archive-org.com » ORG » W » WALLONIE-ISOC.ORG

Total: 528

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • 2001-12-08_Atelier-Workshop_Invitation
    de la Réforme administrative Paris Olle Thylander representing Östen Franberg President ISOC Sweden Angel Viña Président ISOC Spain Galicia Venue Institut d Informatique Facultés universitaires Notre Dame de la Paix B 5000 Namur Tanguy Ewbank de Wespin Chercheur Cellule Interfacultaire de Technology Assessment FUNDP Marie Anne Delahaut administratrice déléguée ISOC Wallonie Information Society Policies Bruxelles December Friday 7 2001 Within the framework of the ICT Partner ship the Information Society DG of the European Commission and the Presidency of the European ISOC Chapters Coordination organise an information meeting with ICT associations and representatives of ISOC Chapters in Europe on Friday 7th of Decem ber afternoon in Brussels The meeting will cover a wide range of issues linked to EU policies such as Internet governance DNS multilingualism eContent etc In the light of the presentations made by EC Officials and participants to EU projects there will be an open discussion on how the user and demand requirements could impact Internet related programmes at the level of Europe and world wide The tentative agenda is the following 14h30 Opening Jacques Berleur Chair of ISOC Wallonie Richard Delmas DG INFSO 14h45 European Internet Policies Christopher Wilkinson Adviser DG INFSO 15h10 Creating value with DNS Loïc Damilaville Director CVFM 15h30 Users and business issues related to DNS developments Jon Thorhallsson CECUA 16h00 Coffee Break 16h15 eContent and the multilingual dimension of DNS Patrice Husson DG INFSO 16h30 Project Euractiv Crosslingual Rianne Ten Veen Euractiv Information Society Coordinator 16h45 17h30 Open discussion 17h30 Closing of the meeting departure to Namur Venue Information Society DG Espace Beaulieu Avenue de Beaulieu B 1160 Bruxelles Hotel in Namur Hôtel de Flandre à Namur Workshop ISOC Wallonie 47 72 Euros Contact Richard Delmas DG INFSO Marie Anne Delahaut adjointe à la direction et conseillère Institut Jules Destrée Formulaire d

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/2001-12-08_Atelier-Workshop_Invitation.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive


  • ISOC_et_diversite-culturelle_Newropeans-2000
    de l Internet L IAB est le groupe de conseil technique de l ISOC Il a la responsabilité d élire les membres de l IETF de superviser les procédures utilisées pour construire l architecture des protocoles et des standards utilisés par l internet de publier les requêtes et les décisions de l IETF et de l IANA Internet Assigned Numbers Authority http www iana org dont la mission est de coordonner les fonctions centrales de l internet global pour le bien public L IAB a un rôle de conseil pour l ISOC et est son intermédiaire public pour ces questions dont il a la charge Fondé en hommage à un autre de ses pionniers le Jonathan B Postel Center for Experimental Networking PCEN http www postel org offre une perspective innovante de la recherche initiée par les pionniers de l internet Internet Engineering Task Force http www ietf org groupe de travail chargé de l ingénierie et du développement des protocoles de l Internet L IETF est une grande communauté internationale ouverte aux créateurs aux opérateurs aux constructeurs et aux chercheurs de réseaux concernés par l évolution de l architecture de l internet et de l exécution adéquate des protocoles qui y sont appliqués Le Groupe français pour la participation à la Standardisation de l Internet travaille à ces questions en français http www isoc asso fr IETF index html L une des prochaines activités proposées est le symposium Globecom2000 organisé à San Francisco du 27 novembre au 1er décembre 2000 au cours duquel Vint Cerf conduira l atelier IPv6 Internet Protocol version 6 le nouveau raz de marée de l internet http www comsoc org confs IPv6 Internet Societal Task Force http www istf org groupe de travail qui étudie le contexte sociétal lié à l implantation de l internet et sera décrite spécifiquement ci après 1 4 Les actions spécifiques de veille et de promotion de l internet organisées par l ISOC Défense légale du terme Internet l ISOC a pris en charge la protection légale du mot internet en tant que concept afin qu il reste un terme générique descriptif et ne puisse pas être commercialisé Congrès mondial annuel de l ISOC http www isoc org inet2001 l Inet rassemble les acteurs du cyberespace international chaque année sur un continent différent Suède Stockholm en 2001 Japon Yokohama en 2000 Etats Unis San José