archive-org.com » ORG » U » UNOP-DZ.ORG

Total: 338

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • “Le développement de l’industrie pharmaceutique handicapé par la bureaucratie”
    au déploiement de ce scénario positif Nos propositions pratiques concernant les mesures à prendre pour concrétiser cette mise à niveau sont bien connues de nos autorités Avec les difficultés que traverse notre économie c est un dossier sur lequel les pouvoirs publics devraient se pencher d autant plus sérieusement qu il porte sur des mesures d organisation qui pour l essentiel ne coûtent rien au Trésor public D ailleurs la mise en place de l Agence nationale des produits pharmaceutiques est un premier pas en ce sens Et enfin avec la crise des paiements qui s annonce il devient clair que seul le développement de la production nationale est de nature à faire face à la croissance de la demande en soins de nos concitoyens Quels sont les projets majeurs de production de médicaments en cours de réalisation ou en voie de lancement notamment en oncologie et qui vont infléchir la facture d importation Nous n avons pas d information détaillée à ce sujet Selon le ministère de la Santé 151 projets de production dans le secteur pharmaceutique et parapharmaceutique sont en cours de réalisation avec des niveaux d avancement divers À quelle date tous ces projets vont rentrer en exploitation Quelles spécialités ils couvrent Quels segments de marchés ils visent etc ce sont là des questions auxquelles nous n avons pas de réponse à notre niveau Ce qui est certain c est que notre problème à l avenir ne sera certainement pas celui des capacités de production puisque avec les capacités déjà installées et celles qui sont annoncées ce sera beaucoup plus important que les besoins de notre marché qui sera couvert à un horizon rapproché Pour l Unop cela rend encore plus urgent la prise en charge pluriministérielle du médicament Et cela signifie aussi qu il va nous falloir nous préoccuper sérieusement de trouver des débouchés à l extérieur pour les produits algériens au cours des prochaines années Certains praticiens évoquent l inefficacité de certains médicaments importés ou fabriqués localement Est ce une réalité ou une perception erronée Ce sont là des questions récurrentes qui sont effectivement posées de temps à autre Elles renvoient à un débat ancien qui traverse tous les pays du monde et qui sur le fond vise à mettre en doute l efficacité des produits génériques En arrière plan de ce débat il y a les campagnes insidieuses véhiculées par les fournisseurs traditionnels de l Algérie qui ont perdu des parts de marché et ne se sont pas adaptés à la politique actuelle visant le développement de la production locale L Algérie dispose d un laboratoire national de contrôle ayant à son actif plusieurs distinctions internationales qui assure un contrôle de tous les lots mis sur le marché Ce débat sur l efficacité du générique est de plus en plus derrière nous En d autres termes il faut savoir qu un générique produit dans des conditions de qualité réglementaire dispose du même effet thérapeutique que le princeps d origine D où l enjeu de

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=124:le-developpement-de-l-industrie-pharmaceutique-handicape-par-la-bureaucratie&catid=86&Itemid=1840 (2016-04-29)
    Open archived version from archive


  • Contribution : Produire le médicament en Algérie, un enjeu majeur de santé publique
    ceux qui investissent le plus dans leur système de santé Et à cet égard le fait de focaliser sur l augmentation des importations de médicaments est un peu comme l arbre qui cache la forêt l effort exceptionnel fourni au cours des dernières années a conduit à augmenter sensiblement la consommation de médicaments la faisant passer de 60 dollars US habitant en 2008 à près de 100 dollars US en 2014 mais pour remarquable que soit cette progression notre pays reste toujours en deçà de la moyenne mondiale qui se situe autour de 130 dollars US habitant Notre pays a donc encore des progrès à accomplir de ce point de vue Et surtout pour qui veut se donner la peine d observer les détails l accroissement de nos importations s explique aisément par la transition épidémiologique et démographique Ainsi en décidant d un Plan Cancer ambitieux sous l impulsion directe du président de la République les pouvoirs publics avaient manifesté clairement leur volonté de répondre aux besoins croissants de la population en soins de qualité A l évidence on ne peut que s en féliciter Mais il faut bien souligner que les nouvelles thérapies du traitement du cancer ont un coût très élevé elles mobilisent des montants financiers qui sont passés de 100 millions DA en 2005 à 14 milliards DA en 2012 et doivent pour l essentiel être importées Les thérapies ciblées représentent 63 de l enveloppe allouée au traitement anticancéreux et 33 du budget des médicaments hospitaliers Il n y a pas de doute par ailleurs que l engagement fort qui vient d être pris en faveur d un dépistage précoce va se traduire pour les cinq années à venir par un accroissement sensible du nombre des malades à traiter et donc inévitablement de la demande future en produits pharmaceutiques importés Ce raisonnement vaut bien sûr pour le traitement du cancer tout comme pour un grand nombre d autres classes thérapeutiques Les projections faites par le très sérieux IMS Health évaluent la demande nationale globale en médicaments à l horizon 2018 autour de 5 7 Mds de dollars US Dès lors et comme chacun peut aisément le comprendre le véritable enjeu qui est tout autant sanitaire qu économique est celui de savoir quelle sera la part de l importation et celle de la fabrication nationale C est un enjeu d autant plus décisif que toutes les analyses de la conjoncture économique qui prévaudra au cours des prochaines années sont loin d être rassurantes quand bien même les marchés pétroliers mondiaux si importants pour notre pays viendraient à se stabiliser de grands défis attendent l économie nationale La réponse aux besoins de santé de la population sera d autant plus assurée et garantie qu elle sera adossée de plus en plus aux performances de la production nationale Et la question de l appui à apporter au développement de la production est précisément la deuxième tare qui affecte l organisation et le développement de notre marché du médicament Disons le

