de 49 m ont permis de retracer l historique de la glace de sa fonte et des précipitations des 11 700 dernières années Les bulles allongées emprisonnées dans la couche superficielle de l un des prélèvements indiquent que des phases de gel et de fonte avaient alterné au cours des 40 dernières années Par le passé même les événements climatiques extrêmes n avaient pas provoqué de fonte notable Une grave sécheresse intervenue il y a 4200 ans et qui avait duré trois siècles a laissé une couche de poussière mais aucune preuve de fonte importante Les techniques de datation radioactive ont également montré que la glace avait rapidement perdu en épaisseur et en superficie Le glacier sud a perdu 5 mètres d épaisseur entre 2000 et 2007 et le glacier Furtwängler plus petit a perdu de 4 8 m soit 50 de son épaisseur totale Une année Furtwängler sera là et l année suivante il aura disparu prévoit Lonnie Thompson un paléoclimatologue de l université d Ohio qui a dirigé

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/11/lang-pref/en/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive

  • Union Planétaire | 2009 November
    alors qu elle a une dimension économique sociale financière je dirais même culturelle a assuré M Diouf Car a t il dit les problèmes de l agriculture dépassent les ministres de l Agriculture Une soixantaine de chefs d État ou de gouvernement essentiellement d Afrique et d Amérique Latine ont participé à ce sommet boudé par la totalité des dirigeants du G8 sauf Silvio Berlusconi dont le pays accueillait la réunion et où la FAO a son siège Le ministre italien de l Agriculture Luca Zaia a résumé par un euphémisme la réunion de trois jours ce sommet n a pas donné de grands résultats et il y a eu des absences importantes Les ONG impliquées dans la lutte contre la faim venues en grand nombre dans la capitale italienne ont été plus dures à l égard de l agence spécialisée de l ONU Le sommet de la FAO a gâché l occasion d empêcher un milliard de personnes d être affamées a déploré ActionAid On pourrait penser que la hausse de 20 depuis 2005 du nombre des personnes affamées aurait entraîné une action décisive et déterminée Mais le sommet de la FAO n a pas réussi à parvenir à une quelconque percée importante Les dirigeants du G8 ne se sont même pas dérangés à part Silvio Berlusconi dénonce un communiqué d ActionAid On ne remplit pas des estomacs vides avec des paroles chaleureuses a conclu l ONG Oxfam International a donné mercredi une note de 2 sur 10 au sommet de la FAO Une seule réunion ne peut pas résoudre le problème de la faim dans le monde mais nous nous attendions certainement à bien plus Le résultat n est pas à la hauteur du problème avec un milliard de personnes qui souffrent de la faim L absence quasi totale de dirigeants des pays riches a envoyé un mauvais signal dès le début du sommet a dénoncé un porte parole de l ONG Gawain Kripke Pour Médecins sans frontières MSF le sommet n est pas parvenu à s occuper de la malnutrition des enfants Une fois de plus la communauté internationale ne prend aucun engagement dans la lutte contre la malnutrition des enfants Négliger le fait que de 3 5 à 5 millions d enfants de moins de cinq ans meurent chaque année de malnutrition signifie en substance que le sommet a échoué s agissant de protéger les plus vulnérables a conclu Guillaume Bonnet porte parole de MSF Aux questions des journalistes relayant le mal être des ONG M Diouf a répondu en essayant de défendre les résultats du sommet Il a ainsi présenté comme un succès le fait que le document final prévoit l éradication totale de la faim dans le monde alors que l objectif jusqu à présent était de réduire de moitié d ici à 2015 le nombre des affamés Mais aucune date butoir n a été fixée pour atteindre cet objectif AFP Source www 7sur7 be Nov 16 Gestion de la biosphère Actualité Biosphère Changement climatique Economie Rendez vous Société Planétaire écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Un impérieux devoir pour l humanité Moins d un mois avant le Sommet de Copenhague voici une étude qui arrive à point nommé pour nous rappeler que les solutions d adaptations au changement climatique se trouvent dans les ressources naturelles Elle interpelle tous ceux qui agitent frénétiquement le chiffon rouge de la surpopulation et qui affirment catégoriquement qu il faut freiner la démographie en stabilisant la population mondiale pour faire face au changement climatique En fait une meilleure gestion des ressources naturelles sage et raisonnable permettrait à l ensemble de l espèce humaine d appréhender intelligemment la période à venir Mieux vivre ensemble au sein de la biosphère solidairement et équitablement doit être l aboutissement du futur traité de Copenhague Le temps est venu pour l humanité de devenir responsable