Californie en 1999 Suisse Genève en 1998 Malaisie Kuala Lumpur en 1997 Québec Montréal en 1996 Hawaï Honolulu en 1995 Tchéquie Prague en 1994 Sécurité de l internet le symposium annuel Network and Distributed System Security NDSS http www isoc org isoc conferences ndss coordonne les échanges d informations techniques sur la sécurité de l internet essentielle pour favoriser la viabilité de l ensemble des échanges commerciaux virtuels parmi lesquels le commerce électronique Sécurité des enfants sur l internet http www isoc org internet issues children l ISOC bénéficie à ce sujet des recommandations de la vice présidente de l ISTF Parry Aftab http www wiredkids org avocate spécialisée en ce qui concerne la sécurité et le respect de la vie privée des enfants dans le cyberespace mais aussi présidente du Comité d action des Nations Unies pour le projet de protection des enfants conduit par l UNESCO L Internet Society considère particulièrement important de s assurer que tous les enfants indépendamment de leurs origines de leurs moyens financiers disponibles ou de leurs aptitudes physiques ont droit à une expérience de qualité et enrichissante de l internet En vue de concrétiser cet objectif l ISOC travaille activement avec les plus importants groupes de défense des enfants au plan mondial afin d établir une liste fiable de sites tant d éducation que de divertissement sur l internet au profit des enfants de tous les âges De plus l ISOC propose d aider les parents à superviser les sites visités par leurs enfants afin de leur fournir les moyens adéquats de tirer le meilleur parti des informations proposées sur le réseau mondial de l internet L objectif est également de faire valoir que au delà des sites déconseillés l internet constitue surtout une source de connaissances constructive pour tous L ISOC est persuadée que l éducation est une des forces de l humanité Enseigner l esprit critique aux enfants tout en leur apprenant à se protéger de ce qui leur est néfaste sont des clés qui permettent de préserver la sécurité la sérénité et la vie privée des enfants sur l internet Programmes d éducation et d apprentissage de l ISOC http www isoc org education le développement durable est un enjeu constructeur d avenir Or de même qu il a modifié le contexte de la recherche et de la communication ces dernières années l internet est en train de changer la structure des échanges au niveau de la société de l éducation et du commerce et ce partout dans le monde Ces mutations ont de profonds impacts dans tous les secteurs de la société mais aussi sur les citoyens de manière individuelle Afin d harmoniser l accès et la gestion des TIC l ISOC assume un rôle d éducation des institutions des gouvernements et des individus par le biais de séminaires d ateliers ou de programmes éducatifs pistes en ligne http www isoc org education sitcs shtml 1 5 L ISOC un label universel de qualité et d expertise pour le cyberespace La renommée de l ISOC dépend de l action de ses membres et l intérêt de tous serait de forger un label universel de qualité qui ferait de l ISOC seule ONG organisation non gouvernementale mondiale de gestion de l internet apolitique et sans but lucratif l intermédiaire autorisé de chaque pays en fonction de chaque contexte humanitaire et citoyen Il s agit là de la part de l ISOC d un engagement lourd à assumer s il n est pas relayé activement par des stratégies structurées La visibilité de ces structures est un facteur primordial pour la croissance du nombre de membres de l ISOC tellement nécessaire à sa survie Nombre de réalisations de membres de l ISOC se sont déjà concrétisées dans le monde et dans le cyberespace dans les domaines du développement de l accessibilité de la formation de la protection de la vie privée ou de l autorégulation Un événement particulièrement connu est l Internet Fiesta http www internet fiesta org désormais une tradition et qui est née au départ de l ISOC France L ISOC sponsorise et soutient de nombreuses initiatives favorisant l usage de l internet et l essor de la culture internet en collaboration avec les organisations qui existent au niveau de l infrastructure mondiale de l internet en construction permanente Il est important aussi de souligner que l ISOC ne fait pas de lobbying et qu elle poursuit ses objectifs en toute indépendance 2 Les chapitres de l ISOC L ISOC recense quelque 6000 membres répartis dans une centaine de pays http www isoc org isoc chapters Pour concrétiser ses objectifs généraux sur le plan mondial en s appuyant sur les forces locales l ISOC s est structurée en chapitres chapitres reliant les pages Internet sur une entité géographique