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=121:contribution&catid=86&Itemid=1840&tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Union Nationale des Opérateurs de la Pharmacie
    Envoyer ce lien par e mail à un ami Fermer la fenêtre Destinataire Expéditeur Votre adresse e mail Sujet Expédier Annuler

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_mailto&tmpl=component&template=jsn_epic_pro&link=6b255b125bd430920a55d646d28f1fd1e4facd93 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Contribution : Produire le médicament en Algérie, un enjeu majeur de santé publique
    au cours des dernières années a conduit à augmenter sensiblement la consommation de médicaments la faisant passer de 60 dollars US habitant en 2008 à près de 100 dollars US en 2014 mais pour remarquable que soit cette progression notre pays reste toujours en deçà de la moyenne mondiale qui se situe autour de 130 dollars US habitant Notre pays a donc encore des progrès à accomplir de ce point de vue Et surtout pour qui veut se donner la peine d observer les détails l accroissement de nos importations s explique aisément par la transition épidémiologique et démographique Ainsi en décidant d un Plan Cancer ambitieux sous l impulsion directe du président de la République les pouvoirs publics avaient manifesté clairement leur volonté de répondre aux besoins croissants de la population en soins de qualité A l évidence on ne peut que s en féliciter Mais il faut bien souligner que les nouvelles thérapies du traitement du cancer ont un coût très élevé elles mobilisent des montants financiers qui sont passés de 100 millions DA en 2005 à 14 milliards DA en 2012 et doivent pour l essentiel être importées Les thérapies ciblées représentent 63 de l enveloppe allouée au traitement anticancéreux et 33 du budget des médicaments hospitaliers Il n y a pas de doute par ailleurs que l engagement fort qui vient d être pris en faveur d un dépistage précoce va se traduire pour les cinq années à venir par un accroissement sensible du nombre des malades à traiter et donc inévitablement de la demande future en produits pharmaceutiques importés Ce raisonnement vaut bien sûr pour le traitement du cancer tout comme pour un grand nombre d autres classes thérapeutiques Les projections faites par le très sérieux IMS Health évaluent la demande nationale globale en médicaments à l horizon 2018 autour de 5 7 Mds de dollars US Dès lors et comme chacun peut aisément le comprendre le véritable enjeu qui est tout autant sanitaire qu économique est celui de savoir quelle sera la part de l importation et celle de la fabrication nationale C est un enjeu d autant plus décisif que toutes les analyses de la conjoncture économique qui prévaudra au cours des prochaines années sont loin d être rassurantes quand bien même les marchés pétroliers mondiaux si importants pour notre pays viendraient à se stabiliser de grands défis attendent l économie nationale La réponse aux besoins de santé de la population sera d autant plus assurée et garantie qu elle sera adossée de plus en plus aux performances de la production nationale Et la question de l appui à apporter au développement de la production est précisément la deuxième tare qui affecte l organisation et le développement de notre marché du médicament Disons le tout de suite la situation est loin d être si désastreuse que cela Après tout de tout le secteur industriel national la filière pharmaceutique est celle qui a enregistré les taux de croissance les plus solides en moyenne de

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=121:contribution&catid=86&Itemid=1840 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE : Les opérateurs réclament de meilleures conditions de travail
    comme celle des véhicules qui a atteint 7 7 milliards de dollars en 2014 D autant que dit il le marché du médicament est différent des autres marchés du fait qu il obéit à une prescription La consommation des médicaments des Algériens en 2013 a été de 74 dollars par habitant et par an En 2014 l Algérie a dépensé 100 dollars par habitant contre une norme mondiale de 127 dollars par an par habitant L Algérien ne consomme pas plus que la norme selon M Kerrar qui donne à titre d exemple la consommation du Libanais qui est de 220 dollars par an et de 400 euros par an pour le Français Selon l Unop et d après les prévisions de l IMS International Medical Studies les besoins de l Algérie en 2018 en produits pharmaceutiques seront de 5 7 milliards de dollars Cependant s inquiète l Unop si l Algérie possède aujourd hui les moyens financiers pour acheter les produits pharmaceutiques ça ne sera pas le cas demain avec la chute des prix du pétrole La situation est inquiétante car d une part on voit la crise se profiler et d autre part on s inquiète pour l accès du futur patient aux soins et aux produits pharmaceutiques Selon les données du Cnis Centre national de l informatique et des statistiques la facture de l importation des médicaments a connu une hausse de 11 entre 2013 et 2014 avec respectivement 2 3 milliards de dollars et 2 6 milliards de dollars La PCH Pharmacie centrale des hôpitaux pour sa part a importé l équivalent de 400 millions de dollars en 2013 et 752 millions de dollars en 2014 soit une augmentation de 87 La production pharmaceutique nationale connaît une croissance annuelle de 17 selon l Unop Satisfaisant Oui