et d arrêter cette cupidité des générations présentes qui fait payer la note aux générations futures La masse des échanges planétaires nécessite définitivement un nouveau modèle économique plutôt que cette goinfrerie qu est la consommation relancée par le capitalisme vert A cause de lui la situation alimentaire se dégrade et dans de nombreux états providence une grande partie des populations est déconnectée de la réalité biosphérique L ordre social qui prévaut dresse des paravents à la crise économique et impose le port d œillères pour une vision du quotidien formatée et égoïste De fait l apartheid social se développe et se traduit par une opposition entre les salariés du public du privé les chômeurs les travailleurs indépendants une stigmatisation des pauvres les modestes un irrespect vis à vis des séniors l admiration des riches Ces distorsions internes et externes de vie commune nationales ou internationales génèrent de l incivisme de l autoritarisme un esprit de compétition exacerbé et une perte de repères Le tout prend place dans un environnement mis en danger par la destruction accélérée des biotopes ainsi que les disparitions inéluctables de nombreuses espèces tant animales que végétales la Terre ne parait plus à même de répondre aux besoins des humains Cerise sur le gâteau le choix ces derniers mois de relancer l économie mondiale par la dette publique l aide financière aux banques et la consommation semble être une erreur car cela retarde la prise de conscience collective freine le désir de changement et repousse la possibilité de changer le système Le Sommet de Copenhague devrait être l occasion d amorcer un processus de meilleure gestion de l ensemble Il faut désormais redéfinir une économie pour tous avec ni riches ni pauvres Une nouvelle économie juste équitable globale qui redonne du sens à l humanité et à la nature C est pourquoi si prioritairement nous prenons en compte la nécessité biosphérique nous pouvons encore changer de modèle politique et d ordre social afin de renouer avec la fraternité entre les humains sans que soit compromise leur diversité Ce n est pas trop tard Remettre du bon sens dans les règles et lois de l argent et investir massivement dans la biodiversité pour s acclimater au changement climatique est prioritaire Les auteurs de cette étude sont les précurseurs de l action écologonomique Et l écologonomie peut générer le nouveau champ économique planétaire en réduisant notre impact sur la biodiversité Parvenir à cette meilleure gestion des ressources naturelles est possible si l on se dote de l indispensable outil que serait une monnaie unique Les Bankor et DTS droits de tirage spéciaux dans un panier de monnaies sont les premiers balbutiements vers la monnaie planétaire L écologonomie peut ensuite être la logique la ligne de force qui ouvre la voie au globo la future monnaie planétaire USA Europe et Asie en s unissant dignement pourraient alors bâtir pacifiquement solidairement et solidement l économie de la société planétaire de demain hétérogène et originaire Oui il est temps de prendre conscience de la primauté biosphérique et de l unité humaine pour l adaptation au changement climatique Oui il est temps de cesser d emprunter sur le capital de vie des générations futures Oui le temps est venu que tous les responsables politiques quelles que soient leurs familles d origine orientent désormais leurs efforts en ce sens simplement humblement honnêtement et humainement Bien que le changement de nos modes de vie ne puisse se faire en un instant nous pouvons d ores et déjà commencer à œuvrer ensemble afin qu il n y est plus de pauvreté et de faim au sein de notre espèce et que nous n épuisions plus les systèmes biologiques de la planète C est alors solidairement collectivement et efficacement que nous pourrons faire face au défi qu est le changement climatique Participer à l élaboration du traité de Copenhague est une occasion unique et formidable C est un honneur Au nom de la dignité humaine vous qui allez rédiger les textes constitutifs n oubliez pas que la Terre que nous gérons est une oasis fragile dans l espace stellaire que gérer sagement équitablement les ressources globales et préserver la vie est un impérieux devoir pour l humanité le reste ce ne sont que des intérêts particuliers des discours pseudo scientifiques du tohubohu médiatique de la rhétorique et de l irresponsabilité politique Y B Investir pour protéger la nature est hautement rentable Investir des milliards pour protéger la diversité de la vie animale et végétale permettrait un retour sur investissement cent fois supérieur sur le long terme estime une étude de l économiste indien Pavan Sukhdev publiée vendredi Plus d un milliard d autochtones dépendent directement pour leur subsistance des récifs coralliens des