mais aussi chapitres permettant une recherche et une mise en commun des acquis à des personnes ou sociétés qui travaillent vers des objectifs communs Soixante chapitres sont agréés à ce jour L ISOC compte beaucoup sur les chapitres qui lui permettent d établir un relais dynamique entre la structure virtuelle de l internet et la réalité appréhendée sur Terre dans chaque région ou pays concernés Le rôle des chapitres est de faire la promotion locale de l internet d agir sur l éducation à l internet d inscrire de nouveaux membres à l ISOC d assurer le lien entre les membres et l ISOC de participer activement aux projets et à la politique de l ISOC L actuel vice président de l Isoc responsable des chapitres Tarek Kamel ISOC Egypte http www isoc org isoc chapters chaprpt07200 fait état dans son rapport à l Inet 2000 Yokohama d une répartition des chapitres comme suit Régions Chapitres chapitres agréés Afrique 13 22 Amérique du Nord 11 19 Amérique du Sud 4 7 Amérique latine 1 2 Asie 5 8 Europe de l Est 2 3 Europe de l Ouest 20 34 Moyen Orient 2 3 Pacifique 2 3 En juin 2000 les pays ou régions suivants disposaient d un chapitre de l ISOC Afrique Afrique du Sud Bénin Cameroun Egypte Gabon Gambie Ghana Madagascar Mali Maroc Niger Ouganda Amérique du Nord Canada Canada Québec Canada Toronto USA Californie Los Angeles USA Columbia USA Floride USA Hawai USA Illinois Chicago USA New Jersey USA New York USA Texas Amérique latine Argentine Brésil Mexique Pérou Venezuela Asie Corée Japon Philippines Taiwan Thaïlande Australie Iles du Pacifique Europe de l Ouest Allemagne Angleterre Belgique Belgique Wallonie Danemark Ecosse Espagne Espagne Aragon Espagne Andalousie Espagne Catalogne Espagne Galice Finlande France Grèce Italie Norvège Pays Bas Suède Suisse Genève Turquie Europe de l Est Bulgarie Hongrie Moyen Orient Arabie saoudite Israël 3 L ISOC et la diversité culturelle sur l internet Co fondateur de l internet Vint Cerf en est un observateur privilégié L avis qu il exprime mérite un instant d attention http www wcom com about the company cerfs up J en retiens notamment ceci L internet constitue l un des plus puissants agents de liberté L internet expose la vérité aux yeux de ceux qui souhaitent la voir C est pourquoi certains gouvernements le craignent L internet est aussi une arme à double tranchant les informations fantaisistes y circulent avec la même facilité Aucun filtre ne permet de faire la différence entre la fiction et la réalité dans l univers électronique de l internet Un seul outil existe l esprit critique Il est essentiel de nous former à cet esprit critique nous devons évaluer et sélectionner choisir notre ligne de conduite Voici la leçon qu il nous appartient d enseigner aux jeunes enfants pour les préparer à un nouveau siècle de changement social économique et technologique Nous devons former ensemble la résolution d apprendre à nos enfants à réfléchir plus profondément à ce qu ils voient et à ce qu ils entendent Cela davantage que n importe quel filtre électronique construira les fondations sur lesquelles la vérité pourra se baser D après Vinton G Cerf Truth and the Internet http www wcom com about the company cerfs up prose truth and internet phtml De fait l internet est bien plus qu une source d information c est aussi une infrastructure globale de communication Les services disponibles par le biais des technologies numériques sont multiples aujourd hui et il est permis de croire qu ils connaîtront des développement inattendus dans les années à venir selon Vint Cerf Message ISTF 03 10 2000 l internet est en mesure de devenir une infrastructure de communication de base au XXIème siècle remplaçant le téléphone et absorbant les médias actuels Fred Briggs Message ISTF 09 01 2000 pense que l internet transforme profondément la structure de la société Le directeur de WorldCom estime que jusqu à présent les frontières et les cultures définissaient des critères de communication restreints même dans un monde de coopération L internet va transcender ces frontières et permettre la création de groupes d intérêts internationaux favorisant la formation d une société plus homogène Nous vivons la genèse d une nouvelle culture dont nos petits enfants auront à gérer le plein développement L Internet Societal Task Force ISTF appréhender le facteur humain dans l univers virtuel Peu avant l Inet 1999 à San José Californie et faisant suite aux débats en cours sur la liste de discussion des membres de l ISOC décision a été prise de créer un groupe de travail consacré aux enjeux sociétaux L Internet Societal Task Force http www istf org a été lancée durant l Inet et Vint Cerf a accepté d