archive-org.com » ORG » U » UNOP-DZ.ORG

Total: 338

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Contactez Nous
    Les Vergers Kouba 16000 Alger ALGERIE info unop dz org Nom et Prénom Société Email Votre message PREV NEXT Envoyer Menu principal Menu Mot du Président Chiffres Clés Documentations Adhérents Partenaires Comités Communiqués Associations IFPMA EFPIA FEDEFARMA CAEME LEEM INTERPHARMA ABPI Mot du Président En raison de son caractère hautement sensible le secteur du médicament a toujours fait l objet d une attention particulière des plus hautes autorités politiques et

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_uniform&view=form&form_id=1&show_form_title=0&show_form_description=0&Itemid=1868 (2016-04-29)
    Open archived version from archive


  • Union Nationale des Opérateurs de la Pharmacie
    de ce prix pour tenir compte des changements objectifs qui affectent la réalité des coûts de fabrication 4 Le prix du médicament importé devrait être libellé en dinar algérien au même titre que celui du produit fabriqué localement Il s agit par là de placer les produits sur une même base concurrentielle Cela serait également un signal en direction des fournisseurs étrangers pour les inviter à mieux s impliquer au sein du marché national 5 Interdiction des pratiques d alignement automatique des prix des produits princeps importés sur ceux des génériques fabriqués localement Cette pratique annihile tout espoir de gain de parts de marché pour les producteurs locaux dont les produits sont pourtant utilisé comme base pour la définition des prix de référence par le système national de sécurité sociale 6 Diversifier les sources de financement du système de sécurité sociale en agissant sur d autres leviers que le prix du médicament par l orientation vers d autres alternatives telles que l amélioration du niveau des recouvrements l élargissement de l assiette des cotisations par la réduction des activités informelles une contribution spéciale à faire peser sur les industries polluantes la récupération d une part de la taxe sur les tabacs etc 7 Modernisation et mise à niveau du système d information de sorte à rendre transparentes les évolutions touchant à tous les segments d une filière en croissance rapide L encadrement efficace de la filière par le ministère de la Santé impose à ce dernier de rendre publiques au fur et à mesure les informations concernant les prix des produits les décisions d enregistrement les agréments des unités de production ou de distribution les produits mis en marché les projets d investissements les importations etc Un système d information plus performant est un atout majeur pour la poursuite harmonieuse du développement de la filière 8 Mesures d encouragement sélectives à prendre afin d inciter à la fabrication de classes thérapeutiques insuffisamment investies jusque là par la production locale Dans le même sillage il est nécessaire qu un chantier nouveau soit ouvert en termes de prospection de débouchés extérieurs pour faire face à un surplus de capacité de production par trop élevé par rapport à la taille du marché national 9 Enfin l UNOP tient à réaffirmer l engagement des fabricants nationaux à concrétiser l objectif affiché par les pouvoirs publics d arriver à satisfaire les 70 de ses besoins par la production nationale Néanmoins il devient clair que si cet objectif ambitieux est à la portée de notre pays sa concrétisation ne se résout pas à travers l installation de capacités de production Celle ci passe par une politique de soutien plus volontariste et qui mette en cohérence toute la palette des instruments de régulation de l activité pharmaceutique 9 1 maintien de la protection du marché national et mise en place de procédures claires pour l actualisation régulière des listes de produits fabriqués localement et des interdictions d importations de ces produits 9 2 mise en place de

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=119 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Union Nationale des Opérateurs de la Pharmacie
    les médicaments destinés à la médecine vétérinaire De janvier à fin novembre 2014 les importations des médicaments à usage humain ont atteint 2 18 mds usd contre près de 1 91 md usd durant la même période de 2013 précisent les Douanes La facture des médicaments à usage humain est demeurée la plus importante puisqu elle a représenté 96 des importations de l ensemble des produits pharmaceutiques Mais les quantités importées de cette catégorie de médicaments ont diminué en passant à 27 362 tonnes contre 27 828 tonnes durant les 11 premiers mois de 2013 soit une baisse de 1 67 Pour ce qui concerne les importations des produits parapharmaceutiques elles ont atteint 61 52 millions usd 1 218 tonnes sur les 11 premiers mois 2014 contre 50 94 millions usd 1 090 tonnes note la même source Concernant les médicaments à usage vétérinaire les achats extérieurs de l Algérie se sont chiffrés à 31 26 millions usd 483 tonnes contre 27 24 millions usd 568 tonnes durant la même période de comparaison Le marché national du médicament est estimé à plus de 2 5 milliards de dollars dont 1 85 milliard de dollars d importations alors que le reste provient de la production locale répartie entre 84 provenant du secteur privé et 16 du secteur public En 2013 les importations algériennes en produits pharmaceutiques avaient totalisé 2 28 milliards usd 1 96 par rapport à 2012 alors que les quantités ont reculé de 6 74 pour totaliser 33 389 tonnes La facture des importations des médicaments s alourdit d année en année du fait de l élargissement de la couverture sanitaire et de l acquisition de nouvelles molécules avait déjà indiqué le ministère de la Santé de la population et de la réforme hospitalière Cette hausse s expliquerait aussi