forêts des mangroves et d autres formes de ce capital naturel Et si les leaders politiques ne prennent pas rapidement des mesures radicales pour enrayer la destruction de ces ressources conflits famines et réfugiés climatiques seront inévitables avertit ce rapport Reconnaître et donner un prix aux services rendus par la nature à la société doit devenir une priorité pour les responsables politiques explique à l AFP Pavan Sukhdev auteur principal de cette étude intitulée L économie des systèmes écologiques et de la biodiversité Investir quelque 45 milliards de dollars par an dans le développement des zones protégées sur terre et en mer permettrait d assurer des bénéfices de l ordre de 4 à 5 000 milliards de dollars par an après quelques dizaines d années estime l économiste Ainsi la plantation l an dernier de 12 000 hectares de mangroves dans le sud du Vietnam a coûté environ 1 million de dollars mais devrait permettre d éviter les dépenses d entretien des digues qui représentent plus de 7 millions de dollars chaque année Alors que le changement climatique est un enjeu global avec des répercussions locales la biodiversité est un ensemble d enjeux locaux commente Pavan Sukhdev soulignant que l exemple des mangroves au Vietnam pourrait et devrait être multiplié à travers le monde A moins d un mois du sommet de l ONU sur le climat à Copenhague la protection des forêts tropicales apparaît comme une question cruciale La déforestation représente 20 des émissions de gaz à effet de serre rappelle Pavan Sukhdev Mais les forêts constituent aussi le plus important dispositif d atténuation du changement climatique car elles capturent 15 des émissions totales de dioxyde de carbone ajoute t il Lors du sommet du G8 élargi aux grands pays émergents les pays principaux pollueurs de la planète ont reconnu que la terre ne devait pas se réchauffer au delà de deux degrés rejoignant ainsi pour la première fois la communauté scientifique Pour certains écosystèmes cependant il est peut être déjà trop tard Ainsi les récifs coralliens tropicaux dont dépendent près de 500 millions de personnes sur la planète sont déjà sur une pente descendante avec une augmentation de température d un peu moins de 1 degré depuis l ère préindustrielle 500 millions de personnes qu il faudrait prendre en charge que ferez vous si et plus probablement quand le problème se posera interroge Pavan Sukhdev Les solutions au changement climatique se trouvent dans les ressources naturelles On peut utiliser la restauration des écosystèmes pour l adaptation au changement et on doit utiliser les écosystèmes les forêts les océans comme outil principal d une réduction des émissions de gaz à effet de serre estime l économiste L étude soutenue par le programme des Nations unies pour l environnement Pnue a été lancée par la Commission européenne en 2007 et sa version finale devrait être présentée en octobre 2010 Dans une première phase présentée en mai 2008 Pavan Sukhdev avait estimé que l érosion de la biodiversité représentait un coût évalué entre 1 350 et 3 100 milliards d euros par an afp Source www 7sur7 be Nov 13 Ours sans pelage Biosphère Changement climatique écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Un fait d hiver symptomatique Voici en cette saison un fait divers pour le moins étrange dans l hémisphère nord Quelle en est la raison quel en est le sens Pendant des millénaires les ours étaient considérés comme les rois des animaux Ce qui arrive à Dolores et Lolita est incompréhensible et peut être le triste symbole d un déclin possible que l on ne souhaite pas Y B Au jardin zoologique allemand de Leipzig deux ours sud américains attirent l attention depuis quelques semaines Les deux ours Dolores et Lolita perdent leur fourrure ce qui leur donne un air étrange Les experts animaliers restent perplexes face à ce phénomène car habituellement en cette période d automne les ours voient leur pelage pousser afin de faire face aux températures plus fraîches Les employés du zoo ont déjà interrogé des confrères des quatre coins du monde pour savoir quel était le problème et comment le soigner mais pour l instant l énigme reste sans réponse La santé de Dolores 15 ans et de Lolita 11 ans ne semble heureusement pas en danger En attendant ce look étrange ameute les foules ca Source www 7sur7 be Nov 13 Chutes de neige en Chine Atmosphère Changement climatique Energie Pollutions Société Planétaire écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Suites de l Opération neige Au moins 38 personnes sont mortes dans le nord de la Chine où certaines provinces ont connu leurs plus fortes chutes de neige en plusieurs décennies a rapporté la presse vendredi La neige précoce et abondante cette année a également entraîné dans les provinces septentrionales de graves perturbations pour