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=120:developpement-de-l-industrie-pharmaceutique-les-operateurs-reclament-de-meilleures-conditions-de-travail&catid=86&Itemid=1840&tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Union Nationale des Opérateurs de la Pharmacie
    Envoyer ce lien par e mail à un ami Fermer la fenêtre Destinataire Expéditeur Votre adresse e mail Sujet Expédier Annuler

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_mailto&tmpl=component&template=jsn_epic_pro&link=a9f425b79c2990e4c9d18d06d512c2b2c0719e0d (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE : Les opérateurs réclament de meilleures conditions de travail
    médicaments des Algériens en 2013 a été de 74 dollars par habitant et par an En 2014 l Algérie a dépensé 100 dollars par habitant contre une norme mondiale de 127 dollars par an par habitant L Algérien ne consomme pas plus que la norme selon M Kerrar qui donne à titre d exemple la consommation du Libanais qui est de 220 dollars par an et de 400 euros par an pour le Français Selon l Unop et d après les prévisions de l IMS International Medical Studies les besoins de l Algérie en 2018 en produits pharmaceutiques seront de 5 7 milliards de dollars Cependant s inquiète l Unop si l Algérie possède aujourd hui les moyens financiers pour acheter les produits pharmaceutiques ça ne sera pas le cas demain avec la chute des prix du pétrole La situation est inquiétante car d une part on voit la crise se profiler et d autre part on s inquiète pour l accès du futur patient aux soins et aux produits pharmaceutiques Selon les données du Cnis Centre national de l informatique et des statistiques la facture de l importation des médicaments a connu une hausse de 11 entre 2013 et 2014 avec respectivement 2 3 milliards de dollars et 2 6 milliards de dollars La PCH Pharmacie centrale des hôpitaux pour sa part a importé l équivalent de 400 millions de dollars en 2013 et 752 millions de dollars en 2014 soit une augmentation de 87 La production pharmaceutique nationale connaît une croissance annuelle de 17 selon l Unop Satisfaisant Oui mais pas suffisant selon cette association Les opérateurs algériens se disent disponibles à renforcer le taux de production mais pas dans les conditions actuelles Nous ne demandons pas des moyens budgétivores pour développer cette industrie mais juste de bonnes

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=120:developpement-de-l-industrie-pharmaceutique-les-operateurs-reclament-de-meilleures-conditions-de-travail&catid=86&Itemid=1840 (2016-04-29)
    Open archived version from archive

  • Marché national du médicament : La production locale débattue
    en sus des 50 déjà opérationnelles Il a souligné en outre que le rembour sement sur La base du tarif de référence mis au point par le ministère en charge des caisses nationale de sécurité sociale n aurait pas été possible sans la démarche concurrentielle impulsée grâce à une offre conséquente de produits compétitifs fabriqués localement Le président de l UNOP estime que le système d enregistrement ploie aujourd hui sous la charge et risque à coup sûr de constituer un goulot d étranglement au cours des prochaines années si des mesures radicales de remise en ordre ne seront pas prises Il en va de mérne du contrôle la qualité du système des prix et de tous les autres aspects touchant à l encadrement d une filière en pleine croissance a t il ajouté rappelant que le délai des dysfonctionnements et des propositions pour les cor riger a été maintes fois communiqué par L Unop Le developpement de la production nationale a largement favorisé l extension du marché du générique en Algérie et ce en conformité avec les orientations des pouvoirs publics Cette politique a en conséquence largement contribué à faire baisser d une manière globale les prix du médicament dans notre pays a t il relevé pour le président de l Unop ce la n est pas toujours perceptible par les citoyens en particulier tous ceux dont le pouvoir d achat reste encore très faible Cependant en comparaison avec tous les pays voisins a t il fait remarquer les prix de nos protuits sont parmi les plus bas Pour M Kerrar le secteur pharmaceutique est un secteur extrêmement complexe qui fait appel à des efforts continus en termes d innovation de recherche et de développement de produits de plus en plus efficaces Il a Jugé à ce propos qu

    Original URL path: http://www.unop-dz.org/index.php?option=com_content&view=article&id=118:marche-national-du-medicament-la-production-locale-debattue&catid=86&Itemid=1840&tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-04-29)
    Open archived version from archive



  •