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=116 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Union Nationale des Opérateurs de la Pharmacie
    il y a également d autres ingrédients importants comme la mise à niveau du cadre réglementaire et l émission d un nouveau cahier des charges pour l industrie pharmaceutique a t il ajouté Interpellé sur la loi sur la santé de 1985 M Kerrar a espéré que celle en préparation soit plus moderne et en phase avec l outil industriel existant précisant que le texte précédent correspondait à l époque où l Algérie importait pratiquement tous ses médicaments Je dirais néanmoins que cette industrie a réussi en dix ans à multiplier par 10 sa production et l on atteint aujourd hui 40 de couverture des besoins du marché national Je ne connais pas beaucoup de secteurs en Algérie qui couvrent autant la demande locale a t il indiqué avant de noter que le problème réside surtout dans les lenteurs administratives En plus de la mise à niveau de l outil juridique le président de l UNOP a plaidé pour que les ressources humaines et matérielles soient mises au service du producteur qui gère le médicament ce qui permettrait à son avis non seulement de couvrir une grande partie des besoins du pays mais aussi d aller vers des segments qui jusque là réservés à certains pays développés à savoir en particulier la biotechnologie Abordant le volet de la distribution le spécialiste a relevé la carence en matière de statistiques régulières en Algérie et estimé que ce volet souffre également d un manque flagrant du cadre réglementaire d un cahier des charges à mettre en place et surtout des conditions de distribution qui doivent régulièrement être inspectées et auditées comme cela se fait à travers le monde a t il clarifié Le fonds de péréquation existe pour certaines régions du pays mais qui n a jamais été affecté alors qu il

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=71 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • POLITIQUE DU MÉDICAMENT «Le producteur national doit conserver ses prix inchangés»
    produit nouveau hors nomenclature est contraint d en fabriquer trois lots industriels de prendre rendez vous pour déposer son dossier d enregistrement puis d attendre que nos deux administrations rendent leur verdict Pour la partie ministère de la Santé avec les délais de dépôt des dossiers ceux de leur étude les avis des experts cliniciens il faut attendre une moyenne de quinze mois Le nombre de dossiers pouvant être déposés est très curieusement limité à deux tous les quinze jours L avis des experts cliniciens est un obstacle très difficile à franchir ceux ci qui sont restés inactifs des années durant ont repris leurs travaux mais de manière laborieuse et souvent sans grands moyens et leurs décisions traînent souvent en longueur pour des raisons diverses On passe ensuite au guichet Sécurité sociale pour la décision concernant les conditions de remboursement du nouveau produit Il faut ensuite attendre que cette décision de remboursement soit validée par un arrêté autrement dit une moyenne de huit à dix huit mois supplémentaires Et quand en bout de course l arrêté est publié le fabricant doit procéder à ses frais à l incinération des trois lots industriels de produits fabriqués ces derniers ayant en général déjà atteint leur délai de péremption Si l objectif des autorités était celui de fermer la porte à la diversification de la production nationale et à l innovation pharmaceutique sans doute qu elles ne s y prendraient pas autrement C est à croire que la production nationale de médicaments est frappée de malédiction Au delà des rigueurs de ce parcours bureaucratique ce sont quelques centaines de millions de dinars de pertes financières qui pour les fabricants algériens sont occasionnées chaque année par une mécanique infernale dont tout le monde reconnaît la nocivité mais que personne n arrive à réformer La prise en compte des contraintes du producteur est totalement absente c est ainsi que pendant tout le temps que durait la renégociation des prix avec les fournisseurs étrangers soit exactement de novembre 2014 à mars 2015 les travaux du Comité des prix étaient inexplicablement gelés et aucune décision concernant les prix des produits fabriqués localement ne pouvait être rendue A quoi il faut ajouter que vis à vis des laboratoires étrangers qui se sont impliqués dans la fabrication locale aucune discrimination positive n est opérée par rapport à ceux qui ont toujours refusé de le faire en d autres termes ces derniers qui sont ceux qui gagnent le plus sur le marché algérien sont parfaitement confortés dans leur position négative En tout état de cause le fabricant algérien se trouve aujourd hui en face d un mécanisme de fixation des prix lourdement contraignant non seulement il est tenu de négocier ses coûts de fabrication sa marge de production et le prix final de son produit là où ses concurrents étrangers sont totalement libres il doit aussi conserver ses prix inchangés même lorsque les conditions économiques sont totalement bouleversées Il était beaucoup attendu du Comité des prix un cadre interministériel nouveau