le trafic aérien ferroviaire et pour les automobilistes même si la situation revenait lentement à la normale vendredi La province du Shanxi a été la plus touchée près de 500 accidents de la route ayant fait 24 morts depuis le début de la semaine a rapporté l agence semi officielle China News Service Certaines provinces ont enregistré leurs plus fortes chutes de neige en 60 ans et un million de Chinois ont été victimes de sinistres Le Premier ministre Wen Jiabao s est rendu jeudi dans la province du Hebei où six personnes ont péri dont trois enfants morts écrasés après la chute du toit de leur école Le Shanxi a déploré cinq morts et la province du Shandong et la région autonome du Ningxia les autres décès Les chutes de neige en partie provoquées par les scientifiques pour alléger la sécheresse dont souffre le Nord ont entraîné la fermeture partielle ou totale des aéroports de Pékin Taiyuan Xian Shijiazhuang entre autres et l annulation de centaines de vols en Chine du Nord belga ca Source www 7sur7 be Nov 13 Sommet de Copenhague et Kilimandjaro Actualité Changement climatique Rendez vous écrit par Yvan Burtin Pas de commentaire Le Kilimandjaro tout un symbole En Tanzanie sur la plus haute montagne d Afrique la glace fond rapidement En effet le glacier du Kilimandjaro vieux de 12000 ans a déjà perdu un quart de sa superficie entre 2000 et 2007 La fonte des glaciers est un phénomène global qui s amplifie sur une grande partie des massifs montagneux de la planète et la montée des températures semble en être la cause principale Ce sujet d extrême importance devrait être l un des débats majeurs qui seront tenus lors du Sommet de Copenhague Espérerons qu en ce qui concerne les relations internationales la glace fonde là aussi Les solidaires et nécessaires mesures d acclimatation au changement climatique en dépendent A suivre Y B Par Hannah Devlin Times 2 novembre 2009 Les neiges du Kilimandjaro auront disparu d ici deux décennies estiment les scientifiques qui indiquent que la fonte rapide de ce glacier durant le siècle dernier apporte une spectaculaire preuve concrète du changement climatique mondial Si ces prévisions basées sur 95 années d observations des glaces du Kilimandjaro s avèrent exactes le sommet de la plus haute montagne d Afrique serait dépourvu de glaces pour la première fois depuis plus de 12 000 ans Depuis 1912 85 du glacier a disparu et la fonte ne semble pas se ralentir Vingt six pour cent de la glace a disparu depuis 2000 L étude publiée aujourd hui dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences conclut que la cause principale de cette fonte des glaces est l augmentation des températures mondiales Bien que les changements de la nébulosité et des précipitations neigeuses puissent également jouer un rôle ces facteurs semblent être de moindre importance Même d intenses sécheresses dont l une d elles avait duré environ 300 ans n avaient pas provoqué une telle diminution du glacier L étude réalisée à partir de photographies terrestres et satellitaires montre la diminution de la superficie de glace entre 1912 et 2007 Les 12 km carrés de glace de 1912 se sont réduits à 1 9 km carré en 2007 et les deux grands champs de glace existant auparavant ont laissé place à plusieurs petites formations isolées Pour la deuxième partie de leur étude les scientifiques de l Université de l Ohio ont foré la glace jusqu à la roche et extrait des carottages de glace sur six sites différents Ces carottes descendant jusqu à une profondeur de 49 m ont permis de retracer l historique de la glace de sa fonte et des précipitations des 11 700 dernières années Les bulles allongées emprisonnées dans la couche superficielle de l un des prélèvements indiquent que des phases de gel et de fonte avaient alterné au cours des 40 dernières années Par le passé même les événements climatiques extrêmes n avaient pas provoqué de fonte notable Une grave sécheresse intervenue il y a 4200 ans et qui avait duré trois siècles a laissé une couche de poussière mais aucune preuve de fonte importante Les techniques de datation radioactive ont également montré que la glace avait rapidement perdu en épaisseur et en superficie Le glacier sud a perdu 5 mètres d épaisseur entre 2000 et 2007 et le glacier Furtwängler plus petit a perdu de 4 8 m soit 50 de son épaisseur totale Une année Furtwängler sera là et l année suivante il aura disparu prévoit Lonnie Thompson un paléoclimatologue de l université d Ohio qui a dirigé

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/11/lang-pref/es/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive

  • Union Planétaire | 2009 octobre