en être le Chairman Il a formulé les objectifs de cette nouvelle tâche sous le titre L internet est pour tous Même pour les Martiens De fait les membres de l ISOC et de l ISTF envisagent le potentiel bénéfique de l internet et souhaitent qu il soit rendu accessible au plus grand nombre Cependant l ISOC et l ISTF considèrent également le créneau des abus possibles leur objectif est de renforcer la protection des droits et des intérêts de l individu face à cet outil de la mondialisation Sans pouvoir résoudre toutes les questions liées à l internet global ils espèrent au moins aider les décideurs à identifier ces problèmes leur permettre de comprendre quelles pistes sont possibles et quelles barrières restent à franchir pour la diffusion harmonieuse de l internet L ISTF fonctionne avec un président un comité exécutif approuvé par le Conseil d administration de l ISOC et des groupes de travail La participation est ouverte à toute personne qui souhaite s inscrire en ligne à une liste de discussion ou à un groupe de travail Objectifs de l ISTF Analyser les étapes à suivre pour construire l internet pour tous Etudier la manière dont les internautes utilisent les technologies de l information et de la communication Caractériser et classifier les enjeux sociaux et économiques liés à la croissance et à l usage de l internet Identifier et décrire les critères locaux régionaux et globaux qui conditionnent l accès à l internet et son utilisation S assurer que chaque personne qui peut bénéficier de l internet peut aussi avoir l opportunité de participer à son développement Activités de l ISTF Les travaux de l ISTF sont basés sur les propositions faites par ses membres Les thèmes de réflexion principaux étudiés actuellement concernent l accessibilité l éducation l économie la régulation la taxation et les logiciels L ISTF organisera des projets locaux d éducation si possible en coordination avec les chapitres et des sessions spécifiques lors de l Inet ainsi une réunion informelle de l ISTF s est tenue durant l Inet 2000 accueillant des participants directs ou en ligne http inet sfc wide ad jp Groupes de travail de l ISTF Plusieurs groupes de travail sont actifs http www istf org wg shtml Accessibility présidé par Mike Burks PAPSI Practical Application of Privacy and Security of Personal Information présidé par Jonathan Robin Cultures and Languages Diversity présidé par Richard Delmas et mis à l ordre du jour de l ISOC Wallonie lors de ses premières rencontres en juin 2000 à Namur Wallonie http www wallonie isoc org Actes Rencontres 2000 index htm Public Software Work Group dont l un des promoteurs est Wawa A Ngenge 4 La diversité des langues et des cultures un objectif relayé par l Unesco et par la Communauté européenne Nous devons être vigilants pour que la diversité culturelle puisse s affirmer en harmonie et que les cultures renforcent leur visibilité dans le monde virtuel C est l avenir de nos cultures propres qui est en jeu plus encore pour les nouvelles générations dont l éducation va passer par l internet La cohésion de la culture globale numérisée passe sans aucun doute par la connaissance et la mise en valeur des racines de chacun Cette maîtrise liée au respect des principes de la démocratie peut servir de tremplin à une nouvelle forme de citoyenneté universelle L Unesco et son Observatoire de la Société de l Information font état de nombreuses études en cours http www unesco org webworld observatory doc uni access multilingualism shtml IS Un rapport publié en juin 1997 établit un Palmarès des langues de la Toile construit notamment par l ISOC http www isoc org 8080 palmares fr html L analyse de 3 239 pages d accueil montre que les dix premières langues de l internet sont l anglais 84 l allemand 4 5 le japonais 3 1 le français 1 8 l espagnol 1 2 le suédois 1 1 l italien 1 0 le portugais 0 7 et le néerlandais 0 6 Par ailleurs l ISOC a été invité par l UNESCO à contribuer à une réflexion à propos de l accès universel à l information ses défis et ses solutions Les résultats de cette discussion seront publiés par l UNESCO à l occasion de Infoéthique 2000 troisième congrès international de l UNESCO sur les défis éthiques juridiques et de société du cyberespace qui se tiendra à Paris du 13 au 15 novembre 2000 sur le thème Le droit d accès universel à l information au XXIème siècle http webworld unesco org infoethics2000 fr index html L Union européenne mesure également cet enjeu comme le démontre l initiative e Europe résultant du Conseil européen extraordinaire de Lisbonne les 23 et 24 mars 2000 Une société de l information pour tous Vers une Europe fondée sur l innovation et le