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=122:politique-du-medicament-le-producteur-national-doit-conserver-ses-prix-inchanges&catid=86&Itemid=1840 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Union Nationale des Opérateurs de la Pharmacie
    de 74 dollars par habitant et par an En 2014 l Algérie a dépensé 100 dollars par habitant contre une norme mondiale de 127 dollars par an par habitant L Algérien ne consomme pas plus que la norme selon M Kerrar qui donne à titre d exemple la consommation du Libanais qui est de 220 dollars par an et de 400 euros par an pour le Français Selon l Unop et d après les prévisions de l IMS International Medical Studies les besoins de l Algérie en 2018 en produits pharmaceutiques seront de 5 7 milliards de dollars Cependant s inquiète l Unop si l Algérie possède aujourd hui les moyens financiers pour acheter les produits pharmaceutiques ça ne sera pas le cas demain avec la chute des prix du pétrole La situation est inquiétante car d une part on voit la crise se profiler et d autre part on s inquiète pour l accès du futur patient aux soins et aux produits pharmaceutiques Selon les données du Cnis Centre national de l informatique et des statistiques la facture de l importation des médicaments a connu une hausse de 11 entre 2013 et 2014 avec respectivement 2 3 milliards de dollars et 2 6 milliards de dollars La PCH Pharmacie centrale des hôpitaux pour sa part a importé l équivalent de 400 millions de dollars en 2013 et 752 millions de dollars en 2014 soit une augmentation de 87 La production pharmaceutique nationale connaît une croissance annuelle de 17 selon l Unop Satisfaisant Oui mais pas suffisant selon cette association Les opérateurs algériens se disent disponibles à renforcer le taux de production mais pas dans les conditions actuelles Nous ne demandons pas des moyens budgétivores pour développer cette industrie mais juste de bonnes conditions affirment ils Pourquoi le ministère de

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=123:abdelouahed-kerrar-dg-de-biopharm-nous-nous-preparons-a-une-concurrence-rude-sur-les-marches-exterieurs&catid=86&Itemid=1840iew=article&id=120&Itemid=467 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • “Le développement de l’industrie pharmaceutique handicapé par la bureaucratie”
    des fabricants une stratégie concrète d encouragement à l exportation En un mot nous avons besoin d une stratégie nationale un peu plus sophistiquée que celle que nous avons connue jusqu ici À l Unop nous restons raisonnablement optimistes quant au déploiement de ce scénario positif Nos propositions pratiques concernant les mesures à prendre pour concrétiser cette mise à niveau sont bien connues de nos autorités Avec les difficultés que traverse notre économie c est un dossier sur lequel les pouvoirs publics devraient se pencher d autant plus sérieusement qu il porte sur des mesures d organisation qui pour l essentiel ne coûtent rien au Trésor public D ailleurs la mise en place de l Agence nationale des produits pharmaceutiques est un premier pas en ce sens Et enfin avec la crise des paiements qui s annonce il devient clair que seul le développement de la production nationale est de nature à faire face à la croissance de la demande en soins de nos concitoyens Quels sont les projets majeurs de production de médicaments en cours de réalisation ou en voie de lancement notamment en oncologie et qui vont infléchir la facture d importation Nous n avons pas d information détaillée à ce sujet Selon le ministère de la Santé 151 projets de production dans le secteur pharmaceutique et parapharmaceutique sont en cours de réalisation avec des niveaux d avancement divers À quelle date tous ces projets vont rentrer en exploitation Quelles spécialités ils couvrent Quels segments de marchés ils visent etc ce sont là des questions auxquelles nous n avons pas de réponse à notre niveau Ce qui est certain c est que notre problème à l avenir ne sera certainement pas celui des capacités de production puisque avec les capacités déjà installées et celles qui sont annoncées ce sera beaucoup plus important que les besoins de notre marché qui sera couvert à un horizon rapproché Pour l Unop cela rend encore plus urgent la prise en charge pluriministérielle du médicament Et cela signifie aussi qu il va nous falloir nous préoccuper sérieusement de trouver des débouchés à l extérieur pour les produits algériens au cours des prochaines années Certains praticiens évoquent l inefficacité de certains médicaments importés ou fabriqués localement Est ce une réalité ou une perception erronée Ce sont là des questions récurrentes qui sont effectivement posées de temps à autre Elles renvoient à un débat ancien qui traverse tous les pays du monde et qui sur le fond vise à mettre en doute l efficacité des produits génériques En arrière plan de ce débat il y a les campagnes insidieuses véhiculées par les fournisseurs traditionnels de l Algérie qui ont perdu des parts de marché et ne se sont pas adaptés à la politique actuelle visant le développement de la production locale L Algérie dispose d un laboratoire national de contrôle ayant à son actif plusieurs distinctions internationales qui assure un contrôle de tous les lots mis sur le marché Ce débat sur l efficacité du

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=124:le-developpement-de-l-industrie-pharmaceutique-handicape-par-la-bureaucratie&catid=86&Itemid=1840&tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Union Nationale des Opérateurs de la Pharmacie
    Envoyer ce lien par e mail à un ami Fermer la fenêtre Destinataire Expéditeur Votre adresse e mail Sujet Expédier Annuler

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_mailto&tmpl=component&template=jsn_epic_pro&link=5249defdb9f5fe96e80ac177fa0fb58b2acdbb7a (2016-04-29)
    Open archived version from archive



  •