    de la Terre et de l Espace et au Département des Sciences de l Atmosphère et de l Océan Le dioxyde de carbone est un puissant gaz à effet de serre et les observations géologiques dont nous disposons maintenant pour les 20 derniers millions d années étayent fortement l idée que c est un agent important du changement climatique durant l histoire de la Terre dit elle En analysant la composition chimique des bulles d air emprisonnées dans les glaces de l Antarctique les scientifiques ont pu déterminer la composition de l atmosphère terrestre en remontant aussi loin que 800 000 années et ils ont acquis une bonne compréhension de la façon dont les niveaux de dioxyde de carbone ont varié dans l atmosphère depuis cette époque Mais avant cette étude il n existait pas de consensus sur la façon de reconstruire les niveaux de dioxyde de carbone au delà de 800 000 ans Avant de rejoindre l UCLA Mme Tripati faisait partie d une équipe de recherche de l Université de Cambridge en Angleterre qui a développé une nouvelle technique pour évaluer les niveaux de dioxyde de carbone dans un passé beaucoup plus lointain en étudiant les ratios entre le bore et le calcium de sédiments marins Elle a utilisé cette méthode pour déterminer la quantité de dioxyde de carbone dans l atmosphère de la Terre jusqu à 20 millions d années en arrière Nous sommes en mesure pour la première fois de reproduire avec précision les niveaux de CO2 mesurés dans les bulles des carottes de glace durant les 800 000 dernières années indique M Tripati Ce qui suggère que la technique que nous utilisons est valide Nous avons ensuite appliqué cette technique pour étudier l histoire de dioxyde de carbone entre moins 800 000 ans et moins 20 millions d années dit elle Nous avons des preuves établissant un couplage très étroit entre les niveaux de dioxyde de carbone et le climat Lorsque l on trouve des preuves de l extension des calottes glaciaires en Antarctique ou au Groenland ou de la croissance de la banquise dans l océan Arctique nous observons une modification spectaculaire des niveaux de dioxyde de carbone au cours des 20 derniers millions d années Ce qui est un peu dérangeant note Mme Tripati c est que la seule fois au cours des 20 derniers millions d années où nous trouvons des preuves d un niveau de dioxyde de carbone similaire au niveau actuel de 387 ppm se situe il y a 15 à 20 millions d années de cela lorsque la planète était radicalement différente Les niveaux de dioxyde de carbone ont varié entre 180 et 300 ppm au cours des 800 000 dernières années jusqu à ces dernières décennies rappelle M Tripati qui est également membre de l Institut de géophysique et de l UCLA On savait que les niveaux actuels de CO2 sont sans précédent au cours des 800 000 dernières années mais la constatation qu ils n avaient pas été atteints depuis 15 derniers millions d années est nouvelle Avant la révolution industrielle de la fin du 19ème le niveau de CO2 était d environ 280 parties par million Ce chiffre a très peu changé au cours des 1000 dernières années Mais depuis la révolution industrielle le niveau de CO2 s est élevé et risque d exploser si rien n est fait pour inverser la tendance prévient elle Au cours du Miocène moyen environ de 14 à 20 millions d années les niveaux de dioxyde de carbone sont restés à environ 400 ppm proche de la où nous en sommes aujourd hui indique la chercheuse Globalement les températures étaient de 3 à 6 C plus chaudes une différence énorme La technique mise en œuvre par Mme Tripati a un taux d incertitude moyen de seulement 14 parties par million Nous pouvons désormais nous prononcer en confiance sur la manière dont le dioxyde de carbone a varié tout au long de l histoire juge t elle Au cours des 20 derniers millions d années les principaux évènements liés au climat incluent l apparition soudaine de la glace en Antarctique il y a environ 14 millions d années et une hausse du niveau des mers d environ 25 à 40 mètres Nous avons montré que cette augmentation spectaculaire du niveau de la mer est associée à une augmentation des niveaux de CO2 d environ 100 ppm un changement énorme dit elle Ces données apportent la première preuve que le CO2 pourrait être lié à des changements environnementaux tels que les changements dans l écosystème terrestre la distribution des glaces le niveau des mers et l intensité de la mousson Aujourd hui l océan Arctique est recouvert d une banquise toute l année et ce depuis environ 14 millions d années Avant cela il n y avait pas de présence permanente de la banquise dans l Arctique note t elle Certaines projections montrent que les niveaux de CO2 pourraient atteindre 600 ou même 900 ppm durant le siècle prochain si aucune mesure n est prise pour réduire les émissions Ces niveaux ont pu être atteints sur Terre il ya 50 millions d années ou plus déclare Mme Tripati qui travaille pour pousser ses investigations beaucoup plus loin en arrière que 20 millions d années et étudier les derniers 20 millions d années en détail Il y a plus de 50 millions d années il n y avait pas de calotte glaciaire sur Terre et les déserts s étendaient aux zones subtropicales La planète était radicalement différente Les Co auteurs de l étude sont Christopher Roberts Ph D étudiante au département des sciences de la Terre à l Université de Cambridge et Robert Eagle un chercheur postdoctoral à la Division des sciences géologiques et planétaires au California Institute of Technology Je cherche à comprendre comment le cycle du carbone et le climat ont été couplés et pourquoi ils ont été couplés sur une échelle de plage de temps allant de plusieurs centaines d