savoir La Commission européenne considère les technologies numériques comme un moteur de croissance et d emploi de dynamisme et de compétitivité Son programme vise à aider la population à acquérir les compétences adéquates pour mettre en place une société de l information à vocation d intégration Relevons simplement les objectifs suivants faire entrer la jeunesse européenne dans l ère numérique et construire un accès Internet rapide pour les chercheurs et les étudiants http www europa eu int comm information society eeurope objectives index fr htm La Commission européenne a adopté en mai 2000 une proposition de programme pluriannuel eContent destiné à stimuler le développement et l utilisation du contenu digital européen sur l internet et à promouvoir la diversité linguistique sur les sites de l internet européen http europa eu int comm information society econtent index en htm De fait il ne s agit pas simplement de faciliter la traduction de documents ou de services Le projet va bien au delà afin de favoriser l émergence de services multilingues intégrant la diversité culturelle dans l approche des contenus Ce programme dont l échéance finale est fixée à 2005 a pour but de développer des stratégies et des partenariats multilingues qui a terme devraient favoriser

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/ISOC_et_diversite-culturelle_Newropeans-2000.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Buenos_Aires
    la conciencia planetaria Multiplicando los canales de participación Ciberactivismo campañas y recaudación de fondos Daniel Pimienta Kemly Camacho FUNREDES República Dominicana Las experiencias de redes comunitarias en America Latina Gloria Bonder Foro Regional UNESCO Mujer Ciencia y Tecnología Microemprendimientos con mujeres usando TIC Edmundo Schigurensky y Maria Rosa Martini Foro del Sector Social Experiencias en la sociedad civil Comentarista Susana Finquelievich 17 15 a 17 30 Pausa Café 17 30 a 19 30 La ciudad de las redes Daniel Cantoni Plan Alerta Organización comunitaria frente a la violencia social Rainer Randolph IPPUR UFRJ Rio de Janeiro Las ciudades fantasmas Adrian Milward Sheffield City Council Gran Bretaña Abrir la informática a la sociedad Héctor Poggiesse FLACSO Buenos Aires Las redes sociales en la era de Internet Comentarista Carla Rodriguez IIGG FSOC UBA Miércoles 7 de junio 9 00 a 11 00 Talleres simultáneos Necesidades de las organizaciones comunitarias respecto a las TICs Formas de satisfacerlas Ventajas y obstáculos de las redes comunitarias El uso económico de las redes comunitarias Educación y formación continuas en la Era de la Información 11 00 a 12 00 Conclusiones de los talleres 12 00 13 00 Mesa redonda Artur Serra Daniel Pimienta Rainer Randolph 13 00 Cierre Global CN 2000 Dando voz a las comunidades alrededor del mundo Qué es Global CN 2000 Global CN 2000 CN significa Community Networks Redes Comunitarias es una iniciativa desarrollada por la Asociación Europea de Redes Comunitarias e cn en colaboración con trabajadores en redes comunitarias en los Estados Unidos Canadá Argentina Chile Brasil Australia Nueva Zelanda Japón Rusia India y África Global 2000 es la primera iniciativa en su género Celebra y muestra la diversidad de usos y contenidos de las tecnologías de información y comunicación TIC en el mundo a niveles locales que sostienen el desarrollo comunitario local y la inclusión social Global CN 2000 es a la vez local y global Demuestra cómo la gente común en el mundo usa las nuevas tecnologías para enfrentar los problemas locales a la vez que forja nuevos tipos de alianzas redes y actividades democráticas en los niveles local nacional y global Global CN 2000 es una forma tanto local como global de construir y fortalecer la vida comunitaria Es una red de aprendizaje de organización y usos de herramientas informáticas que colocará las perspectivas comunitarias en Internet como un punto ineludible en la agenda global Es un proceso a través del cual se comparten tanto en Internet como cara a cara las ideas valores creatividad imaginación y logros y en el que las organizaciones comunitarias alrededor del mundo crean una base más firme para formas innovadoras de participación comunitaria en la Sociedad de la Información en el nuevo milenio Los objetivos de Global 2000 son Celebrar y mostrar las actividades de las redes comunitarias en todo el globo Agregar la voz de las redes comunitarias al debate sobre la Sociedad Global de la Información Promover la inclusión social y el desarrollo sustentable a través del intercambio de experiencias a

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/Isoc_Monde/Buenos_Aires.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • IRTF-ISOC-1999-12-07