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/10/lang-pref/fr/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive

  • Union Planétaire | 2009 October
    de la Terre et de l Espace et au Département des Sciences de l Atmosphère et de l Océan Le dioxyde de carbone est un puissant gaz à effet de serre et les observations géologiques dont nous disposons maintenant pour les 20 derniers millions d années étayent fortement l idée que c est un agent important du changement climatique durant l histoire de la Terre dit elle En analysant la composition chimique des bulles d air emprisonnées dans les glaces de l Antarctique les scientifiques ont pu déterminer la composition de l atmosphère terrestre en remontant aussi loin que 800 000 années et ils ont acquis une bonne compréhension de la façon dont les niveaux de dioxyde de carbone ont varié dans l atmosphère depuis cette époque Mais avant cette étude il n existait pas de consensus sur la façon de reconstruire les niveaux de dioxyde de carbone au delà de 800 000 ans Avant de rejoindre l UCLA Mme Tripati faisait partie d une équipe de recherche de l Université de Cambridge en Angleterre qui a développé une nouvelle technique pour évaluer les niveaux de dioxyde de carbone dans un passé beaucoup plus lointain en étudiant les ratios entre le bore et le calcium de sédiments marins Elle a utilisé cette méthode pour déterminer la quantité de dioxyde de carbone dans l atmosphère de la Terre jusqu à 20 millions d années en arrière Nous sommes en mesure pour la première fois de reproduire avec précision les niveaux de CO2 mesurés dans les bulles des carottes de glace durant les 800 000 dernières années indique M Tripati Ce qui suggère que la technique que nous utilisons est valide Nous avons ensuite appliqué cette technique pour étudier l histoire de dioxyde de carbone entre moins 800 000 ans et moins 20 millions d années dit elle Nous avons des preuves établissant un couplage très étroit entre les niveaux de dioxyde de carbone et le climat Lorsque l on trouve des preuves de l extension des calottes glaciaires en Antarctique ou au Groenland ou de la croissance de la banquise dans l océan Arctique nous observons une modification spectaculaire des niveaux de dioxyde de carbone au cours des 20 derniers millions d années Ce qui est un peu dérangeant note Mme Tripati c est que la seule fois au cours des 20 derniers millions d années où nous trouvons des preuves d un niveau de dioxyde de carbone similaire au niveau actuel de 387 ppm se situe il y a 15 à 20 millions d années de cela lorsque la planète était radicalement différente Les niveaux de dioxyde de carbone ont varié entre 180 et 300 ppm au cours des 800 000 dernières années jusqu à ces dernières décennies rappelle M Tripati qui est également membre de l Institut de géophysique et de l UCLA On savait que les niveaux actuels de CO2 sont sans précédent au cours des 800 000 dernières années mais la constatation qu ils n avaient pas été atteints depuis 15 derniers millions d années est nouvelle Avant la révolution industrielle de la fin du 19ème le niveau de CO2 était d environ 280 parties par million Ce chiffre a très peu changé au cours des 1000 dernières années Mais depuis la révolution industrielle le niveau de CO2 s est élevé et risque d exploser si rien n est fait pour inverser la tendance prévient elle Au cours du Miocène moyen environ de 14 à 20 millions d années les niveaux de dioxyde de carbone sont restés à environ 400 ppm proche de la où nous en sommes aujourd hui indique la chercheuse Globalement les températures étaient de 3 à 6 C plus chaudes une différence énorme La technique mise en œuvre par Mme Tripati a un taux d incertitude moyen de seulement 14 parties par million Nous pouvons désormais nous prononcer en confiance sur la manière dont le dioxyde de carbone a varié tout au long de l histoire juge t elle Au cours des 20 derniers millions d années les principaux évènements liés au climat incluent l apparition soudaine de la glace en Antarctique il y a environ 14 millions d années et une hausse du niveau des mers d environ 25 à 40 mètres Nous avons montré que cette augmentation