    base pour des travaux approfondis d ingénierie et de standardisation menés par l Internet Engineering Task Force IETF L Internet Society et l IETF soutiennent l IRTF Un nouveau président L Internet Architecture Board IAB a nommé récemment un nouveau président à la tête de l IRTF Le Dr Eric Huizer est directeur général du SURFnet Expertise Centrum des Pays Bas Il est très implique dans le projet GigaPort le projet national néerlandais de l Internet nouvelle génération Dans le passé Huizer a été directeur régional de l IETF et membre pendant quatre ans de l IAB Je suis très honoré de diriger l IRTF dans un monde où l importance de la recherche internationale coordonnée sur l Internet est plus forte que jamais a dit Huizer L Internet interplanétaire Le nouveau président a entrepris de développer les secteurs d activités pour y inclure de nouveaux groupes de travail Ainsi le 1er décembre a été créé un nouveau Groupe de Recherche sur l Internet Interplanétaire IPNRG L idée de l IPNRG a été proposée par Vint Cerf un des premiers inventeurs du protocole Internet L IPNRG est chargé d aborder les questions relatives au déploiement et à l interaction de fragments éloignés et autonomes de l Internet Eloignés signifie dans ce cas la capacité de communiquer avec des fragments de l Internet séparés par des millions de kilomètres avec d énormes délais de transmission correspondant Un aller et retour de trente minutes change fondamentalement notre conception du dialogue par l Internet explique Adrian Hooke directeur du Space Mission Operations Standardization Program de la NASA Nous pouvons réaliser de la magie avec des protocoles de communications longue distance mais nous nous heurtons à ce maudit problème de vitesse de la lumière L Internet Interplanétaire n est pas aussi futuriste qu il

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/Isoc_Monde/IRTF-ISOC-1999-12-07.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Women-Media
    women be empowered by enhancing their skills knowledge and access to information technology Will this strengthen their ability to combat negative portrayals of women and increase their presence in the media internationally Have women been involved in decision making regarding the development of the new technologies Have women s organizations developed strategies to use communication systems including new technologies as a means of strengthening women s participation in democratic processes Are there example we can cite 2 Media policy and portrayal More women are involved in careers in the communications sector but few have attained positions at the decision making level or serve on governing boards and bodies that influence media policy Has the portrayal of women in electronic print visual and audio changed Has the number of women in decision making positons increased and how has this affected the portrayal of women in media Have there been advocacy efforts to monitor and work with media gender sensitive training for media professionals media owners and managers Have governments and other stakeholders made effective efforts to mainstream a gender perspective in policies and programs How much has women s participation in media increased Have there been efforts to initiate training programs for women to produce information for the mass media using new technologies of communication 3 Women s networks and media The Beijing Platform underlines the importance of women s media and networks in promoting debate disseminating information and facilitating the increased participation of women in communication What kinds of women s networks women s organizations and professional media organizations exist Has there been research and implementation of a strategy of information education and communication aimed at promoting a balanced portrayal of women and girls and their multiple roles How are women s communication networks improving women s access to information

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/Isoc_Monde/Women-Media.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Questionnaire_Diffusion_globale_Internet