spectaculaire du niveau de la mer est associée à une augmentation des niveaux de CO2 d environ 100 ppm un changement énorme dit elle Ces données apportent la première preuve que le CO2 pourrait être lié à des changements environnementaux tels que les changements dans l écosystème terrestre la distribution des glaces le niveau des mers et l intensité de la mousson Aujourd hui l océan Arctique est recouvert d une banquise toute l année et ce depuis environ 14 millions d années Avant cela il n y avait pas de présence permanente de la banquise dans l Arctique note t elle Certaines projections montrent que les niveaux de CO2 pourraient atteindre 600 ou même 900 ppm durant le siècle prochain si aucune mesure n est prise pour réduire les émissions Ces niveaux ont pu être atteints sur Terre il ya 50 millions d années ou plus déclare Mme Tripati qui travaille pour pousser ses investigations beaucoup plus loin en arrière que 20 millions d années et étudier les derniers 20 millions d années en détail Il y a plus de 50 millions d années il n y avait pas de calotte glaciaire sur Terre et les déserts s étendaient aux zones subtropicales La planète était radicalement différente Les Co auteurs de l étude sont Christopher Roberts Ph D étudiante au département des sciences de la Terre à l Université de Cambridge et Robert Eagle un chercheur postdoctoral à la Division des sciences géologiques et planétaires au California Institute of Technology Je cherche à comprendre comment le cycle du carbone et le climat ont été couplés et pourquoi ils ont été couplés sur une échelle de plage de temps allant de plusieurs centaines d

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/10/lang-pref/en/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive

  • Union Planétaire | 2009 October
    Sciences de la Terre et de l Espace et au Département des Sciences de l Atmosphère et de l Océan Le dioxyde de carbone est un puissant gaz à effet de serre et les observations géologiques dont nous disposons maintenant pour les 20 derniers millions d années étayent fortement l idée que c est un agent important du changement climatique durant l histoire de la Terre dit elle En analysant la composition chimique des bulles d air emprisonnées dans les glaces de l Antarctique les scientifiques ont pu déterminer la composition de l atmosphère terrestre en remontant aussi loin que 800 000 années et ils ont acquis une bonne compréhension de la façon dont les niveaux de dioxyde de carbone ont varié dans l atmosphère depuis cette époque Mais avant cette étude il n existait pas de consensus sur la façon de reconstruire les niveaux de dioxyde de carbone au delà de 800 000 ans Avant de rejoindre l UCLA Mme Tripati faisait partie d une équipe de recherche de l Université de Cambridge en Angleterre qui a développé une nouvelle technique pour évaluer les niveaux de dioxyde de carbone dans un passé beaucoup plus lointain en étudiant les ratios entre le bore et le calcium de sédiments marins Elle a utilisé cette méthode pour déterminer la quantité de dioxyde de carbone dans l atmosphère de la Terre jusqu à 20 millions d années en arrière Nous sommes en mesure pour la première fois de reproduire avec précision les niveaux de CO2 mesurés dans les bulles des carottes de glace durant les 800 000 dernières années indique M Tripati Ce qui suggère que la technique que nous utilisons est valide Nous avons ensuite appliqué cette technique pour étudier l histoire de dioxyde de carbone entre moins 800 000 ans et moins 20 millions d années dit elle Nous avons des preuves établissant un couplage très étroit entre les niveaux de dioxyde de carbone et le climat Lorsque l on trouve des preuves de l extension des calottes glaciaires en Antarctique ou au Groenland ou de la croissance de la banquise dans l océan Arctique nous observons une modification spectaculaire des niveaux de dioxyde de carbone au cours des 20 derniers millions d années Ce qui est un peu dérangeant note Mme Tripati c est que la seule fois au cours des 20 derniers millions d années où nous trouvons des preuves d un niveau de dioxyde de carbone similaire au niveau actuel de 387 ppm se situe il y a 15 à 20 millions d années de cela lorsque la planète était radicalement différente Les niveaux de dioxyde de carbone ont varié entre 180 et 300 ppm au cours des 800 000 dernières années jusqu à ces dernières décennies rappelle M Tripati qui est également membre de l Institut de géophysique et de l UCLA On savait que les niveaux actuels de CO2 sont sans précédent au cours des 800 000 dernières années mais la constatation qu ils n avaient pas été atteints depuis 15 derniers millions d années est nouvelle Avant la révolution industrielle de la fin du 19ème le niveau de CO2 était d environ 280 parties par million Ce chiffre a