    doubt as to the correct level for a sector explain that as well Explication Expliquez brièvement votre choix Si vous avez des doutes concernant le niveau de votre pays expliquez également pourquoi 4 Connectivity Infrastructure 4 Infrastructure de connexion This dimension considers five factors Domestic backbone the average speed of inter city domestic backbone links International links the combined speed of all international links Internet Exchanges the existence of open network access points NAPs bilateral Internet exchange points and metropolitan area rings Home access the availability of high speed faster than ISDN digital access ADSL HFC wireless etc as an alternative to modems from homes Frontier proximity to the technological frontier the availability of advanced protocols and variable quality of service QOS Cette dimension prend en compte 5 facteurs Backbone domestique débit moyen des liens interurbains Liens internationaux somme des débits de tous les liens internationaux Points d échanges Internet existence pour les FAI ISP de points de libre accès au réseau de points d échanges bilatéraux ou de réseaux métropolitains Accès domestiques disponibilité d accès numériques à haute vitesse plus rapide que le RNIS ISDN ADSL HFC sans fil etc comme alternative aux modems à partir de logements privés Frontière proximité de la frontière technologique disponibilité de protocoles évolués et différentes qualités de services QS proposées routage différentiel en fonction de l information ex la vidéo en temps réel est prioritaire sur le courrier électronique Rate your nation on each of these factors Notez votre pays pour chacun de ces facteurs The average speed of inter city domestic backbone links is Le débit moyen des liens interurbains et des backbones domestiques est zero there are no inter city domestic backbone links less than T1 between T1 and T3 between T3 and OC4 greater than OC4 nul il n y a aucun lien interurbain et backbone domestique inférieur à une ligne T1 compris entre une ligne T1 et une ligne T3 compris entre une ligne T3 et une ligne OC4 supérieur à une ligne OC4 The total speed of all international IP links is La somme des débits de tous les liens internationaux est zero there are no international IP links less than T1 between T1 and T3 between T3 and 10 gb s greater than 10 gb s nulle il n y a aucun lien IP international inférieure à une ligne T1 compris entre une ligne T1 et une ligne T3 compris entre une ligne T3 et 10 gb s supérieure à 10 gb s Internet Exchanges IXs Points d échanges Internet IXs there are no IXs there is one IX in the nation there are IXs in two cities there are IXs in at least half of the first tier political sub divisions of the country there are IXs in over 90 of the first tier political sub divisions of the country Il n y a aucun IX Il y a un IX dans le pays Il y a des IX dans deux villes Il y des IX dans au moins la moitié des premières divisions territoriales du pays Il y a des IX dans plus de 90 des premières divisions territoriales du pays Availability of high speed faster than ISDN digital access from homes this is not measuring the subscription rates just the availability of the service Disponibilité d accès numériques à haut débit supérieur au RNIS ISDN à partir de logements privés Il s agit ici uniquement de juger de la disponibilité du service pas des tarifs there is no IP access from homes nearly all access from homes is via modem or ISDN high speed access is available in 10 of homes high speed access is available in at least half of the homes high speed access is available in over 90 of the homes Il n y a pas de possibilité d accès IP à partir de logements privés Quasiment tous les accès à partir de logements privés se font par modem ou liaisons RNIS ISDN Des accès numériques à haut débit sont disponibles dans 10 des logements privés Des accès numériques à haut débit sont disponibles dans au moins la moitié des logements privés Des accès numériques à haut débit sont disponibles dans plus de 90 des logements privés Proximity to the technological frontier Proximité des frontières technologiques the majority of users have store and forward accounts the majority of users have IP accounts shell or direct there is one advanced protocol such as RSVP or IPv6 on 90 of backbone routers there is variable rate quality of service and pricing on 90 of backbone routers there are two or more advanced protocols and variable rate quality of service and pricing on 90 of backbone routers la majorité des utilisateurs ont des comptes utilisant le mode différé de type UUCP ou FidoNet la majorité des utilisateurs ont des comptes IP en mode shell ou direct il existe un protocole évolué tel le RSVP ou l IPv6 sur 90 des routeurs des backbones il existe une qualité de service QdS différentielle sur 90 des routeurs de backbones il existe une qualité de service QdS différentielle et 2 ou plus protocoles évolués tels IPv6 ou IP Multicast sur 90 des routeurs de backbones Explanation Briefly explain the basis or evidence for your choices If you had any doubt as to the correct level for a factor explain that as well Explication Expliquez brièvement votre choix Si vous avez des doutes concernant le niveau de votre pays expliquez également pourquoi 5 Organizational Infrastructure check the appropriate level 5 Infrastructure organisationnelle cochez le niveau adéquat Level 0 None Niveau 0 Nulle The Internet is not present in this country L Internet n est pas présent dans le pays Level 1 Single Niveau 1 Unique A single ISP has a monopoly in the Internet service provision market This ISP is generally owned or significantly controlled by the government Un unique fournisseur d accès internet FAI ISP a le monopole sur l Internet Ce FAI est généralement détenu ou

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/Isoc_Monde/Diffusion_globale_Internet.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • AIDLCM_Morlaix-07-1999
    justement en valeur le terme langue qui ne doit en aucun cas être estropié dans une vague notion de culture pas très bien définie et qui pourrait laisser la place à un folklore commercial du plus mauvais aloi La langue doit devenir l image de marque de la région concernée l ouvrir sur le monde et non l isoler Il faut rappeler aussi l existence au sein même de la Commission Européenne de la DGXXII Forum de Développement Économique pour les communautés à langues minoritaires Programme du XIX ème Congrès de l A I D L C M à Morlaix BRETAGNE Maison des Jeunes et de la Culture M J C Place Dossen 7 F 29600 MORLAIX Jeudi 22 juillet 99 Préliminaires Accueil des congressistes à Morlaix Exposition de livres à la M J C Vendredi 23 juillet 99 10 h 00 Réunion du Bureau Dès 14 h 00 Accueil des congressistes Samedi 24 juillet 99 Ouverture par Mr Yvon ABIVEN Député du Finistère 10 h 00 Réunion statutaire communications des régions et présentation des résolutions 12 h 00 Salle des mariages de la Mairie Réception officielle 12 h 30 Repas libre 14 h 30 Colloque sur le Thème Langues identités et économie 17 h 00 Synthèse de Monsieur ROPARS 18 h 00 Point de presse 21 h 00 Soirée culturelle lieu annoncé lors du Congrès Dimanche 25 juillet 99 9 h 30 Réunion statutaire bureau vote des résolutions 13 h 00 Dîner de clôture des congressistes lieu annoncé lors du Congrès 16 h 00 Visite hors Morlaix Intervenants Associations Thème de l intervention Communications des régions BURAT Tavo Ij Brandé Situation des Langues Menacées en Italie CIPRÉS Palacin La langue aragonaise et l Administration FERAUD Henri Unioun Prouvençalo Pourquoi demander la reconnaissance du Provençal HENOCQ Camille Union Culturelle Wallonne Wallonie Etat des Lieux HUMBLET Jean E Eglise Wallonie Diversité des attitudes d évêques catholique en Europe occidentale à propos des problèmes de minorités régionales et des langues régionales PAHOR Boris Les langues en péril et la globalisation PONS Michel Le devoir éducatif régionaliste en Alsace PONS Paul Mistral dans le contexte historique français XHONNEUX Jean Louis Action Fouronnaise Situation de la langue française minorité dans certaines régions en Belgique ZWITTER Franci Zveza Slovenskih Organizacij Z S O Langues identités et économie les groupes ethniques en Autriche Colloque Langues identités et économie BLANCHET Philippe Union Provençale Culture régionale et développement économique une recherche en cours et un congrès à Avignon intervention commune avec Monsieur Henri FERAUD FAUCONNIER Jean Luc Bureau Européen des Langues Moins Répandues Retombées économiques des subsides à l édition en matière de langues régionales FERAUD Henri Unioun Prouvençalo Le contrat de recherche passé entre l Unioun Prouvençalo et le département A E S et l Université d Avignon et des Pays de Vaucluse sur les rapports entre culture provençale et développement économique dans la région Provence Alpes Côtes d Azur intervention commune avec Monsieur Philippe BLANCHET GONZALES QUEVEDO Roberto Académie Asturienne Economic change and language NAGOR LAÍN

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/Isoc_Monde/AIDLCM_Morlaix-07-1999.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Internet_Fiesta_1999-07-06
    participants from all continents The aim of Internet Fiesta is to involve new countries in order to globalize and facilitate the use of Internet The principle remains the same from March 17 to 19 2000 the best ideas of Information Society will be on display on the Internet of course but also in villages streets shops or cafés The services and solutions offered by Internet for citizens companies administrations will

    Original URL path: http://www.wallonie-isoc.org/Isoc_Monde/Internet_Fiesta_1999-07-06.htm (2016-02-12)
    Open archived version from archive



  •