très peu changé au cours des 1000 dernières années Mais depuis la révolution industrielle le niveau de CO2 s est élevé et risque d exploser si rien n est fait pour inverser la tendance prévient elle Au cours du Miocène moyen environ de 14 à 20 millions d années les niveaux de dioxyde de carbone sont restés à environ 400 ppm proche de la où nous en sommes aujourd hui indique la chercheuse Globalement les températures étaient de 3 à 6 C plus chaudes une différence énorme La technique mise en œuvre par Mme Tripati a un taux d incertitude moyen de seulement 14 parties par million Nous pouvons désormais nous prononcer en confiance sur la manière dont le dioxyde de carbone a varié tout au long de l histoire juge t elle Au cours des 20 derniers millions d années les principaux évènements liés au climat incluent l apparition soudaine de la glace en Antarctique il y a environ 14 millions d années et une hausse du niveau des mers d environ 25 à 40 mètres Nous avons montré que cette augmentation spectaculaire du niveau de la mer est associée à une augmentation des niveaux de CO2 d environ 100 ppm un changement énorme dit elle Ces données apportent la première preuve que le CO2 pourrait être lié à des changements environnementaux tels que les changements dans l écosystème terrestre la distribution des glaces le niveau des mers et l intensité de la mousson Aujourd hui l océan Arctique est recouvert d une banquise toute l année et ce depuis environ 14 millions d années Avant cela il n y avait pas de présence permanente de la banquise dans l Arctique note t elle Certaines projections montrent que les niveaux de CO2 pourraient atteindre 600 ou même 900 ppm durant le siècle prochain si aucune mesure n est prise pour réduire les émissions Ces niveaux ont pu être atteints sur Terre il ya 50 millions d années ou plus déclare Mme Tripati qui travaille pour pousser ses investigations beaucoup plus loin en arrière que 20 millions d années et étudier les derniers 20 millions d années en détail Il y a plus de 50 millions d années il n y avait pas de calotte glaciaire sur Terre et les déserts s étendaient aux zones subtropicales La planète était radicalement différente Les Co auteurs de l étude sont Christopher Roberts Ph D étudiante au département des sciences de la Terre à l Université de Cambridge et Robert Eagle un chercheur postdoctoral à la Division des sciences géologiques et planétaires au California Institute of Technology Je cherche à comprendre comment le cycle du carbone et le climat ont été couplés et pourquoi ils ont été couplés sur une échelle de plage de temps allant de plusieurs centaines

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/10/lang-pref/es/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive

  • Union Planétaire | Le souffle du bon sens se lève pour les chauves-souris !
    de scientifiques avaient averti l an dernier qu une hécatombe causée par la multiplication d éoliennes pourrait à terme menacer les chauves souris d extinction ce qui aurait un impact notable sur l écosystème car ces animaux se nourrissent d insectes nuisibles aux récoltes La cause principale de ces décès est le brusque changement de pression engendré par la rotation des pales avait conclu en 2008 l équipe canadienne Nous avons donc essayé de trouver un moyen d y remédier a dit à l AFP le professeur Barclay dont les conclusions sont publiées dans l édition de septembre de la revue scientifique américaine The journal of wildlife management En coopération avec TransAlta entreprise spécialisée dans cette énergie renouvelable les scientifiques ont étudié le comportement des petits animaux dans un champ de 39 éoliennes situé à environ 200 km au sud de Calgary Leur période d étude s est étalée du 15 juillet au 30 septembre en 2006 et 2007 c est à dire pendant la période de migration de ces mammifères vers le sud Ils ont constaté que lorsque la vitesse du vent est faible les chauves souris manifestent une activité accrue mais sont également plus susceptibles de mourir autour des éoliennes En conséquence les chercheurs ont porté la vitesse de vent déclenchant le démarrage des pales de 4 m s 14 4 km h à 5 5 m s 19 8 km h Nous avons comparé ces turbines expérimentales à celles fonctionnant normalement la mortalité avait chuté de 60 raconte le professeur Barclay belga Source www 7sur7 be 25 09 2009 Laisser une réponse Nom obligatoire Mail non publié obligatoire Site Internet Union Planétaire 2009 2011 Mentions Légales Crédits Contact Population mondiale Langues We would welcome anybody who could translate these pages for free Categories Activité économique 25 Actualité

    Original URL path: http://www.union-planetaire.org/2009/09/le-souffle-du-bon-sens-se-leve-pour-les-chauves-souris/ (2016-02-16)
    Open archived version from archive



  •